Format Oublié : Le Random Format

Forum > Formats > Alternatif
Utilisateur(s) présent(s) sur ce sujet :
  • et 0 invités

DonDjanggo

Avatar de DonDjanggo

Hors Ligne

Membre Inactif depuis le 24/03/2020

Grade : [Nomade]

Inscrit le 29/01/2020
1 Messages/ 0 Contributions/ 0 Pts

Envoyé par DonDjanggo le Jeudi 30 Janvier 2020 à 18:57


        Je ne vous apprends rien en vous disant que Magic est un jeu de cartes à collectionner ayant une tonne de formats officiels et non-officiels. Des formats comme le Standard , le Modern, le Pioneer pour les officiels et j’en passe. Mais la communauté de Magic a su, avec le temps créer des formats ayant une identité propre, par exemple le Primordial, le Peasant, le Duel Commander (qui sont des formats très français) et pleins d’autres. Certains sont devenu officiels, on peut notamment citer l’EDH/ Commander, qui a eut un succès monstrueux au point d’être le format le plus joué actuellement. Mais d’autres n’ont pas connu le même succès, ou l’ont perdu avec le temps. Aujourd’hui nous nous intéresserons à un format oublié, qui fut connu surtout dans le début des années 2010 via Magic-League, Le Random Format.

Qu’est-ce que c’est que le Random Format ?
   
      Le Random Format n’est pas juste une désignation pour le fait de choisir un format de Magic aléatoirement. Il s’agit d’une alliance entre le système de rotation du Standard et l’aléatoire. On tire aléatoirement 5/6/7 sets de Magic et les joueurs doivent construire un deck de 60 cartes à partir de ses extensions. Parmi ses extensions, on tire : 

-1 Core Set (Magic 2015,  Core Set 19, 8th edition,etc...)

-Des extensions officielles (comme Le Trône d’Eldraine , Theros, Mirrodin, etc…)

L’ancienne version du Random Format n'autorisait que 2 grandes extensions (Zendikar, Scars of Mirrodin, Innistrad, Return to Ravnica, Theros par exemple) et le reste était des petites extensions (Gatecrash, Guildpact, Homelands, Judgment, ...) mais cela empêche beaucoup de combinaisons, donc il est préférable de juste tirer parmi toutes les extensions.

Points positifs

-On peut découvrir/redécouvrir des cartes et des combos.

-Les extensions changent à chaque tournoi permettant de créer de nouveaux decks à chaque fois et tenter de nouveaux combos.

-Il n’y a pas de méta, donc chacun peut tenter ses brews sans se dire que son deck ne va pas rivaliser face à la méta.

-Tout fan de deck building trouvera son plaisir.

Points négatifs

-Format impossible à faire en papier, car il faudrait que tout le monde ait toutes les cartes de Magic en x4.

-L’idée que son deck change à chaque tournoi peut en décevoir plus d’un.

-Il n’y a pas de méta donc il n’y a pas de point zéro pour construire un deck ou archétype méta.

-Le nombre de cartes au total à redécouvrir peut en rebuter certains .

Points Importants

-La banlist peut être soit : propre à chaque set, soit celle du format de référence. (Modern, Legacy, Pauper, Peasant...)

-La durée de build des decks doit être déterminée, elle peut varier d’une heure (durée utilisée par Magic-League) à plusieurs jours voire semaine.

-Ce format peut être utilisé dans plusieurs variantes. (Pauper, Highlander/Singleton, Peasant, Commander pour les plus fous)

-Les extensions du style Battlebond, ainsi que les extensions de réédition comme Modern Masters ne sont pas jouables, seul les extensions bloc et éditions de base sont jouables.

Exemple de Tirage

Faisons un tirage Random Format Modern:

Trône d’Eldraine, Dragons de Tarkir, Ténèbres sur Innistrad, Sombrelande, Coucheciel, Ravnica: Cité des Guildes, 10e édition.
À première vue, il y a pas mal de possibilités. Par set, on a :

(je ne mettrais pas en revue toutes les cartes, juste certaines qui sont intéressantes).

Le Trône d'Eldraine :

Oko, Voleur de Couronnes, bon, plus besoin de le présenter et aussi plus besoin de le jouer, car il est banni pour des raisons plus que évidentes.

Taillebraise, qui peut être un excellent outil d’aggro pour rouge, mais aussi pas mal dans n’importe quel deck rouge.

Eldraine donnent accès à beaucoup de cartes intéressantes comme celle avec aventure et aussi pas mal de monocouleurs.

Ténèbres Sur Innistrad :

Annulation angoissée, pour du bon removal avec un deck control

Rituel de cryptolithe, une carte de ramp qui a sa place dans un deck vert avec pas mal de créatures.

Dragons de Tarkir : 

Compagnie Rassemblée, tuto deux créatures des six premières cartes de ton deck, c’est fort... très fort.

Epuration radieuse, vu la tonne de cartes multicolores dans cette rotation, elle n’est pas négligeable en side pour du blanc.

Sombrelande : 

J’en aurais tellement à mettre de ce set, vu qu’il regorge de cartes à Mana hybride. Mais une carte qui m’a directement parlé est Demi-dieu de la revanche. Certes, ça semble très débile, mais si on arrive à en faire revenir au moins un,  on aura deux 5/4 pour 5 de mana.

Coucheciel : 

Le set jumeau de Sombrelande, donc on peut vite retrouver ce que j’ai dit juste avant. Mais je pourrais parler de Rudoyeur des sillages, car je n’ai pas parlé de bleu. Si vous contrôlez un assez beau board, alors cette carte peut devenir vite absurde. Mais encore Flagellateur stigmatique, si vous aimez jouer control avec du rouge.

Ravnica: Cité des Guildes : 

Aah, le premier Ravnica ! Oiseau du paradis évidemment, peut être la meilleure carte du set. C’est aussi le set des Shockland/Ravland comme Tombeau Luxuriant. Mais aussi Saison de dédoublement qui peut vraiement être puissante si bien jouée.

10e édition : 

Des painlands, Creuset des mondes, pour un deck cimetière ou discard, Pacte de la tombe pour un deck sacrifice, en clair, beaucoup d’options.

Exemples de decks possibles

Ce ne sont que des essais, dans aucun cas, ils sont bons ni excellents.

Rakdos Discard :

Random Format Exemple #1 : Rakdos Discard

Ce deck se joue sur Madness et sur le Demi-dieu de la revanche, vous empêchez votre adversaire de jouer en le faisant défausser aussi.

Golgari Aggro :

Random Format Exemple #2 : Golgari Aggro

Oui, Golgari en aggro, ça se tente. Compagnie rassemblée fait juste tout le travail.

Azorius Control:

Random Format Exemple #3: Azorius (Casual) 

Il faut bien un deck control après tout.
Je tiens à remercier Charlee de Magic Ville qui m’a permis de découvrir ce format, je me suis d’ailleurs inspiré de son post.

On pourrait conclure sur ce format, en disant, qu’il lui faudrait un nouveau nom pour un nouveau départ, comme Aléa, signifiant hasard en latin, car son nom de base porte trop à confusion. Ce format permet à des personnes de créer des brews qui correspond à leur façon de jouer. La seule limite de ce format : votre imagination et votre envie.


Espace Membre

Identifiant

Mot de passe

Se souvenir de moi