Traversée de Bilbao, par Louis Bachaud

Posté le Dimanche 11 Février 2018 à 21:20 par moudou (1845 lectures)

Salut à tous. Plutôt que de vous ennuyer avec mes résumés de game ou mon analyse sur un format de draft que vous ne reverrez sûrement plus, je vais plutôt vous raconter les quelques expériences qui ont fait du Pro Tour Bilbao un moment spécial pour moi. Histoire de vous montrer qu’un Pro Tour c’est aussi bien plus qu’un tournoi Magic. Quant à la stratégie je suis sûr que JiRock se fera un plaisir de vous en abreuver…
            From Poland…



            Puisqu’on parle de Jean Emmanuel, autant ne pas plus tourner autour du pot. Sa qualification en top8 a été LE moment fort de ce Pro Tour pour tous les français présents. En tant que collègue de la team Magiccorp et qu’ami j’ai été très heureux de son succès amplement mérité. Et en plus je gagne le droit de dire à tout le monde pendant les dix prochaines années que j’avais toujours dit qu’il était trop fort et que je l’avais prédit (ce qui est parfaitement vrai).
              Cerise sur le gâteau, alors que les français étaient prêts à fièrement entonner la Marseillaise pendant la cérémonie d’annonce du top8, ils furent pris de cours par l’erreur du speaker qui annonça : « from Poland : Jean Emmanuel Depraz », clairement un complot des américains toujours prêts à rabaisser notre mère patrie…
              La France en Force
              En parlant de français, ce PT fut aussi marqué pour moi par l’importance du contingent français avec pas moins de 19 frenchies qualifiés sur le tournoi ! J’ai ressenti un vrai esprit d’émulation et de solidarité qui se dégageait de la team tricolore. Le MTG français est dans une belle dynamique qui se ressent et qui est aussi très prometteuse. Que ça soit en termes d’ambiance et d’entente ou de résultats, une nouvelle génération de joueur est en pleine ascension, comme le démontre le résultat de JE, mais aussi ceux de Eliott Boussaud et de Julien Berteaux qui ont  tous les deux déjà locké Silver pour la saison prochaine et ont les yeux sur le Gold. Espérons que j’arrive à les suivre dans leur ascension. 
              En parlant de Julien Berteaux, ce PT fut aussi marqué par la performance de

              Zombie Copter !!!

Voilà le deck joué par Julien au Pro Tour pour une magnifique 26ème place !!
              Si Julien avait prévenu tous les français qu’il comptait jouer ce deck maison et qu’il le pensait très bon, il n’a cependant été suivi par personne, chacun étant dubitatif concernant la puissance de ce deck. Malgré ces réactions plutôt sceptiques de la team, Julien a décidé de se faire confiance et nous a tous bien fait passer pour des cons avec son excellent résultat qui montre qu’il faut savoir se faire confiance à Magic et qu’il existe encore de la place pour l’innovation en deckbuilding.
              Devant le succès de son deck au PT, tout le monde s’est pris au jeu et le deck s’est vu affubler du surnom affectif de Zizicopter en hommage à cette magnifique chanson :



              MTG sur TF1 !!

              Une équipe de tournage de TF1 suivait Raphael Lévy sur les lieux du tournoi et nous auront donc bientôt le droit à une incursion de notre jeu préféré sur les écrans du grand public d’ici peu…. A suivre !

              Le Jour 2 de l’enfer

              Après une nuit sans sommeil et une soirée de la veille beaucoup trop arrosée, mon jour 2 ne s’est pas déroulé dans les meilleures conditions en termes de forme physique. Cependant, en m’aspergeant d’eau froide entre chaque ronde et grâce à un petit somme réparateur sur le carrelage j’ai réussi à jouer de manière satisfaisante pour atteindre un résultat correct (5-3 au jour 2).
              Des personnes fourbes ont cru bon de profiter de ce moment de faiblesse pour me photographier…


 
              Pourquoi il n’est pas toujours bon de connaître son adversaire

Lorsque je m’assois pour la ronde 8. Je vois que mon adversaire n’est autre qu’Alex Majlaton, un spécialiste reconnu d’Affinity. Je garde donc une main avec double Temur Battle Rage, excellente carte dans le matchup. Lorsqu’il joue une celestial colonnade au tour 1 je compris mon erreur et je perdis la game avec mes deux boosts encore tranquillement coincés dans ma main….
 
              Vous aviez cru échapper à la decklist ??

              On échappe pas à un mini report de tournoi sans une sempiternelle decklist, donc sans plus attendre, voilà le jeu que j’ai joué en Modern :
4 death shadow
4 tarmogoyf
1 grim flayer
 
4 street wraith
4 mishra‘s bauble
4 traverse the ulvenwald
3 stubborn denial
4 inquisition of kozilek
4 thoughtseize
3 fatal push
2 temur battlerage
3 abrupt decay
2 liliana of the veil
1 dismember
 
1 blood crypt
1 watery grave
1 breeding pool
2 overgrown tomb
1 swamp
4 verdant catacombs
4 polluted delta
4 bloodstained mire
 
 
Sb
2 kozilek‘s return
1 duress
1 delay
1 fatal push
1 temur battlerage
1 tireless tracker
1 stubborn denial
2 maelstrom pulse
1 ancient grudge
2 collective brutality
1 snapcaster mage
1 liliana, the last hope

 
              Voilà, merci à tous de m’avoir lu, encore bravo à JE et on se voit au GP Lyon dans deux semaines !
 

Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire

Info sur l'auteur

moudou

Avatar de moudou

Hors Ligne

Modérateur Actif

Modération : Decks

Grade : [Modo Forum]

Inscrit le 16/11/2010
Dernière connexion : hier, à 18:09
5075 Messages/ 32 Contributions/ 0 Pts