From The Vault Annihilation — La liste Complète

Posté le Mardi 12 Août 2014 à 20:09 par Anastaszor (20376 lectures)

Aujourd'hui, Wizards of the Coast nous a dévoilé la liste complète du From the Vault : Annihilation. Embarquez pour ce voyage !
Disclaimer : cet article est une traduction libre de l'article équivalent sur le site de Wotc (http://magic.wizards.com/en/articles/archive/look-inside-vault-annihilation-2014-08-11) qui n'existe pas en français. Libre veut dire que la discussion originelle de Gavin Verhey est passée au discours indirect libre, et que pour ceux qui comprennent la langue de Shakespeare, c'est pas la peine de râler sur la traduction. 



Amageddon




Les sweepers existent depuis le début de Magic, et Armageddon est l'un des plus classiques. Il est aussi présent depuis la première présentation publique du From the Vault (même si on peut en dire autant de sa partenaire d'Alpha : Colère de Dieu).

Il n'y a pas trop eu de discussion ici, à part peut-être celle qui s'en suivit lorsque vous lancez cceci en Commander et que vous vos amis vous haïssent. Que vous vouliez donner à votre Cube une nouvelle version élégante d'Armageddon, ou simplement revivre le bon vieux temps avec un Erhnam Djinn sur le champ de bataille, vous en avez maintenant une version flambante neuve à votre disposition.


Burning of Xinye




Les From the Vault ont plusieurs buts. L'un de ces buts est de pouvoir obtenir des cartes qui sont autrement plus difficiles à avoir sur le marché secondaire.

Les cartes de Portal Three Kingdoms sont terriblement difficiles à obtenir, et quelques unes de ces cartes sont devenues très populaires dans les Cubes. Cette carte en particulier est difficile à trouver dans un set normal, à cause du nom "Xinye" (et c'est sans compter que ce n'est pas vraiment le genre de cartes que WotC veut voir en standard en ce moment), ce qui met la R&D dans une impasse. Heureusement, les Vault sont là pour aider les joueurs de Cube sans en créer tellement qu'en posséder une n'aurait plus rien de spécial.

De nombreuses conversations ont eu lieu à propos du nouvel art pour les cartes de Portal Three Knigdoms, et finalement, WotC a décidé de les laisser telles quelles. Malgré que la patte des artistes ne soit plus tout à fait en phase avec notre époque contemporaine, elles ont leur charme unique qui a été jugé bon d'être conservé.

Fun fact : à la place de Wildfire, Burning of Xinye détruit les terrains, et non les fait sacrifier. Il est temps de ressortir les Sol Consacré (Ok, peut-être pas à ce point, mais au moins les cachets et les planeswalkers.)


Cataclysm




Dans les From the Vault, il est souvent bienvenu de miner les pépites du passé, en tapant de sa pioche sur la grotte pour trouver de parfaits candidats à la réimpression. Et de temps en temps, à force de faire défiler les résultats du Gatherer, votre sang va se figer lorsque vous trouverez enfin un joyau.

Cataclysm a été l'un de ceux-là.

Cataclysm n'a jamais été réédité avant, et n'est pas sur la Reserved List. C'était la rencontre parfaite ! Il reste encore peu de cartes de cette ère qui sont relativement bien aimées et qui n'ont jamais été rééditées avant. Celle-ci était là dès le début de la création du Vault. Et vous pouvez enfin admirer ce nouvel art !


Child of Alara




Avoir des créatures — même légendaire — dans un set qui parle de sweepers et une proposition risquée. Mais, l'Enfant d'Alara existe !

Wotc aime toujours ajouter une créature légendaire pour le Commander dans ces From the Vault, et l'Enfant d'Alara correspond parfaitement à cette description. (Désolé au finaliste Mageta le Lion.) Très bientôt, vous pourrez donc vous attendre à voir apparaitre de nouvelles versions foil de l'Enfant dans un deck Commander près de chez vous.


Decree of Annihilation




Cette carte a une petite histoire rigolote derrière elle. 

Lorsque Gavin a commencé à parler du From the Vault, il avait besoin d'un nom pour lui donner un peu de punch. Leçon du jour : si vous essayez de convaincre quelqu'un de supporter quelque chose de nouveau, il faut venir avec un nom cool. Il est donc venu avec "Annihilation".

Celà a bien fonctionné, et WotC a été exité à ce sujet. Mais lorsqu'il a demandé ce qu'ils attendaient à trouver dedans, cette réponse était la plus fréquente : "Ben, probablement un Décret d'Annihilation ? C'est un board sweeper avec "Annihiliation" dans le nom, nan ?"

À ce moment, il fallut expliquer que Annihilation était juste un nom temporaire, et qu'un vrai nom viendrait plus tard, car le décret n'était pas prévu. Plusieurs mois plus tard, la liste des cartes est finalisée.. et le From the Vault est officiellement nommé Annihilation. 

Le nom était suffisemment excitant, mais ils n'y pensaient pas tellement, jusqu'à ce qu'une coincidence fasse qu'il faille combler un trou de dernière minute. Pensant aux réactions des autres sur le nom "Annihilation", et après avoir checké avec les autres que le décret avait sa place, le décret a été ajouté. 

Voici donc l'histoire de cette boite, et comment elle a fini avec un décret d'annihiliation.

Maintenant, il faut aller de l'avant et détruire tous les terrains de manière incontrable (Ou alors, laisser un planeswalker seul sur le champ de bataille).


Firespout




Trombe de feu est un staple dans les Cube, et est ou a été jouée occasionnellement en Modern et en Legacy. Les From the Vault sont toujours un mélange de raretés entre et de périodes, et ici Trombe de Feu semblait être à sa place. De plus, ce sweeper partiellement vert — pour balancer les couleurs — et ils font partie des plus difficiles à trouver !

L'une des parties intéressantes de Magic, c'est de voir les nouvelles pièces d'art arriver, et celle là a un fantastique artwork. 


Fracturing Gust




Affinity vous a tué ? Ou alors, est-ce que votre groupe de joueurs de Commander joue avec beaucoup d'artefacts et d'enchantements ? Eh bien, on a cette carte pour vous !

Rafale Fracturante montre la variété des removals de masse qui existent. Bien sûr, la plupart du temps, ce sont les créatures ou les terrains qui vont voir ailleurs, mais les les enchantements et les artefacts sont tout aussi sensibles. Et pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas gagner quelques points de vie dans la foulée ?


Living Death




Voilà une autre carte qui était dans ce set depuis le début. C'est une réédition cool pour les Cube et les Commander. C'est une carte emblématique de l'histoire de Magic, tellement qu'elle méritait sa place ici.

Cependant, elle a déjà été réimprimée à plusieurs reprises, et pour cette fois il fallait faire plus qu'une simple réimpression : il fallait une illustration alternative. Une nouvelle illustration a déjà été commandée pour Duels of the Planeswalkers, et elle fut alors parfaite pour cette carte. De fait, il est honorable de pouvoir sortir de l'écran cette carte et la voir transiter dans les mains des joueurs.


Martial Coup




Cette carte a un effet unique de par le fait qu'elle détruit à la fois toutes les créatures sur le champ de bataille, mais aussi parce qu'elle y met beaucoup de créatures ! On voit beaucoup de ces cartes, en particulier dans les Cube, Commander et les decks casual, et elle n'avait jamais été rééditée en dehors de Conflux. Cette opportunité a servi pour cette fois.


Rolling Earthquake




Il y a eu beaucoup de discussions à propos des cartes de Portal Three Kingdoms qui devraient apparaitre dans ce set, puis Rolling Earthquake et Burning of Xinye se sont imposées. Rolling Earthquake est le genre de cartes que Wotc n'est pas prêt de réimprimer, encore moins que Burning of Xinye (à cause, vous vous en doutez, de l'équitation). Et elle est tout aussi difficile à trouver. C'est l'une des autres cartes qui était présente dans ce set depuis ses débuts, et on peut être fier qu'il soit resté jusqu'à la fin.

Si vous avez des volantes qui vous collent au train, Rolling Earthquake s'en chargera facilement ! (NDM : en tout cas, plus facilement que Tremblement de terre.)


Smokestack




Il fallait un artefact dans ce set, même s'il fallait remonter dans le temps jusqu'au Disque de Nevinnyral. De nombreux artefacts ont une longue histoire à force de réinitialiser le monde.

Beaucoup d'artefacts étaient en lice. Cependant, la Grande Cheminée fut leader. Les raisons, les voici. D'abord, c'est une carte "fauteur de trouble", qui prendra lentement vos permanents et ceux de vos adversaires, et il est hors de question de réimprimer ces cartes aussi frustrantes que puissantes en standard de nos jours. Pour les mêmes raisons, il ne fallait pas la mettre dans un deck Commander ou dans un Planechase, parce que ces cartes ont tendances à être frustrantes, et il ne faut pas que les nouveaux joueurs marchent en plein dessus et soient frustrés.

Ces raisons en font un excellent choix ici. De cette manière, les personnes qui souhaitent la jouer en Commander ou en Cube peuvent l'avoir et l'introduire un tout nouveau monde fun, sans la voir partout, détruire des permanents dans tous les parties de Commander du monde.

L'étape suivante consistait à savoir si l'équipe de R&D trouve que la Grande Cheminée sent suffisemment l'Annihilation. C'était un "oui" retentissant, avec beaucoup de longues réponses, l'une des meilleures étant celles de Max McCall : "Mon adversaire n'a plus de permanents une fois que la Grande Cheminée a été active pendant quelques tours. Si ce n'est pas la définition de quelque chose qui change et annihile radicalement le paysage, alors je ne sais pas ce que c'est.

La dernière étape était d'obtenir Jeremy pour avoir un nouvel artwork pour cette carte. Et pour montrer une belle Grande Cheminée rutilante, quel plus beau paysage que La Nouvelle Phyrexia ? Profitez donc de ce qui se passe là bas, de l'autre côté du Multivers.


Terminus




Terminus ! Tout le monde descend !

...

Euh, attendez, c'est pas le bon type de Terminus.

Ce genre de Terminus a été vu dans de nombreux decks legacy (les miracles sont assez craints avec un brainstorm ou une toupie de divination du sensei dans les parages), ainsi qu'en Cube et en Commander (NDM : et en standard, pour ceux qui s'en rappellent !). Le fait qu'il puisse envoyer le Commander en dessous de la bibliothèque est tout à fait pertinent. (NDM : ca ne marche pas en Duel Commander, le comité a mis en place une règle contraire). C'est un style unique de Colère de dieu qu'il fallait absolument montrer ici.


Upheaval




L'an dernier, lors du From the Vault : Twenty, cette carte avait déjà été repérée par l'équipe créative, pour l'année 2002 (là où chainer's edict a été choisie). Upheaval aurait pu être un bon choix.

La vérité ici est que Wotc fait beaucoup de planification à long terme, voire à très long terme. Et ils avaient prévu que Annihilation suivrait Twenty, et qu'Annihilation allait représenter la dévastation à travers les cartes icôniques de toutes les périodes de l'histoire de Magic. Upheaval est probablement la carte bleue la plus connue pour ca, et elle était pressentie dans Annihilation, ce qui a poussé chainer's edict dans Twenty. 

Il faut garder quelque chose d'important à l'esprit : si quelque chose est manquant dans l'un des From the Vault, il y a une bonne raison. Ce n'est pas que Wotc vient de rater quelque chose d'évident, mais plutôt qu'ils essayent de peindre une image du futur de Magic, et de savoir si une carte ira mieux dans un set ou dans l'autre. Si vraiment vous espérez qu'une carte apparaisse à nouveau : restez patient. Si quelque chose est réimprimable (NDM : donc, pas sur la Reserved List), alors il y a de bonnes chances pour qu'elle réapparaisse. Même l'équitation a eu son heure avec les From the Vault : Legends, et Commander 2013.


Virtue's Ruin




Perish existe comme solution équivalente contre les créatures vertes. Virtue's Ruin est une carte difficile à trouver car elle vient de Portal. Pour son homologue Nature's Ruin, il n'était pas aussi nécessaire de la réimprimer puisque Perish fait déjà le travail.

Il est d'ailleurs peu probable que cette carte se montre ailleurs, donc un From the Vault pour elle est une belle méthode pour la distribuer. De plus, elle devient disponible dans Magic Online pour la première fois ! À ce stade, Magic Online est truffé des cartes qui vous voudriez avoir comme plan de side, donc en trouver une de plus qui n'existe pas là bas est aussi une pépite.


Wrath of God




Il est approprié de voir que nous terminons ce voyage relativement proche de là où on l'a commencé. On a commencé avec Armageddon, un staple d'Alpha, et grâce à la magie de l'alphabet et des noms anglais, voilà Wrath of god à la fin. 

Cette carte n'était pas initialement dans le From the Vault : Annihilation. Cette carte est icônique et est peut-être la première carte qui peut apparaître dans votre esprit si on vous parle de board sweepers. Mais elle a un problème : son nom. Magic essaye depuis quelques temps d'éviter soigneusement toutes les cartes avec un pied dans le réel, en particulier celles avec une connotation religieuse. 

Après avoir parlé avec Mark Purvis — le directeur marketing mondial de Magic, et l'un des pionniers pour les From the Vault — et à peu près comme tout le monde, il s'est étonné que Wrath  ne soit pas dans le set. Après lui avoir expliqué le problème, il répondit :

"Euh, une seconde. On ne vient pas de faire un block complet avec des Dieux dedans ?"

En considérant qu'Heliod est relativement colérique, et un parfait salaud puisqu'il a (ATTENTION SPOILERS) tué Elspeth, cette solution semblait idéale. Cette idée a été envoyée à l'équipe créative qui a trouvé une place pour la Wrath. Pour la première fois, Wrath of God représentera un Dieu de Magic, littéralement déchaîner sa colère : une solution pour laquelle tout le monde peut être heureux.


POUR COMMANDER CE PRODUIT CLIQUEZ ICI
 

Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire