Deck Magic the Gathering : capitaine sissay

Fiche du Membre

kakkhara

Avatar de kakkhara

Hors Ligne

Membre Actif

Grade : [Légende]

Inscrit le 13/03/2004
Dernière connexion : le 11/12 à 13:10
4212 Messages/ 0 Contributions/ 468 Pts

Liste du Deck
Artefact (8) :Créature-artefact (1) :Créature (22) :Enchantement (6) :Éphémère (7) :Terrain (16) :Artefact légendaire (1) :Créature légendaire (9) :Terrain légendaire (5) :Artefact neigeux (1) :Créature neigeuse (1) :Rituel (5) :Terrain de base (17) :Planeswalker légendaire (1) :

Total de Cartes du Deck : 100

Réserve

Ce deck ne contient pas de réserve

capitaine sissay

Format : EDH — Commander Multijoueur [2012]

Posté le 06/03/2010 par kakkhara

Visibilité : Validé

Explications de l'auteur
Et voilà un nouvel edh, qui tout comme intet propose une façon de jouer originale avec des cartes qu'on n'a pas forcément l'habitude de voir sur les tables d'edh. Les mots d'ordre sont : originalité et fun. L'efficacité, elle vient en second. Il est évident que ceci n'est pas un edh optimal, néanmoins ne le sous-estimez pas, il pourrait agréablement vous surprendre. Il est plaisant à jouer et assez régulier (normal avec un général faisant tuteur, me direz-vous)


Le général pour tous, tous pour le général





Il est évident que ce paquet n'a pas été choisi pour ses couleurs, loin de là, surtout vu le style de jeu adopté, mais pour être buildé autour du général. En effet, un général qui fait tuteur c'est fort, même s'il ne va chercher que des permanents légendaires. Mais voilà, des permanents légendaires, il y'en a pour tout, et on se retrouve avec l'embarras du choix.

Vous avez donc ici un deck toolbox, et absolument pas un deck aggro. En effet la mana curve est très haute, et les accélérateurs de mana n'y suffisent pas, aussi ne compte-t-on pas sur une pression forte en début de partie pour arracher la victoire. Voilà une orientation qui peut sembler étrange en, d'autant plus qu'il y a ici pas mal de créatures avec un très bon rapport qualité/prix.

Mais déjà voyons ce que peut aller chercher le général :

-des moyens de tuer : pour celà nous avons kodama de l'arbre du nord, iona bouclier d'emeria et yosei l'étoile du matin (qui s'avère être le kill principal tant que l'adversaire n'a pas de graveyard's hate.) A la base vous pouvez aller chercher berceau de gaïa afin de pouvoir jouer tout ça sans problème.

- de la gestion diverse face à aggro : vous avez michiko konda qui met bien la pression tant qu'elle reste sur table, miren pour tenir la partie avec les points de vie, havre kor qui gèrera efficacement une bête et cuvette de la yavimaya qui permet de prendre l'avantage au niveau des bloqueurs. Saffi eriksdotter est également très bonne pour tenir une partie, combinée avec hiérarche loxodon ou sirlidiane voire guide karmique, ou tout simplement en mourrant à la place d'une michiko konda. Et puis une fois que vous avez une créature installée, vous avez bien sûr jitte d'umezawa prête à faire le café.

-de la gestion face à contrôle? : évidemment le fait de jouer middle range nous met à la portée des contrôles diverses qui se rencontrent régulièrement en table d'edh. Aussi des solutions sont envisagées. Souvent les contrôles ont une base de mana à base de caillou, dans ce cas votre meilleur ami s'appelle kataki, certes fragile mais tellement fort. Contre les monos bleus contrôles du genre vendillon ou azami, dosan reste une solution pas dégueu, remontable au sirlidiane ou à genesis facilement. Par contre l'avantage des gros thons proposés, yosei, iona et kodama, c'est que contrôle aura du mal à les gérer une fois qu'ils sont sur table (enfin pour yosei le problème est juste de le gérer correctement).

Il faut noter également la présence pouvant paraître surprenante de reya aubevenant. En effet il est très cher sans bénéficier de la moindre protection, à l'encontre des autres thons. Cependant s'il reste un tour complet sur la table il fait de la magie, notamment si vous bénéficiez d'un sirlidiane, guide karmique, ou encore mieux d'un yosei (game win assezsouvent dans ce dernier cas).

fonctionnement du deck


mana, chocolat





Puisque beaucoup de cartes coûtent cher, il faut nécessairement pour aller assez vite par rapport à l'adversaire, avoir suffisamment de mana assez vite. La base de mana est classique, à coup de fetch/biland, et pas mal de tuteurs lands. A noter parmi eux la présence de fin de l'automne, qui a l'énorme avantage de se recycler en fin de partie et qui en début de partie se combine très bien avec dalle de trokair. Et la sempiternelle présence de sakura et d'elfe des bois, les indémodables tuteurs à terrain faisant en prime office de bloqueurs.
Et comme d'habitude, afin d'être utiles en late game, certains accélérateurs servent de kill, c'est le cas pour ours-garou, pour garruk et pour éveil du mirari.
Les terrains spéciaux peuvent être tutorisés par assolement ou évidemment par le général s'ils sont légendaires, et les casses-terrains adverses peuvent parfois être désamorcés par hersage ou assolement.
Les fetchs en plus de fixer la mana en allant chercher les deux bilands passent rentabilisent toupie et bibliothèque sylvestre tout en épurant un minimum le deck (on a beau dire, mais même chaque petit peu compte).
A noter la présence dans les terrains animés du dernier né de worldwake, un terrain animé faisant office de fixeur de mana, avec toutefois un rapport qualité/coût d'activation nettement inférieur au village arboricole et au monastère nantuko.
Bref, rien que de très classique pour cette partie là du deck.

tempo et gestion





Accélérer le mana, c'est gagner du tempo, surtout si en prime cette accélération de mana permet de mettre une bête qui bloquera en début de partie afin de préserver un peu ses points de vie.
Contre aggro, qui est nécessairement plus rapide que nous, on a besoin de se défendre de manière un peu plus efficace que ces petits riens. Pour cela on dispose de cartes comme sirlidiane, un bloqueur nous permettant de tuer une bête et d'en remettre deux autres sur table afin de continuer à bloquer, de guide karmique fonctionnant un peu sur le même principe.
Mais aussi de gains de points de vie, dont les deux principaux sont le hiérarche loxodon et l'ange exalté.
Les équipements nous aident également énormément, épée d'eau et de feu en tuant une bête et en faisant piocher une carte, l'épée de ténèbres et de lumière remontant un bloqueur et faisant gagner des points de vie. Les épées sont un peu lentes mais font un énorme différentiel au niveau des points de vie, surtout équipées sur un ange exalté.
Pour tenir on a également un minimum syndical de gestion, à savoir les antis bêtes à, sachant que condamnation est énorme sur un général qui attaque, et que path to exile est plutôt pas mal bien qu'il n'arrive pas à la cheville de retour au pays. On a également bandemage qasali et oblivion ring, ce qui ne fait pas énorme, mais on a de la pioche et des tuteurs pour aller les chercher, et le bandemage est récurrent.
Sans compter les cartes déjà évoquées dans la partie sur le général qui gèrent bien aggro.
Bref, pas mal de solutions pour rester vivant face à aggro.

Et la pioche en, ça donne quoi?






Pour réussir, un tel deck doit bénéficier d'un certain nombre de piocheurs et de tuteurs. Le général n'y suffit évidemment pas, surtout qu'on n'est jamais à l'abri d'une needle ingérable sur sissay.
Pour les tuteurs, on a préceptrice éclairée et recteur de l'académie pour les enchantements/artefact, sachant que précepteur idyllique n'est pas assez tempo vu le type d'enchantement joué pour l'inclure (en revanche vous pouvez tenter bosquet solide qui a l'avantage de faire quelque chose tout seul.)
Pour les créatures : appel d'eladamri et survival sont les seuls que j'ai laissé, ce qui fait que les créatures non légendaires sont à choisir avec parcimonie sur un tuteur car on en manque. Si vous trouvez ça choquant, vous pouvez jouer l'assortiment pacte de l'invocateur, précepteur matérialiste, préceptrice sylvestre, commandement primordial et corde d'adjuration. Bref, si vous voulez jouer full tuteur, ce ne sont pas les solutions qui manquent. En revanche, une survival suivi d'une genesis bien sûr reste un moyen très efficace d'aller chercher plusieurs créatures importantes, et sachant que l'aspect principal du deck reste la récursion, vos bêtes au cimetière n'y resteront peut-être pas longtemps.

En revanche, vous avez pas mal de cartes pour piocher.
dans le genre card advantage, vous avez bien sûr terrocorne krosian et vieux sage de la yavimaya qui remplissent pas mal la main.
la vipère d'ohran est une bonne créature car l'adversaire hésitera souvent à la bloquer mais devra souvent malgré tout sacrifier une bête afin de nous empêcher de nous remplir la main à ses dépens. D'autant que la bête à sacrifier sera souvent assez grosse pour tuer la vipère. Evidemment dès qu'il aura un anti-bête sous la main, paf la vipère. Néanmoins, équipée d'une épée donnant les protection adéquates, elle sera difficilement gérable et un fléau chaque fois qu'elle ne sera pas bloquée.
harmonisation est un piocheur tout ce qu'il y a de plus conventionnel et habituel.
Vous avez également la présence de toupie et de bibliothèque sylvestre, logique, cartes dont la puissance est multipliée proportionnellement à votre capacité à mélanger votre bibliothèque, ce qui ici entre votre général, vos tuteurs lands et autres tuteurs, est très facilement faisable.
Les créatures qui font du 2 en 1 dont également une aide non négligeable. Ici vous en avez pas mal : répliquant fait du très bon card advantage et peut même se transformer en thon, de plus il est 2/4 de base, donc récupérable au sirlidiane. Bandemage qasali est une bête très aggro avec une bonne capacité. Vous avez également hiérarche loxodon pour tenir face à aggro, et qui met parfois énormément la pression face à contrôle car disque de nevinyrral et pierre de l'oubli n'empêchent pas la régénération. Guivre conscrite peut également être très forte, il suffit d'un peu de chance, quoiqu'il arrive elle sera rentable, sauf dans le rare cas où vous tomberez sur antienne du maréchal, qu'il vaut mieux dans ce cas ne pas jouer, sauf si vous avez déjà passé vos tuteurs à enchantement ou si vous avez déjà pas mal de créatures.
Enfin vous avez la présence de greater good, qui peut bien sûr faire piocher beaucoup en réponse à une wrath, ce qui peut s'avérer très fort, mais qui surtout fait des miracles avec un yosei ou un sirlidiane, surtout qu'en réponse à une carte du genre de retour au pays il évitera qu'une créature clé qu'on aimerait récupérer n'aille dans la zone remove from game (dans des cas extrêmes, il évite également que le général ne passe en-dessous du deck sur un enterrement sacré.
Et puis évidemment pince-crâne, l'équipement fumé qui combiné avec un greater good devient immonde.

A noter également la présence de cérébrocenseur avemain, carte énorme dans le format qui ne prive pas l'adversaire de ses tuteurs, mais qui en limite sacrément la portée, surtout grace au flash par lequel il peut arriver par surprise en réponse à un tuteur.

le kill : aggro ou interactions entre les cartes?





Nous sommes dans un edh, le kill se fait par les créatures, c'est logique jusque là. Plutôt qu'un assortiment de petites bêtes, ce paquet mise sur de grosses bêtes mettant une bonne pression même si elles arrivent assez tardivement dans la partie. On a cependant de quoi jouer assez vite avec des cartes comme elfe de llanowar, ours-garou, kataki, bandemage, tarmogoyf, et autres bêtes rapides avec un rapport f/e/cout honnête. Ce deck peut donc parfois se jouer comme un deck aggro.
Mais une fois le middle game passé, on passe en mode turbo thon, avec des cartes comme hiérarche loxondon, ange exalté, colosse caméléon (ou argousin mystique, comme vous préférez) et autres bestioles sympathiques. Avec suffisamment de mana vous avez de quoi faire peur. Mais souvent l'adversaire sera installé et à même de gérer la première horde. Et comme il y'a de bonnes chances qu'il pioche plus que vous, il faut un plan de secours. En fait, cette partie plan B a tellement été développée dans le deck qu'il s'agit en fait du plan A, le plan B devenant l'aspect à peu près aggro du deck.

Il y a dans ce deck tout un apect récursion, avec : genesis, épée de ténèbres et de lumière, guide karmique, witness, sirlidiane, reya aubevenant et antienne du maréchal. Tout cet arsenal a pour but ultime de réanimer le plus possible yosei. Mais bien sûr le sirlidiane marche pour les petites bêtes (parfois pas si petite s'il s'agit d'un répliquant). Evidemment n'importe quel gros thon ou créature à effet est sympa à récupérer et peut l'être facilement. Vous avez surtout une interaction entre le sirlidiane et le guide karmique, qui avec un witness et/ou une saffi devient vraiment très forte, si vous avez ces cartes par exemple grace à une survival ou simplement par le fait de piocher beaucoup, ce que ce deck est capable de faire (sisi je vous assure), votre partie contre aggro devrait bien se dérouler, et agrémenté d'une genesis, devrait également être pas mauvaise contre contrôle.

La carte principale du deck est yosei, l'étoile du matin : en effet vous avez de quoi faire son effet à chaque tour : , combiné avec un greater good, ou moins fort sauf contre un aggro bien violent, avec un miren (tutorisable ainsi que yosei avec le général.)
Reya aubevenant ou épée des ténèbres et de la lumière assurent de récupérer yosei à chaque tour. Si vous avez du mana, genesis peut également le faire (très facilement avec un éveil du mirari). L'antienne peut également donner un coup de main. un sirlidiane + un guide karmique permet également de se débrouiller jusqu'à avoir quelque chose de plus pratique. Une fois la boucle yosei mise en marche, à moins que l'adversaire ne pioche une tormod's crypt, la partie devrait se dérouler sous de bons auspices.

Sinon vous avez le kill à iona : cette carte, chère mais tutorisable avec le général, une fois sur table, vous assure quasiment la victoire contre les 3/4 des decks si vous avez la table (et un ange 7/7 vol ça aide à l'avoir).

Bref, ce paquet vous offre plusieurs manières de gagner une partie, et reste très agréable à jouer, sans être non plus ridicule face aux edh de compétition qui trainent toujours par-ci par-là.

Et les autres versions possible?



Vous avez bien sûr de nombreuses façon de jouer ce général. A mon avis jouer full aggro n'est pas une solution, mais vous pouvez en tout cas accentuer cet aspect du deck en rajoutant argousin mystique, grognard jotun, cobra de lotus (testé et rejeté, c'est vraiment pas terrible comme carte, mais dans une optique aggro ça parait viable malgré tout), et en jouant également licorne de ronom et/ou kami de la loi ancienne. bref sans changer vraiment l'optique du deck, vous pouvez trouver pas mal de créatures aggro avec de bons effets, le tout agrémenté d'un noble féal en prime, qui reste une bonne bête car il y a souvent de la défausse massive en edh.

Vous pouvez au contraire accentuer l'aspect toolbox en rajoutant les tuteurs que j'ai déjà cité dans la partie sur la pioche, et tenter de jouer plus contrôle en rajoutant des cartes comme myojin du feu purificateur, cher mais fort et légendaire, ainsi que des wrath bien choisies.

Voici également les cartes qui ne sont pas dans le deck mais qui pourraient y être :
-silvos, élémental solitaire : un thon honnête
akroma, ange de la colère : un thon énorme et très fort
reki, l'histoire de kamigawa : un moteur de pioche acceptable pouvant même être très bon.
argousin mystique : peut-être meilleur que colosse caméléon
dragon éternel dans l'aspect récursif, une bête de plus qui revient toute seule ça peut être sympa : à rentrer à la place d'une sapience naturaliste ou d'un autre tuteur land je pense si vous faites ce choix
indrik hurlepiaffe : bonne bête de gestion
cape de tatou : un enchantement mythique et vraiment fort car très tempo face à un autre aggro.
commandement d'austérité : gestion polyvalente laissant souvent un énorme avantage de notre côté
ange pourfendeur : un thon honnête, ange exalté reste cependant meilleur, mais rien n'empêche de jouer les deux.
sous la charrue : ça reste un très bon kill.


Bref, vous pouvez faire votre propre version qui pourrait être totalement divergente de celle-là, mais à mon avis et d'après mes tests, quoiqu'il arrive, cet edh, de par ses couleurs, reste difficilement viable sur une table de tournoi. Néanmoins il reste jouable et équilibré, alors si vous voulez vous faire plaisir, je vous le conseille.

à bientôt pour un prochain deck

kakkhara

Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire