Report Prague MC TEAM

Posté le Dimanche 03 Février 2019 à 17:32 par Leland_Palmer (3092 lectures)

Avec Magiccorporation, on vous emporte au premier MagicFest en Europe, et c'est en Ultimate Masters !

Au programme, 1 pool de 90 cartes mais 6 jeux différents. Des leçons d'anglais et un nouvel usage aux portes de salle de bain.
Bonjour à tous,
Si vous êtes un habitué, on commence à bien se connaître.

Afin de ne pas trop perturbé la sortie de Ravnica Allegeance et notamment l'analyse du limité, que vous avez peut être déjà lu,  je vous propose cet article avec quelques semaines de retard.

Bref, aujourd'hui on est à Prague. ça tombe bien, c'est la Ville dont le plan de Ravnica est directement inspiré. C'est également le théâtre d'un Grand Prix (...enfin il faut dire MagicFest en 2019...) bien singulier puisqu'il se jouait en format scellé Ultimate Masters. Liliana, Karn, Tarmo et Batard sauvage était donc au rendez vous d'une édition principalement axée au tour du cimetière.

Le limité Ultimate Masters c'était comment ?

Ah oui, bon c'est un peu tard pour en parler me direz vous. Et puis c'est cher aussi. Je ne vais pas vous contredire, ni vous blâmer si vous avez fait l'impasse sur ce set.

Néanmoins, vous avez raté quelque chose. Probablement le meilleur format limité ever pour un set Masters. Ces derniers sont souvent caractérisés par la puissance individuelles des cartes relativement plus élevée mais aussi par l'importance des synergies qui permettent d'en tirer les meilleurs. Ultimate MAsters a poussé cette logique à son paroxysme. Au programme vous aviez plusieurs styles de stratégie :
- Réanimer des gros thons (au hasard, un énorme Eldrazi)
- Défausser des cartes avec la « folie » pour profiter de leurs effets
- Rejouer des sorts depuis les cimetières avec le flashback
- Réduire le coût de vos cartes « Delve »

Et j’en passe… dans un style très différent on pourrait également évoquer les decks agressifs qui fonctionnent autour de la capacité « héroïque » (ah le bloc Theros !) ou le Izzet Spells (des contres, de la pioches, des removals) que cetains joueurs aiment tant !

Globalement le set a été très apprécié. Les synergies et combos sont omniprésentes et on ne peut pas vraiment dire qu’une stratégie était au-dessus des autres.

Report du MagicFest

Depuis quelques mois, j’ai la chance de commencer mes tournois avec 2 « byes ». J’arrive donc plus tard sur site pour chercher mon pool de 6 boosters. Divine surprise, j’ai la chance d’ouvrir quelques cartes qui me rapportent un peu d’argent : Noble hierarche, Emrakul la déchirure des éons, percepteur diabolique et ancienne tombe. Néanmoins, nous sommes dans un contexte de limité où la puissance de ces cartes là n’est pas toujours facile à exploiter.

Ainsi, je vous propose un exercice inédit : Il y a des bonnes cartes mais réparties dans plein de couleurs et de stratégies différentes. Je pense qu’il s’agissait là de l’un des pools les plus compliqués que j’ai eu à construire. Du coup je vais cous proposer 6 jeux différents !!! A vous de me dire lequel vous semblait le plus intéressant
On commence par les cartes les plus importantes du pool (Rares, Foils, meilleures uncos et communes)


Première suggestion, un Bant "aura" avec une sous thématique "Blink" optimisée pour Reveillark



Deuxième possibilité, un autre deck avec une base-bleu verte mais plus orienté Midrange. A noter que le jeux rentre 1 marais pour profiter de certains effets "flashback"



On enchaine avec un 3ème jeu très différent. Ici on part Full aggro pour surprendre les adversaires :



Du rouge toujours mais dans un style très différent. Probablement la version la plus "contrôle" de mes jeux.



Enfin, les deux derniers decks se ressemblent beaucoup. On part sur une base DIMIR mais avec deux splash différents. Pour info, j'ai joué la version qui splash vert mais je ne pense pas que c'était la meilleure solution avec du recul.






Alors, Quel est votre deck préféré ?

Et pour la suite du tournois ? je vous propose ici de revenir sur les éléments les plus amusants.

Round 3

J’affronte un deck Control. Les deux premières parties sont très longues et il ne nous reste que 5 minutes pour joueur la dernière. En anglais, il me propose de déterminer un gagnant à la fin du temps réglementaire pour éviter la draw. Je lui propose la même chose mais nous ne parvenons pas à nous accorder à cause de nos…niveaux d’anglais. Avec du recul j’ai compris qu’on parlait de la même chose mais on n’a pas réussi à s’accorder sur les modalités. Au final, on la joue et Il me manque un tour pour le tuer. Il refuse de concéder. Encore une bonne leçon pour les tournois. En neuf GP, c’était ma première draw ! 2-0-1

Round 4 et 5

Deux manches à sens unique. Rien de très intéressant sur ces parties si ce n’est que je parviens à m’extirper d’une boucle Sirlidane et témoin éternel ! 4-0-1

Round 6

La première manche est interminable et je pense pouvoir le tuer à l’auto-meule. Hélas, mon adversaire me révèle un maniaque de laboratoire au dernier tour. J’essaye de le tuer mais il joue think twice en réponse et gagne la manche. Je perdrais également la 3ème manche sur death. 4-1-1

Round 7

Batard sauvage tour 2 qui défausse Anger puis pose une T3 une 4/4 piétinement. Deux fois. Je suis sorti du tournois en 5 minutes. Finalement ce n’est pas plus mal d’être éliminé sur une fin aussi brutale plutôt que de perdre des parties fleuves où l’on subit parfois des retournements douloureux de situations 4-2-1

Round 8


Pour l’honneur, je joue la dernière manche contre un WB Ramp. Un peu moins frais, j’emporte la première manche après un assaut finale WTF avec 22 araignées (!!!)

Bref, je termine avec le score de 5-1-2 et je rate le jour 2 à cause de ce satané draw (ou plutôt mes faibles compétences en anglais). Très décevant quand je m’étais pas mal entrainé sur le draft au point de me sentir assez confiant.

Le samedi soir, je dine avec l’ami Kov dans un petit coin sympa puis j’assisterai à un draft autour d’une porte de salle de bain qui servait de table pour l’occasion. La joie des Grand Prix.

Dimanche matin, je me lance dans un nouveau paquet scellé. Le pool est très moyen cette fois ci. Je monte un Jund aggro qui tue avec des communes et qui se transformera au fil du temps en UR control qui tue avec des uncos ! Et oui, deux decks pour un scellé et 0 rare jouée ! c’est aussi ça la magie du paquet scellé.

Encore une déception en GP. J’oscille entre les très grosses performances et les mauvaises… pas vraiment de justes milieux depuis quelques mois. Encore une fois, j’ai manqué de rigueur dans la parties et peut-être même de folie dans la construction d’un jeu très sage. Peut-être même un peu trop pour un format surprenant à bien des égards

Et maintenant que va-il se passer ? Nous allons bientôt nous retrouver pour le Grand Prix Strasbourg  en limité et puis ce sera le départ pour le pro Tour Cleveland. Dans tous les cas, je publierai une petite série d’articles comme la dernière fois mais en moins long.

A l’heure où j’écris ces lignes, je n’ai aucune idée du deck que je vais jouer en standard. Vous ne serez pas étonnés d’apprendre que j’ai repris les tests avec mono-bleu mais ce n’est que mon 2ème choix pour le moment. Le premier ? on verra au prochain article !

Et comme toujours un grand merci à la team Magiccorp qui m'accompagne pour tous ces voyages.
A bientôt !

Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire