Analyse de la carte : Avatar of Me

Informations

Date : 12/03/2015 à 22:00

Auteur : Purplehaze

Lecture : 15222

Nombre de commentaire : 13

Validé par : BlackStones

Fiche du Membre

Purplehaze

Avatar de Purplehaze

Hors Ligne

Modérateur Inactif depuis le 10/01/2017

Modération : Analyses

Grade : [Modo Forum]

Inscrit le 09/06/2003
283 Messages/ 6 Contributions/ 0 Pts

Avatar of Me
Texte Anglais
Avatar of Me
CreatureAvatar

Avatar of Me costs 1 more to play for each ten years you've been alive.

Avatar of Me's power is equal to your height in feet and its toughness is equal to your American shoe size. Round to the nearest ½.

Avatar of Me's color is the color of your eyes.
*/*
Texte Français
(n'existe pas en français)
Créatureavatar

L'Avatar of Me coûte 1 de plus à jouer pour chaque dizaine d'années que vous avez vécues depuis votre naissance.

La force de l'Avatar of Me est égale à votre taille en pieds et son endurance est égale à votre pointure américaine de chaussure. Arrondissez au ½ le plus proche.

L'Avatar of Me est de la couleur de vos yeux.
*/*
Infos sur cette Carte Magic

Edition : - 26/141
Illustrateur : Greg Hildebrandt
Boutique
Unhinged NM/MT 3.00 €

Unhinged PremiumVO 5.00 €
Unhinged Premium VF 5.00 €

Explication de l'analyse de la carte par l'auteur
Il est des cartes que certains peuvent considérer comme inutiles. Dans ce registre, on peut se remémorer des cartes mainstream dont les effets sont proches du ridicule. Ces cartes sont bien connues des initié(e)s de ce jeu, un topic du forum leur étant d'ailleurs totalement dédié... Le deuxième registre dévoué à ces cartes sont tout simplement celles qui ne sont pas légales en tournois. Plus précisément, la carte qui sera analysée aujourd'hui fait partie d'une des deux éditions « fun » de Magic, en l'occurrence la plus récente des deux avec Unhinged, ce qui implique bien entendu son statut de carte illégale en tournois. Une petite discussion concernant ces deux sets sera bien entendu de la partie, plusieurs années après leurs parutions respectives... Seulement, le sujet principal de cette œuvre sera évidemment dédié à cette carte... l'Avatar of Me, une carte bien plus intéressantes qu'il n'y paraît au premier regard...

1. Avatar... 2. Unhinged 3. ...of Me 4. Calculatrice interdite! 5. De la théorie à la pratique 6. L'autoportrait ou presque

C'est en effet le premier mot du nom de la carte analysée ici (au cas où vous ne l'auriez pas remarqué). Mais avant de se concentrer sur l'image de l'avatar dans le contexte de Magic, élargissons un petit peu notre point de vue. Voici la définition de l'avatar du dictionnaire :
avatar, n. m. 1. Incarnation d'un dieu hindou. 2. Métamorphose. 3. Mésaventure, tracas.
Le mot Avatar possède donc plusieurs sens, et bien que le troisième et dernier fut longtemps celui le plus utilisé dans la langue française, il faut bien admettre que pour notre génération (non, je ne suis pas si vieux que ça, pas la peine de faire la grimace toi là! ) ce sens est légèrement passé à la trappe. Récemment, le mot avatar nous est devenu familier par son adaptation au monde numérique. L'avatar, l'image qui permet à quiconque de voir de premier coup d'œil qui a écrit le message que l'on est en train de lire, le « skin » du personnage dans le jeux vidéo qui permet d'identifier son contrôleur... Cet avatar, qui a l'honneur d'avoir une définition Wikipédia rien que pour lui, est bien entendu une simple extension de la première définition, dans son aspect d'incarnation. Cet avatar, disons-le tout de suite, n'est jamais choisi au hasard. Certes, certaines personnes mettent plus de temps que d'autres pour se décider, mais il y a toujours une raison, même mince, de choisir un avatar plus qu'un autre. On peut aussi choisir l'avatar par défaut afin de se faire le plus discret possible. Mon avatar de MC est directement tiré de la carte Channel (analysée par un certain Purplehaze tiens), carte que j'aime bien, mais au-delà de cet aspect, il y a le détail qui tue... avec son fond violet. Mon avatar sur StarcraftII est le Médic jouant Terran depuis l'arrivée de Brood War, unité qui modifia totalement le gameplay (stim! stim! stim!)... Enfin pour ceux à qui ça leur dit quelque chose... Tout ça pour bien mettre en évidence le fait que l'avatar revêt une force qui ne doit pas être pris à la légère . Revenons-en maintenant au contexte propre de Magic. Là, encore, le mot Avatar est utilisé dans le sens d'une incarnation. D'ailleurs, la toute première créature de type avatar, éditée en Alpha s'il vous plait, se nomme... Personal Incarnation . Un hasard, sans doute... Suivent deux autres créatures « avatar » lors de la parution de l'extension Fallen Empires avec les antagonistes Ebon Praetor et Hand of Justice qui sont globalement du niveau des cartes de cette édition... Un avatar fut aussi édité lors du stand alone Epopée d'Urza: l'Avatar de Serra.

C'est ensuite que WotC s'est mis en tête de créer des cycles d'avatar représentant les cinq couleurs, puis des combinaisons de couleurs. Le premier cycle, et sans doute l'un des plus connus, est celui de Prophétie. Viennent ensuite les cycles des éditions Carnage , Shadowmoor, Eventide, Gatecrash et enfin le dernier en date avec Magic2015. A cela s'ajoute quelques avatars « one shot » n'appartenant pas à un cycle particulier, comme Scion of Darkness, Death's Shadow ou bien Progenitus par exemple. Enfin, un point que l'on peut aussi noter, c'est que la liste de créatures du type avatar a aussi gonflé ces dernières années grâce à de nombreux d'errata pour deux raisons. (i) Certaines anciennes créatures avaient un type original considéré comme trop exotique comme pour Gaea's Liege ou encore Keeper of Tresserhorn; (ii) Lorsque le type légendaire nous a quitté, certaines créatures se sont vues attribuées le type avatar en substitution comme par exemple Autumn Willow ou Phage the Untouchable...

Il est donc clair que l'avatar dans le contexte de Magic est, jusqu'à présent en tout cas, lié à l'image de la créature. Ceci ne va pas forcément de soi, car on pourrait très bien utiliser le mot avatar pour un autre type de permanent, comme par exemple un enchantement qui peut aussi être corrélé avec la notion d'incarnation. La suite logique de ce choix de la R&D de WotC est que les statistiques F/E associées à ces créatures sont... comment dire... grosses... ouais c'est ça . A vue d'œil, les statistiques F/E moyennes de la liste des avatars doivent atteindre un honorable 6/6, en excluant tous les avatars avec des statistiques variables */*, dont l'idée même est bien sûr de les rendre les plus imposantes possibles. Seulement dans cette analyse, nous nous contenterons de nous intéresser plus particulièrement aux créatures « avatar » ayant ce même mot dans leurs titres, de façon analogue la carte du jour. Voici la liste des cartes répondant à ce critère, omettant volontairement la carte analysée ici:

Ceci nous fait donc au total 8 cartes Avatar autres que la créature au centre de nos attentions. Vous pouvez remarquer que la majorité d'entre-elles est issue du cycle de l'extension Prophétie, édition qui n'aura pas réellement marqué les esprits... A part sans doute pour l'une des cartes listées ici, c'est-à-dire l'Avatar of Woe... carte que le service marketing de WotC n'a pas manqué de présenter bien avant la sortie de l'édition . Bon il y avait comme autre carte particulièrement marquante le Foil, ersatz de Force of Will, qui est en conséquence un minimum intéressante. De plus, nous pouvons noter la présence de Mageta le lion, laissant la possibilité de faire des Colère de dieu récursives. Enfin bon en théorie, car la pratique fut plus complexe. Une constante qui saute aux yeux en lisant cette liste est le caractère très « universel » de l'élément attaché à cet avatar: du malheur, de la fureur, de la puissance, etc... Certes, le Serra Avatar est encore une fois légèrement à part. Mais ici, au delà du personnage de Serra, c'est l'église et l'enseignement de Serra qui sont principalement incarnés par cet avatar. A contrario, d'aucun peut dire que ce choix n'est pas particulièrement étonnant. Imagineriez-vous un Avatar des poseurs de carreaux hexagonaux de salle de bains? Ouais, avouons-le tout de suite, ça le fait un peu moins... Mais abordons maintenant la carte qui nous tient en haleine aujourd'hui. Comme énoncé précédemment, le nom de la carte que vous avez entre les mains commence par le mot avatar. La symbolique de l'avatar dans Magic précisée plus tôt vous indique donc avec de grandes probabilités de succès que vous avez affaire à une carte de « grosse » créature. Bingo! un simple coût d'œil en bas à droite vous indique que vous ne faites pas erreur . Seulement les statistiques F/E ne sont pas connues dans l'absolu car notées par des étoiles */*, identiques au Serra Avatar et bien d'autres avatars de Magic. Cependant, vous avez remarqué aussi ce signe d'extension un petit peu particulier...

...composé d'un fer à cheval stylisé type cartoon. Oui, c'est donc bien une carte issue de l'édition « fun » Unhinged. Vous pouvez donc ranger toutes vos illusions sur les maigres chances de trouver ici le successeur de Jace 2.0 dans tous les formats de compétitions . Néanmoins, rien ne vous empêche de prendre légèrement de la distance avec le carquant compétitif de Magic pour d'autres horizons, n'est-ce pas? Avant de continuer l'exploration de la carte du jour, abordons le cas de ces deux sets « fun » de Magic à ce jour. D'ailleurs, je pense assez improbable que WotC décide de nous donner une suite à ces sets depuis que le rythme de parution des éditions dites « de base » est devenu annuel. Sortir un set entier de cartes originales est quand même un investissement autrement plus important que quelques packs de cartes par-ci, par-là, que se soit pour la R&D de WotC, mais aussi pour les joueurs dont le porte-monnaie n'est pas sans fond. Mais, sait-on jamais? La première fut donc Unglued, parue en juin 1998, symbolisée par une coquille d'œuf cassée en deux. Ces cartes arborent un magnifique bord argenté afin de montrer distinctement qu'elles sont inaptes aux tournois. Le détournement de cartes symboliques de Magic constitue la base de ce set, illustré notamment par Blacker Lotus, Jack-in-the-mox, Goblin Bowling Team, Ghazban Ogress... même si l'aspect auto-dérision est aussi au rendez-vous avec notamment Look at Me, I'm the DCI. Au final, l'aspect « gamble » des cartes de cette édition est notamment assuré par le très grand nombre de cartes demandant un jet de dés. A noter tout de même la première parution des jetons (Pegasus, Soldier, Zombie, Goblin, Sheep, Squirrel) qui avaient le charme d'être utiles aussi en dehors de Unglued... à part peut-être pour celui du mouton . Enfin, les terrains de base, premières cartes dont la quasi totalité de la surface est dédiée à l'illustration, sont toujours aussi magnifiques, ceci même plus de 15 ans après... Unglued fut un grand succès commercial, a tel point que les concepteurs de l'époque ont pensé éditer une suite peu après qui se serait nommée Unglued 2: The Obligatory Sequel. Cette suite obligatoire ne l'était pas tant que cela apparemment, car elle n'a jamais vu le jour. En effet, WotC craignant une saturation du marché avec la parution en parallèle de cartes mainstream, il a été décidé d'abandonner ce projet.

Ce fut donc quelques années plus tard que le deuxième opus de la série « fun » est éditée en novembre 2004, sous le nom de Unhinged. De nouveau, WotC a choisi le même bord argenté afin de constituer ce que l'on appelle le « Un-set », expression faisant référence à la première syllabe commune des deux sets « funs ». Cette édition reprend quelques idées de sa grande sœur, avec de nouveau de très beaux terrains de base à ajouter sans modération à nos autres decks. Mais contrairement à Unglued, cette seconde édition ne parodie que très peu de cartes directement. On peut noter tout de même la cité ambassadrice du bon goût City of Ass ou encore Meddling Kids dont les ainées respectives sont assez facilement identifiables. A contrario, Unhinged ajoute nombres de petits mécanismes comme premièrement les moitiés de points de vie ou de Force/Endurance des créatures, le système « Gotcha » qui s'applique en certaines conditions si votre adversaire a dit un certain mot ou fait une chose précise, ce qui était certes présent aussi dans Unglued, mais de façon plus ponctuelle. L'influence de l'illustrateur d'une carte, encore un autre mécanisme présent mais sous-exploité dans Unglued, revient avec notamment Circle of Protection: Art, ainsi que certaines déclinaisons comme le Art rampage ou la capacité activée du Artful Looter. Enfin, à noter aussi la présence du cycle des « asses », créatures communes Donkeys en VO, autrement dit des ânes.

Au final ce set aura le bon ton d'être moins répétitif que celui d'Unglued, notamment par l'occurrence de lancers de dés bien moins intensive qui devenait long à l'usage, ainsi que de l'absence de cartes sensées finir en confettis, fun par leur aspect primordial, mais qui s'avèrent inutiles au final. Personnellement, Unhinged se sera montrée particulièrement sympathique à jouer une fois de temps en temps en format draft, mais très peu pour le construit. De ces quelques lignes concernant l'édition Unhinged, vous pouvez déjà remarqué que le type de créature Avatar n'est pas commun. En effet, comme toute carte rare de ce set, la carte analysée aujourd'hui est « unique » dans le sens où elle ne fait pas partie d'un quelconque cycle. Alors, à quel avatar avons nous affaire? Celui de la stupidité? celui de la triche? celui de la lose?...

Et bien non... rien de tout cela. Encore une fois, la R&D de WotC nous aura surpris en vous proposant de mettre en jeu un avatar de VOUS. C'est en effet légèrement paradoxal, surtout lorsque l'on se remémore tous les avatars de Magic qui représentent un concept très général... à moins que se ne soit votre égocentrisme démesuré qui vous induise en erreur . Et bien ici, non. Vous invoquerez un avatar, autrement dit l'incarnation, d'une créature bien vivante: vous en l'occurrence. Maintenant ce premier « choc » passé, on appréhende déjà beaucoup mieux le design associé à cette carte. On imagine en effet sans difficulté que ses caractéristiques sont dépendantes de son propriétaire/contrôleur. Ceci est parfaitement en accord avec la présence de statistiques F/E variables déjà observées auparavant. Ne reste donc plus qu'à faire un petit tour sur le texte explicatif de cette carte afin de connaître, notamment, les valeurs associées à ces variables. Abordons les caractéristiques de cette créature point par point, mais dans le désordre...
La force de l'Avatar of Me est égale à votre taille en pieds [...]. Arrondissez au ½ le plus proche.
La force de notre avatar est donc basée sur une partie de votre anatomie. En l'occurrence votre taille... mais en pieds. C'est en général ici qu'une première réaction vous vient à l'esprit: « put***! ils peuvent pas utiliser le système métrique comme tout le monde ces ricains! ». Indépendamment de cette difficulté insoupçonnée lors de l'ouverture de votre booster, le système de mesure impérial étant tout autant proportionnel que le système métrique, plus vous êtes grand, plus votre avatar aura une force élevée.
... et son endurance est égale à votre pointure américaine de chaussure. Arrondissez au ½ le plus proche.
Deuxième réaction: « non mais je ne connais pas les pointures américaines non plus ». Certes, mais là encore, il parait logique que plus vous possédez des grands pieds, ou à défaut des grandes chaussures, plus la pointure américaine aura aussi toutes les chances d'être élevée. Donc là encore, le calcul de l'endurance est basé sur un organe de votre autonomie. Mais pas n'importe lequel, le plus sexy qui soit: les pieds (Georges Tron approves this message*) ... A noter tout de même que le calcul ne souffre d'aucune (enfin presque) contestation, il est précisé que les calculs des statistiques F/E doivent être arrondies au ½ le plus proche, marque de fabrique de ce set qu'est Unhinged.

*Note: Georges Tron obtiendra un non-lieu qui a été infirmé récemment face aux chefs d'accusations requis contre lui dans cette histoire de réflexologie plantaire.

L'Avatar of Me est de la couleur de vos yeux.
Bon là, on est encore en plein délire Unhinged où manifestement la couleur des permanents ne sont pas obligatoirement parmi les cinq couleurs de Magic, même s'il est toujours possible d'avoir bleu, vert ou noir de façon tout à fait naturelle, voire même une combinaison de ces couleurs dans le cas de yeux vairons... Notons aussi que Water Gun Balloon Game laisse la possibilité de mettre en jeu un jeton Teddy Bear géant de couleur rose, autre couleur spécialement ajoutée pour les jeux Un-set. Mais au fond qu'importe, cette capacité statistique de l'Avatar of Me n'apporte rien de bien particulier en jeu, mais elle reste dans le thème de faire un avatar de vous. Alors, soit...

L'Avatar of Me coûte de plus à jouer pour chaque dizaine d'années que vous avez vécues depuis votre naissance.
Voilà une capacité bien plus importante qui apparait en premier dans le texte explicatif de cette carte. Et pour cause, celle-ci vous « invite » à débourser un mana générique supplémentaire pour chaque dizaine d'années vécues. J'ai décidé d'aborder cette capacité en dernier car elle est bien entendu corrélée au calcul des statistiques F/E basées sur l'anatomie du joueur, qui aura tendance à être légèrement plus avantageux à 18 ans qu'à 9 ans. Cette partie de texte permet d'équilibrer légèrement la carte, même si ce terme est bien trop sérieux lorsque l'on parle d'une carte d'Unhinged. Par simple déduction, chacun peut calculer le réel coût de lancement de l'avatar pour peu que vous connaissiez votre âge... Puisque le coût original de l'Avatar of Me est de , le véritable coût de lancement ne sera pas altéré si vous n'avez pas encore 10 ans, entre 10 et 19 ans, entre 20 et 29 ans, etc. Vous pouvez remarquer que cette distinction ne prend pas en compte le sexe. Quelle société sexiste! Nous aborderons aussi ce point ultérieurement. Et puis? Et puis c'est tout! En effet, pas de capacité d'évasion, pas de petite capacité activée logée dans un coin. Vous devrez vous contenter d'une créature « gros thon » (qui est copie non-conforme de vous, je vous le rappelle) sans aucune particularité afin d'utiliser à son plein potentiel les fortes statistiques . C'est certes dommage, mais ne vous laissez pas leurrer par cette petite incongruité, vous jouez une carte Unhinged, pas la peine de chercher une carte qui finira la partie de suite. Maintenant que les grandes lignes du texte explicatif ont été présentées, commençons par énumérer les mécanismes qui se trouveront être utiles en soutient et en réponse à un Avatar of Me. Bien entendu, ces listes se borneront aux sets « fun » Unglued et Unhinged, pour des raisons qui se passent de commentaire. Flatter son égo, ou se voir plus beau que la réalité La première méthode, aussi vieille que Magic est de simplement enchanter l'Avatar avec une petite aura afin de le grossir. Dans ce registre, on pense notamment au Wordmail qui donne quand même +3/+3, ainsi qu'au Supersize. On peut aussi lui donner une capacité d'évasion, voire plus suivant le degré de lucidité de votre adversaire avec Loose Lips. Une autre manière d'utiliser de façon efficiente l'Avatar est de le mettre en jeu par l'intermédiaire de capacités particulières. On pense notamment à Ach! Hans, Run! afin d'écraser votre adversaire à coups de boutoirs. Une autre possibilité est le Timmy, Power Gamer, qui parait tout de même légèrement moins avantageuse. Enfin, il y a une carte qui se marie parfaitement avec notre Avatar. Cette carte est le Urza's Hot Tub. En effet, la capacité activée de cet artefact vous permet d'aller chercher une carte partageant un mot complet d'une carte de votre main en vous défaussant de cette carte. Or, l'Avatar of Me a le grand avantage de comporter principalement le mot « of » qui est sensiblement commun a de nombreuses cartes des sets fun . Ci-dessous, dans la balise « spoiler » sont listées les cartes tutorisables par l'intermédiaire du Urza's Hot Tub. Vous pouvez remarquer qu'il en y a un nombre non négligeable, ce qui laisse d'autant de liberté et de possibles solutions...

Abordons donc ces possibles solutions offertes par ces compères sémantiques... Première possibilité, finir un joueur avec Infernal Spawn of Evil ou son papa Infernal Spawn² of Evil. Nous avons de plus Rod of Spanking et Wet Willie of the Damned qui peuvent remplir aussi cet office. Nous pouvons avoir accès à The Ultimate Nightmare of Wizards of the Coast® Customer Service pour faire table rase voire plus si affinité... Dans une optique plus conservatrice, Look at Me, I'm the DCI vous permet d'éliminer une menace pour de bon. Pour sauver votre tête, nous pouvons tutoriser Cop: art et Form of the Squirrel (assez risqué tout de même). En terme de développement, si vous courez tout droit à la color death, aller chercher City of Ass permettra d'évacuer cette gêne de façon radicale . Enfin dans une approche plus « détendue », Mother of Goons vous laissera la possibilité d'insulter toutes les créatures du jeu de la façon la plus naturelle du monde... sans oublier de foutre le bordel avec Look at Me, I'm R&D, rien de moins. Un Avatar? Quel avatar? Vous voulez mettre au fond votre adversaire? Faire valser son Avatar est en effet une bonne chose à faire. La première solution laissée dans ces deux sets fun est de retirer de la partie (pour de bon) cette maudite créature grâce à AWOL. Il est possible aussi de le détruire avec notamment Eye to Eye et Kill! Destroy! si l'Avatar n'est pas de couleur noire. Une alternative est de simplement prendre le contrôle de l'Avatar de votre adversaire par l'intermédiaire de Mouth to Mounth. Si le défi est gagnant, les statistiques F/E devront être ajustées en accord avec les caractéristiques physiques du nouveau contrôleur. Seulement tout ceci manque légèrement de panache, n'est-ce pas? Non, le sort qui sied à merveille à un Avatar adverse est indiscutablement le Fowl Play. Au delà de l'aspect assez désagréable de se retrouver avec un Avatar 1/1, celui-ci deviendra rien de moins qu'un poulet. Ce n'est plus l'apprentissage de l'humilité, c'est carrément celui de l'humiliation!


  Le système impérial de mesure Car ce qui est majoritairement considéré comme un bizarrerie de ce côté-ci de l'Atlantique (et de la Manche), est la persévérance de ce système de mesure qui aura été supplanté dans à peu près tous les pays du globe par une invention bien de chez nous, tirée de la révolution française: le système métrique dont l'unité phare est le mètre qui était selon sa première définition une fraction de la longueur d'un méridien terrestre. Cette définition évoluera bien entendu au fil du temps. Le but de ce nouveau système était de créer enfin un système de mesure universel. A contrario, le système de mesure impérial repose sur ce que l'on peut considérer comme du bon sens a priori. On utilise des longueurs communes: le pouce correspond à la largeur d'un pouce, le pied la longueur d'un pied, la toise l'envergure des bras. Ces longueurs étaient en général définies par les caractéristiques physiques d'un souverain particulier. C'est notamment pour cela qu'une même mesure suivant le pays ne battait pas exactement la même... mesure. Il existait quand même quelques invariables comme les conversions: un pied équivaut à douze pouces, une toise à six pieds. L'usage non-domestique du système impérial provenant des Etats-Unis s'est raréfié dans les années 60-70, lorsque les éditeurs de revues scientifiques mondiales ont imposé l'usage du système métrique. C'est en effet à cette période que le système métrique commençait à toucher du doigt sa volonté d'universalité, avec la raréfaction des « étalons » de 1889 qui ne servent globalement plus à rien... A part celui de la masse de 1 kilogramme qui reste, même maintenant, la mesure officielle de la masse. Seulement il perd malheureusement légèrement de la masse avec l'âge. Gageons que cette relique disparaitra d'ici les prochaines 20 années. En ce qui concerne les mesures impériales des Etats-Unis (article Wiki), le pouce est égal à 2,54 cm. Et comme précisé auparavant, 1 pied correspond à 12 pouces. Le calcul de la force de l'Avatar of Me étant votre taille en pieds, c'est ainsi que nous obtenons l'Eq. (1):  

F est la force de l'Avatar of Me à arrondir au ½ le plus proche et t est votre taille en centimètre. Avouez que nous sommes quand même loin de chercher la solution à l'équation de Schrödinger, non?
Les pointures étasuniennes Passons maintenant au calcul de l'endurance de l'Avatar of Me. Dans la pratique, même si les différents standards répondent à des calculs précis, ceux-ci sont, pour tout dire, relativement obscurs . En conséquence, il est donc plus aisé de recourir à de simples tableaux de conversion afin de déterminer votre pointure en taille étasunienne sans trop de tracas. Afin de vous y retrouver, voici les articles de wiki en anglais et en français sur ces pointures. Voici les tableaux de conversions:

Tableau de conversion de pointures (hommes et femmes)

source: http://www.notes-book.com/correspondance-pointure-chaussure.html

On peut remarquer que le fait d'arrondir au ½ le plus proche n'est pas un inconvénient en soi, pour ceux utilisant les pointures américaines, car les pointures sont elle-même définies au ½ le plus proche. Ca tombe relativement bien.
Discussion des statistiques F/E de l'Avatar of Me Commençons par prendre un exemple de calcul précis de statistiques F/E de l'Avatar of Me contrôlé par votre serviteur lui-même. Ayant une taille de 1,85m et une pointure de 42, un Avatar sous mon contrôle arborera les statistiques suivantes: force de 6, endurance de 8½, en accord avec la méthode de calcul détaillée auparavant. Bien qu'il soit quasi-unanimement reconnu que ma pointure de pied est faible vis-à-vis de ma taille, il est clair et net que l'endurance sera toujours (enfin presque) plus élevée que celle de la force.

Afin de vérifier cette première impression, la meilleure solution est de s'attarder sur les statistiques nationales. Ces statistiques sont certes celles des adultes à partir de 18 ans, mais ils représentent bien le cœur de cible de ce genre de sets « fun ». En France, les femmes ont une taille moyenne de 162,5 cm et des pointures moyennes sont le 37 et le 38. Ceci nous donne des statistiques de 5½ en force et d'environ 5 en endurance. Pour les hommes, la taille moyenne est de 175,6 cm et les pointures moyennes sont le 41 et le 42. En conséquence, on obtient ces statistiques: 5½ en force, environ 8 en endurance. La première chose à remarquer dans cette comparaison des Avatar of Me du français(e) moyen, c'est l'invariance de la force. Seulement, à mieux y regarder, la différence de taille n'est que d'environ 8 %. Dès lors, le dénominateur de L'Eq. (1) étant relativement élevé, la différence en valeur de force sera faible. Cependant la discrimination sera plus grande au niveau de l'endurance moyenne, indexée sur la pointure américaine. Une comparaison directe, basée sur les longueurs moyennes respectives, de la taille de pieds pour la femme et l'homme moyen indique ici une différence de l'ordre de 11 %, donc supérieure à la taille. Cette différence implique une chute de l'ordre de 30 % de la statistique d'endurance... Ceci est une conséquence directe du calcul de la pointure qui n'est pas exactement linéaire à la taille du pied. Il apparaît donc évident que les concepteurs ont voulu, du moins pour la population masculine, grandement majoritaire parmi les joueurs, donner une endurance plus importante que la force à l'Avatar of Me. Il faut dire que l'on a pas toujours l'occasion d'avoir en jeu un avatar à son image, donc autant qu'il profite d'une bonne base d'endurance, non? Enfin, abordons le cas du coût de lancement. Même si la croissance du corps de chacun peut parfois se révéler capricieuse, il est sans nul doute que la fenêtre d'optimisation de l'Avatar of Me se situe juste avant vos vingtième bougies. Nous avons donc pour les statistiques établies ici un coût de lancement de , autrement dit une CCM de 5 pour une grosse créature, qui n'a certes pas d'autre capacité. A ce niveau de statistiques F/E, il existe des cartes ayant globalement le même CCM, comme Desecration Elemental, Dread Slag, Boldwyr Heavyweights ou encore Eater of Days avec un désavantage fort pour équilibrer la carte. L'Avatar of Me est donc intrinsèquement « meilleure » que ces cartes. Seulement en comparaison de cartes plus récentes comme Avacyn, Angel of Hope ou Empyrial Archangel qui certes coûtent plus chère en mana, l'Avatar of Me fait quand même bien pâle figure... mais bon, elle est très loin d'être ridicule!

Et l'Avatar devint le Collosus of Me Faisons maintenent un petit passage « Guiness Book »... Prenons l'exemple d'un Yao Ming, géant chinois joueur professionnel NBA jusqu'en 2011. Taille de 229 cm, pointure évaluée à 54. L'Avatar of Me devient tout de même une créature 7½/17½. Ouais, pour de telles tailles de pied, ce n'est même pas un avatar que l'on a devant soi, mais plutôt un mur... Autre exemple, avec Ian Thorpe, ancienne star de natation de ma génération, qui était connu notamment pour sa taille de pied anormalement grande... pointure française 52 pour une taille de 195 cm. Ceci implique un Avatar of Me de 6½/16. Bref, vous l'aurez compris, dans le cas de personnes particulièrement grandes, l'endurance prendra le pas très largement sur la force de l'Avatar of Me. D'un certain côté, ce n'est pas plus mal, car même des joueurs de grandes tailles ne peuvent pas mettre en jeu une carte qui potentiellement finira la partie à elle toute seule.


L'optimisation de l'Avatar of Me Et la voilà... Enfin! Elle s'offre à vous! La partie qui consiste à optimiser les statistiques F/E de votre Avatar of Me. Comment ça, quelqu'un à parler de triche? Non, vous n'y êtes point! Les grandes multinationales ne trichent pas non plus quand elles parlent d'optimisation fiscale, n'est-ce pas? La force de votre Avatar of Me étant liée à votre taille, quelques artifices usuels peuvent vous être utiles. Vous pouvez sortir les talonnettes du placard, mais avouons-le, c'est légèrement petit joueur. Le mieux est sortir les talons-hauts, ce qui aura bon ton d'être en synergie avec l'utilisation du Ladies' Knight. Autre possibilité, le chapeau haut-de-forme. Les deux associés seront gages de soirées inoubliables, à n'en pas douter . L'endurance est elle basée sur la pointure. Il est donc tout à fait acceptable d'aller chercher les pompes de son/sa grand(e) frère/sœur, de son voisin clown... enfin que sais-je, faite preuve d'inventivité, que diable! Un autre paramètre d'optimisation est bien sûr corrélé à votre propre âge... Dans de nombreux cas, la date de passage au 20 ans étant la plus courue pour les joueurs lisant cette analyse je pense. Ben oui, un mana générique à payer en moins, on prends, on prends sans hésiter... Dernière optimisation qui peut être utile, c'est un possible changement de la couleur de l'Avatar of Me par de simple lentilles colorées... Quoi, tu lances un Kill! Destroy! sur mon Avatar? En réponse je mets mes lentilles noires ... Et puis pour ceux qui n'auront pas compris l'idée même du set, il existe aussi le document d'anti-optimisation quasi-parfait. Encore mieux que la carte d'identité où la taille et l'âge sont indiqués, le passeport renseigne aussi la couleur des yeux. Bon, la pointure reste tout de même inconnue. Mais qui se balade tous les jours avec son passeport, franchement?

Faisons maintenant un petit tour dans le monde merveilleux des decks Unglued / Unhinged. Parlons d'abord rapidement du limité Unhinged. Dans cette configuration, l'Avatar of Me ne sera sans doute pas un First Pick (carte choisie dès l'ouverture du booster), même si elle est la carte rare du booster. En effet, on privilégiera en général certaines uncos avec notamment le système "Gotcha" qui les rende très potentiellement récurrentes, surtout si les couleurs de votre decks sont déjà globalement décidées. Il y a deux cas où tout de même l'Avatar of Me sera votre Fisrt Pick. (i) Vous êtes grand à grands pieds et jouez bleu, n'ayant pas d'autre carte particulièrement entrainante; (ii) ou bien vous faîtes du counter-pick car vous ne voulez pas le voir sur la table, le booster ne vous procurant pas de carte utile autrement. Je dois bien avouer que ce dernier cas doit être particulièrement rare... Il y a souvent des trucs à faire avec des cartes Unhinged. Selon le reste de souvenir du draft Unhinged, l'Avatar sera plutôt un deuxième, voire un troisième pick, donc pas vraiment sous les feux de la rampe pour une carte rare. Le construit Unhinged mêlé souvent avec quelques cartes Unglued présente lui beaucoup de diversité. Dans la pratique, n'importe qu'elle couleur est jouable, ayant dans chacune d'entre elle des synergies qui sont très proches du totalement « broken ». On peut dès lors proposer une petite liste des cartes Unhinged qui peuvent être utiles en format construit. Blanc: Bleu: Noir: Rouge: Vert: Autres:
Spoiler :
Vous pouvez remarquer de suite que l'Avatar of Me ne fait pas partie de cette liste émérite. Cela s'explique au final assez facilement... ben oui, l'Avatar à beau présenter des statistiques F/E plutôt avantageuses vis-à-vis de créatures « classiques », elle ne permet pas de synergies particulièrement élaborées. Cela ne la condamne pas tout à fait à disparaître du construit... particulièrement si vous avez des caractéristiques physiques au-dessus de la moyenne. Ce petit deck 100% Unhinged trouvé ici builder par tehcardgamenerd vous présente un jeu avec principalement la combinaison des couleurs blanche, bleue et verte.
Créature: (13) 2 ________ 1 Avatar of Me 4 Bosom Buddy 1 Frankie Peanuts 1 Greater Morphling 4 Our Market Research... Autres sorts: (27) 4 AWOL 2 Land Aid '04 4 Loose Lips 2 My First Tome 2 Name Drooping 1 Now I Know My ABC's 4 Symbol Status 2 Urza's Hot Tub 1 Water Gun Balloon Game 1 Who//What//When//Where//Why 4 Wordmail Terrains: (20) 4 City of Ass 5 Forest 5 Island 5 Plains 1 R&D's Secret Lair
Ce deck repose sur quelques synergies made in Unhinged... C'est-à-dire totalement fumées! On pense notamment à Our Market Research... enchanté d'un Wordmail et vous avez une 27/27 en jeu. Sympathique! De même cette créature Our Market Research... combiné à Now I know my ABC's et ________ apportent presque à elles seules la victoire. Enfin, la synergie avec Bosom Buddy est moins décisive, mais appréciable tout de même. Ne parlons même pas de Name Dropping qui rend la créature récursive à tous les coups... Le concepteur du deck précise que tous les terrains possèdent un sigle d'extension différent. Ceci est en effet tout indiqué pour optimiser l'effet de Symbol Status. Enfin, l'auteur nous précise que l'Avatar of Me est une 6/11 pour un CCM de 5. Quels sont les synergies présentes avec cette créature? Premièrement, son nom. Comme précisé plus tôt un Urza's Hot Tub permet d'aller le chercher si vous avez besoin d'un gros bloqueur en se défaussant d'une City of Ass, par exemple. Enfin le Name Dropping permet lui aussi d'avoir un Avatar récursif. L'Avatar of Me n'est donc pas une carte qui permet de synergie décisive. Néanmoins, elle peut-être un bon random slot, comme illustré dans cet exemple, car elle est utile pour offrir une solution pour temporiser des sorties agressives de votre adversaire. De plus la présence du mot « of » rend l'utilisation de la créature plus intéressante, suivant les choix de votre deck.

Ce qui aurait dû être votre autoportrait a été en fait réalisé par Greg Hildebrandt. En compagnie de son frère jumeau (Tim, décédé en 2006), Greg Hildebrandt a commencé sa carrière d'illustrateur en 1959. Ils sont internationalement connus dans les domaines de l'illustration de couverture de livres, d'illustration pour livre d'enfants, de posters, de BD comics et donc enfin dans celui des cartes à collectionner. Seulement, leur première influence artistique était l'animation, et notamment celle des studios de Walt Disney comme le film de Blanche Neige et les sept nains. En conséquence, leur rêve était d'obtenir un poste au sein des studios Disney, but qu'ils n'atteindront jamais. C'est en 1963, puis définitivement en 1969, qu'ils se redirigent vers le monde de la Science fiction ainsi que les livres d'enfants. Voici une bibliographie retraçant le parcours des deux frères. Leurs principaux faits d'armes ont été les illustrations des calendriers 1977, 78 et 79 du Seigneurs des Anneaux, ainsi que les créateurs des posters originaux du film Star Wars (enfin vous voyez, celui que l'on a rebaptisé « Un nouvel espoir »)... Tout ceci leur vaut l'existence d'une page Wikipedia qui leur est dédiée. Enfin bref, des petites frappes quoi . Greg est aussi reconnu pour sa gallerie de Pin-up, nommée American Beauties. Leur site personnel est ici.

(je pense que chacune de ces illustrations n'a pas besoin d'une légende pour comprendre leur provenance, non?)

En ce qui concerne maintenant leur apport à Magic, les frères Hildebrandt ont illustré 166 cartes, dans l'intervalle de Jugement (2002) à Renaissance d'Alara (2009), la dernière carte à ce jour illustrée par Greg Hildebrandt étant le Unbender Tine. Une section de leur site est dédiée à quelque-unes de leurs illustrations de cartes. Parmi ces cartes, certaines d'entre-elles se seront avérées intéressantes. Voici une petite liste de cartes frappantes. En supplément, je vous offre quelques illustrations en HD (passez la souris sur les icônes pour les agrandir).

Les cachets de Ravnica Aether Vial Akroma's vageance Brain Freeze Bridge from Below Cabal Ritual Cho-Manno Revolutionary Convalescent Care Goblin Warchief Paradise Mantle Sigil of Sleep Tooth and Nail Trinisphere Weathered Wayfarer

Faisons maintenant une petite critique. L'Avatar of Me étant sensé représenter une créature à votre image, son illustration devrait donc elle aussi être une représentation de vous. En ce sens, il me semble que l'on aurait pu laisser l'encart d'illustration vide, afin de se représenter soi-même. Enfin c'est une idée comme une autre, que WotC n'a pas choisi, objectivement. En conséquence, laissons ce genre de considérations derrière nous afin de se concentrer sur cette illustration de l'Avatar of Me.

Illustration de l'Avatar of Me — Greg Hildebrandt

Pour être honnête avec vous, aucun élément particulier de cette illustration me donne une subite envie de décoller au plafond. Ne voyez pas de critique envers la réalisation du dessin ici, plutôt sur le caractère légèrement trop « banal » de l'environnement de cette illustration pour permettre à son auteur de lui donner un supplément d'âme. Enfin, commençons pas une description succincte de ce dessin. Nous avons un seul plan notable (le deuxième n'étant composé que d'ombres provenant d'éléments présentés au premier plan). A gauche se trouve un homme, habillé d'une façon tout à fait banale. Cet homme qui n'a rien de particulier est la représentation de vous, en train de lancer le sort de l'Avatar of Me. On peut tout de même remarquer une attitude alerte de cet homme, prêt à réagir à n'importe qu'elle action qui se déroulerait dans les prochaines secondes. Cette attitude est certainement due à la présence devant lui de cette autre forme humanoïde, plus massive de par sa taille et sa carrure générale. Cette forme humanoïde est en train de sortir d'une sorte de miroir d'un pas convaincu. C'est sans doute cela qui inspire une certaine crainte envers l'homme à gauche. Le principal détail qui caractérise ce nouvel entrant sortant du miroir est sa ressemblance partielle avec l'homme de gauche concernant le visage: même forme de profil, même taille de barbe afin de faire un bouc... L'interprétation de cette illustration est particulièrement simpliste, rendant l'illustration assez banale, au final. L'homme de gauche lance le sort, et pour cela se place devant une sorte de miroir qui lui construit un avatar à son image. Cet avatar, de carrure plus imposante que son original sort de ce miroir avec tout son attirail déjà prêt. Je pense sincèrement qu'il n'y avait pas matière à faire beaucoup mieux pour cette carte, ou en tout cas, beaucoup plus inspiré.

Dans mon parcours personnel d'analyseur sur le site MC, cette œuvre comble un trou notable dans mon tableau de chasse. En effet, je considère que prendre le temps d'analyser une carte de l'un des deux sets « fun » fait partie d'un « périple ». Cette carte n'est sans doute pas la plus complexe, encore moins la plus importante de celles dont j'ai eu l'honneur d'analyser. Cependant, elle offre un petit détour ludique qui, je l'espère, ne vous sera pas passé inaperçu. Ironie de la vie, ce petit détour ludique correspondra donc aux derniers pas de ma mission en tant que modérateur de la rubrique. Non, je ne me suis pas lancé l'objectif final de vous faire tirer une larme, mais bien celui de tirer ma révérence envers toutes les personnes qui auront fait et qui font vivre la rubrique. Car si j'ai été amené à réaliser tous ces projets ainsi qu'à modérer cette rubrique, c'est grâce à de nombreuses personnes : les modérateurs m'ayant précédé et actuels ainsi que les rédacteurs d'analyses. Je me prépare donc à devenir à nouveau l'égal de la plupart d'entre vous, simples membres de MC. Cela ne veut pas dire que je ne ferai pas de saut de temps en temps dans la rubrique dont j'ai passé de si nombreuses heures, rubrique qui m'a rendu amplement l'investissement dans plusieurs domaines. Sur ce, je vous donne rendez-vous d'ici peu de temps de l'autre côté comme le disait le regretté Jim Morrison, et certainement pour quelques autres projets d'analyses, avec toujours le même impératif : se rapprocher de la perfection.

Merci pour tout, Purplehaze

Espace Membre

Identifiant

Mot de passe

Se souvenir de moi


Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire