Comprendre le pioneer

Posté le Dimanche 05 Janvier 2020 à 23:24 par Leland_Palmer (2561 lectures)

Le premier GRAND PRIX en Pioneer approche !  Certains auront même la chance de participer au Player Tour à Bruxelles dans ce même format. Ainsi, je vous propose un petit résumé exhaustif du format, de ses cartes et decks clés du moment !
Le pioneer est encore un format au stade primitif. Les vagues de bans se sont succédées et on peut avoir le sentiment que le metagame a tendance à se stabiliser. En fait il n’en est rien. En secret, la plupart des teams professionnels préparent leurs meilleures armes pour le Player Tour Bruxelles qui récompensera les deckbuilders les plus innovants et performants. Pour le commun des mortels, la meilleure manière de s’entrainer au format et donc de suivre ce qu’il se passe sur internet et notamment un logiciel dont nous avions heureusement presque oublié l’existence : MTGO. Ici se lancent quasi quotidiennement des tournois regroupant plusieurs centaines de Grinder à la recherche du meilleur deck du format.2 mois sont passés et le départ du nuage de souffre qui suit la bataille nous permet d’identifier des tendances claires et même d’établir un semblant de méta à l’heure où j’écris ces lignes. Beaucoup de stratégies seront remises au goût du jour avec la sortie de Theros mais pour tous ceux qui voudraient rattraper une partie des deux derniers mois, cet article est fait pour vous.

 

I. Les cartes clés du format

On peut aujourd’hui dire avec quasi-certitude que la plus grosse vague de bans est passées. Les cartes qui seront présentées ci-dessous seront donc peut-être un jour menacés de rejoindre les camarades exclus mais elles représentent pour le moment l’architecture d’un format qui respectent quelques lignes directrices. Vous verrez par ailleurs qu’il s’agit souvent de duos de cartes soit pour leurs effets similaires soit parce que l’une va rarement sans l’autre


Mystique elfeElfes de llanowar

Pendant longtemps, ces gars là ont été exclus du standard « récent » car jugés trop puissants. Disponibles en Pioneer, ils représentent la plus grande force des jeux verts qui ont du mal à se passer d’eux puisque les drops à 3 du format sont particulièrement menaçants par rapport aux drops à 2 (notamment dans les jeux Rouge ou vert). C’est pourquoi vous les verrez aussi bien dans les jeux ramps que les jeux agros. Leur présence est par ailleurs l’une des raisons qui expliquent la popularité des 2 cartes qui vont suivre

 

Géant craque-os / balafre sauvage

Le rouge n’a pas de quoi se plaindre dans un format sans « foudre ».  Ce duo remplace le sort iconique afin de répondre aux excellents drops 1 (les elfes donc) et 2 du format (pensez aussi à Young Pyromancer ou Jace, Vryn Prodigy en passant par Glint-Sleeve Siphoner et autres esprits). Bonecrusher giant est par ailleurs souvent considéré comme le meilleur sort rouge du format, que l’on retrouvera donc à toute les sauces.

 

Saisie des pensées / Poussée fatale

Autre couple majeur du format depuis sa création, l’axe du mal pour bien des decks, l’association saisie/push aura la peau de bien des decks un peu trop « cute » du format. Aussi à l’aise donc une optique agressive que défensives, ils représentent parfaitement la dimension si « interactive » du pioneer que les joueurs apprécient

 

Tefeiri, Effileur du temps

Maintenant, on va parler des sujets qui fachent. "T3feri" est un Planeswalker qui fait couler beaucoup d’encres. On le retrouve essentiellement dans UW Control avec des apparitions dans Spirits et Bant Company. T3feri est loin d’être la carte la plus abusée du format et son existence sert avant tout à gagner les miroirs de UW Control. Néanmoins certains lui reprochent d’asphyxier indirectement une partie du format, rendant par exemple certains decks comme Possibility storm ou Reclamation beaucoup moins forts. A titre personnel, je trouve que T3feri a plutôt un rôle positif de régulateur du format. Son existence est plutôt une contrainte pour UW control qui doit jouer une carte médiocre dans la plupart des autres MU au risque de ne pas gagner la bataille du mirroir



Fouille temporelle / Fortune des mers

On termine par un duo qu’on voit rarement en même temps mais dont le lien de parenté n’échappera à personne. Bannis dans la plupart des formats où ils ont vu le jour, les voir aujourd’hui en pioneer peut en surprendre plus d’un. Evidemment, l’absence des fetchs et des sorts gratuits n’y est pas pour rien mais cela n’empêche pas ces 2 cartes de faire un énorme trou dans la méta. Que serait Phenix sans ses TC ? Que deviendrait Lotus Combo sans DTT ? Bref, ces deux-là sont souvent cités en tête de la watchlist et il semble inévitable qu’on doive un jour leur dire adieu quand de nouveaux moyens de remplir les cimetières seront édités.

 

Nykthos, reliquaire de Nyx

Pour terminer, je voulais citer le terrain le plus influent depuis la création du Modern et probablement la raison d’être de la plupart des jeux dévotion existants. Nykthos est peut-être moins présent aujourd’hui qu’il ne l’a été en début de format mais avec le retour de la dévotion dans Theros, il y a de bonnes raisons de croire qu’il ne pourra que regagner en importance dans les prochaines semaines.

 

 

II. LES PRINCIPAUX DECKS DU METAGAME

Tiers 1 // les decks les plus joués

UR PHENIX

Un deck solidement implanté depuis le lancement du pioneer. Il se base sur 2 armes clés en lien avec le cimetière : les phénix évidemment mais aussi et surtout Fortune des mers qui est la raison de jouer le deck. Le second angle d’attaque est essentiellement incarné pré-side par Young Pyromancer accompagné d’un ou deuc Crackling Drake. Le plan de side est souvent assez malléable avec beaucoup d’armes de contrôle et des PW à bas coût pour affronter les UW Control&co

UW CONTROL

Le deck à connaitre quand on veut commencer le format puisque l’on y retrouve tous les PW « all stars » (Tefeiri's, Narset…), de gros moteurs de pioche (Révélation du sphinx et Dig Through Time) et bien sûr Supreme verdict ! En revanche le deck souffre un peu dans le choix de ses counterspells et spots removals que beaucoup de jeux auront à cœur de contourner de par leurs lourdeur ou effets situationnels.

SPIRITS

Ici on distinguera 2 versions, le spirit UW et son plan tempo à base de curieuse obsession (oh oui !) ou plan plus midrange avec le renfort du vert et de Collected company. Le deck est impressionnant par sa capacité à attaquer les decks adverses entre les lignes et se frayer une place dans un format relativement agressif.

MONO G RAMP

L’un des piliers du format depuis sa création. Il a connu des versions très variées au fil des bans. Passant par la leyline verte avant de se tourner vers le terrible Oko, en passant par once upon a time. Aujourd’hui les Eldrazi ont pris le pouvoir grace au déclenchement de leurs capacités au lancement des sorts et non à leur résolution… ce qui permet de contourner en partie les counterspells adverses. Le plan reste simple : ramper vers des lands spécifiques et ainsi lancer d’énormes spells à 7 (worldbraker), 8 (Ugin) ou 10 (Ulamog). En side, le voyant ligatureur des pensées permet de s’adapter à certains MU difficiles à la manière de Tron en modern.

BIG RED // splash vert ou noir

(Petite) surprise du format, la montée en puissances des différentes versions comprenant les meilleurs sorts rouges des précédents standards : Glorybringer, Goblin Chainwhirler, Rabblemaster ou plus récemment le Giant Bonecrusher et Torban. Bref, c’est clairement la Champion’s league des anciennes gloires dans une optique plutôt aggro/midrange où il s’agira d’aligner les sorts impactants dans le but de dominer le board. En ce sens, je l’inclue dans le même sac que Gruul aggro qui reprend la plupart des cartes clées mais avec les fameux elfes de llanowar et la très surprenante Lovestruck Beast. La curve est peut-être parfois plus basse pour y placer des Collected company. Enfin certaines versions splasheront du noir pour saisie/scrounger/désintégration illicite comme à la belle époque !

MONO GREEN AGGRO

Deck de plus en plus populaire à base d’elfes et de 5/4 pour GGG. Le ban d’Oko lui a fait du mal mais le deck est parti vers de nouvelles directions, notamment la paire Surrak-Ghalta pour se lancer dans des kills explosifs.


BLACK AGGRO

Le jeu a su se relever du ban de sa meilleure carte, le copter de contrebandier, mais mise toujours sur l’incroyable duo Saisie/push pour assurer ses départs tonitruants. Combattant régulier du format, on en distingue plusieurs versions : la plus agressive avec ses drops à 1 (la plus populaire), la version vampire où figure le puissant Sorin ou même des versions beaucoup plus axées sur la dévotion à l’image des mono black du standard RTR-Theros.

 

Tiers 2 // Les decks que l'on voit souvent

LOTUS COMBO

Principal deck « combo » format où il s’agira de jouer des Field of Lotus le plus rapidement possible, les copier avec des Thespian’s stage et dégager régulièrement le tout avec des sorts à bas coût pour générer des quantités astronomiques de manas avant d’achever l’adversaire. Le deck reste peut-être le plus gros utilisateur de Dig Through Time.

BG SCALES

Un autre deck présent depuis le lancement de la méta mais qui n’a peut-être jamais eu les résultats attendus. On retrouve la plupart des arguments de la version modern mais sans les Mox d’opal, Nexus et Ravager qui lui donnent tant de vitesse

UR ARTOS

L’autre deck « artefact » du format dans une version que l’on qualifiera de simili-affinité par son côté « all in » et explosif puisqu’il s’agit d’équiper, d’enchanter ou de transformer en 5/5 des ornithopter ou autres petits artefacts à 1 manas. Hélas, le deck souffre peut-être d’une méta un peu trop fair où les réponses à bas coûts (Wild Slash, Push ou Borrower) sont très populaires.

SULTAI MIDRANGE

On inclura ici tous les decks à base de scarab god, traqueuse infatigable, saisie ou sorts avec le Delirium. C’est un peu le Jund du format et ses MU relativement équilibrés. Ces decks là n’ont pas encore fait une entrée fracassante sur la scène du pioneer mais les aspirants sont très nombreux à chercher les versions optimales comprenant les meilleures cartes du format.

DREDGELESS DREDGE

Le deck « cimetière » du format. On remplit le cimetière à toute vitesse en espérant y déclencher des effets. C’est à peu près la même chose que le dredge du modern, l’explosivité du remplissage de grave en moins puisqu’il n’y a pas (heureusement) de cartes avec la capa dredge dans le format. C’est un jeu qui a le mérite de surprendre tous les adversaires non préparés.

RED BURN

Peu importe le format que vous jouez, il y aura toujours un jeu burn pour vous attendre au coin de la rue. Ici, l’enjeu principal consiste à trouver des remplaçants valables à Foudre et pointe de lave, bien que Wizard’s Lighntning (et les contraintes de builds qui vont avec) semble faire l’unanimité ces derniers temps. Le deck reste relativement régulier dans la méta mais manque de power level individuel de ses cartes pour briser le plafond de verre. On notera enfin un petit splash blanc dans la plupart des versions pour Boros Charm et quelques bonnes armes de side, dont le sous exploité « Chained to the rocks ».

 

Tiers 3 // Les autres jeux à connaitre

Ici je prendrais moins de temps pour les présenter. On va donc se contenter de les lister

Bant Company : La version la plus toolbox utilisant « collected company ».
Soulflayer.deck : sorte de dredge dans le but de monter des 4/4 sous testostérones
Possibility storm : articulé autour de la carte éponyme et des interactions offertes avec les cartes « aventure »
White Human Aggro : plein de drop à 1 et des Thalia’s lieutenant
Mono Blue devotion : Le « all  star » des mono U du standard : obsession, Thassa, Djinn, Master of Waves…
Boros Feather : jouer un deck déjà pas très bon en standard mais ici en pioneer
Tribal Gobelin : Deck aggro Go Wide avec plein de petit choses avec la célérité.
Tribal Zombie ou « rally zombie ». Un autre deck tribal « go wide ». La version “rally” donne au deck un aspect plus “dredge/combo”.
Fire superfriends : version pioneer des jeux Fire of invention qui pullulent en standard
Boggles : Un autre classique du modern revisité avec les moyens du bord et « all that Glitters »
UR Emerge. Difficile de le mettre dans une catégorie, disons midrange Control, et son amour tout particulier pour l’association Elder Deep Fiend/retour de Kozilek

 

III. L'IMPACT DE THEROS, BEYOND DEATH

Je finalise cette article le vendredi 3 janvier donc certaines cartes du set ont déjà été dévoilées. Voici pour l’occasion une petite liste exhaustive des cartes qui pourraient faire exister un jour dans le format :

- Heliod, Sun-Crowned: C’est la carte qui fait le plus parler de par sa combo avec « balliste ambulante ». Je pense que de très nombreuses options sont disponibles pour abuser de cette combo dans le format.
- Elspeth, Sun's Nemesis : Ce PW peut sembler très fragile de loin et la concurrence avec Gideon, ally of Zendikar peut sembler un peu rude. Mon pari c’est que sa récursivité et son-1 sont encore trop sous-estimés
- Tymaret Calls the Dead : le history of Benalia des jeux (rally)zombies.
- Ox of Agonas : encore du pain sur la planche pour tous les jeux cimetière
- Underworld Breach. Carte à combo, notamment dans lotus storm
- Setessan Petitioner : upgrade intéressant d’une optionde  side vs burn & aggro
- Setessan Champion : La traqueuse infatigable des decks enchants. Bon duo avec Eidôlon des fleurs
- Wolfwillow Haven : un bon rampeur à 2 pour le format
- Klothys, God of Destiny : Le powerlevel est très poussé sur ce dieu qui tombe dans l'une des meilleures combinaisons du format
- Perspicacité ahurissante : Pas mal dans les jeux Bogles. Egalement à tester dans les jeux UW Spirit
- Nyx Lotus : un gros moyen de ramp dans le format aux côtés de Nykthos.

 

IV.  LA PREPARATION DU PT BRUXELLES

Je l’avais précisé à la fin du précédent article mais me voilà qualifié pour le Player Tour, presque à mon insu puisque je le dois à mes résultats de l’année passés ayant fait une pause relative ces 6 derniers mois.

Ainsi, je me suis rapproché de plusieurs teams de joueurs afin de ne pas être trop isolé au sein d’un groupe massif de français qualifiés puisque nous serons 45 contre 15/20 sur un ancien PT ! ça fait une sacrée différence et pour beaucoup se sera donc leur premier PT.

Deux formats seront donc à l’ordre du jour avec le Pionner mais aussi le nouveau limité Theros. Vous commencez un peu à me connaitre et forcément je suis encore plus impatient de jouer la seconde partie.

Pour le limité Theros, je vais essayer de remettre en œuvre les préceptes qui m’avaient tant réussi en M19 et que j’ai un peu oublié par la suite à savoir : s’obliger à tester toutes les cartes et sortir des sentiers battus. Sur Arena ou Modo on a la pression des gemmes/prize et on a parfois tendance à faire les choix qui nous rassurent, de cartes qui nous semblent instinctivement meilleures.

Bref, je rentrerai en mode full préparation dès le 10 janvier.  On pourra se voir sur les Avant-Premières de Magiccorporation le vendredi 17 janvier et vous pourrez suivre sur mon twitter (et non plus instagram) toutes mes nouvelles découvertes puisque j’y posterai régulièrement.

Le Twitter : LelandPalmerMTG

Et enfin pour rappel, la boutique Magiccorp organise aussi des tournois de Pioneer tous les jeudi

On va le préparer bien ce PT !

A très vite,


Leland

Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire