Partie 4 : Epilogue - Report GP Varsovie

Posté le Mercredi 05 Décembre 2018 à 20:34 par Leland_Palmer (937 lectures)

Dernière étape de notre tournée de fin d’année, à Varsovie.
En Pologne il fait froid. Et la nuit tombe tôt, genre très tôt, idéal pour se poser dans un bar et s’envoyer des pintes à deux euros. Ah, les Grand Prix ici, c’est une expérience que je vous recommande !

Et puis on retrouve les amis du pro tour. Comme des vieux frères. On a vécu ensemble pendant 10 jours et maintenant on est content de se voir à l’aéroport. Pour ma part j’ai voyagé avec votre modo news préféré, l’inaltérable Kov, et Xavier-les-bon-tuyaux avec qui je repartirai à Pragues. Ok, je saute déjà les étapes.

Il y a comme une atmosphère de vacances pour moi. Le Pro Tour c’était génial, mono U Toussa toussa mais là il va falloir se focaliser sur le limité et commencer par le scellé pour un dernier tournois en format « Les guildes de Ravnica ».

Vendredi c’est side events. J’ouvre un pool de scellé pour me dérouiller. Ça grince. Je n’ai presque pas touché une carte depuis 15 jours. Une éternité quand on se fixe comme objectif d’être bien préparé à un tournois compétitif. Chaque défaite est éliminatoire et voilà que je me fais sortir dès la manche 1 avec un très bon pool bleu-noir control qui splash vert pour la Planeswalker Vraska, reine des golgaris. ça arrive !

Le limité ravnica a quelques particularités. Les bombes sont nombreuses et bien réparties entre les guildes. Du coup les joueurs ont tendance à splasher de nombreuses couleurs. Dans ce contexte, les contresorts et les cartes de défausse passent aisément le cut des 23 cartes. De l’autres côté du spectre, les jeux boros aggr o tentent de prendre de vitesse les decks un peu trop gourmands en mana. Un format assez binaire où les pools Selesnya/Golgaris se font plus rares

On passe au draft. Pour le coup je connais bien mon sujet avec la préparation au Pro Tour et me lance dans un 5couleurs gate lors d’un second side event, puis un bleu-noir qui splash vert et enfin un boros très agressif. Je gagne un gros paquet de tix et la confiance qui va avec.

Peut-être trop de confiance.

---

Samedi c’est le Grand Prix. Avec mes 2 byes je peux arriver un peu plus tard pour construire mon deck. Je me retrouve en face de Jeremy DEZANI, un autre français qui vient tout juste de faire top 8 au Pro Tour. Très sympa. Son pool encore plus, il se lancera dans un Abzan. Le miens fait un peu la gueule. Les rares sont médiocres et réparties entre toutes les couleurs. Mauvais signe. Je monte un grixis Control qui tue avec Prédateur voilenuit et Expansion/explosion. Le reste est…correct.

Avoir un mauvais pool n’est pas une raison pour justifier un mauvais tournoi. J’ai gagné avec beaucoup trop de scellés nuls et perdu avec tellement de scellés OP. Evidemment, on préfère toujours ouvrir un bon scellé mais celui-ci ne détermine en rien la suite de votre tournoi. Penser que le limité est une histoire de chance, c’est se mettre le doigt dans l’œil.

Ici j’ai manqué de beaucoup de choses

R1 et R2 : BYES // 2-0

R3 vs Dimir Control.


Ok, le jeu en face est meilleur. Mais je joue mal et commets plein de micro-erreurs qui vont probablement me coûter une première manche d’environ 30 minutes. A la 2, c’est lui qui fait death, ne laissant que 10 petites minutes pour terminer ce miroir de control. Je joue trop vite et j’en oublie mon deck de side, un selesnya aggro, monté pour certaines situations, dont celle-ci. Très grosse erreur, C’est lui qui va me tuer à l’aggro. 1-2 // 2-1

R4 vs Dimir Control splash vert

L’adversaire suivant joue encore plus de bombes et je perds facilement la 1. J’ai le contrôle de la situation à la 2 mais ne parvient jamais à renverser la situation. Là encore en jouant trop mollement. Je finis par perdre sur un terrible top deck adverse alors que je réfléchissais déjà à la manche suivante. 0-2 // 2-2

R5 vs Boros aggro puis Dimir control

J’ai l’impression de revivre l’élimination expéditive de Lyon. Mais cette fois ci dans ma spécialité, le limité, alors que je suis sur-préparé. Je dois maintenant gagner les 4 prochaines et je commence cette série en atomisant deux jeux différents à chaque manche, en étant moi-même passé de Dimir à Selesnya. 2-0 // 3-2

R6 vs Selesnya aggro

L’adversaire est très cool et la 1ère manche est épique, encore une bonne demi-heure mais je m’en sors. A la deux je fais une très grosse death. Idem à la 3… je suis éliminé.

Ok, si on fait le bilan,  j’ai à peu près déchatté sur tous les aspects du jeu. Des death, des fulls, des topdecks adverses, mes meilleures cartes au fond de la biblio etc… je suis passé par les 50 nuances de chats noirs. Ok, c’est facile de s’arrêter là mais surtout j’ai mal joué, très loin du niveau où j’ai été porté par l’équipe ces dernières semaines. J’y reviendrai.

Heureusement, le week-end ne s’arrête pas là. Je vais enchaîner les drafts et scellés pour finalement repartir avec le double de gains par rapport à l’investissement de départ.




Quelques anecdotes :

En draft, sur mon premier booster, j’ouvre le démon « chuchoteur de la mort » et « phenix d’arc » FOIL (!!!) dans le même booster. Vous auriez pris lequel sachant qu’on garde les cartes à la fin ?
Le GP a eu tellement de succès que de nombreux joueurs n’ont pas pu s’y inscrire alors qu’ils avaient déjà pris leurs billets d’avion… damn !
Jirock perd son titre de champion de Varsovie mais passe tout de même en jour 2. Les autres français s’en sortent très bien. Julien Berteaux (mon adversaire de la round 4 au Pro Tour) se glisse jusqu’en final et mon coéquipier d’Atlanta, Eliott Boussaud, termine lui sur une excellente 12ème place !


LE BILAN DE CETTE AVENTURE 

EPUISANT !

Je passe à côté des deux GPS (1-3 chacun…) mais la très grosse performance au Pro Tour (12-4) me permet d’atteindre le plus important des objectifs : me qualifier aux deux prochains Pro Tour (Cleveland en février et Londres en Avril) mais aussi acquérir le statut argent en janvier-février.

Je reste donc membre du circuit pro tour pour encore quelques temps et un nouvel objectif en vue : le statut « or » et la dizaine de points pros que je dois arracher dans les 6 prochains mois. C’est possible mais je vais devoir me dépasser, en rééditant par exemple l’exploit d’Atlanta sur au moins un des deux prochains PT. Si je réussis, ce sera la belle vie jusqu’en…2020 !

Aussi, j’en suis à 5 500 dollars de gain en quelques mois. Pas mal ! De nombreuses portes se sont ouvertes et j’ai fait de très belles rencontres. Au fond je reste ce joueur qui adore les Chaos Draft et le limité Kamigawa. J’ai la chance d’avoir vécu un truc 3 mois que je peux encore prolonger 6 mois

Mais pour le moment, je vais clore cette série d’épisodes et prendre une petite pause avant le GP Pragues en Ultimate Masters en janvier. Je vous remercie d’avoir lu jusqu’au bout et l’on se retrouvera pour de prochains reports.

On va aussi en profiter pour remercier tous les joueurs croisés sur la route : On commence par tous ceux qui m’ont affronté au cours des animations d’Avant-Premières chez Magiccorporation ! Je me suis pris beaucoup de baffes mais j’espère que vous avez apprécié !

Ensuite, je remercie les membres de l’équipe de test : Jean-Emmanuel DEPRAZ (Jirock), Théau MERY, Pierre DAGEN, Elliott BOUSSAUD, Remi FORTIER, Julien STIHLE et Thomas MECHIN. Que des joueurs d’un excellent niveau qui m’ont porté avec ce Mono-bleu.

On n’oublie pas la team de la chaine youtube « Magic c’est Chic ». On a streamé le mono-bleu et c’était super. Allez voir la vidéo pour apprendre à maitriser le deck. On a rencontré beaucoup de match up différent, ce qui la rend très instructive !

Evidemment, je pense aussi à mon groupe de draft maison préféré, ils se reconnaitront et adorent me troller quand la tête gonfle un peu trop. Heureusement qu’ils sont là !

Enfin, un énorme merci à mon sponsor, Magiccorporation, qui m’a accompagné pour chacun de ces tournois, en tant que membre de la MC TEAM. Je pense aussi au staff boutique qui reste au top.

 A très vite pour de nouveaux projets.

Leland

Insta : Leland_palmermtg
 

Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire