Deck Magic the Gathering : Rafiq aux Innombrables - Agro

Liste du Deck
Artefact (11) :Créature-artefact (1) :Créature (33) :Enchantement (1) :Éphémère (8) :Terrain (33) :Artefact légendaire (1) :Créature légendaire (6) :Rituel (2) :Terrain de base (3) :

Total de Cartes du Deck : 99

Réserve
Créature légendaire (1) :

Total de Cartes de la Réserve : 1

Rafiq aux Innombrables - Agro

Format : EDH — Commander Multijoueur [2012]

Posté le 15/12/2010 par Sam79

Visibilité : Validé

Explications de l'auteur


RAFIQ AUX
 INNOMBRABLES - AGRO

 



1 - HISTORIQUE


1.1 - Le choix du général : Rafiq aux innombrables

Mon premier EDH était un Sygg, surineur de rivière qui était plutôt axé contrôle.  J'ai tellement accroché ce format à la fois fun et relativement compétitif, sans compter le fait qu'aucune partie ne ressemble aux autres. Ce format requiert de toujours modifier le deck et de l'optimiser (quand on a pas comme moi la science infuse en matière de construction d'EDH). J'ai donc choisi de construire un nouvel EDH avec pour général Rafiq aux innombrables pour ceraines cartes dans les couleurs     qui me plaisent particulièrement. La force de ce général est assez importante, déjà il booste une de nos créatures le tour où on le joue (s'il n'est pas géré) ; et de plus à lui seul s'il n'est pas bloqué ou géré il peut considérablement entamer la course aux 21 blessures infligées au général qui apportent une condition de victoire.

1.2 - Du contrôle/lock à l'agro

Une fois mon général choisi, j'ai voulu construire un deck contrôle à tendance lock. En effet j'avais intégré des cartes comme orbe de l'hiver, prison fantomale ou encore propagande afin de bloquer l'adversaire et de tuer à coup de général. Je jouais aussi land tax avec armaguedon pour déstabiliser la base de mana de l'adversaire. Mais au fil du temps j'ai orienté la construction vers une version plus agro. Notamment quand j'ai intégré Gaddock Teeg qui gène considérablement les decks contrôle. Et voici donc la liste que je joue actuellement (à quelques cartes prêt faute de budget ).
Je vous invite donc à lire la description de mon deck.


2 - COMPOSITION DU DECK


2.1 - Les couleurs des cartes

  : 8
  : 10
  : 20
  : 1
  : 6
  : 3
  : 2 + Rafiq aux innombrables, notre général
  : 13
  : 36


2.2 - La base de mana

: 2
: 15
: 15
: 14
: 10 + Rafiq aux innombrables, notre général
: 4
: 3


2.3 - Les types de cartes

Artefacts : 12
Créatures : 39 + Rafiq aux innombrables, notre général
Créatures-artefacts : 1
Enchantements : 1
Ephémères : 8
Rituels : 2
Terrains : 36



3 - FONCTIONNEMENT DU DECK


3.1 - Accélérateurs de mana : "cailloux" et "bird like"

Pour accélérer le plus possible les sorties, j'ai choisi d'intégrer un certain nombre de stabilisateurs de mana. J'ai choisi d'intégrer des "cailloux", mais si vous savez ces artefacts qui stabilise et accélère la base de mana. Le premier est le mox de diamant, un grand classique toujours efficace qui permet de gagner un tour de mana. Le mox de chrome est lui aussi un excellent "caillou" assez proche du mox de diamant mais légèrement moins puissant. Enfin parmis de nombreux autres "cailloux" que l'on trouve, j'ai choisi les trois cachets qui font partie du bloc Ravnica : cachet de Selesnya, cachet de Simic et cachet d'Azorius ; ces cachets sont plus que sattsfaisants car ils ne nécessitent pas de mana coloré pour activer leur capacité.

    

    

En plus de ces "cailloux", j'ai choisi de jouer de nombeux créatures qui accélerent considérablement la base de mana tout en la stabilisant. J'appelle ces créatures des "bird like" car le premier de tous que je joue est le célèbre bird (oiseaux de paradis) ; il constitue sans doute l'un des meilleurs tour 1 de mon deck, il permet de produire un mana de n'importe quelle couleur, tout ce dont on a besoin quoi. Le noble hiérarche est une excellente créature pour mon deck, il présente les mêmes caractéristiques que le bird mais il a l'exaltation ce qui est loin d'être négligeable dans notre liste pour son intéraction avec le général, il n'ajoute que 3 couleurs contrairement au bird mais ce sont les seules que nous jouons donc il est tout indiqué. De plus, j'ai choisi de jouer l'ancêtre de la tribu Sakura qui est une 1/1 qui fait croissance luxuriante gratuitement en la sacrifiant, très utile donc. Les canalisatrices de Mul daya constituent également une excellente bébête soit une 5/5 soit un double bird (soit une 2/2 ) polyvalente. De plus, nous pouvons noter la présence de l'experte menuisière qui permettra de stabiliser grandement nos sorties ; en effet grâce à elle, tous nos terrains produiront du mana de la couleur que nous souhaitons ce qui est idéal pour pouvoir lancer nos sorts les plus colorés. Enfin l'oracle de Mul Daya est une carte assez intéressante en EDH, d'une part elle permet de poser un terrain de plus par tour donc d'accélérer la base de mana et elle creuse le topdeck des terrains (en clair on pioche une carte de plus par tour grosso modo).

        


3.2 - Taper rapidement et fort 

3.2.1 - De l'agro

Le deck est constitué de nombreuses créatures bien agressives ayant des caractéristiques plus que satisfaisantes permettant d'entamer les points de vie de l'adversaire rapidement ; dans cette optique, nous trouvons des créatures telles que loup de garde ou encore Isamaru, chien de Konda. Ces petites créatures seront boostées par l'exaltation de notre général et d'autres créatures du deck. Le célèbrissime Tarmogoyf fait aussi partie de ces créatures aux statistiques plus que satisfaisantes, pour  elle grossit en fonction des types de cartes présents dans les cimetières des joueurs, il tapera fort s'il n'est pas géré rapidement.

     

Le deck contient également des créatures présentes pour passer les défenses ennemies. La dryade raffinée est idéale dans le format EDH dans cette optique dans lequel tous les archétypes (la quasi-totalité du moins) joue des terrains non-basiques, elle atteindra donc assez fréquemment l'adversaire et s'il est armée de l'exaltation elle pourra considérablement mettre à mal l'adversaire. Nous pouvons également parler de Thada Adel, acquéresse, en effet de nombreux archétypes en EDH du moins les plus présents et performants jouent du bleu (je pense entre autre à Clique Vendilion), Thada a le bon goût de passer outre les défenses ennemies si l'adversaire contrôle une île et en plus d'épurer sa bibliothèque de ses artefacts (qui sont joués dans quasiment tous les archétypes d'EDH) avec possibilité de les lancer sous réserve d'avoir les moyens de les payer. Le grand-cerf zibeline a d'ailleurs été intégré dans la liste pour lutter contre les listes qui jouent du bleu et du noir, une plaie pour Clique Vendilion. Jenara, asura de guerre est également dans le deck pour sa capacité d'évasion et ses statistiques plus qu'intéressantes ; elle rentabuilisera le mana que l'on aura pour devenior de plus en plus puissante.

     

3.2.2 - Du tempo

Avant de pouvoir vaincre l'adversaire, il faut avoir de quoi tenir pendant que nos kills s'installent. Plusieurs cartes et notamment créatures sont là pour nous permettre de tenir la distance. Nous pouvons citer le Venser, forgeur savant qui permettra de temporiser considérablement la partie en retardant une menace adverse. Tefeiri, made de Zhalfir est lui aussi ici présent pour bloquer l'adversaire (d'ailleurs s'il touche le champ de bataille, c'est assez souvent la game assurée mais ne vendons pas la peau de l'ours). Enfin, la semeuse de tentation est une excellente créature qui nous permettra de prendre le contrôle d'une créature adverse en arrivant sur le champ de bataille, prenez le contrôle du général adverse et cassez ainsi la stratégie ennemie.

     

La liste contient également des moyens de résister et survivre aux différents massremovall (colère de dieu et damnation par exemple) qui s'avèrent être de vraies plaies pour une liste agro comme la notre. Nous pouvons dores et déjà cité le hiérarche loxodon : 4/4 pour  qui fait gagner 4 points de vie en arrivant sur le champ de bataille et régénère nos créatures, bref un bonus ! Dans la même lignée l'escorte intrépide fait à peu près la même chose pour moins cher puisqu'il ne coûte que  .

     

3.2.3 - Du kill

Une fois que l'on est bien installé, que l'on tient le board, on peut jouer et utiliser nos différents kills si on a pas déjà tuer l'adversaire d'autres manières. Il est bon déjà de parler des 3 titans de la dernière édition de base (Magic 2011) : le titan solaire (), le titan de givre () et le titan primitif () qui aux vues de leurs statistiques (tous les 3 6/6) ont de bonnes têtes de thons finisseurs. Nous pouvons également parler de l'excellent colosse caméléon qui deviendra pour le coup colossal si vous avez du mana disponible pour payer sa capacité activée.

     


3.3 - Tuteurs : ce qu'il faut au bon moment

Vu le grand nombre de cartes dans un deck en EDH (99 cartes pour rappel), les différents tuteurs disponibles sont des atouts plus qu'intéressants pour arriver à avoir ce dont on a besoin dans le courant de la partie. Plusieurs tuteurs sont à notre disposition dans notre combinaison de couleurs () pour "tutoriser" différents types de cartes. Nous pouvons dores et déjà présenter le cycles des tuteurs de l'édition Mirage qui nous en apporte trois : précepteur matérialiste (pour "tutorisez" une créature selon nos besoins, par exemple : bandemage qasali pour détruire un artefact ou enchantement gênant, clone pour gérer le général adverse, ou encore titan solaire pour terminer l'adversaire), préceptrice éclairée (pour "tutorisez" un artefact ou un enchantement, par exemple : aiguille à sectionner pour bloquer une menace adverse, cercle de l'oubli pour gérer un permanent adverse, ou un "caillou" pour stabiliser la base de mana), et préceptrice mystique (pour "tutorisez" un rituel ou un éphémère, par exemple : condamnation ou charme de bant pour gérer le général adverse, ou encore un tuteur pour un autre type de carte). Enfin la préceptrice sylvestre fera la même chose que le précepteur matérialiste en rituel cependant.

    

Le deck contient également des créatures qui permettent de "tutoriser" différentes cartes selon nos besoins. Le mage aux breloques constitue une véritable boîte à outils accompagné de plusieurs artefacts ayant un coût converti de mana de  ou moins ; en effet le sorcier peut "tutoriser" des cartes comme aiguille à sectionner, pincecrâne ou encore un des deux mox ; mais sutout la fiolme d'Aether qui s'avérera plus qu'utile dans ce deck agro pour poser des créatures gratuitement en éphémère. J'ai également choisi d'intégrer la mystique forgepierre qui permet de "tutoriser" l'un des équipements présents dans le deck : Jitte d'Umezawa, jambières d'éclair, marteau de guerre Loxodon ou encore pincecrâne ; de plus il nous permet de les poser sur le champ de bataille à tout moment pour . Enfin, le shamane de la faune tout récemment édité est une survie du plus apte en version créature, il intégre donc bien l'optique agro de notre deck ; une fois sur le champ de bataille, il permettra de "tutoriser" les différentes créatures du deck à condition d'avoir une carte de créature à se défausser.

    


3.4 - Les intéractions intéressantes

Le jeu présente certaines interactions intéressantes entre certaines cartes. Nous pouvons déjà parler des différents terrains qui font office de casse-terrains avec le titan solaire ; en effet on casse un terrain adverse puis on attaque avec le titan solaire pour récupérer notre terrain casse-terrain.

     

Le shamane de la faune présente aussi une "combo" avec vengeliane qui permet de rentabiliser la carte de créature à défausser pour le coût de la capacité de tuteur du shamane de la faune. De plus, le titan solaire dont je viens de parler précédemment permettra de renvoyer des créatures défaussées pour la capacité du shamande la faune à condition que celles-ci aient une coût converti de mana inférieur ou égal à .

     



4 - GESTION DU BOARD


4.1 - Les casse-terrains

Dans les classiques de l'EDH, on retrouve de nombreux terrains qui permettent de détruire des terrains. Déjà la célèbre mine des morts terrains qui permet de gérer n'importe terrain gênant. Le wasteland est également présent dans le deck, très proche du précédent à ceci prêt qu'il ne gère que les terrains non-basiques (bref une perle en EDH où les terrains non-basiques sont très présents), il reste d'ailleurs l'une des cartes les plus jouées dans le format Legacy. Nous pouvons également citer le quartier fantôme et la frontière tectonique qui reste dans l'esprit des deux précédents avec certaines contraintes. De plus, j'ai choisi d'intégrer Vesuva qui permet de gérer les différents terrains légendaires que l'on peut retrouver en EDH tels que le Berceau de Gaia et surtout l'Académie Tolariane, en effet on fait arriver Vesuva sur le champ de bataille comme une copie du terrain légendaire que l'on veut détruire, la règle des légendes mettra les deux terrains au cimetière. Enfin, la boue acide (dont je reparlerai) pourra entre autre détruire un terrain.

   

   


4.2 - Les anti-bêtes

Il faut également (et surtout ?) gérer les créatures de notre adversaire. J'ai choisi de jouer plusieurs anti-bêtes présents dans nos couleurs. Nous pouvons dores et déjà présenter le puissant retour au pays et son descendant récent chemin vers l'exil qui permettent de se débarasser assez souvent définitivement d'une menace (excepté le général adverse) à moindre frais. Le meileur moyen de gérer sur le long terme un général en EDH est de le mettre en dessous de la bibliothèque de son propriétaire car son contrôleur ne peut pas choisir de le mettre dans la zone de commandement (contrairement à lorsqu'il va en zone d'exil ou au cimetière) ; c'est dans cette optique que j'ai choisi de jouer condamnation qui permet de gérer le général si celui-ci attaque, ou encore le charme de bant qui est très efficace pour gérer le général tout en restant polyvalent (on peut détruire un artefact ou contrer un sort d'éphémère) bref le charme est tout simplement excellent. Nous pouvons enfin présenter le cercle de l'oubli qui permet de gérer tout type de permanents non-terrains de manière efficace. Le clone est également là pour copier le général adverse si celui-ci touche le champ de bataille, une fois le général copié, on applique la règle des légendes.

   

    


4.3 - Les pète-arto/enchantements

Les différents decks du format EDH regorgent d'artefacts et présentent également un certain nombre d'enchantements. Il est donc plutôt indispensable d'intégrer de nombreux moyens de gestion de ces permanents disponibles dans nos couleurs. Nous avons déjà le charme de bant, dont j'ai déjà parlé, qui permet entre autre de détruire un artefact, et également le cercle de l'oubli qui offre la possibilité de gérer tous les types de permanents non-terrains. Mais j'ai également intégrer plusieurs créatures qui permettent de détruire des artefacts et enchantements telles que la boue acide (dont j'ai parlé auparavant puisqu'elle permet de détruire également un terrain). Dans le même genre nous avons l'Indrik hurlepiaffe qui présente des statistiques plus que satisfaisantes : une 4/4 pour  qui détruit un artefact ou enchantement en arrivant sur le champ de bataille. De plus, le bandemage qasali est très satisfaisant dans cette optique, une 2/2 pour qui détruira un artefact ou enchantement pour  et son sacrifice, sans compter son exaltation qui entre dans l'optique de deck et du général. Nous avons également le slivoïde harmonique qui a la particularité de coûter moins cher que les autres, une 1/1 pour . Enfin, la clavelade prédatrice est un petit bijou en la matière, une 2/3 vol pour  qui à chaque fois qu'elle inflige des blessures à un joueur, détruit un artefact ou enchantement que ce joueur contrôle ; avec notre général sur le champ de bataille, elle devient redoutable, en effet grâce à la double initiative conférée par le général quand une de nos créatures attaque seule, ce n'est pas un mais deux artefact ou enchantement que l'on peut détruire.

     

   


4.4 - Les autres

Mais j'ai également choisi d'intégrer des moyens de gestion différents qui opèrent dans différentes situations bien précises parfois. Nous pouvons citer dans un premier temps l'ingérence du mage ; cette créature permet d'empêcher une carte d'être jouée tant qu'elle est sur le champ de bataille, elle est intéressante dans ce format car on peut nommer le général et empêcher ainsi l'adversaire de le jouer tant qu'il n'aura pas géré l'ingérence du mage. L'aiguille à sectionner est assez semblable dans le fonctionnement, elle permet d'empêcher les capacités activées d'une carte, cette carte peut donc également entraver le général adverse si la stratégie adverse est fondée sur les capacités activées de celui-ci. J'ai également pris le parti de jouer le serpent mystique car elle est particulièrment intéressante, pour  on peut jouer une 2/2 en flash tout en contrecarrant un sort, cela pourra nous permettre de gagner un tour pour tuer l'adversaire (en contrecarrant un mass removall comme colère de dieu, damnation ou jour de condamnation) ou d'éviter une menace adverse trop importante. Enfin, j'ai eu envie de jouer Gaddock Teeg qui oblige à abandonner une tactique plus contrôle en nous empêchant de jouer des cartes non-créatures ayant une coût converti de mana supérieur ou égal à , ce petit moustachu constituera une gêne conséquente pour nos adversaires qui joueront contrôle, le tout pour .

   

   



5 - POUR FINIR 


5.1 - Le mot de la fin


C'en est donc fini de cette nouvelle explication de liste. J'espère qu'elle vous aura plu. En tout cas j'ai eu comme d'habitude beaucoup de plaisir à réaliser cette nouvelle explication et à vous la présenter. J'aime beaucoup jouer avec ce deck même si je n'ai pas encore eu l'occasion de l'essayer en tournoi et notamment contre des versions ultra-compétitives (Clique Vendilion vous l'aurez sans doute compris).

5.2 - Remerciements

Pour finir, je vous remercie tous vous qui aurez pris le temps de lire mon deck et son explication. Et qui accorderez peut-être un peu de temps à me donner vos avis, critiques et remarques les plus constructives possibles.
Je tiens également à remercier l'équipe de modération de la section deck pour le temps qu'elle aura accordé à la lecture de ma liste et à sa validation ou non.
Je remercie aussi Solaris-adz de la section "Arts" du forum pour la réalisation de la bannière qui permet d'égayer considérablement l'explication du deck.
Enfin je remercie toutes les personnes qui m'aident en me donnant des conseils en matière de deck-building.




A bientôt

 

Sam79

Fiche du Membre

Sam79

Avatar de Sam79

Hors Ligne

Membre Passif depuis le 13/11/2013

Grade : [Seigneur]

Inscrit le 15/10/2008
3299 Messages/ 0 Contributions/ 123 Pts


Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire