Magic, dix jours pleins

Posté le Samedi 19 Mai 2018 à 11:52 par Xins (3587 lectures)

Voici mon « double up » report, Eternal Week-end et GP birmingham. Deux « doubles » évènements qui ont eut lieu à une semaine d’intervallle.
Je commence donc par l’Eternal Week-end qui s'est déroulé à Paris, et avec le tournois du Samedi, le Legacy. J’ai joué ceci :

Spoiler :


C’est un pack très stable, capable de tout. C’est aussi à vrai dire le seul que je connaisse un peu en Legacy. Pour information, un français a réalisé une belle perf avec récemment, à quelques cartes près. Il s’agit de Jeremy Dezani en finale du GP Seattle au début du mois d’avril. La liste en spoiler.

Spoiler :


La différence principale, c’est que je joue une 3e TNN à la place de Liliana maindeck, et que je ne joue pas de Hymn to Tourach, pour des contresorts gratuits, utilisables pour lancer Force of Will gratuitement, Daze.
Je dois dire que le choix du lieu du tournoi est assez intéressant. Proche de paris, donc facilement accessible, et avec des hôtels vraiment à côté, c’est cool. Je me suis même payé le luxe de rentrer dans ma chambre d’hôtel une fois, entre deux rondes.
Et voilà comment s’est déroulé le tournoi.

Début à 9 :00, Ronde 1 : Death & Taxes
Mon adversaire est français. Il a l’air de très bien matriser son pack, et c’est surement ce qui le fait gagner, il arrive à passer un de ses équipements au bon moment dans les deux games, et malgré un match-up plutôt favorable pour moi, je perds 2-0.

Ronde 2 : Lands
Mon adversaire est français. Si je comprends bien, c’est un joueur de longue date, mais qui recommence à jouer.
Effectivement, il joue pas forcément de manière très fluide, mais il faut dire que Lands est un jeu très compliqué.
Sur la première game, il attaque ma manabase, au point ou je n’ai plus de biland sà chercher dans ma bibliothèque à la fin de la partie, mais il n’a pas été aggressif, et a préféré se débarasser de mon Leovold (deux fois) grâce à son vortex, que j’ai eu bien du mal à détruire, ne trouvant pas rapidement d’Abrupt Decay. Je finis enfin par en trouver, avec très peu de cartes restantes, et je finis par gagner avec une TNN.
La deuxième game est assez rapide, due particulièrement à une erreur de sa part. Il Loam tour 1, sans moyen de ramener en éphémère son loam de son cimetière, j’en profite pour faire une extraction chirurgicale. Il est quasiment à poil, et sa traqueuse ne fera pas long feu par la suite.
2-0

Ronde 3 : Goblins
Mon adversaire est italien. Pour la première game, il mulligan à 4, j’ai gardé une main avec 4 lands, force, ponder et Library.
Il pose une montagne, et go. Je pense alors à Monored prison.
Dans l’attente d’une blood moon, ou tout autre pièce de hate, je préfère poser un fetch et attendre. Tour 2, une autre montagne, et rien d’autre pour lui. Je lance alors ma Lybrary qui se résoud tout ayant pris le soin d’aller chercher un basic, au cas ou.
Et ensuite… L’improbable était là. Mon adversaire joue en fait Goblins, et arrive à me tuer avec seulement 3 bébés. La faute à une library qui ne m’a donné que des lands à chaque tour, même entre les shuffles obtenus grâce aux fetchlands.

La deuxième n’est pas si extrême, c’est moi qui mulligan à 5, ce n’est pas très grave si j’ai quelques contres et/ou antibetes pour ne pas etre submergé… Sauf que je n’en avais pas pour Blood Moon (cette fois il en avait bien une !), et avec le seul mana non rouge que me donnait mon Shaman, je n’ai pas fait grand-chose.
0-2

Ronde 4 : Lands
Encore un français. Il s’agit d’un parisien que moudou connait un peu. Il m’explique qu’il s’entraine avec le jeu depuis environ 6 mois, mais qu’il lui a été bien difficile de tout assembler. J’imagine en particulier The Tabernacle of Pendrell Haven, qui coute… plus d’un bras :o
La une est assez lente, et je gagne en ayant stabilisé le board (et les lands) avec deux strix et une TNN. Non-attentif que je suis, je laissais mon adversaire activer Maze of Iths sur ma TNN, ce qui a bien sur fait durer la partie.
La deuxième game est expéditive, puisqu’il invoque sa 20/20 au deuxième tour, et je n’ai pas de strix pour bloquer et temporiser.
Durant la troisième game, il appelle un arbitre pour savoir s’il peut essayer de tuer ma TNN, parce que je n’ai pas nommer de joueur. Le ruling appliqué ici est que dès qu’on s’aperçoit que personne n’a été nommé, quelqu’un doit être nommé, ce n’est pas une capacité d’arrivée en jeu. Du coup, il ne peut rien faire, et meurt assez rapidement sous les assauts du méchant ondin.
2-1

Ronde 5 : Black White taxes
Mon adversaire est espangnol. Oui, il en faut :o
La première game sera a sens unique, avec une vial tour 1, suivit de Mother of Rune, Stoneforge dans Sword, Thalia et une deuxième stoneforge dans Batterskull.
La seconde aussi à vrai dire, malgré un joli toxic deluge sur Bob+Mother+Tidehollow Sculler. Après ce play, j’ai floodé, et mon adversaire a reposer un Bob, qui lui a donné trop de cardadvantage pour que j’arrive à revenir. Allez, c’était la dernière fessée de la journée, drop.



Le drop m’a été bénéfique, j’ai pu souffler, et je suis passé à la boutique chercher 4 Preordain qui me manquaient pour le lendemain. Le soir, dans ma chambre plutôt luxueuse, en peignoir sur un fond de NCIS (je crois), j’applique les derniers ajustements à mon vintage, que je souhaite résolument « cotre-méta ». Voici la liste, un UR Delver, mais Vintage

Spoiler :


Pour le coup, j’ai vraiment hésité, mais j’aurais du partir sur 3 Berserker MD, cette carte est vraiment trop forte contre… Bein tout en fait. Voici mes rondes :

Ronde 1 : Oath
Mon adversaire est espagnol, et j’ai du mal à voir ce qu’il joue, puisqu’il pose seulement un fetch tour 1. Je fais de même à mon tour. Puis il pioche, land et lance un sol ring… Que je ne vais pas contrer, et là c’est le drame, il pose un mox, puis un deuxième, et lance Empty the Warrens… Je contre une copie, ça fait déjà deux gobelins en moins, mais pas certain que ça suffise… Et effectivement, je meurs en trois tours d’attaque.
A la deuxième, il résoud un Oath (avec Force en back up) en me donnant un esprit grâce à sa cerisaie. Ce qui lui permet d’activer son serment à son entretien suivant, trouvant… Emrakul. Ok, je fais face comme je peux. Il me redonne un token, pour réactiver son serment et trouver un titan rouge, qui fait game.
0-2

Ronde 2 : Shop
Mon adversaire est française, et me propose des gateaux en guise de début de game, c’était très bon.
Elle commence avec Workshop+Inspector. C’est un départ pas mal, mais pas non plus ahurissant. Je valide avec chance un Null Rod grace à Land+Mox. Mais je ne trouve rien de joli derrière, seulement des Delver, qui vont flipper assez rapidement, mais qui ne peuvent pas faire la course avec les 3/2, 5/3 et 7/7 (Traxos !) adverses.
Je commence la deuxième en mulliganant à5, et je fais land delver. Elle réalise son tour par une sphère et une trinisphère. Heureusement que j’ai commencé ! Elle n’arrivera finalement pas a faire la course, ne trouvant pas de grosses bete. Ah si, un Traxos, mais il était bien trop tard.
Et la troisième, je subis deux pièces de taxe tour 1, et ne peut quasiment rien jouer, je m’éteins, mes delvers aussi.
1-2

Ronde 3 : Paradoxical Outcome
Je crois que mon adversaire est allemand. Je l’avais déjà rencontré lors de la première ronde du Vintage de l’an passé. Il jouait un deck Paradoxical Outcome full foil jap (enfin, ce qui est possible).
Et… C’est toujours le cas !
Je perds la première par manque de contres. Mais je gagne facilement les deux suivantes grâce à THE carte. Le berserker bien sur. Au début, je lui demande s’il connait la carte et me répond dégouté, que oui hélas, il l’a connait, alors qu’il venait de lancer une Necropotence et de piocher 11 cartes ^^
2-1

Ronde 4 : Jeskai Mentor
Je crois que mon adversaire est allemand, mais il parle un peu français. C’est ici que je me rend compte que jouer des delver, c’est en fait jouer une sous-version de Jeskai Mentor, qui peut revenir bien plus vite dans la game grâce à tous ses Snap et son Mentor. Il est plus lent que moi, mais rien n’y fait, il stabilise assez rapidement tout de même mon board, et aux batailles de contres, c’est celui qui a le plus de snapcaster qui gagne, et c’est pas moi :s
0-2, allez on en a assez vu pour ce week-end, il est hélàs temps de rentrer.
Le tournoi était plutôt bien organisé, et c’est encore les espagnols et italiens super présents sur les events vintages qui remplissent le haut du classement.




On passe maintenant au GP Birmingham, double GP, Legacy puis Standard. Je garde la même liste en Legacy, et ça va aller très vite, puisque je drop très rapidement le Legacy, et je vais faire des side events Modern et Standard pour me préparer un peu pour le lendemain, parce que je ne suis pas super confiant. Après avoir avoir tourner mes cartes (de side, surtout) dans tous les sens, je pars là-dessus :



Ce qui est surtout attendu, c’est les jeux midrange ou control à base blanc, monoRed et black Red, Black Green constrictor (que j’adore !) et MonoGreen. J’ai surtout du mal contre MonoGreen, qui peut me mettre une 5/4 imblocable (je n’ai que des créatures à 2 de force, à peu près) tour 2…
C’est parti :

Ronde 3 : Black Red Aggro
Mon adversaire est celui qui a perdu la finale du Grand Prix Varsovie face à JiRock.
Les deux games, mon plan de jeu est semblable, puisque j’ai Liliana en main, je construis un board qui me permette de la garder en vie plusieurs tours d’affilé, et c’est ce qui me permet de gagner. Le Grind, quoi. A noter que Unlicensed Desintegration, c’est beaucoup moins fort si on ne peut pas mettre les dégats sur un Planeswalker.
2-0




Ronde 4 : Bant midrange
Mon adversaire est anglais, et vient de Manchester. Il joue des Ballistes, des Thrashing Brontodon, des champs d’exil, Tefeiri et Karn. Je gagne la première game grâce à Vicious Offering en sacrifiant ma Champion of Wits pour mettre -5/-5 à sa Lyra Dawnbriger, et la réanimer ensuite avec Scarab God.
Durant la deuxième game, mon adversaire fera une grosse erreur qui lui coutera certainement le reste de la partie : il attaque avec un Brotodon et un Merfolk, en instant je joue un Gearhulk qui fatal push son ondin et bloque son dinosaure. Il pourrait sacrifier son dinosaure pour détruire mon artefact 5/6, mais ne le fait, et gaspillera une autre ressource pour s’en débarasser.
2-0

Ronde 5 : Mono Red
Mon adversaire a été champion national britanique il y a peu, et fait partie d’une grosse équipe vêtue en violet, qu’on remarque facilement durant les GP.
Je gagne la première parce que je race facilement avec des Gifted Aetherborn.
Je perds la deuxième à cause de petits problèmes de manas.
Et je gagne la dernière parce que mon adversaire et moi avons des petits problèmes de manas, que j’extermine de mon côté grâce à un Champion of Wits. Il finira par y arriver en sacrifiant un boomat alors qu’il a 5 cartes en mains. Mais pendant ce temps, j’ai pu poser un Scarab God, et surtout prendre mon tour avec le dieu sur le champ de bataille, ce qui donne un avantage considérable sur le reste de la partie.
2-1

Ronde 6 : BG Constrictor
Mon adversaire est anglais, et pas super à l’aise. En début de partie, alors que j’ai push son snake, il reste bloqué 2 minutes ou plus à son tour 3, pour finalement jouer un Jadelite Ranger. Je fais du cardadvantage avec Hostage Taker sur sa ballista et Chupakabra sur son ranger, puis il est dépassé par un Scarab God non géré.
La deuxième est très rapide, Snake dans Rishkar dans Ballista dans Gearhulk, game over :s


Le calme avant la tempête



Il prend l’avantage rapidement dans la troisième parce que je n’arrive pas à atteindre mon 5e land. Et là, un moment bizarre sauvage apparait. Il détruit un Champion of Wits avec sa Vraska après m’avoir attaqué, et passe son tour.
Je dégage mes terrains, pioche ma carte, et là, je pense que mon adversaire n’a pas posé de trésor avec Vraska. A ce moment-là exactement, un arbitre qui regardait la partie ous interrompt et dit que mon adversaire a oublié son trésor, me demande si je le sais. Je dis oui (je viens d’y penser.), alors il me demande pourquoi je n’ai rien dit, je dis que je n’ai pas eu le temps, qu’on joue vite, et là, il nous demande d’arreter la partie, qu’il revient. Le Head Judge vient alors me parler…
Pour le (non-Head) Judge, j’ai triché puisque j’ai pas dit à mon adversaire qu’il devait avoir un trésor. Sauf que je n’ai pas eu le temps de le dire, entre le temps ou je m’en aperçoit et ou il intervient, mais ce n’est pas le cas pour lui. Après au moins 15min de discussion, le Head Judge me croit, et on continue la partie. La chose étrange, c’est que je me prends un warning, mais pas mon adversaire… Mais bon, j’ai frôlé la disqualification pour avoir été honnête… :s
Le match reprend, et j’ai bien en tête que je vais me faire défoncer, mais tant de monde regarde, je ne vais pas concéder comme ça. J’essaye de jouer tant bien que mal, je manque surement de concentration après un moment pareil. Je tiens finalement jusqu’au 3e tour additionnel, mais une grosse balliste aura raison de moi. Heureusement, moudou ayant vu la game me dit que je n’ai pas fait d’erreur d’après lui en cette fin de partie, c’est déjà ça.
1-2

Ronde 7 : BW
Mon adversaire est anglais et me race avec un Heart of Kiran piloté par un Scrounger, ou des Knight de History of Benalia. J’arrive à me débarasser de son board (à peu près), et rattrape mon retard au compteur grâce au dieu.
Je valide le jour 2 sur une color death de mon adversaire, qui n’avait pas vraiment envie du triple blanc pour Benalish Honor Guard, mais au moins d’un mana noir pour caster un antibête…
2-0

Ronde 8 : Black Red
Mon adversaire est un gigantesque anglais. Il gagne la une parce qu’il est aggro et que ma main et mes pioches sont pauvres en removal. Un Dieu se fait désintégré tour 5 pour laisser la voie.
La deuxième est bizarre, alors que je subis les discards, qui m’avantagent parfois d’un Angrath, mon adversaire gère tout sur le board, et puis… Plus rien, et je reprends doucement le contrôle avec mon dieu alors que je suis à 2pv, et fini par gagner.
Je perds la dernière game sur une légère manadeath, puisque je n’arrive pas à avoir mon 5e land.
1-2

Dimanche :
Ronde 9 : MonoGreen, splash Black pour Scrounger
La veille au soir, j’apprends qu’en fait, le seul train (tram à grande vitesse, en fait) qui m’amène sur place arrive à 8 :55 à… 1,5km à pied du GP. Ça semble tendu… Allez, on y croit. Je cours, espérant ne pas arriver trop en retard et me faire DQ. J’arrive finalement 1min en retard. J’accepte de prendre ma game loss, mais finalement rien, puisque l’orga a été tenu au courant de ce fait, et qu’un grand nombre de joueur serait pénalisés pour un fait indépendant de leur volonté. Tant mieux, je peux jouer sereinement, en reprenant mon souffle. D’autres n’auront pas été aussi motivé que moi, séchant entièrement la première ronde. Et en définitive, gagner le tournoi.
Quant à cette ronde, mon adversaire est donc très aggro (et français). Dans la première game, je stabilise jusqu’à amener mon adversaire au « topdeck d’une bete qui crew Heart of Kiran/Bateau ou tu meurs ». Il topdeck.
La deuxième est assez équivalente, sauf qu’il profitera beaucoup plus de son bateau qu’à la première game.
0-2

Ronde 10 : Black Red
Je ne me souviens pas la nationalité de mon adversaire. La première game, mon adversaire est très aggro et gagne. La deuxième, il est très control et gagne :o
0-2

Ronde 11 : UB midragne splash Green (pour vraska)
C’est quasiment un miroir ici, face à un adversaire d’origine indienne. En fait, je préfère le deck de mon adversaire… Mais bon, j’ai gagné ^^
La première en piochant énormément grâce à double Siphonner non-gérés rapidement.
La seconde grâce au plan scarab god que je déploie plus vite que lui grâce à Liliana qui le réanime. Je lui pique une Vraska sous Gonti au passage. Dommage, le plan de jeu n’a pas été de la jouer.
2-0

Ronde 12 : Sultai constrictor
Il me semble que mon adversaire est allemand. J’ai bien stabilisé le board, et suis à 24pv, lorsqu’il transforme une Hadana's Climb pour mettre un 3e marqueur +1/+1 sur son gearhulk. Ok, ça passe. J’attaque pour léthal, il a juste à bloquer. Et oui, parce qu’il a posé une deuxième Hadana's Climb. Ce qui lui donnera une 32/32 flying au tour suivant, et je n’ai pas de removal :s
Il voit bien le lethal avec pump ballista+shoot, basique, mais bon, il fallait bien essayer.
Je gagne la deuxième avec un plan god qui marche et quelques antibetes bien placés.
Je pars pour gagner la troisième, alors même qu’il arrive à me piquer un Scarab god sous gonti ; effectivement, j’ai déjà le mien, plus de mana, et surtout, je lui exile un Deathgorge Scavenger en réponse. Hélàs, le temps vient à manquer, et nous finiront sur un match nul.
1-1-1

Ronde 13 : UW Control
Mon adversaire est espagnol. Et je gagne deux longues parties grace au plan aggro puis scarab god. Un river’s rebuke m’aide pas mal à finir la seconde game (pour bouncer ses enchantements). A noter que j’ai un peu eu peur de mourir à la pioche sur cette revanche, je termine la partie avec 17 cartes en bibliothèque.
2-0

Ronde 14 : MonoRed
Mon adversaire est italien et très sympa. Il me semble qu’il est très bon, mais j’arrive à le ralentir, et je garde correctement mes Vraska’s Comtempts pour ses Hazoret et Chandra. Durant la troisième game, j’exterminerais d’ailleurs Trois Hazoret… Grâce à ma Gearhulk.
2-1

Ronde 15 : UW GPGift
Mon adversaire est britannique et c’est un de ces premiers GP, me dit-il.
Sur la première game, je pioche beaucoup en début de partie avec mes Siphonners le temps qu’il trouve sa combo avec ses piocheurs. Mais une fois qu’il ramène une bete par tour, avec la célérité et de grosses stats, alors que je n’ai pas encore de Scarab God, je perds vite.
Je gagne la deuxième avec un Scarab god rapide, qui vide son cimetière, si bien qu’il a un Gift qui ne peut ramener qu’une Balliste.
La troisième et dernière partie de ce week-end symbolise la fatigue de mon deck et moi. Je peine à évoluer sur le board et me fait rapidement déborder alors que j’ai réussi à bien séquencer une Duress pour lui piquer un Refurbish au tour 4.
1-2




Bilan et perspectives :
+ Un jour 2 sympatique
+ Un deck Standard construit un peu à l’arrache en netdeckant, qui finalement peut breaker le metagame.
+ Toujours des joueurs Magic français (et d’ailleurs) sympa

- De piètres performances en format Eternal
- La vie est quand même plus chère en Angleterre


Le standard est vraiment sympa, ça m'avait manqué, malgré tous les packs aggro, ce n'est pas un format oppressant, et beaucoup de choses y sont possibles... A voir.

Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire