Bom Annecy : Un week-end sans rebondissement

Posté le Lundi 09 Mai 2016 à 19:42 par Xins (8280 lectures)

Ce week-end, c'était l'un des six tournois du BOM Tour. L'occasion de rencontrer beaucoup de joueurs, dans un milieu quasi-compétitif.
Par un après-midi ensoleillé au beau milieu d’un week-end de quatre jours, je me dirige vers Annecy, en compagnie de mon portugais d’hôte.
Nous nous y rendons de Lyon pour le Main Event Standard. Quant à moi, je fais coup double avec l’enchainement en Modern.

Jouant lui-même Bant Company, comme le très talentueux vainqueur de l’Open Standard, et moi la liste de Steve Rubin à une carte près, le trajet au volant de ma splendide C4 bleue se passe sans encombre et toujours sous un soleil quasi-écarlate.
Suite à un bref arrêt à notre hébergement, nous décidons finalement de nous rendre sur le champ de bataille, une quinzaine de kilomètres plus loin.
Après une bonne demi-heure pleine de lenteur, nous y sommes. Je ne suis que débutant dans Magic, avec très très peu d’expérience, et les deux (allez, trois..) Grand Prix que j’ai fait (cette année donc) me font trouver la salle ridiculement petite, malgré le vide au milieu duquel se trouve les quelques vingt ou trente joueurs (encore) présents.

Chemin se faisant, je finis par faire l’acquisition d’un sublime Stony silence Foil Russe, absolument introuvable avant de repartir vers le centre de la ville pour une visite improvisée de mon partenaire aborigène.

Après quelques parties Modern, nous nous couchons.



Samedi 7 :30, réveil. Douche, café, biscotte, c’est parti.
Je n’ai pas fait une seule partie IRL avec le pack, puisque je récupère la majorité des cartes juste avant de jouer. J’ai fait deux parties avec mon faire-valoir, comme il ose se nommer.

Se déroulent en même temps les tournois Standard et Legacy. Je commence ma journée face à un BG Tokens :
J’appliquerais toute la journée les tables de side données par un certain BBD sur un site bien connu américain. Mais cette fois-ci, elles ne me seront que peu utile puisque mon adversaire me tuera deux fois de suite à distance à l’aide de trois Zulaport sur le champ de bataille en même temps, accompagnés de la fameuse Nantuko Husk.
Il m’expliquera après match que pour lui le match-up est clairement en sa faveur, et que malgré mon inexpérience totale avec le pack, je n’avais pas fait d’erreur… Jusqu’au dernier tour de la deuxième manche. Erreur qui, même évité, ne l’aurait pas empêché de gagner : J’ai exilé son Duskwatcher en réponse à sa transformation à son entretien pour l’empêcher d’avoir plus de board. Sauf qu’il m’a joué derrière une Abbaye, et sacrifié cinq créatures, et donc un drain de 15 létal.

Je ne me souviens que peu des rondes suivantes. J’ai rencontré un BW Midrange, qui m’a arraché la victoire sur une manadeath à la trois ; puis un BW Midrange avec lequel le match était très serré, je gagne cependant 2-0 (enfin !).

Je passe ensuite à un RG Ramp, que je bats 2-0 sur une sortie parfaite à la une avec un gros démon tour 6, et une nuée d’Avacyn à la deux.

Retour à BG Tokens. L’adversaire a l’air blasé. Je gagne 2-0, il n’a pas sorti grand-chose. Mention spéciale à l’arbitre tellement sûr de lui qu’Avacyn recto et Avacyn verso peuvent être en même sur le champ de bataille sous mon contrôle que j’ai dû en rediscuter encore avec mon adversaire après son intervention…

Place ensuite à un match qui aurait pu être intéressant : Naya midrange. Hélas, tout ceci fut entaché par une sortie parfaite pour lui à la deux, et une manafull à la trois pour moi, réalisant une partie avec en tout un DrCo, deux Advocate et une Nissa.

Je rencontre ensuite un ami de la boutique dans laquelle joue. Il a construit un monoR assez efficace, mais fait des sorties un peu trop molles, et je gagne 2-0.

Pour la dernière ronde, je suis face à un joueur très sympa, avec un RW Goggles. Je gagne 2-0 avec un anecdote : à la une, il sort chandra, qui rase le board. Puis le tour d’après une seconde, avec laquelle il se défausse de sa main : deux Chandra. Easy.

Je termine avec un dégueulasse 5-3, surement dû à mon inexpérience avec le deck que je pensais facile à prendre en main. Je rentre la queue entre les jambes. Mais déterminé pour le lendemain.



Je vous évite cette fois ma vie en dehors de Magic. Place au Modern, en simultané du Scellé. Je joue Naya Burn, et cette liste plus particulièrement.

Première ronde : Infect. Je perds 2-1 sur une mauvaise décision de keep de ma part, puisque je garde une main avec deux Become Immense à la trois, qui s’avèreront inutiles.

Ensuite, j’aligne respectivement Skred (2-1), Scapeshift (2-0) avec des sorties tellement folles que je suis bien triste de les avoir eu sur un match-up aussi favorable que celui-ci…, BGR Infect(2-1) avec un Phyrexian Crusader définitivement taillé contre moi, Gr Tron pour se remettre en forme avec une victoire facile (indépendante du skill de mon adversaire…) (2-0) puis Jund (2-0), contre quelqu’un de très sympa, prêt à me prêter ses cartes de Legacy pour le GP Pragues, auquel je n’irais finalement pas.

Nous voici donc en septième ronde. La température est haute, l’air lourd, le soleil toujours aussi éclatant, le ciel bleu azur, c’est un temps d’été !

Et je tombe encore sur un joueur que je connais. Il joue un rogue.deck : Patriot Eldrazi Lifegain. Avec des Expedition map pour aller chercher ses fameux lands eldrazis que sont Temple Eldrazi et Tomb of the Spirit Dragon. Le jeu s’apparente selon moi à un Tron avec des menaces plus petites, mais qui arrivent plus vite, et en grand nombre. Sans compté le fait de gagner des points de vie, la partie s’annonçait serrée pour moi : le jeu me semble fait juste pour me battre (et Affinity). Ce ne fut pas le cas, je me suis mangé un 2-0, avec en exclusivité un double Timely Reinforcements post-side. Le premier étant très bien séquencé avec un joli TKS exilant de ma main un Skullcrack.
Fin de game, et j’ai bien les boules. Mon périple s’achève ici, le top16 et les phases éliminatoires ne sont donc pas pour moi.

Je finirais tout de même le week-end sur un match presque-miroir : Naya Burn Vs Burn splash Black. Que je gagne 2-1 sur trois parties très serrées, je pense que l’expérience du type de pack a pu faire la différence, mon adversaire ayant l’air d’être comme moi, plutôt novice. Je termine donc top32 (6-2), et ramasse 200 malheureux BOM points, que je n’utiliserais finalement pas, aucune offre n’étant très intéressante sur les cartes avec peu de points.

Je rentre encore sans gloire. De déception en déception, ma saison Magic se termine ici, attendant précieusement les fameux derniers points DCI permettant d’avoir les deux byes aux GP de l’an prochain. Et comme un signe, au moment de reprendre la voiture après avoir salué mes hôtes, quelques gouttes de pluie viennent humidifier ma main refermant la porte de ma voiture et de ce week-end.

Je reste cependant assez motivé pour repartir, avec l’objectif flou de faire mieux, et l’interrogation sur le coefficient multiplicateur 4 des prochains BOM maintenus ou non. Si tel est le cas, je pourrais me permettre de les faire tous, en plus des GP, et donc de ne faire que des gros évènements pour une saison complète, en plus des WMCQ et d’un éventuel Pro Tour… Malgré l’échec, le rêve est permis. Il faut se donner les moyens, et cela va forcément passer par des séances de test, du travail, du travail et du travail.

À bientôt pour un report peut-être moins bref.

Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire

Info sur l'auteur

Xins

Avatar de Xins

Hors Ligne

Modérateur Actif

Modération : News, Arts, Cartes, Regles, Articles

Grade : [Modo Forum]

Inscrit le 27/04/2006
Dernière connexion : aujourd'hui, il y a 9h
3769 Messages/ 19 Contributions/ 0 Pts