Dessin >

Fiche du Membre

Nemooo

Avatar de Nemooo

Hors Ligne

Membre Passif depuis le 25/07/2015

Grade : [Seigneur]

Inscrit le 29/05/2006
80 Messages/ 0 Contributions/ 197 Pts

Dernières Créations
La soumission d'Urza
par Nemooo (18/06/2015)
Une aventure de Tantine
par Nemooo (10/06/2015)
Elwyn Gweneth
par Nemooo (03/06/2015)
Les ruines
par Nemooo (04/04/2010)
Eveil du bosquet
par Nemooo (02/05/2009)
Voir les Créations

Elwyn Gweneth

Posté le 03/06/2015 par Nemooo

Type : Dessin

En re-parcourant la section dessin, une petite idée m’est venue en tête il y a quelques jours : sauf erreur de ma part, personne n’a déjà essayé de créer de nouveaux arpenteurs –peut-être me direz-vous que c’est leur rareté qui fait leur popularité, et qu’il vaudrait mieux les laisser à leur nombre restreint. Quoiqu’il en soit, je n’ai pas pu m’empêcher de creuser un peu le projet, et j’avais envie de me lancer dans une petite série avec des illustrations perso et un concept de quelques lignes. Voilà donc le premier, pour lequel j’ai choisi volontairement un petit bonhomme insignifiant, afin d'aller un peu à l’encontre des bombes de charisme qui existent déjà… A vous de me faire savoir si le principe vaut le coup ou pas !
 
Elwyn Gweneth –Sangami orginaire de Lorwyn
Rien ne prédisposait Elwyn à devenir un Arpenteur ; aucune vaillance qui sommeillât dans son esprit paisible, aucune angoisse ou contrainte qui vînt le tarauder au point de le pousser dans ses derniers retranchements. Si le clachan auquel il appartenait savait reconnaître son savoir-faire en matière d’alchimie, des poudres magiques jusqu’aux remèdes pour la verrue la plus retorse, pas un sangami n’eût songé à le recruter dans les rangs de la milice, ou demandé son recours pour une expédition en territoire étranger. La tramepensée qui unissait son peuple permettait à chacun, sinon de le cerner, tout au moins de conclure à un être pacifique et totalement inutile en temps de crise.
Pourtant son Étincelle attendait bel et bien tapie au creux de son cœur, et choisit l’instant le plus inattendu pour se manifester. Au moment où la Grande Aurore, imminente, s’apprêtait à frapper Lorwyn pour en changer durablement la nature, Elwyn travaillait à une tâche délicate : on lui avait confié le soin de confectionner un feu d’artifice particulièrement tape-à-l’œil dans le but de célébrer l’évènement à Kinsbayel. Enthousiaste à l’idée de démontrer ces talents, le sangami avait mis un point d’honneur à employer les substances les plus controversées et les plus instables. Un boggart n’eût pas osé mélange plus risqué pour le plaisir des yeux… Tandis que les festivités battaient leur plein, Elwyn s’isola sur la plus haute colline et entreprit d’enflammer son œuvre. La saturation de sortilèges qui s’ensuivit créa une réaction en chaîne que l’alchimiste ne put maîtriser. La butte s’illumina violemment de feux qui montèrent très haut dans le ciel, consumant apparemment le sangami, alors même que la Grande Aurore retissait la trame du plan. La conjonction inhabituelle entre les deux sources de magie fut pour le petit être le déclencheur d’une deuxième existence. Elwyn se réveilla catapulté dans les Éternités Aveugles, les sourcils encore roussis, et nanti d’un pouvoir nouveau…
Les années qui suivirent furent pour lui une série d’apprentissages sur sa condition : au contact d’autres Arpenteurs, il découvrit comment maîtriser son aptitude à passer entre les plans, et développa son art magique dans de nouvelles proportions. Mais il s’aperçut aussi que sa nature profonde avait été bouleversée au-delà de celle de ses paires : par intermittence, ses yeux se faisaient globuleux et uniformément jaunâtres, sa peau plus pâle, cependant que son humeur basculait dans une paranoïa inquiétante. En revenant sur son plan natal, il finit par comprendre que son départ au moment même de l’Aurore l’avait laissé dans un entre-deux, à moitié lié à Lorwyn, à moitié lié à son reflet déformé de Sombrelande. Contrairement aux autres membres de son clan, qui ne le reconnurent pas, il demeurait parfois l’être qu’il était auparavant. En proie à la détresse devant le sort qui frappait les siens, il parcourut un grand nombre de plans à la recherche d’une explication. Entre-temps, la défaite d’Oona et la nouvelle Aurore avaient résolu pour lui le problème ; toutefois, sa nature unique le maintient encore aujourd'hui dans cet état transitoire. A l’heure actuelle, il tâche de dompter cette noirceur ou, à défaut, de l’oublier en se divertissant au contact  des peuplades qu’il découvre.

Modération

Validé par Johannes


Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire