We Are Team MC

Posté le Mercredi 08 Mars 2017 à 23:31 par moudou (2629 lectures)

Vous avez peut être déjà entendu parler de nous. Vous avez peut être échangé avec nous sur les forums ou sur les circuits compétitifs. Vous avez peut être lu nos divers reports sur le feed de News. Ou alors vous ne saviez pas du tout que Magiccorporation avait rassemblé son équipe. Voici de quoi nous connaître un peu mieux 
Tout d'abord, qui sommes-nous ? JiRock, Xins et moi-mêe, Moudou, sommes trois modérateurs de ce site qui participons aux circuits compétitifs sous le blason de Magiccorporation. On représente Magiccorporation à travers l'Eruope sur les Grand Prix, les RPTQ, les PPTQ et, sans doute prochainement (on l'espère) au Pro Tour. En échange de cette publicité, Magiccorporation nous gâte en nous prêtant les cartes nécessaires à notre entraînement et à nos tournois. C'est avec plaisir que nous partageons nos expériences, nos théories et nos rêves sur ce site-même, en espérant à chaque fois que ce soit pour votre plus sincère plaisir. Nous avons aussi récemment débuté le Birthing PodCast, et malgré deux fiascos consécutifs sur nos derniers enregistrements (d'où notre retard), soyez sûrs qu'un nouvel épisode arrive prochainement !


Dans ce très bref et humble article, chaque membre de l'équipe va en présenter un autre. Chacun a rempli son formulaire sans savoir ce que les autres faisaient. Moi-même en écrivant ces lignes, je ne sais pas ce qu'on a dit sur moi ! Je soupçonne la vacherie, mais découvrons ça ensemble !

Sans plus attendre, voici la Team MC dans toute sa splendeur !






JiRock
Décrit par Xins


Prénom : Jean-Emmanuel
 
Signe distinctif : Il commence toujours les tournois (un minimum important) par une défaite. Heureusement pour lui, la suite se passe en général assez bien pour lui.
 
Qualités/Défauts :
Par rapport à Magic :
Il est toujours très investi dans le jeu, et ambitieux. Enchainer les PT est son objectif.
Il est d’ailleurs toujours très méticuleux dans le debrief de ses plays post-match.
Par contre, ce qui est assez dommage, c’est qu’il ne prend pas de temps pour les formats qui n’offre pas une compétitivité « grandiose ». Le Legacy, par exemple n’a pas de vitrine pro, et donc il abandonne complètement le format. De mon point de vue, jouer dans des formats différents et se familiariser avec des plays de différentes natures permet d’avoir du recul plus facilement sur des situations complexes.
Dans la vie de tous les jours :
Il est capable de s’intéresser facilement à des domaines variés.
Il pourrait faire un effort sur sa coupe de cheveux… :o 

Une anecdote:
Récemment, il a perdu son W&I au RPTQ sur un mauvais play centré sur Avacyn. Juste après la game, il était très déçu… Et a voulu faire des games tout de suite, pour ne plus y penser surement… Mais premier Gonti sorti et sur les 4 cartes… Avacyn. Qui est le meilleur choix pour moi. Et donc, la carte qu’il voulait oublier va le tuer à nouveau…
 
Une carte qui le représente :
Si je devais inventer une carte… Ce serait un sorcier qui arrive tapé pour représenter son inéluctable défaite en première ronde, et qui fait draw à l’upkeep, pour symboliser ses bonnes connaissances et préparations lors des rondes suivantes. Une FE « humaine » assez basse… Je dirais quelque chose comme 1/3. Allez, 1/4 pour pas prendre Bolt 
Sinon, Tracker. Parce que c’est sa carte préférée actuellement.


 
Une chose qu’il n’admettra jamais :
Franchement, j’ai cherché, je vois pas… Je sus trop premier degré. Mais c’est un garçon avec beaucoup de recul, capable de se remettre rapidement en question.

Là où il arrivera d’ici fin 2017 : Une nouvelle qualification en PT.







Moudou
Décrit par JiRock


Prénom : Léo (nard ? pold ?) -NDLR Non, juste trois lettres, pas de deuxième prénom, juste Léo
 

Un signe distinctif : Une grande classe vestimentaire ; notamment des chaussures pas très adaptées à la traversée des forêts polonaises.
 
Une qualité : Le second degré. C’est toujours agréable de pouvoir balancer des trucs complètement absurdes sans avoir à se demander si on sera pris au sérieux. Bon, au bout d’un moment il en a un peu marre quand même, mais il continue de rigoler par politesse. Adorable ce type.
 
Une anecdote : Nous a forcés une nuit à dormir dans la voiture après avoir foiré sa réservation hôtelière. La partie amusante étant qu’on s’en est tous plutôt bien remis, sauf lui. Je crois qu’il s’en voudra toute sa vie de nous avoir « fait perdre des parties » qu’on se serait bien débrouillés pour perdre sans son aide. (Cela dit, il n’y a pas de mal à y refaire allusion en sa présence toutes les deux semaines.)
 
Une carte qui le représente :  Lantern of Insight


 
Un défaut : L’autodénigrement, sinon mental, du moins verbal. Et non, ce n’est pas de l’Humilité. Léo n’est pas une 1/1, c’est une 3/3 qui n’attaque pas dans les 2/2 parce qu’il se prend pour un Dead Weight. (Et non, ce raisonnement n’a aucun sens, on est d’accord.)
 
Une chose qu’il n’admettra jamais : Il fait exprès de perdre toutes ses games en test pour booster le moral de ses partenaires. D’où des déclarations comme « Je suis fier d’être ton punching-ball », qui font un peu peur hors-contexte.
 
Là où il arrivera d’ici fin 2017 : Jour 2 d’un GD. Euh… GP. Et pas ces nouveaux J2 de pacotille à 6-3, hein, un vrai bon Zurgo Helmsmasher.
 







Xins
Décrit par Moudou


Prénom : Arnaud

Un signe distinctif :
Toujours plein d’idées *hum* constructives…



Une qualité :
Entre autres, un esprit de deckbuilder très développé. Les decks qu’il fait en début de saison partagent une bonne base avec les archétypes de Tier 1 assez vite ! Dommage qu’il ne sache pas lequel jouer…

Une anecdote :
Après les WMCQ en Modern, Arnaud était désespéré par ses mauvais résultats. Pourtant il avait bien joué, ce qui était encore plus frustrant. Alors dans sa colère, il a pris la décision la plus stupide de sa vie :
A partir de maintenant, je ne joue que ce que tu me dis qu’il faut jouer !
Xins à Moudou

Et il l’a fait en plus !

Une carte qui le représente :
Darksteel Juggernaut



Parce qu’il y reviendra tout le temps. Il passera sans doute jamais et ne collera sans doute jamais le moindre point,  mais au moins il essaiera à chaque tour. Et ça, c'est bien 

Un défaut :
Il se décourage très vite malheureusement. A la première défaite, on dirait que c’est la fin du monde. Cela dit, ça ne lui permet que de mieux rebondir à la première victoire venue…

Une chose qu’il n’admettra jamais :
Tron est un vrai deck en Modern. Si si.

Là où il arrivera d’ici fin 2017 : S’il arrive à trouver une stabilité professionnelle, aucun doute qu’il sera abonné à tous les RPTQ. Mais s’il doit se contenter de performances plus ponctuelles, impossible de ne pas le voir gagner du cash à chaque GP auquel il participera !
 



J'espère que vous avez eu autant de plaisir à lire nos présentations qu'on en a pris à les faire ! On vous retrouve très bientôt après le GP Barcelone qui a lieu ce week-end pour JiRock et moi ! A bientôt sur le site pour la suite de nos mésaventures !


Respectivement JE, Arnaud et Léo, au GP Utrecht


Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire