Article Magic : Les 1/1... Parce qu'elles aussi le valent bien (2eme Partie)

Fiche du Membre

Purplehaze

Avatar de Purplehaze

Hors Ligne

Modérateur Inactif depuis le 10/01/2017

Modération : Analyses

Grade : [Modo Forum]

Inscrit le 09/06/2003
283 Messages/ 6 Contributions/ 0 Pts

Les 1/1... Parce qu'elles aussi le valent bien (2eme Partie)

Type : L'Univers Magic

Catégorie : Les créatures de magic

Posté le 16/07/2010 par Purplehaze

Les bases de la présentation générale de cette joyeuse communauté ayant déjà été abordées au sein de la partie précédente, cette deuxième partie de l'article se verra présentée principalement le metagame dans lequel elles ont su évoluer, tout au long de ces années. Puis nous aborderons une véritable discussion concernant leur évolution, leur situation actuelle, leur possible avenir...

Suite et fin de ce constat sur un petit peu plus d'une quinzaine d'années des créatures 1/1... Un programme aux petits oignons vous attend car, au risque de me répéter, Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs, elles aussi le valent sacrément bien.

(Pour ceux qui n'ont vraiment rien pané, je précise que ceci est la deuxième partie d'un article coupé en deux, dû à sa longueur)

Mais suffisamment parlé... C'est maintenant le temps de la confrontation de ces chères créatures 1/1 avec leurs compagnons et leurs ennemis; avec leurs espoirs et leurs peurs; avec leur héroïsme et leur lâcheté... avec le metagame pour faire plus court . Pour ce faire, je vais principalement m'appuyer sur le Type II, rebaptisé (car c'est bien connu, les chiffres, c'est trop simple ) le Standard par WotC... Je me pencherai aussi légèrement sur les autres formats, ainsi que le casual au fil des époques de Magic. Suivez avec moi le récit des 1/1...

 

Les pionnières, le tâtonnement, la stabilisation

— ALPHA — BETA — UNLIMITED —

Je ne vais pas particulièrement m'étendre sur le sujet de ces premières 1/1. Ces créatures sont, pour une moitié d'entre-elles, devenue des standards pour ce jeu. Je ne vais donner qu'un nom pour chaque couleur.


Llanowar Elves:
la classique 1/1 qui donne un mana vert. Tout le monde la connait... et toujours autant utilisée, que ça soit en format compétitif ou casual.

Dwarven Warriors:
La 1/1 qui permet de rendre imblocable une créature qui possède une force de 2 ou moins... du moins lorsque la capacité est lancée . Un classique du casual durant de longues années.

Royal Assassin:
La 1/1 qui se débarrasse d'une autre créature, quelque soit sa force, son endurance, sa couleur... Le prérequis étant l'engagement de celle-ci... tout de même .

Prodigal Sorcerer:
Engager... c'est tapé ( la vanne de l'année). C'est du simple, de l'efficace... toujours jouable avec de nombreux acolytes dans le même style en casual.

Mesa Pegasus:
J'avoue, celle-ci est moins restée dans l'imaginaire des joueurs... le blanc de l'Alpha n'étant pas très fourni en 1/1... Mais elle affiche tout de même une des capacités blanches qui a désormais disparu, notamment dû à sa complexité (enfin, quand on regarde ce que sont devenus maintenant les problèmes de ruling...): le regroupement.



— EARLY SETS —



D'après la répartition de la proportion de 1/1 au fil des années, vous pouvez remarquer que ces premières extensions représentent l'eldorado des 1/1... du moins en nombre. Car il faut bien avouer qu'il existe quelques spécimens qui ont été assez vite oubliés de la mémoire des joueurs... Des coûts de lancement parfois un peu trop élevés, des capacités trop timides... pour des tarifs proches de l'usure... Admirer le Scarwood Hag et sa capacité donnant la traversée des forêts pour ou encore le Giant Slug lui permettant d'avoir une capacité d'évasion flexible pour seulement en étant une 1/1...

Seulement, rendons à César ce qui appartient à César... Et parlons un petit peu de ces cartes devenues des classiques. Premièrement, un classique de tournois, dans tous les formats où il est passé, le Kird Ape. Nous avons de même en rouge la Goblin Digging Team qui était une bonne réponse aux jeux abusant de murs. Le Whirling Dervish qui fut l'une des bonnes premières cartes de réserve du vert contre le noir. Pour finir, même si d'autres beaux spécimens sont existants (Argivian Archaeologist), j'introduis la Sorceress Queen dont la capacité rendait une créature faible au combat...

Il faut bien admettre que ces premières extensions n'ont pas spécialement révélé de super-stars, bien que le nombre de 1/1 soit important. Personnellement, je considère que ces premières extensions représentent un tâtonnage en ce qui concerne les créatures 1/1, et plus globalement pour Magic. Un temps de tâtonnage qui s'avéra très utile, croyez-moi ...

— BLOC ICE AGE —



Avec le bloc Ice Age, c'est un petit renouveau qui souffle sur Magic. Fini l'échec commercial de Fallen Empires, l'échec de conception de The Dark... encore que Homelands se dessine...

Orcish Librarian Deck — Paul Slight

Terrains: (23)

4 Strip Mine
4 Mishra's Factory
2 Dwarven Ruins
13 Mountain

Créatures: (25)

2 Dragon Whelp
2 Brothers of Fire
2 Orcish Artillery
2 Orcish Cannoneers
4 Ironclaw Orcs
3 Dwarven Lieutenant
2 Orcish Librarian
4 Brass Man
2 Dwarven Trader
2 Goblins of the Flarg

Autres sorts: (13)

1 Black Vise
1 Shatter
1 Detonate
4 Lightning Bolt
4 Incinerate
1 Fireball
1 Immolation

Réserve: (15)

1 Shatter
1 Detonate
1 Fireball
1 Meekstone
1 Zuran Orb
3 Active Volcano
2 Serrated Arrows
1 An-Zerrin Ruins
4 Manabarbs

C'est ici que je présente le premier aperçu du metagame, par l'intermédiaire d'un deck devenu légende. Car c'est bien avec une certaine fierté que je vous présente le père d'un archétype toujours viable suivant les forces en place: le jeu Slight par son créateur historique... Paul Slight bien evidemment .


Voici un archétype classique qui utilise des créatures 1/1... Le jeu Slight, composé de petites créatures et de dégats directs... Les trois 1/1 de ce deck étant facilement repérables par la typographie grasse utilisée sur le listing (ce sera le cas pour tout cet article). Ce deck utilise notamment à plein la Orcish Librarian, comme le nom du deck l'indique... Dans un tel deck, meuler la moitié des cartes n'est pas réellement une perte... du moment que l'on puisse maitriser un minimum le top deck.

Notons tout de même d'autres créatures 1/1 très honnêtes: Magus of the Unseen ou encore Krovikan Sorcerer... Le Norritt aussi très usité en casual avec l'Assassin Royal... Mais la 1/1 venant de ces temps gelés qui est toujours très usitée est la Gorilla Shaman, de son petit nom la Mange Mox... Je vous laisse deviner pourquoi .

— BLOC MIRAGE —



Avec le bloc Mirage, les 1/1 sont moins présentes en nombre. Ceci n'est en fait pas tellement une surprise: WotC voulait déjà relancer Magic plus dans l'optique de combats entre créatures... et aussi de relancer le format Type II. En ce qui concerne le Type II, il y sont parvenu...

New Jersey Suicide — John Chinnock

Terrains: (20)

16 Swamp
4 Wasteland

Créatures: (20)

4 Carnophage
4 Dauthi Slayer
4 Dauthi Horror
4 Erg Raiders
4 Sewer Rats

Autres sorts: (20)

4 Paralyze
4 Cursed Scroll
4 Dark Ritual
4 Sarcomancy
4 Bad Moon

Réserve: (15)

4 Gloom
4 Wall of Souls
3 Reckless Spite
2 Spinning Darkness
2 Forsaken Wastes

Pour le reste, pas vraiment. En effet, beaucoup de types de jeux avaient leur place dans les tournois T2 de l'époque: les jeux control ou combo (Bloomdrain). Mais aussi les jeux aggros comme Weenie White (utilisant Empyrial Armor et Cursed Scroll) sans oublier les jeux Réanimator utilisant Living Death ou Necromancy. Mais le deck que je vais vous présenter ici est un Weenie Noir Suicide...



Ce choix est, il est vrai, un petit peu personnel. En effet, ce deck ne possède qu'une créature 1/1 présente en quatre exemplaires. C'est au final assez peu dans un article qui est centré sur les 1/1. Mais ce choix a été principalement motivé par cette créature 1/1: les Sewer Rats. Un rat légèrement oublié, mais pourtant particulièrement efficace. Sans faire un départ en trombe, il vous autorise à mettre une énorme pression sur l'adversaire dès les premiers tours.


D'autres jeux utilisant quelques très bon spécimens 1/1 de ce bloc se sont tout de même montrés. En fait, c'était essentiellement des jeux tribaux Gobelin qui héritent notamment du Goblin Recruiter (en autres), ou des jeux Elfes avec le très sympathique Quirion Ranger. Une autre bête, pas tant utilisée que cela à ce moment là en tournoi, qui possède pourtant un fort potentiel: le Sage Owl, ou encore le Coral Fighters.


Dans une optique plus casual, les Army Ants possèdent une affriolante capacité... Dans une optique de tempo en noir/bleu, le Mundungu présentait de bonnes dispositions, seulement un petit peu longues à mettre en place... Enfin une créature un petit peu tombée aux oubliettes: la Peacekeeper parfois utilisée en réserve.



La première ère des créatures 1/1 touche ici à sa fin... Cette ère donnera tout de même de très bonnes 1/1, mais aussi des purement injouables... mais Magic commençait à prendre son rythme de croisière (un bloc composé d'un Stand Alone et deux extensions chaque année et en bonus une édition de base tous les deux ans). Et c'est alors que se profila l'arrivée d'une nouvelle ère en ce qui concerne les 1/1...


Tempest à Prophecy

Tout empire a son apogée... En ce qui concerne les créatures 1/1, elle se révéla au final assez récemment dans l'histoire toujours en mouvement de Magic. Car les trois blocs qui ont suivi (Tempête, Urza et Masques de Mercadia) ont laissé une empreinte gigantissime sur le jeu, quelque soit le format étudié... Bien que le dernier d'entre eux soit largement en dessous des deux autres en ce qui concerne le niveau moyen des cartes.

Cet Age d'Or est premièrement visible sur le graphique des proportions de 1/1... Il correspond aux trois plus fortes proportions de 1/1 en considérant tous les véritables blocs (donc les Premières extensions exclues). Mais cette statistique est loin d'être la plus marquante... En effet, nombre d'entre elles ont trouvé des applications très diversifiées... ainsi que de façon relativement équilibrée pour toutes les couleurs.

Avec le bloc Tempête, le jeu Slight s'est vu très bien doté. Le premier renfort est le Bébé chacal qui n'est certes pas une 1/1; le second est l'un des avatars de la 1/1 dans Magic: Le Mogg Fanatic... Le texte d'ambiance a déjà tout dit... pas de commentaire supplémentaire .



Je l'ai! Je l'ai! Je...


Mais le jeu sélectionné est un des plus grands classiques de Magic qui est resté viable pendant de très longues années en tournois et l'est toujours autant maintenant: le Weenie White, de son abréviation courante WW. Celui-ci est un deck standard de la rotation Mirage et Tempête. Ce type de deck, bien que n'utilisant pas à la base de créatures 1/1 mais plus souvent 2/1 (Savannah Lions...) ou 2/2 (White knight...) s'est vu renforcé d'une petite 1/1 très rapidement: La Soul Warden. Ceci fut d'ailleurs de nouveau le cas lors de la sortie du bloc Urza avec la Mother of Runes. A noter aussi la présence ici d'une 1/1 très prisée pour les combos: les Nomades en-Kor même si, ici, sa capacité n'avait pas encore bénéficié de son bienveillant erratum.

White Weenie — Matt Linde

Terrains: (17)

17 Plains

Créatures: (27)

4 Soltari Monk
4 Soltari Priest
4 Soul Warden
4 Warrior en-Kor
4 White Knight
3 Paladin en-Vec
3 Nomads en-Kor
1 Soltari Visionary

Autres sorts: (16)

4 Empyrial Armor
4 Cataclysm
4 Tithe
3 Disenchant
1 Aura of Silence

Réserve: (15)

1 Afterlife
3 Abeyance
3 Aura of Silence
1 Disenchant
1 Soltari Visionary
2 Spirit Link
2 Tariff
2 Wrath of God




 

Mais l'âge d'or se caractérise par la multitude
de 1/1 jouables dans toutes les couleurs...

 

Faisons un petit tour, et commençons par le vert avec le Hermit Druid, que vous ne pouvez jouer certes dorénavant qu'en Vintage .
Le bleu s'est vu hérité de Ertaï, expert sorcier, mais il faut avouer que d'autres 1/1 se sont révélées plus utiles comme le Merfolk Looter ou encore Manta Riders très usitée dans les jeux Fish.
Le noir? Blood Pet est devenu un classique même si on est très loin de la créature Bling-Bling, ainsi que la Coffin Queen qui aura bénéficié d'un erratum lors de la Sixième édition qui l'a rendu encore plus puissante que le texte original l'avait prévu.

 
Puis vient le temps du bloc Urza avec ses cartes dégénérées... En ce qui concerne les 1/1, il n'y a pas eu, à proprement parlé, de 1/1 réellement dégénérée certes. Par contre de très, très puissantes créatures 1/1, il y en a eu quelques-unes, ça c'est sûr .

En ce qui concerne le rouge notamment, les gobelins ont eu une belle part du gâteau avec le Goblin Lackey ou Goblin Matron. Enfin un autre gobelin non utilisé de façon tribale, le Goblin Welder. Le blanc a donc hérité de la Mother of Runes déjà citée auparavant, ainsi qu'un tueur de grosses bébêtes: le Intrepid Hero. Le noir a bénéficié d'un rat devenu un classique: Ravenous Rats. Et en ce qui concerne le bleu et le vert... faisons un petit tour sur un deck standard de cette époque...

"Snap" — Patrick Chapin

Terrains: (21)

9 Forest
4 Gaea's Cradle
5 Island
2 Thran Quarry
1 Yavimaya Hollow

Créatures: (23)

2 Barrin, Master Wizard
4 Cloud of Faeries
4 Deranged Hermit
2 Elvish Herder
2 Elvish Lyrist
4 Priest of Titania
4 Raven Familiar
1 Yavimaya Granger

Autres sorts: (16)

2 Crop Rotation
4 Fertile Ground
2 Frantic Search
4 Snap
4 Stroke of Genius

Réserve: (15)

4 Absolute Law
3 Contamination
4 Meltdown
1 Morphling
1 Mountain
1 Plains
1 Swamp

Dans cette liste, nous avons trois véritables stars 1/1 du jeu. La Cloud of Faeries, créature surprenante d'efficacité et de surcroit ayant le recyclage. La Priest of Titania que l'on ne présente plus... Ainsi que le Deranged Hermit, qui permet de poser quatre jetons 1/1 et se comportant en plus comme un Lord qui se vera aussi énormément utilisé en format Etendu. Deux autres créatures 1/1 dans ces deux couleurs sont à présenter: la Elvish Piper ainsi que la Temporal Adept, certes assez peu utilisées mais tout de même assez pratiques .

Après ce bloc Urza, assez énigmatique pour son contenu de cartes trop puissantes (Eclair de génie, Spirale temporelle...), le bloc Masques de Mercadia fut très, très mou... Le métagame étant alors muselé par le jeu Counter-rebel, utilisant notamment Defiant Falcon. Nous avons de plus Squee, Goblin Nabob, qui était le compagnon tout trouvé de la Masticore ou encore la machine à bounce qu'est le Waterfront bouncer, utilisable jusqu'en Legacy actuel.


On a bien compris ce à quoi correspondait la créature 1/1 au métagame de cet Age d'Or: un passage obligé. Ceci peut s'expliquer de façon, au final, très simple: les créatures 1/1 de l'époque, quelque soit leur couleur, et pour une multitude de stratégies possibles, apportaient une réelle plus value...

 
Après cet âge d'or, un vent de certaine prospérité souffle sur le métagame. En effet, le niveau moyen des créatures 1/1 est alors plus faibles mais reste tout à fait honnête. Ainsi quelques stars sont au rendez-vous, bien entendu .

Le bloc Invasion est un renouveau après le passage mitigé du bloc précédent. Ce renouveau s'affirme notamment avec sa première extension Planeshift et ses Familiers dont trois d'entre eux sont des créatures 1/1: Familier nyctasophe, Familier orageosophe, Familier tonitrosophe. Cette extension nous propose aussi le très bon Maggot Carrier, la Mogg Sentry et l'une de ses stars: la Quirion Dryad.
Ce bloc propose aussi l'elfe le plus polyvalent produisant du mana à l'époque: Urborg Elf.


C'est alors que le bloc Odyssée arriva avec ses deux bêtes imposant leur loi: le Wild Mogrel et le Psychatog... accompagné de la capacité phare de ce bloc: la Folie. C'était donc le temps où le célèbre jeu U/G madness trustait les reports de tournois standard.
Odyssée nous crédite, de plus, de l'un des meilleurs créateurs de jetons 1/1 de tous Magic: le Squirrel Nest, notamment utilisé en Vintage tant que la combo avec Habileté chtonienne était utilisé à quatre exemplaires... c'est-à-dire pas très longtemps . Mais cet enchantement a trouvé d'autres débouchés et notamment en Standard...


Squirrel Opposition — Eugene Harvey

Terrains: (22)

9 Forest
9 Island
4 Yavimaya Coast

Créatures: (17)

2 Arrogant Wurm
3 Basking Rootwalla
4 Birds of Paradise
4 Merfolk Looter
4 Wild Mongrel

Autres sorts: (21)

3 Circular Logic
2 Compulsion
4 Counterspell
4 Fact or Fiction
4 Opposition
4 Squirrel Nest

Réserve: (15)

2 Bearscape
2 Call of the Herd
3 Gainsay
4 Jungle Barrier
2 Static Orb
2 Upheaval



En effet, dans un environnement saturé de jeu Folie et Psychatog, ce jeu arrivait à sortir son épingle... du jeu . En son centre repose bel et bien cet enchantement permettant de mettre en jeu un petit Ecureuil tout mimi... Attention quand même, il peut mordre . Bien sûr ce jeu ne peut se permettre d'omettre l'une des stars de ce bloc et son célèbre coût de Folie de : le Basking Rootwalla.

D'autres spécimens 1/1 venant de ce bloc ont été utilisés, dont notamment le Werebear ou la Nimble Mongoose qui illustre l'autre capacité issue de ce bloc: le Seuil... ayant leurs places jusqu'en Legacy. La deuxième extension Jugement a pourvu le blanc d'un très loyal Benevolent Bodyguard. Enfin, une créature qui a fait parler d'elle, mais finalement plus lors de la rotation avec le bloc Carnage: le Grim Lavamancer, qui recycle vos cartes du cimetière.

 
Car le bloc Carnage fait renouer Magic avec le jeu Slight. En effet, des ajouts de poids, bien meilleurs qu'utilisaient le jeu Slight classique font leur apparition: le Sparksmith est bien meilleur qu'une Artillerie orque de l'époque. De plus, bien suivi par Goblin Sharpshooter. Le jeu Weenie white s'est vu lui aussi doté d'un Weathered Wayfarer utile.

Mais Carnage, c'est aussi le retour du jeu Zombie avec notamment le très bon Shepherd of Rot et aussi le jeu Elfe, avec l'une des stars de Carnage: la Wellwisher.


Elf — Takamasa Fukata

Terrains: (21)

9 Forest
3 Karplusan Forest
1 Mountain
4 Wirewood Lodge
4 Wooded Foothills

Créatures: (33)

4 Birchlore Rangers
4 Bloodline Shaman
1 Caller of the Claw
2 Gempalm Strider
1 Goblin Sharpshooter
4 Llanowar Elves
2 Seeker of Skybreak
4 Timberwatch Elf
3 Wellwisher
4 Wirewood Herald
4 Wirewood Hivemaster

Autres sorts: (6)

2 Fervor
4 Wirewood Pride

Réserve: (15)

1 Caller of the Claw
2 Firebolt
4 Flaring Pain
2 Ground Seal
2 Naturalize
4 Phantom Centaur



 
Mirrondin à Saviors of Kamigawa, le changement



Magic soufflait alors ses 10 bougies d'existence, changea de design avec la Huitième Edition et fit un bloc centré sur l'un des types de permanent qui avait quasi disparu les blocs précédents: les artefacts... Je ne vais pas passer beaucoup de temps sur le metagame associé à cette période de Magic, centré sur Ravager/Affinity avec Sombracier, puis les decks contrôles utilisant Eveil brusque comme kill lors de la sortie de Cinquième Aube. Quelques 1/1 ont été utilisées dans le premier deck cité, qui sera très vite banni lors du passage à la rotation comprenant le bloc Kamigawa, dont le Travailleur entravarc ainsi que les deux grosses stars 1/1 de ce bloc: Dévastateur entravarc (certes pas exactement 1/1) et le Disciple du Caveau. Bien entendu, le Nexus des Scintimites a aussi fait parler de lui lors des deux rotations de Standard.

 


Avec le bloc Kamigawa, une petite créature 1/1 s'est vue de suite attribuée le rang de super-star, utilisable dans quasi tous les decks, que se soit en limité ou en construit: le Sakura-Tribe Elder... surtout qu'à l'époque, les blessures de combat passaient encore par la pile . Une autre créature 1/1 qui s'est vu être parfois utilisée en réserve: Matsu-Tribe Sniper, qui était une réponse efficace contre les créatures volantes.


Après avoir banni les grands méchants loups du jeux ravager/affinity, d'autres cartes du bloc Mirrodin ont pu exprimer leur potentiel, comme l'Auriok Champion, le Triskelion et surtout le Slith Firewalker. Celui-ci a en effet bien été secondé par une autre 1/1 qui fait étrangement penser à un de ses illustres ancêtres: Frostling. Tout ceci constituait un deck mono rouge compact comme vous pouvez le voir ci-dessous... De plus, les jeux rats utilisant notamment le Ravenous Rats ainsi que le Nezumi rasdecroc s'était fait une petite place dans le metagame d'alors.

La liste des 1/1 utilisée en Standard n'est donc pas si petite que cela vous allez me dire. En quoi cette période relève-t'elle d'un changement? La réponse est en fait assez simple: les 1/1 utilisées à l'époque étaient principalement celles classées comme mutantes, c'est-à-dire des 1/1 qui ne sont pas destinées à le rester... Certes le Disciple ou le Sakura-Tribe Elder sont des exceptions, mais qui confirment la règle... La 1/1 ayant une capacité qui à elle seule la dissocie des autres est en perte de vitesse...



Red Deck Wins — Daniel Paskins

Terrains: (21)

4 Blinkmoth Nexus
15 Mountain

Créatures: (19)

4 Arc-Slogger
4 Frostling
4 Hearth Kami
4 Slith Firewalker
3 Zo-Zu the Punisher

Autres sorts: (20)

4 Magma Jet
2 Pulse of the Forge
4 Seething Song
1 Shrapnel Blast
2 Sowing Salt
2 Genju of the Spires
4 Chrome Mox
3 Sword of Fire and Ice

Réserve: (15)

1 Shivan Dragon
4 Vulshok Sorcerer
4 Shatter
2 Flamebreak
1 Sowing Salt
3 Culling Scales



 
Ravnica à Eventide, La résistance

 
Le bloc Ravnica marque le retour de quasi-véritables bi-land, pour toutes les combinaisons de couleurs. Ceci avait une conséquence pratique dans le format Standard, ou même le Limité: utiliser trois ou quatre couleurs était possible.

De nouveau, de beaux spécimens de créatures 1/1 mutantes ont fait leur apparition (Scab-Clan Mauler)... ou leur réapparition (Kird Ape). Celles-ci étaient notamment utilisée dans un jeu Zoo, archétype classique utilisant très souvent quelques 1/1 mutantes, dont vous pouvez retrouver un exemple ici. Dans le même style, le Skarrgan Pit-Skulk est aussi très sympathique .

Mais on assiste avec ce bloc au retour de créatures 1/1 qui s'avèrent très utiles pour leurs capacités. Certes, le Silhana Ledgewalker est très souvent utilisé pour être grossie, mais est une vraie plaie à elle seule pour les jeux contrôles. Le jeu Boros a bien apprécié la Boros Recruit, simple et efficace.
Abordons maintenant les 1/1 qui apportent une réelle plus value. Premièrement, le Coiling Oracle, exemple classique de la petite 1/1 avec un effet 187. Dans un autre style, la série des rusalkas dont principalement la Scorched Rusalka, était utilisable en construit et en Limité. Enfin, la Wild Cantor rappelait un certain Blood Pet n'est-ce pas?

Mais le deck que j'ai choisi de vous présenter est un deck Orzhov utilisant notamment le Orzhov Pontiff, une 1/1 utilisant le mécanisme de la Hantise, très présent dans ce deck.

Orzhov Aggro — Frank Ohlhof

Terrains: (22)

4 Caves of Koilos
1 Eiganjo Castle
4 Godless Shrine
4 Orzhov Basilica
2 Plains
1 Shizo, Death's Storehouse
6 Swamp

Créatures: (24)

4 Dark Confidant
2 Ghost Council of Orzhova
4 Hand of Cruelty
2 Orzhov Pontiff
4 Plagued Rusalka
4 Ravenous Rats
4 Shrieking Grotesque

Autres sorts: (14)

4 Mortify
2 Cruel Edict
4 Cry of Contrition
4 Umezawa's Jitte

Réserve: (15)

3 Okiba-Gang Shinobi
2 Orzhov Pontiff
4 Condemn
4 Blackmail
2 Cruel Edict



Le bloc Time Spiral n'offre que peu de 1/1, et même assez peu de créatures, qui ont su trouver leur place dans le Standard de l'époque pour les deux rotations, à l'exception du Tarmogoyf bien entendu. Ce constat général n'empêche aucunement quelques exceptions, bien entendu. Le jeu Narcobridge (exemple ici) utilisait quelques bonnes 1/1 issues de ce bloc: la très bonne Greenseeker, l'énigmatique Narcomoeba ainsi que le très bon sortisan Llanowar Mentor qui multiplie les jetons Elfes de Llanowar.

Ce bloc propose aussi le retour de slivoïdes. Les deux les plus utilisées étant la Harmonic Sliver ainsi que la Mindlash Sliver. Nous avons aussi un poseur de jetons sympathique Mogg War Marshal. Enfin, dans le principe de refaire du neuf avec du vieux, WotC nous a aussi crédité de la Essence Warden.


En ce qui concerne les créatures 1/1, l'apport des deux mini-blocs Lorwyn et Shadowmoon peut être résumé assez facilement par un mot: Faeries. Pour ces peuple-fées, c'est le temps de la revanche qui a sonné... Et ça fait mal.
Car le jeu Faerie, dont un exemple est disponible ici, fut l'un des archétypes à battre. Il possédait sans nul doute l'un des meilleurs producteur de jetons 1/1 de toute l'histoire de Magic: le Bitterblossom. Ce deck comportait aussi la très bonne Spellstutter Sprite ainsi que Scion of Oona.

Le jeu ondin s'est vu lui aussi bien fourni d'un Wake Thrasher en ce qui concerne les mutantes, mais aussi une petite machine à tempo très utile en la présence de Cursecatcher. Enfin ce bloc nous laisse un petit bijou de carte de réserve en la présence de Burrenton Forge-Tender. Mais avec tout ceci, j'en allais presque oublier l'une star 1/1 extrêmement exploitée dans le metagame: la Figure of Destiny, une 1/1 du type mutante.

Elementals — Standa Cifka

Terrains: (22)

4 Ancient Ziggurat
1 Battlefield Forge
1 Exotic Orchard
1 Island
1 Mountain
1 Plains
4 Primal Beyond
4 Reflecting Pool
3 Vivid Crag
1 Vivid Grove
1 Vivid Meadow

Créatures: (37)

4 Bloom Tender
2 Cloudthresher
4 Flamekin Harbinger
1 Fulminator Mage
4 Horde of Notions
4 Incandescent Soulstoke
4 Mulldrifter
3 Ranger of Eos
4 Reveillark
4 Smokebraider
3 Soul Warden

Autres sorts: (1)

1 Nameless Inversion

Réserve: (15)

3 Burrenton Forge-Tender
2 Cloudthresher
3 Fulminator Mage
1 Shriekmaw
1 Slithermuse
1 Wispmare
1 Crib Swap
1 Eyes of the Wisent
2 Pithing Needle


Le deck que vous propose ici vient de la rotation Lorwyn et Alara mais dispose d'autres bonnes 1/1 issues des deux mini-blocs. Le jeu repose notamment sur Smokebraider, producteur de mana particulièrement efficace mais, il est vrai, adapté à une fenêtre d'utilisation assez resteintre .


 

ECLATS D'ALARA — L'aperçu du néant...

 




C'est un titre qui a vocation à être accrocheur, mais il ne correspond pas non plus à une simple allégation diffamatoire... Le bloc Alara nous offre certes, en ce qui concerne les créatures de forces physiques faibles, une Noble Hierarch très présente dans le metagame...

Seulement, concernant les 1/1... la tâche s'avère assez compliquée. Certes le Elvish Visionary apporte un plus, ce qui lui permet de trouver une place dans le Standard. En cherchant un petit peu plus loin, on trouve aussi l'utilisation du Wild Nacatl, qui a des airs de ressemblance avec le Kird Ape. Dans une moindre mesure, quelques decks utilisaient le Rotting Rats.


Ce parcours du metagame, bien que long, est très riche d'enseignements en ce qui concerne les 1/1 au travers des âges de Magic. Et la dernière marche étudiée ne parait pas réellement flatteuse sur le futur de ces créatures. De plus, si vous vous remémorez le graphique des proportions de 1/1 pour chaque bloc, le bloc Alara représente le plus faible taux de présence de 1/1.

Abordons donc le réel bilan actuel de ces créatures 1/1 avec l'œil maintenant avisé des principaux éléments de l'histoire de Magic...

Les 1/1... br /
Une espèce en vois d'extinction?



Mais faire un bilan réellement objectif n'est, en fait, pas si aisé que cela. D'autant plus que la désertion des créatures 1/1 sur le cycle d'Alara n'est en rien une preuve tangible permettant d'affirmer que cette tendance va durer. En effet, d'autres blocs auparavant n'ont pas révélé de créatures 1/1 qui ont « tout cassé »... mais souvent le bloc suivant à rectifier le tir... Donc parlons de ce que nous offre le Standard actuel (SoA, M2010, Zendikar) avec notamment Magic 2010

Que nous offre en 1/1 cette édition, et notamment en 1/1 inédites, car 50% des cartes sont inédites... Et justement, c'est là que le bât blesse. Le Blanc ainsi que le Rouge ne possèdent aucune 1/1 inédite. Le Bleu possède une seule véritable 1/1


 

inédite (ne parlons pas du Zephyr Sprite seulement 1/1 vol pour ) en la présence de la Alluring Siren reprenant le concept du Chant des sirènes... Mais si! vous savez! cette carte qui a tout pété dans les formats où elle a été légale (ironie). Le Noir hérite de l'énorme Acolyte of Xathrid qui fait peur à tout le monde... Seul le Vert mitige un bilan si faste par deux 1/1 inédites honnêtes (si, si, ça existe encore ) avec le Awakener Druid et le Mold Adder. Les autres étant de veilles 1/1 qui reprennent du service: Elfes de Llanowar, Garde des âmes ou encore Assassin royal.

De plus, Magic2010 se permet de récupérer d'anciennes capacités, dévolues originalement aux 1/1 pour des créatures de tailles supérieures, ayant de plus une différence de coût de lancement quasi inexistante comme le comparatif entre la Prétresse de Titania et l'Archidruide elfe.

Donc on ne peut pas réellement dire que Magic2010 apporte une lueur d'espoir envers les créatures 1/1.



Bien sûr, mon discours n'est pas ici que la créature 1/1 va disparaitre du metagame d'ici « X » années. Premièrement, ceci serait très présomptueux de ma part, car il faut bien avouer que s'il existe une chose que R&D de WotC arrive particulièrement bien à faire, c'est de nous surprendre. Deuxièmement, le constat actuel ne me permet même pas de l'affirmer.

En effet, le metagame actuel dispose tout de même de quelques spécimens 1/1 tout à fait utilisables. Même si le WW semble avoir déserté à nouveau les 1/1 comme au tout début de ce jeu, l'archétype a quelque peu évolué pour permettre l'ajout d'un poseur de jetons 1/1 redoutable: le Conqueror's Pledge.
Pour voir de réelles 1/1 sur nos bouts de cartons en tournois, le mieux est d'aller regarder le jeu tribal « alliés » donc un exemple est disponible ici... Mais pour moi, la star 1/1 de ce bloc Zendikar, dont la puissance a de suite été exploitée, est le Plated Geopede... Et oui, une 1/1 mutante... A noter aussi la présence plus feutrée, en rouge, du Goblin Bushwhacker. Le jeu Elfe fait aussi son petit bout de chemin, grâce notamment à l'Arbor Elf.


Donc tout n'est pas noir pour cette communauté que sont les créatures 1/1. Selon moi, la question de l'existence d'un avenir ou non n'a pas lieu d'être. La créature 1/1 sera là encore de nombreuses années... Seulement, le profil type de la 1/1 a radicalement évolué.



Il suffit de se remémorer le metagame pour voir apparaître au fil du temps de plus en plus de créatures 1/1 du type mutante, à contrario des 1/1 capacitantes. De plus, l'abondance de sorts permettant de mettre une multitude de jetons 1/1 montre bien l'intérêt actuel voulu par les concepteurs de WotC. Le profil type de la 1/1 est dorénavant du type mutante ou sous forme de nombreux jetons. La principale question étant:

Ce constat est-il entièrement la conséquence d'une réelle volonté des concepteurs?

 




Car il inconcevable que la R&D ne soit pas impliqué dans la manoeuvre. Il est en effet connu qu'elle veut axer de nouveau le jeu sur des combats entre créatures. Dans ce sens, de véritables monstres sont apparus ces dernières années (Ange Pourfendeur, Baloth luth et bien d'autres...). Ainsi, d'une façon générale, l'existense de ce genre de créatures n'incite pas à jouer des 1/1 qui coûtent 1 à 2 manas... sauf capacités hors du commun qui rendraient l'investissement rentable.

Malheureusement pour la 1/1 capacitante, c'est précisément que la bataille se perd. En effet, la 1/1 se retrouve sans capacité qui pourrait contrebalancer l'écart de puissance physique.
Mais où sont passées ces capacités si affriolante des 1/1, qui ont fait leur renommée? Serait-ce, là encore, une volonté des concepteurs? Ou serait-ce un manque flagrant de créativité qui explique leur disparition? Selon moi rien de tout cela en est la cause, principale du moins.

Je vous laisse un petit peu réfléchir à cette cause, histoire de ménager aussi le suspense. J'ai d'ailleurs laissé un petit indice auparavant se rapprochant à cette cause. Vous ne voyez toujours pas? Pour moi, la cause tient dans le fait que ces capacités ont, pour certaines d'entres-elles, migré vers d'autres cieux. En plus clair, le mythe de la 1/1 capacitante s'est estompé lorsque la R&D à laisser de telles capacités à d'autres créatures de statistiques faibles elles aussi (0/1 et 2/1 surtout).
Ce constat ne date pas d'hier, mais se révèle dans sa totalité maintenant. Par exemple, on pourrait douter qu'une capacité comme celle du Meddling Mage soit attribué à une créature autre que 1/1 lors des premières années de Magic. Ces exemples se sont ensuite multipliés: le Dark Confidant, la Ethersworn Canonist, Noble Hierarch ou encore le Lotus Cobra.

Les capacités n'ont donc pas disparu... En fait, on observe une optimisation de la créature 1/1 capacitante qui doit suivre les évolutions du reste du jeu. Et cette optimisation passe en fait par un changement de statistiques Force/Endurance... Si la capacité est un petit peu trop forte, et bien on lui met une force égale à 0 pour un coût de lancement équivalent. Si c'est l'inverse qui se produit, on lui attribue une force de 2 qui lui permet de devenir une puissance non négligeable en combat. Pour mettre en relief cet argument, l'exemple du Cunning Sparkmage est très parlant... On optimise sa capacité activée en lui donnant la célérité, mais le rendu final est un peu trop puissant, donc on lui met une force de 0.

Cette situation durera-t'elle?


Pour avoir la réponse à cette question, demandez à Madame Irma . Cette tendance semble vouloir être poursuivie par la R&D. Cependant, souvenez-vous que Magic est toujours en mouvement, et la situation peut changer très rapidement.

Les 1/1... br /
Décidément elles le valent bien



Cette optimisation des créatures faibles physiquement est un passage obligé afin qu'elles puissent subsister dans ce metagame. Alors que la pression des créatures ayant de fortes statistiques devient de plus en plus forte, la communauté des 1/1 et notamment celle capacitante, ne peut rester viable sans changement.
Seulement, tout le paradoxe est là... cette optimisation, qui est nécessaire à une bonne représentativité de ces faibles créatures à capacités avantageuses, induit simultanément une baisse d'effectif de la communauté des 1/1.

Le profil type de la 1/1 a donc basculé vers la mutante par la force des choses... Elles représentent dorénavant, en premier lieu, la possibilité de poser rapidement des créatures qui obtiendront un boost (de manière permanente ou temporaire) significatif de ses statistiques F/E. D'ailleurs, la conception toute récente des créatures « level up » en est encore une illustration.

Mais cette manoeuvre a-t'elle, pour autant, tout bouleversé envers nos chères 1/1? En fait, pas tellement... les archétypes classiques utilisant des 1/1 (Slight, Weenies, Zoo, jeux tribaux et certains contrôles ou combos suivant les cartes en présence) ont certes évolué, mais reconnaissent toujours autant le mérite de ces créatures.
Il n'est donc pas vraiment la peine de tomber dans la nostalgie de l'Age d'Or des 1/1, même si cela est parfois compréhensible. Effectivement, le nombre de 1/1 éditées va certainement rester bas ces prochaines années... Seulement, si un coups de blues vous prend, imaginez simplement que votre Lotus Cobra est une 1/1 !!


Enfin, pour conclure cet article, et ainsi clore ma réponse à l'article de Ben-j-2004 sur les gros thons, je présente le scan de la créature 1/1 qui aura passé toutes les embûches de ce metagame si changeant pour devenir celle qui a été la plus utilisée de tous les temps...

 

Purplehaze

]

Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire