Article Magic : Collet à sort en Legacy - De l'utilisation d'un contresort conditionnel dans un format exponentiel

Fiche du Membre

Cochise_

Avatar de Cochise_

Hors Ligne

Membre Actif

Grade : [Nomade]

Inscrit le 30/08/2012
Dernière connexion : le 09/10 à 00:12
644 Messages/ 0 Contributions/ 0 Pts

Collet à sort en Legacy - De l'utilisation d'un contresort conditionnel dans un format exponentiel

Type : Magic Tactique

Catégorie :

Posté le 09/03/2014 par Cochise_

Pourquoi Collet à Sort est une carte immense en Legacy.

Bonjour à tous,

Si je prends la plume aujourd'hui (ou plutôt mon clavier) en ces heures perdues de soirées entre deux grosses journées au boulot c'est parce que je voulais parler du format Legacy et plus particulièrement de Collet à Sort.

Je vous vois venir d'ici : le Legacy est un format qui se meurt, c'est un format pas intéressant, qui se résume à comboter plus vite que l'adversaire. Permettez-moi de ne pas être d'accord. Quand j'ai commencé à rejouer à Magic, ce n'est pas vers le Standard ni vers le Legacy que je me suis tourné mais vers le Modern. Un format qui ne tournait pas, qui me permettait de jouer peu ou prou ce que je voulais. Mais j'ai très tôt commencé à m'intéresser au Legacy. Au prix de nombreuses économies je suis finalement arrivé au Saint Graal : me payer un deck de Legacy avec lequel je me sentais bien. Au prix de nombreuses analyses de métagame, de visionnage pendant plusieurs heures de contenu Legacy sur de nombreux sites, j'ai finalement trouvé ce que je voulais jouer. Et je suis content aujourd'hui de pouvoir jouer le Legacy, qui se révèle être, quand on s'y intéresse un peu, un format extraordinaire, extrêmement profond et qui présente de situations qui sont la quintessence de la prise de décision à Magic. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de prise de décision en Standard ni en Modern. Mais en Legacy, le missplay n'est pas permis et la moindre décision a une intensité plus importante que dans n'importe quel autre format en raison de la diversité mais aussi de la violence du format.

Comme pour chaque format, la prise de décision pour le jeu commence dès la construction du deck que vous voulez jouer. Je suis intimement convaincu que, comme pour le Modern, le Legacy récompense les joueurs qui prennent beaucoup de temps à jouer un archétype en particulier. Constamment jouer votre deck ne vous fera que progresser et devenir meilleur. Il est impossible de prendre un deck sans préparation aucune et espérer performer avec. C'est impossible. La victoire en Legacy passe par le test répété et l'attachement à un deck que l'on finit par connaître sur le bout des doigts. C'est ainsi que je me suis mis à jouer en Legacy : en choisissant une stratégie que j'aime et qui me correspond et en la jouant dès que je peux, toujours en l'améliorant.

Mais peut-être que je prêche déjà des convaincus. Venons-en au vif du sujet. Si vous vous intéressez au format, que vous soyez novices ou confirmés, lisez ce court article. Je ne suis pas un joueur excellent avec des multiples top 8 à mon actif mais j'aime penser que je ne suis pas non plus trop mauvais et je pense que cet article peut en convaincre plus d'un. Débattre d'idées c'est ce qui permet aussi d'améliorer son niveau. C'est donc un article sans prétention aucune que je vous propose aujourd'hui.

Ce que j'aime beaucoup dans Magic c'est le deckbuilding : créer de rien son propre deck ou changer quelques paramètres d'un deck pré-existant. Honnêtement, je suis complètement incapable de créer un deck compétitif qui marche à partir de rien. Je le reconnais. Peut-être un jour y arriverais-je mais pour le moment, je sais que je n'en ai ni le temps, ni la compétence. Du coup, je cherche beaucoup de bases et j'innove autour de ces bases. Les decks que je joue sont globalement connus mais j'aime y apporter ma touche personnelle. Parfois les cartes que j'incorpore ne sont pas toujours optimales mais elles reflètent en tout cas mon style de jeu et ce avec quoi je suis à l'aise. Elles ne sont pas toujours aussi puissantes que ce que je veux bien le croire mais au moins j'en tire le meilleur parti en les jouant correctement ; ce qui in fine revient à en faire une carte globalement puissante. La stagnation du format Legacy, que beaucoup critiquent, est en grande partie due à de nombreux joueurs qui veulent à tout prix jouer "le meilleur deck", celui qui a gagné le dernier GP, le dernier QT, en étant persuadés que ce que ce joueur jouait dans ses 75 cartes est parole d'Evangile et que surtout il ne faut rien changer parce que c'est la meilleure liste. Je trouve ça ennuyant et ennuyeux. Bien sûr c'est une bonne façon de commencer à jouer, de se faire une idée de comment marche tel ou tel deck. Mais c'est quand même très réducteur de Magic. Je crois beaucoup aux choix personnels et autant je suis peu intéressés par des joueurs qui ne vont pas plus loin que mtgtop8 pour la construction de deck, autant je suis très content de jouer - et même perdre - contre quelqu'un qui joue un deck que l'on ne voit pas souvent ou qui a décidé de complètement personnaliser un archétype.

Heureusement, les deux formats dans lesquels j'ai l'habitude de joueur, le Modern et le Legacy sont suffisamment ouverts pour que de nombreuses stratégies soient possibles. Et ceux qui arrivent à produire de bonnes interactions, de bonnes stratégies sont généralement récompensés. Prendre le contrepied d'un format c'est ce que j'aime faire et c'est souvent très bien récompensé. C'est pour ça que j'aime Magic et ces deux formats.

Je m'intéresse au Legacy depuis que j'ai recommencé à Magic. Tout simplement parce que j'aime bien l'ancien design des cartes. Non pas que je sois complètement contre le changement qui s'est opéré à la 8e édition mais jouer avec des cartes en "old design" ça me rend nostalgique du temps où je jouais avec un mono vert elfe pratiquement singleton de 100 cartes sur les bancs du collège entre deux heures de math. Ca peut paraître complètement idiot mais c'est pour ça que j'ai été et que je suis toujours attiré par le Legacy. C'est pour cette raison que j'ai très rapidement suivi tout ce qui pouvait se dire sur le Legacy. Et j'ai appris que dans ce format de requins, être imprévisible et faire un minimum preuve d'innovation était non seulement un bon angle d'attaque mais aussi quelque part, nécessaire...

J'en termine là avec toute cette introduction du pourquoi du comment je trouve que le Legacy est un format intéressant et qu'il mérite plus d'attention et de la nécessite de toujours essayer d'apporter une touche personnelle aux decks. J'en viens à ce pourquoi j'écris cet article : Collet à Sort. Une formidable carte qui n'est absolument pas jouée en Legacy... et je me demande bien pourquoi. Ceux qui suivent un peu les posts que j'écris ici en Modern savent combien j'apprécie cette carte. Et bien pas de mystère, je la trouve tout aussi puissante en Legacy. J'ai décidé de consacrer cet article à tenter de mener une étude sur cette carte dans le paysage du Legacy. Je vous parlais d'innovation, d'impétuosité dans vos constructions de decks, voilà ce à quoi je suis plus ou moins arrivé : j'ai regardé du contenu et j'ai remarqué que Collet à Sort pouvait très bien devenir un carte assassine, facilement jouable et également devenir une clef de victoire pour mes prochains matchs.



Pourquoi s'intéresser à Collet à Sort ?

Tout simplement parce que c'est un "hard counter" (différent de soft counter comme peut l'être Fuite de Mana ou Percesort) pour seulement 1 mana (dans le même esprit on retrouve Chant du Cygne). Et surtout c'est un très bonne carte de tempo: en effet l'utilisation de ressources est minime comparé aux ressources utilisées par l'adversaire pour jouer son sort. Je m'explique : avec un seul mana et une seule carte on contre une carte que dont l'adversaire a dépensé 2 manas pour la jouer. Son seul "défaut" mais qui fait aussi l'intérêt de la carte c'est qu'elle ne peut seulement cibler que des sorts qui ne coûtent que 2. Avantage cependant : il peut s'agit de n'importe quel type de sort. 

Je comprends bien qu'il soit raisonnablement impossible de jouer 4 copies de cette carte dans un deck en raison du nombre réduit de cibles. Cependant je trouve que jouer ce type de cartes en 2 exemplaires est une option tout à fait raisonnable et qui peut vraiment changer le cours d'une partie.

Si l'on regarde ce que Collet à Sort peut contrer dans l'univers aussi large du Legacy, on se rend compte que bon nombre de cartes cible sont des cartes extrêmement jouées dans beaucoup d'archétypes. En voici un aperçu :

- "Delver decks". Je regroupe ici tous les decks qui ont comme moteur de gain le fameux Sondeur de Secrets. Carte tout à fait impressionnante par sa puissance dans les builds adaptés, elle n'est généralement pas seule à rentrer sur le champ de bataille. Les "Delver decks" connaissent 3 déclinaisons aujourd'hui : BUG, RUG et UWR. Dans les deux premiers, le Sondeur est appuyé par Tarmogoyf (1G) qui est une carte dont il est bon ton d'avoir de multiples outils contre. Dans les decks BUG, il est généralement appuyé par Obscur Confident (1B), moteur infâme de card advantage qui est donc une très bonne cible. Quant au dernier de la liste, Mystique Forgepierre (1W) est une carte contre laquelle il est également bon ton d'être préparé vu ce que cette Kor peut faire et l'empêcher d'entrer sur le champ de bataille est encore mieux que la tuer une fois qu'elle a permis à son contrôleur d'aller chercher la machine du diable

  

Déjà 3 grosses cartes que Collet à Sort permet de contrer simplement. Continuons.

- Storm. Un contre qui permet en un coup de mana de gérer le Précepteur Infernal (1B) ou même le Souhait Brûlant (1R) est exactement ce dont n'importe quel joueur a besoin pour empêcher le jouer de Storm de faire des trucs complètement dégénérés. Bien sûr Contrainte est une carte qui permet facilement au joueur adverse de passer outre votre arsenal de permission,  mais Collet à Sort est une carte qui se range direction dans la catégorie : "ce que je dois gérer sans quoi je ne peux gagner".

  


- Jund. Pour ceux qui ont connu l'époque du Modern où Jund rasait tout sur son passage, ce deck s'est très naturellement porté en Legacy. Si bien que dans leur arsenal de cartes on retrouve le Tarmogoyf et l'Obscur Confident. Véritables pierres angulaires de Jund, avoir dans votre deck un sort qui vous permet de gérer un de  leurs moteurs de card advantage et un de leurs kills rapides, ça n'a pas de prix. Et puis aussi contrer la Bibliothèque Sylvestre que ces jeux jouent souvent pour concurrencer encore plus le card advantage des autres jeux bleus est alléchant.


- Death & Taxes. Là les choses se corsent un peu. Généralement les decks Death & Taxes se permettent d'opérer au-dessus de la permission adverse grâce au puissant artefact venu du plan de Mirrodin qu'est la Fiole d'AEther. Cependant, si votre adversaire n'y a pas accès rapidement ou si vous arrivez à gérer cet artefact tôt dans la partie, Collet à Sort prend une puissance incomparable. C'est une des meilleures solution à Thalia, la Gardienne de Thraben (1W) ou le Révocateur Phyrexian (2). Et encore une fois, être capable de dire "non" pour 1 carte et 1 mana à la Mystique Forgepierre est proche du point Godwin. Et puis si vous jouez bleu, c'est que très certainement vous avez une panoplie de piocheurs : contrer votre nouveau pire ennemi, l'Esprit du Labyrinthe devient facile. 

  


- Miracles : Tout simplement leur meilleure carte, Contrepoids (1U), est réduite à néant avec Collet à Sort. Et le faire sans avoir recours à Force de Volonté (donc sans card disadvantage) très tôt dans la partie est monumental dans une partie. Collet à Sort est aussi une réponse élégante à Contresort (UU) ou Repose en Paix (1W) si vous jouez un deck qui a besoin du cimetière (ou qu'ils jouent parfois avec le Heaume d'Obéissance pour un kill instantané). A noter également que Collet à Sort est une arme très puissante contre les Mages Lancevifs.

  


- Elves : le jeu Elves du Legacy a pour principal moyen de gagner d'inonder le champ de bataille de petits Elfes qui une fois qu'ils arrivent à invoquer le grand Béhémoth caveur de cratères, deviennent très énervés. Un de leur moyen de générer du card advantage au long de la partie est, en plus de l'Aperçu de la Nature, Le Visionnaire Elfe (1G) et très aussi le fameux play Zénith de Vertsoleil à X=1 pour aller chercher ce qui leur manque. Je pense que Collet à Sort peut permettre d'endiguer pour un temps les machines à card advantage de ce deck.

 


- Sneak & Show / Omni : le grand méchant loup du format et malheureusement ici son principal usage sera d'être utilisé comme carburant pour Force de Volonté. Je suis d'accord que c'est très réduit comme usage mais je suis content d'avoir une carte bleue en plus dans ce type de match up contre lesquels, je préfère jouer mes Contemplations et mes Brainstorms, plutôt que de les sacrifier à la Force de Volonté. Une partie sur cent on sera parfois capables de contrer une Grille de défense dans les parties post sideboard tout somme il n'est pas illusoire de vouloir contrer un Pyroclasme qu'un adversaire aura pu sider si vous jouez un deck contre lequel cette carte a une utilité.

 


Une source d'information sans pareil pour le Legacy est très certainement le forum MTG The Source ou les Opens de Star City Games. En lisant ses forums ou en regardant régulièrement les parties de ces Opens, il est très facile d'avoir un très bon aperçu des decks du Legacy et quelles cartes ils utilisent. C'est vrai que le métagame européen et le mtagame américain n'est pas le même mais les decks se recoupent quand même beaucoup et généralement les listes américaines sont largement reprises par les européens, ne nous le cachons pas.

Si bien que depuis un bon moment, depuis que je me nourris de contenu Legacy, j'ai pu voir ce que Collet à Sort pouvait contrer. Pêle mêle, voici la liste des cartes que je vois quelque fois et qui sont très bonnes cibles au dévastateur Collet à Sort. Certaines de ces cartes ne sont pas dans des decks dits Tiers 1 mais je pense que faire fi des decks tiers 2 n'est pas une bonne stratégie, surtout si vous êtes comme moi et que vous n'avez bien souvent pas de byes pour les gros tournois et que donc vous êtes contraints de jouer toutes les rondes (et ont sait que dans les 3 premières, tout est possible).

   
   
   
   
   
   
   
   



Je sais bien que quelques cartes sont marginales et que d'autres sont des cartes dites de niche mais quand on regarde bien, elles sont toutes jouées et on est susceptibles de tomber face à elles à tout moment.

Maintenant il ne faut pas non plus se cacher que Collet à Sort est une carte très réactive et comme toutes les cartes réactives, elle peut devenir morte à certains moment dans la partie et c’est bel et bien le métagame qui dicte ce qui peut être joué en main deck ou ce qui ne peut pas l’être. Aujourd’hui, en ce début de 2014, j’affirme que Collet à Sort est une carte qui a un grand mérite à être joué. Peut-être ne le sera-t-elle pas dans quelques mois mais en ce moment je trouve que c’est une très bonne option. Avec la montée incontestable des decks à base de Mystique Forgepierre, je suis convaincu que tout deck un peu tempo, midrange ou contrôle devrait en jouer quelques uns.

Dans un format où la rapidité de déploiement du plan de jeu est une nécessité pour arracher la victoire, les "2 drops" sont rois. Et c'est pour cette raison que je vois Collet à Sort comme une véritable carte qui peut faire la différence. Le tour 2 du Legacy est le tour le plus important à mes yeux. C'est bien souvent à cet instant que les parties se font et se défont. Cela ne passe pas toujours pas le lancement d'un sort à deux manas mais dans la plupart des cas si. Combien de decks reposent sur une Mystique tour 2? Combien de decks mettent la pression avec le Tarmogoyf tour 2? Des centaines. Et Collet à Sort est une très bonne réponse à mes yeux. Et avec la liste que je vous ai fourni, on voit bien qu'au moinsune carte de chaque archétype est présente dans la liste. Elle continue de s'allonger et je suis certain que Collet à Sort ne fera prendre que du gallon avec le temps. 

Un brin d’histoire sur Collet à Sort pour finir : en m’intéressant à la carte j’ai appris que cette carte avait être crée pour être une réponse pour les mages bleus contre le Loup de Garde, considéré comme une carte très forte pour les jeux GW aggro en standard. D’ailleurs c’est bien ce loup que l’on voit sur l’illustration. Voyez maintenant tout ce qu’on fait pour 2 manas…


J’en termine là pour cet article, je pense que vous avez bien saisi mon propos. Pour ceux qui s’intéressent au format Legacy et qui sont désireux de s’y lancer, je vous conseille fortement de dévorer tout ce que vous pouvez trouver sur le format. Et surtout de faire part de vos impressions. Commentez sur les articles, les vidéos, généralement les auteurs vous répondront en tout cas je le ferai. La critique est le meilleur moyen d’avancer et d’agrandir son champ de connaissance sur ce jeu.

Jouez avec des cartes inattendues, soyez imprévisibles.

Thibault. 

Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire