Banned & Restricted List Announcement 27-09-2013

Posté le Mardi 17 Septembre 2013 à 20:38 par Anastaszor (8220 lectures)

Pour la rentrée avec Théros, Wizards of the Coast et le Comité Duel Commander nous ont préparé quelques petits changements pour bien commencer cette année. 
Date d'Annonce : 16 septembre 2013 Date d'Application 27 septembre 2013 Magic Online Pauper : Temporal Fissure et Cloudpost sont bannies. Autres formats : Aucun changement. Explications des changements par la R&D de Wizards of the coast : 
Récemment, des decks puissants se sont construits en pauper, avec une mécanique de sorts gratuits comme Cloud of Faeries et Snap, qui, combinés avec Cloudpost permettent de générer beaucoup de mana. En ajoutant des créatures générant du card avantage telles que Mnemonic Wall, Mulldrifter et Sea Gate Oracle, le jeu est capable d'avoir un flot constant de cartes en main. Ceci signifie que non seulement Temporal Fissure est capable de bouncer de nombreux permanents adverses, mais elle vous autorise aussi à bouncer vos propres créatures pour les lancer de nouveau et profiter de nouveau du card avantage, afin de créer une boucle avec  Temporal fissure et Mnemonic Wall. Les decks autres que les decks permissions ont alors du mal à intéragir avec ce deck. La DCI a cherché quelles étaient les cartes qui rendaient ce deck particulièrement difficiles à contrecarrer. Tout d'abord, la mécanique Storm a vu son utilisation restreinte à cause de la banlist de Gatecrash, dans laquelle Empty the Warrens et Grapeshot ont été bannis. Bien que nous savions que Temporal fissure était forte, mais moins que es deux dernières. Plutôt que d'interdire la carte, nous avons préféré regarder comment le métagame serait modifié. Présent dans un petit pourcentage, le deck Temporal Fissure est intéressant, mais présent en grand pourcentage comme actuellement, il restreint le métagame compétitif. Le second problème est Cloudpost. Sans un trop grand inconvénient, Cloudpost accélère le mana, et donne un terrain qui génère plusieurs manas en un seul engagement, convertissant les "sorts gratuits" en accélérateurs de mana, alors que les autres terrains qui peuvent fournir plusieurs manas, tels les bouncelands de ravnica, ont un plus gros défaut. Lorsque Cloudpost a été banni du modern, les terrains d'Urza (Urza's Mine, Urza's Power Plant et Urza's Tower) se sont avérés être assez forts pour être utilisés de manière compétitive. Nous croyons que la même chose peut se produire en pauper.  
Duel Commander :  Loyal retainers est banni.  Explications du comité lui-même : 
Tout d’abord, soyons clairs sur le fait que ce ban ne dépend pas uniquement du dernier résultat de tournoi. Certes, trois exemplaires de Karador, chef de clan fantôme ont fait top 9 au tournoi de Saint-Nazaire (79 joueurs), y compris le vainqueur. Mais Loyal Retainers a été en observation pour plus d’un an et nous avons envisagé son bannissement pour d’autres raisons que simplement son rôle dans Karador. Loyal Retainers est populaire en Duel Commander depuis l’impression de Griselbrand il y a plus d’un an. En effet, une masse critique de créatures à réanimer a été atteinte. Jamais les créatures réanimées ne pouvaient être aussi puissances en début de partie. Même s’il est géré, Griselbrand permet de piocher un grand nombre de cartes grâce au total initial de 30 points de vie. Cela vous donne en général une telle longueur d’avance qu’il est impossible pour l’adversaire de s’en relever. Elesh Norn, Grand Cénobite et Iona, Bouclier d’Éméria sont les autres cibles privilégiées qui peuvent complètement anéantir certaines stratégies s’ils arrivent tôt. Très peu de decks aggro peuvent survivre à Elesh Norn, tandis que la plupart des jeux monocolores ne peuvent pas gagner contre Iona à moins de trouver et de résoudre une des rares solutions incolores. Pourquoi ne pas jouer de l’anti-cimetière ? La manière la plus classique d’utiliser Loyal Retainers est via Survie du plus apte, qui permet à la fois d’aller chercher la grosse menace et Loyal Retainers à très peu de frais. Cela vous oblige à avoir une gestion de cimetière en éphémère ou une solution proactive comme Repose en paix. Non seulement c’est difficile à réunir, mais cela influence beaucoup la construction des decks. Si vous voulez avoir régulièrement une solution au cimetière au tour 3, il vous en faudra plusieurs exemplaires, tout cela juste pour stopper un angle d’attaque de l’adversaire. Bref, une bien meilleure stratégie est simplement de faire l’impasse, d’accepter de perdre face à Loyal Retainers plutôt que d’essayer de lutter et ainsi affaiblir ses autres matchups. Pourquoi ne pas bannir Survie du plus apte ? Bien que ce soit l’autre partie de cette combo (Shamane de la faune peut aussi remplir ce rôle, mais cela prend deux tours et elle est beaucoup plus fragile), nous pensons que Survie du plus apte permet de son côté des stratégies intéressantes. Cela nécessite un deck-building adapté ainsi que des sacrifices ; il n’est pas possible de simplement inclure Survie du plus apte dans le premier deck vert venu et s’attendre à ce que ça marche. Alors que si vous jouez blanc et vert et que vous jouez déjà Survie du plus apte, inclure Loyal Retainers ainsi qu’une cible à réanimer est très peu contraignant et vous permettra d’écraser les jeux aggro. Au final, tout comme avec beaucoup de combos, la meilleure réponse à Loyal Retainers est de jouer des contresorts. Ce n’est pas une stratégie que nous cherchons particulièrement à favoriser puisqu’elle a déjà beaucoup d’avantages naturels. Afin de donner une chance aux decks qui ont d’autres formes de gestion ainsi qu’à ceux qui essayent de faire la course, nous avons décidé de bannir Loyal Retainers. Mais qu’en est-il de Zur l’enchanteur ? Nous sommes conscients que Zur est actuellement un des meilleurs decks. Ses couleurs permettent de jouer des solutions polyvalentes et peu chères, tandis que certaines solutions spécialisées peuvent être jouées en un exemplaire afin d’être tutorisées avec Zur. Le card advantage inclus et les meilleurs couleurs du Duel Commander en font un commandant très compétitif. Tout ceci est vrai et il est certain que Zur est un des meilleurs decks en tournoi, si ce n’est le meilleur, et ce depuis longtemps. Bannir un commandant est une décision grave et que nous ne prenons pas à la légère. Cela impacterait beaucoup de joueurs qui devraient alors changer complètement de deck, pouvant impliquer l’achat de nombreuses cartes afin de pouvoir construire autre chose. Par conséquent, nous ne songeons au bannissement d’un commandant que lorsqu’il n’y a plus d’autre choix. Nous souhaitons continuer à observer Zur pendant quelques mois avant de décider si nous allons plus loin.
Source : Wotc et duelcommander.com.

Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire