Analyse de la carte : Norin le circonspect

Informations

Date : 17/04/2012 à 07:08

Auteur : BlackStones

Lecture : 23607

Nombre de commentaire : 35

Validé par : EveilDuFou

Fiche du Membre

BlackStones

Avatar de BlackStones

Hors Ligne

Modérateur Passif depuis le 25/12/2016

Modération : Analyses

Grade : [Nomade]

Inscrit le 19/04/2008
1361 Messages/ 2 Contributions/ 0 Pts

Norin the Wary
Texte Anglais
Norin the Wary
Legendary CreatureHuman Warrior

When a player casts a spell or a creature attacks, exile Norin the Wary. Return it to the battlefield under its owner's control at the beginning of the next end step.
2/1
Texte Français
Norin le circonspect
Créature légendairehumain et guerrier

Quand un joueur lance un sort ou qu'une créature attaque, exilez Norin le circonspect. Renvoyez-le sur le champ de bataille sous le contrôle de son propriétaire au début de la prochaine étape de fin.
2/1
Infos sur cette Carte Magic

Edition : - 171/422
Illustrateur : Heather Hudson
Boutique
Time Spiral NM/MT 4.50 €

Time Spiral PremiumVO 19.00 €
Time Spiral Premium VF 19.00 €

Explication de l'analyse de la carte par l'auteur
Introduction

Bonjour à tous ! Eh oui, vous ne rêvez pas, ceci est bien une analyse (^^). J'ai choisi d'analyser Norin le circonspect, ce qui ne manquera pas de susciter des réactions dubitatives de votre part. Après plus d'un an sans la moindre analyse, vous vous attendiez sans doute à un sujet plus intéressant. C'est vrai, j'aurais pu choisir une carte plus connue ou plus prestigieuse. Certains diraient même moins merdique et je ne peux pas vraiment les contredire, car le moins que l'on puisse dire, c'est que Norin est vraiment à chier. Pourtant, son exemple vous montrera que même des "rares de fond de classeur", comme on les appelle, peuvent avoir un potentiel quand elles sont combinées avec les cartes adéquates et si pas en tournoi, au moins dans les parties entre amis. Alors faites un effort : ouvrez votre classeur, sortez-en Norin (en parfait état, je suppose XD) et gardez-le bien en vue tandis que vous lisez cette analyse, car, vous verrez, son cas n'est pas désespéré… démonstration.

Observation de la carte



Imaginez-vous en train d'ouvrir un booster Spirale temporelle. Vous passez rapidement les communes et les uncos et espérez, comme toute personne normalement constituée, tomber sur Téfeiri, mage de Zhalfir ou un autre spoiler de l'époque. Mais c'est une autre créature légendaire que vous découvrez à l'emplacement de la carte rare. En plus, c'est petit, c'est moche et ça n'a pas l'air très puissant. Mais vous êtes intrigué, parce qu'après tout c'est une 2/1 pour un mana rouge et on n'a plus vu ça depuis le Puma couturé en Invasion, tout de même. Vous espérez secrètement un truc du style Bébé chacal et lisez la capabox.
Quand un joueur lance un sort ou qu'une créature attaque, exilez Norin le circonspect. Renvoyez-le sur le champ de bataille sous le contrôle de son propriétaire au début de la prochaine étape de fin.
 
Il vous faut un moment pour saisir la portée de cette capacité. C'est normal, moi aussi j'ai eu un peu de mal au début. Ensuite, c'est la révélation : mais si Norin se casse aussi souvent, il ne peut rien faire ! Il a tout le temps le mal d'invocation ! Et à supposer qu'il aurait la célérité, il s'exilerait lui-même en attaquant, le con ! Conclusion : Norin ne sert strictement à rien (>_<). Seule une vague combo vous vient à l'esprit avec le Pandémonium, mais elle ne suffit évidemment pas à vous convaincre. Pourtant, vous n'imaginez pas à quel point elle est justement représentative du potentiel de cette carte. Nous verrons ultérieurement comment exploiter ce potentiel, mais avant cela, faisons un petit détour par les règles.

Formalités techniques



Norin est une créature légendaire. À ce titre, il ne peut y en avoir plus d'un sur le champ de bataille, faute de quoi, en vertu de la "règle des légendes", tous les exemplaires de cette créature sont mis au cimetière. Néanmoins, le cas de Norin est particulier dans la mesure où sa capacité le fait justement quitter temporairement le champ de bataille. Dès lors, deux exemplaires de cette même carte peuvent tout à fait "coexister" dans une partie durant maximum un tour si les choses se présentent de la façon suivante :

• Norin "A" est sur le champ de bataille.
• Un joueur lance un sort, en l'occurrence Norin "B". Ceci déclenche la capacité de Norin "A" (cf. infra pour les capacités déclenchées) qui est par conséquent exilé (il quitte le champ de bataille pour aller dans la zone d'exil).
• Norin "B" arrive sur le champ de bataille. Norin "A" n'y est plus, la règle des légendes ne s'applique donc pas (pour le moment).
• Si d'ici le début de l'étape de fin, un joueur lance un sort ou une créature attaque, Norin "B" va rejoindre Norin "A" dans la zone d'exil.
• Au début de l'étape de fin, soit Norin "A" revient seul sur le champ de bataille où se trouve déjà Norin "B", soit Norin "A" et "B" reviennent ensemble sur le champ de bataille. Cela dépend de l'étape précédente, mais quoiqu'il arrive, les deux sont alors mis au cimetière.

Après cette précision technique d'une utilité majeure (^^), penchons-nous maintenant sur la capacité de Norin. Avant toute chose, j'attire votre attention sur la modification de la terminologie Magic depuis 2006. Ainsi peut-on constater les changements suivants dans le texte de la capabox :
Avant : Quand un joueur lance un sort ou qu'une créature attaque, retirez Norin le circonspect de la partie. Renvoyez-le en jeu sous le contrôle de son propriétaire à la fin du tour.

Après : Quand un joueur lance un sort ou qu'une créature attaque, exilez Norin le circonspect. Renvoyez-le sur le champ de bataille sous le contrôle de son propriétaire au début de la prochaine étape de fin.
 
Trois reformulations différentes dans une seule capacité, c'est beaucoup, vous en conviendrez. Entre nous, je trouve les nouvelles formulations un peu lourdes, à l'exception bien sûr de la notion d'exil qui facilite les choses. Mais sinon, "champ de bataille" ça fait bizarre quand même :s

Revenons au sujet. La capacité de Norin est ce qu'on appelle une capacité déclenchée. Autrement dit, quand un événement se produit (en l'occurrence, un joueur qui lance un sort ou une créature qui attaque), la capacité se déclenche automatiquement et va sur la pile en attendant de se résoudre, c'est-à-dire en attendant de se produire effectivement. Sur la pile, les sorts et capacités se résolvent dans l'ordre inverse de leur arrivée. Cela signifie qu'un joueur peut, avant que la capacité de Norin se résolve, lancer un autre sort ou activer une autre capacité qui se résoudra avant elle. Cependant, inutile d'essayer de tuer Norin en jouant des sorts en éphémère en réponse à sa capacité, puisque cela la déclenchera une nouvelle fois, elle ira en haut de la pile, se résoudra la première et votre Terreur n'aura donc plus de cible. Même le Choc soudain ne sert à rien, puisque la fraction de seconde n'empêche que l'activation et non le déclenchement des capacités. Par conséquent, seule une capacité (activée, déclenchée ou statique), voire une carte de meule ou de défausse pourra venir à bout de Norin.



Norin est donc très difficile à neutraliser. Chouette. Maintenant, il faut voir ce qu'on peut faire de lui, parce qu'une créature increvable mais qui ne fait rien du tout, ce n'est pas très utile non plus… u_u

Tentative d'exploitation de la carte : phase 1

A priori, il est tout à fait impossible d'attaquer ou de bloquer avec Norin, puisque les deux cas supposent qu'une créature attaque, ce qui déclenchera forcément sa capacité. C'est donc mal barré, sachant que ces deux actions constituent tout de même l'utilité principale d'une créature, à moins d'une capacité à tomber par terre du style Obscur confident ou de la possibilité de produire du mana, ce qui n'est pas le cas ici. Toutefois, croyez-le ou non, il est possible, dans certaines situations, d'attaquer ou de bloquer avec Norin (O_o). Voyons ensemble comment faire, car ce n'est pas forcément évident.

Bloquer avec Norin

Je commence par cette action, parce qu'elle est plus simple à mettre en œuvre. Normalement, Norin ne peut pas bloquer, puisqu'il est exilé quand une créature attaque, c'est-à-dire au début de l'étape de déclaration des attaquants. Après, c'est l'étape de déclaration des bloqueurs. Il faut donc faire en sorte que Norin arrive sur le champ de bataille entre la déclaration des attaquants et la déclaration des bloqueurs, autrement dit à la fin de l'étape de déclaration des attaquants (vous me suivez ? ^^), durant laquelle il est possible de jouer des sorts et des capacités. Ceci dit, cela n'est possible qu'en éphémère. On ne peut donc pas jouer Norin à ce moment, à moins de trouver un moyen pour le jouer en éphémère (Contrée ensorcelée) ou le mettre sur le champ de bataille en éphémère (Fiole d'Æther). Tiré par les cheveux, vous dites ? Attendez la suite.



Attaquer avec Norin

Cette action est beaucoup plus compliquée car (tenez-vous bien), pour que Norin soit en train d'attaquer, il faut qu'il attaque (XO). Or, le déclarer comme attaquant déclenche sa capacité. Il faut donc trouver un moyen pour que Norin soit en train d'attaquer sans le déclarer comme attaquant. Et figurez-vous que c'est possible ! Il faut pour cela qu'il soit mis sur le champ de bataille depuis une autre zone, engagé et attaquant. Ainsi, il n'est pas déclaré comme attaquant et sa capacité ne se déclenche donc pas. Seulement voilà, seules trois cartes permettent de faire une chose pareille : le Nephilim laboureur d'antan, le Capitaine prééminent et Kaalia de l'immensité. Avec le Nephilim, pas de problème, il suffit de jouer quatre couleurs (mode ironique off). Cependant, les deux autres sont plus problématiques, puisque Norin n'est pas un soldat, ni un ange, pas non plus un démon et encore moins un dragon. C'est un humain et guerrier, on ne sait rien en faire (quoique... mais nous verrons cela plus loin). À moins bien sûr de changer son type de créature depuis une autre zone que le champ de bataille et ça, une seule carte en est capable : la Conspiration.



Conclusion, on peut tout à fait attaquer ou bloquer avec Norin. Bloquer est tout simple, il suffit d'avoir une Fiole d'Æther avec un marqueur "charge" sur elle et d'activer sa capacité à la fin de l'étape de déclaration des attaquants adverses. Attaquer n'est pas très compliqué non plus, il suffit d'avoir une Conspiration et un Capitaine prééminent en jeu, on attaque avec ce dernier et on met Norin, en tant que soldat, sur le champ de bataille depuis la main, engagé et attaquant. Tout cela en trois cartes, trois couleurs et huit manas à peine ! (J'avais pas mis le mode ironique sur "off", par hasard ?)

Tentative d'exploitation de la carte : phase 2

Vous l'aurez compris, attaquer ou bloquer avec Norin n'est pas impossible, mais c'est totalement absurde. Son utilité réside donc forcément dans sa capabox. Mais vous me direz : comment exploiter une capacité qui ne fait rien ? C'est là votre erreur, car cette capacité fait quelque chose. En l'occurrence, elle fait arriver Norin sur le champ de bataille, le plus souvent une fois par tour. Il est donc intéressant de le combiner avec des cartes dont les capacités se déclenchent à chaque fois qu'une créature arrive sur le champ de bataille. Et là, on a vraiment le choix. Petit tour d'horizon des options disponibles. (Attention, cette liste n’est pas exhaustive et ne se limite qu’aux options les plus intéressantes.)

Gagner des points de vie

Les "soul sisters" ne manquent pas dans Magic : Garde des âmes, Suivante de l'âme, Garde d'essence, Prêtresse de suture… leur point commun est de vous faire gagner 1 pv à chaque fois qu'une créature arrive sur le champ de bataille. Ca ne paraît peut-être pas énorme, mais en combinaison avec Norin, ça fait au plus 1 pv par tour en plus de tous ceux gagnés grâce aux autres créatures. Avec deux soul sisters ou plus sous votre contrôle, ça commence à devenir très gras.

Deux autres cartes permettent de gagner des points de vie de la même manière : le Chœur angélique et la Ligne ley de vitalité. Ces deux enchantements sont évidemment moins intéressants que les soul sisters, car plus chers pour le même résultat (sauf si on combine les deux bien sûr, ce qui fait 2 pv à chaque arrivée de Norin puisqu'il sera alors 2/2, youpi u_u).



Infliger des blessures

Trois enchantements permettent d'exploiter la capacité de Norin en lui faisant infliger des blessures. Le plus connu est bien sûr le Pandémonium, auquel j'ai subtilement fait allusion (^^) plus haut dans cette analyse. Les deux autres sont l'Électropuissance et le Déferlement de l'orage de guerre. Malheureusement, ces trois cartes sont chères, surtout les deux dernières qui sont particulièrement gourmandes en mana. Seul le Pandémonium est exploitable, bien que naturellement plus dangereux que les deux autres puisqu'il n'est pas limité qu'à son contrôleur. Malgré tout, combiné à Norin, cela fait l'équivalent d'un Choc par tour, ce qui peut faire son petit effet.



Booster des créatures

J'avoue avoir cru un moment pouvoir combiner Norin avec le Gnarr de troupeau ou le Manteau d'hégémonie (U^^). Oublions les boosts temporaires et concentrons-nous sur les boosts permanents. L'une des créatures offrant cette possibilité est le Goliath dos-ménil. Deux marqueurs +1/+1 supplémentaires par tour, c'est pas mal, mais pour sept manas, c'est cher. Il y a beaucoup mieux avec le Champion de la paroisse, un spoiler qui nous vient d’Innistrad. Il prend un marqueur à chaque fois qu'un humain arrive sur le champ de bataille sous votre contrôle. Or, Norin est un humain. Ils sont faits l'un pour l'autre. Franchement, si le champion n'était pas un ecclésiastique, je les marierais (XD). Plus sérieusement, il s'agit là probablement de la combinaison la plus intéressante avec Norin : puissante et pas chère.



Piocher des cartes

Innistrad nous a amené une autre créature qui interagit à merveille avec Norin, j’ai nommé le Mentor des humbles. À condition d’avoir assez de mana, vous piochez une carte supplémentaire chaque tour. Une combinaison plus lente que la précédente, certes, mais significative sur le long terme, bien que le mentor soit assez fragile.



Prendre le contrôle de créatures adverses

S’il y a bien une carte absolument énorme avec Norin, sans tenir compte de son coût de mana, c’est la Confusion dans les rangs. Ici, on peut vraiment parler de combo : à chaque fois que Norin arrive sur le champ de bataille, on l’échange avec une créature adverse. Sa capacité finit par se déclenchée, il est exilé, revient sur le champ de bataille sous notre contrôle au début de l’étape de fin et on l’échange alors contre une autre créature adverse. En somme, on vole au mieux une créature à l’adversaire par tour ! Le problème, c’est que l’enchantement coûte cinq manas à jouer, tout de même. On reste donc dans le domaine du casual (par opposition aux parties compétitives).



Pondre des myrs

Terminons en beauté avec la Chambre de genèse qui est elle aussi énorme avec Norin. En effet, elle pond un myr à chaque fois qu’une créature arrive sur le champ de bataille. Malheureusement, ça fonctionne aussi pour l’adversaire. C’est donc une carte à double tranchant, au même titre que le Pandémonium. Néanmoins, elle est excellente avec Norin et peut l’être encore plus si on y ajoute l’une des cartes précitées :

Norin + Chambre de genèse + Garde des âmes : 2 pv par tour, 4 pv si on a deux soul sisters !
Norin + Chambre de genèse + Pandémonium : 2 + 1 blessures distribuées par tour.
Norin + Chambre de genèse + Mentor des humbles : deux cartes piochées par tour (moyennant un mana par carte).
Norin + Chambre de genèse + Confusion dans les rangs : l’adversaire pleure (XD).



Comme vous voyez, les possibilités de rentabiliser la capacité de Norin ne manquent pas. Reste maintenant à savoir si on peut en faire un deck. A priori, c’est jouable, sachant que la plupart des cartes présentées ci-dessus ne sont pas très chères et sont blanches ou rouges, ce qui facilite un build autour de Norin. Mais un tel paquet serait-il viable ? C’est la question que nous allons aborder dans la partie suivante.

Jouer la carte en casual

Avec le Pandémonium et la Confusion dans les rangs, on imagine facilement un deck rouge basé sur Norin, d'autant plus que d'autres créatures rouges, comme le Scintillecroc et la série des guerriers viashinos avec la célérité, interagissent très bien avec ces deux enchantements. Cela dit, cette stratégie, aussi sympathique soit-elle, est assez lente : on reste donc dans le domaine du casual, ce qui bien entendu n'enlève rien au plaisir (et au mérite u_u) de jouer Norin dans un deck et d'en faire bon usage, en plus !

Norin dans les rangs (Bon OK, nom bouseux :s)

Créatures
- 3 Norin le circonspect
- 4 Scintillecroc
- 4 Éclaireur des sables viashino
- 4 Pisteur des sables viashino
- 4 Coupe-jarret viashino
Sorts
- 4 Foudre
- 4 Chambre de genèse
- 4 Diamant du feu
- 3 Pandémonium
- 3 Confusion dans les rangs
Terrains
- 23 montagnes

Il s'agit donc d'un deck mono-rouge basé sur l'interaction entre les créatures qui arrivent à plusieurs reprises sur le champ de bataille, d'une part; et les artefacts/enchantements qui ont un effet quand une créature arrive sur le champ de bataille, d'autre part. À la seule exception de Norin, toutes les créatures ont la célérité et reviennent dans la main de leur propriétaire au début de l'étape de fin. L'idée est bien sûr de déclencher plusieurs fois la capacité d'un des permanents précités. La Chambre de genèse a ceci de particulier qu'elle augmente encore l'efficacité des deux enchantements. Au final, on inflige plein de blessures et on contrôle plein de créatures, d'autant plus qu'on vole aussi celles de l'adversaire. Cette stratégie met toutefois du temps à se mettre en place. Ceci explique la présence de la Foudre, qui sert à la fois d'antibête et de finisseur, et du Diamant du feu, qui permet d'accélérer les sorties.



L'idée n'est pas de moi. En fait, ce deck n'est pas nouveau; il existait d'ailleurs avant même Spirale temporelle, puisque les viashinos assuraient déjà à eux tout seuls le bon fonctionnement de cette stratégie. À la sortie de Spirale temporelle, comme ce deck n'était pas vraiment connu, tout le monde n'a pas directement "tilté" le rôle que Norin pouvait y jouer. Ce n'est qu'après que certains joueurs ont dépoussiéré leurs classeurs et en ont sorti cette malheureuse carte pour lui donner une seconde chance (que c'est beau ='( ). Les différentes versions de ce deck se ressemblent beaucoup, quoique certaines alignent du blanc pour le Glissesel, une créature assez similaire dans son principe à Norin (mais encore moins jouable à mon sens), ou du vert pour Le meilleur de la cueillette, un enchantement a priori sympathique avec Norin, mais que je trouve assez médiocre puisqu'il ne fait pas grand-chose au final.



Avant de parler de l'avenir très improbable de Norin dans des formats compétitifs, j'aimerais dire quelques mots sur le Commander. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'un format de tournoi fun dans lequel les decks doivent comporter exactement 100 cartes en un exemplaire chacune (sauf les terrains de base), dont un "général", c'est-à-dire une créature légendaire qui détermine les couleurs du deck. Dans le cas de Norin, on aurait donc un paquet mono-rouge (ce qui n'est pas vraiment une bonne chose puisque les packs les plus puissants sont bi- voire tricolores) avec une stratégie sympathique mais difficile à exploiter pleinement sachant que les bonnes combinaisons avec Norin ne sont pas légion. A priori donc, c'est mal barré. Pourtant, certains joueurs ont tenté le coup; mais comme je ne m'y connais pas trop en Commander, je me contenterai d'un lien.

Jouer la carte en compétitif

"Compétitif" est un terme assez vaste. Dans ce contexte-ci, il englobe tous les formats de tournoi compétitifs. Vous savez, cette véritable jungle où s'affrontent des mecs ultra-motivés qui allongent des sommes hallucinantes pour se constituer les decks les plus puissants possible dans l'espoir d'atteindre le top 8 ? Difficile d'imaginer Norin s'y frayer un chemin, c'est vrai. Mais avant d'aborder cette question, un petit défrichage s'impose, car certains formats sont moins "accueillants" (^^) que d'autres. Déjà, le T2 et l'étendu sont exclus car le bloc Spirale temporelle, trop ancien, n'y est plus légal. Le T1 et le legacy sont eux aussi inenvisageables, car ces formats sont trop compétitifs. Reste le modern, qui est limité aux cartes éditées depuis le changement de design, avec la 8e édition de base en 2003. Ce format est plus sain que certains autres, notamment grâce à sa très longue liste de cartes bannies. Néanmoins, la tâche de monter un paquet basé sur Norin et viable en modern s'annonce ardue.

La combinaison la plus rapide et la plus efficace énoncée au cours de cette analyse est très certainement Norin + Champion de la paroisse. Elle constituera donc le pilier du deck. Ajoutons-y les soul sisters et l'excellent Ranger d'Éos, parfait pour tutoriser n'importe laquelle des créatures susmentionnées et produire du CA au passage. Cela nous fait une ossature d'une vingtaine de cartes, qu'on agrémente de quelques antibêtes et de certaines cartes présentées plus haut dans l'analyse. Voyez plutôt le résultat :

Norin de la paroisse (Pas mieux que l'autre u_u)

Créatures
- 4 Norin le circonspect
- 4 Champion de la paroisse
- 4 Garde des âmes
- 4 Suivante de l'âme
- 2 Sinistre lavamancien
- 3 Mentor des humbles
- 4 Ranger d'Éos
Sorts
- 4 Chemin vers l'exil
- 4 Hélice d'éclairs
- 3 Chambre de genèse
- 2 Proclamation de renouveau
Terrains
- 4 Fonderie sacrée
- 4 Mesa aride
- 4 Plaines marécageuses
- 4 Rectorat du haut des falaises
- 1 montagne
- 5 plaines
Pas de réserve parce que cela m'éloignerait trop de mon sujet.

Voici donc un deck bicolore rouge et blanc basé sur Norin qui se combine à merveille avec de nombreuses cartes, en particulier le Champion de la paroisse, mais également les soul sisters, le Mentor des humbles et la Chambre de la genèse. Toutes ces cartes interagissent aussi entre elles, puisque le pack comporte de nombreuses petites créatures dont la majorité a un coût converti de mana de 1, ce qui fait du Ranger d'Éos un tuteur quasi universel. Le sous-thème humain et la bonne qualité moyenne des créatures permettent au paquet de rester relativement compétitif même en l'absence de Norin. Le Chemin vers l'exil et l'Hélice d'éclairs sont d'une grande utilité (en particulier l'hélice qui fait gagner beaucoup de temps grâce aux 3 pv). Enfin, le mentor, le ranger et la Proclamation de renouveau apportent un second souffle bienvenu sur le long terme. En somme, un deck pas super puissant, mais assez efficace, qu'on pourrait qualifier d'aggro-control (pour le champion qui grossit très vite mais aussi le gain de pv et les antibêtes). Néanmoins, sa viabilité en tournoi reste très hypothétique.



Conclusion préliminaire

Le but de cette analyse n'était certainement pas de vous convaincre que Norin est une bonne carte (nous savons que ce n'est pas, mais alors pas du tout le cas :s), mais plutôt de vous montrer qu'on peut en faire autre chose qu'un support pour des proxies. Techniquement, Norin ne fait rien. Il a juste eu la chance de trouver des "amis" grâce à qui il trouve enfin une utilité et qui l'empêchent de finir à la poubelle. C'est sur ces mots peu glorieux que je clos la partie de l'analyse consacrée à la carte en elle-même et que j'ouvre par la même occasion l'analyse extra qui explore l'univers de la carte : son édition, son illustration... et bien d'autres choses. Ne quittez pas, c'est ici que cela devient intéressant

L'édition

Je pense que vous aurez compris qu'il s'agit de Spirale temporelle, faute de quoi je m'interrogerais sérieusement sur votre capacité d'attention (U^^).



Passons les détails inutiles concernant cette édition, que vous ne lirez de toute façon pas, et concentrons-nous sur l'essentiel. Spirale temporelle est la première édition du bloc du même nom. C'est un bloc que je connais particulièrement bien étant donné que je l'ai drafté une bonne dizaine de fois en tout. C'est donc en tant que détenteur de plusieurs centaines de communes issues de ce bloc (dont beaucoup trop en plus de quatre exemplaires u_u) que je vous parle. De l'édition Spirale temporelle, je retiens donc les éléments suivants :

1) Deux nouvelles capacités, la suspension et la fraction de seconde (techniquement, il y en avait une troisième, le flash, mais il ne s'agit en réalité que d'un nouveau mot-clef pour une capacité déjà existante). La première permet, au lieu de jouer une carte, de la placer temporairement en zone d'exil, le temps d'enlever un certain nombre de marqueurs. Lorsqu'il n'y a plus de marqueur, le sort se résout. L'intérêt de la suspension est le plus souvent de lancer un sort à retardement, certes, mais pour un coût en mana moindre. Certaines cartes, comme la Floraison de lotus et la Vision ancestrale, ne laissent pas le choix, puisqu'elles n'ont pas de coût de mana. Un autre avantage est que le sort n'est lancé qu'au moment où on enlève le dernier marqueur, ce qui peut être très intéressant avec des cartes qui ont le déluge (comme l'Orage des dragons) ou qui disposent de capacités du style Fielleux du four. Quant à la deuxième capacité, la fraction de seconde, (qu'on retrouve par exemple sur l'Invocation de pierrebois), elle empêche les joueurs de lancer des sorts ou d'activer des capacités tant que le sort est sur la pile. Cette capacité permet notamment d'éviter des contresorts.



2) 422 cartes en tout (Oo), sachant que 121 d'entre elles sont "décalées dans le temps". Il s'agit de rééditions avec l'ancien design (mais la nouvelle formulation), qui arborent une nouvelle carte de rareté : le mauve. Le rendu était à mon sens vraiment très joli, et plusieurs de ces cartes, comme la Salve psionique, étaient excellentes. Ceci fait de Spirale temporelle la plus grosse édition de Magic, ce qui n'a pas plu à tout le monde. Personnellement, j'ai adoré =)



3) La quasi-totalité des cartes de cette édition est inspirée de près ou de loin par d'anciennes cartes ou par la storyline d'anciens sets. C'est pour cela qu'on surnomme parfois ce bloc le "bloc nostalgie". Pour un ancien joueur comme moi, c'est juste magnifique de voir que presque chaque carte comporte une allusion plus ou moins subtile au passé de Magic : ainsi, le texte d'ambiance de la Hache d'éclairs fait référence à celui de la Gargouille de granit (où apparaît le nom imprononçable de l'auteur du fameux Livre de cuisine du monde souterrain). Le Mage du candélabre, comme les autres mages de l'édition, a quant à lui la même capacité qu'un ancien artefact de Magic, le Candélabre de Tavnos. La Force spectrale est une version survitaminée des Ours spectraux (l'une des seules cartes jouables de la célèbre édition Terres natales u_u). Les exemples sont évidemment très nombreux…



À tout cela s'ajoute la bonne qualité moyenne du set et des illustrations assez belles en général, quoique souvent fort sombres. Ce n'est qu'après, avec l'arrivée de Chaos planaire et surtout de Vision de l'avenir, que c'est devenu un peu du grand n'importe quoi, tant pour le design fantaisiste des cartes du futur que pour leurs capacités venues de l'espace. Mais ceci n'est bien sûr que mon avis.

L'illustration



Voici donc une illustration qui nous vient de Heather Hudson, une artiste qui travaille pour Magic depuis Legends tout de même (soit depuis plus de 17 ans Oo). J'avoue ne pas être un grand fan de ses réalisations en général et Norin n'est malheureusement pas une exception. Déjà, je ne trouve pas qu'il ait l'air inquiet ou peureux. Il semble tout au plus prudent, mais ce n'est pas vraiment suffisant pour rendre l'idée à mon sens. De plus, le trait reste très simple et si l'on peut saluer le travail réalisé au niveau des ombres et des lumières, on regrettera le relatif manque de détails. Cela dit, ce n'est pas comme si je pouvais faire mieux =P



Voici une autre version de Norin que l'on peut trouver ici. Comme vous le voyez, c'est dans un style plus manga (^^). Mais vous vous demandez sans doute pourquoi je vous montre cette illustration. En réalité, c'est parce que j'ai bien rigolé en lisant le commentaire de son auteur : "Ce n'est qu'en commençant à dessiner Norin que je me suis rendu compte qu'il ne porte pas de pantalon." Effectivement, en regardant à nouveau l'illustration originale, il faut bien se rendre à l'évidence : Norin est en slip (ou pire). Peut-être bien que c'est pour cela qu'il a si peur de se montrer (XD).

Pour revenir à Heather Hudson, je tiens à vous signaler que je ne remets pas du tout ses talents d'illustratrice en question. D'ailleurs, certaines de ses œuvres, comme le Guide karmique, sont particulièrement réussies. Ce qui frappe aussi, c'est la quantité énorme de cartes Magic qu'elle a illustrées : plus de 200 !!

Interview de la carte

Bon, ce n'est pas tout ça mais ça fait plusieurs pages que je parle de Norin et il n'a même pas encore exprimé son propre point de vue. Une interview est de rigueur. Mais d'abord, il faut savoir où il est et comme il se cache tout le temps, ce n'est vraiment pas évident… Pour commencer, parlons au Champion de la paroisse, il saura probablement où trouver Norin (je rappelle qu'ils sont très proches, même si ce détail relève de leur privée). Je me rends au village de Thraben, non sans échapper à deux ou trois zombies sur le chemin, et arrive à l'entrée du village. Comme j'ai une carte de presse, les sentinelles m'ouvrent le portail. L'une d'elles a l'air bizarre : elle a des dents qui dépassent et me regarde d'un air avide. Je décide de ne pas y prêter attention et m'introduis dans le village où je rencontre finalement celui que je cherchais.



- Moi : Bonjour ! Vous avez un instant ?
- Champion de la paroisse : Oui, mon fils. Que veux-tu ?
Moi : Je cherche Norin, dit "le circonspect".
- CP : Ah, Norin… avec lui, je me sentais plus fort… en plus, ses jambes sont si belles… mais il est tellement peureux... La dernière fois que je l'ai vu, j'ai voulu lui faire goûter une cuisse de poulet rôti. Trop chaud à son goût. Il a pris peur et s'est enfui.
- Moi : Savez-vous où il est en ce moment ?
- CP : Si je le savais, je le remercierais encore. Un jour, il m'a sauvé la mise face à un lavamancien qui avait le magma facile. Grâce à Norin, j'ai pu trouver la force de ne pas mourir de mes blessures. Vous savez, il s'enfuit souvent comme ça. Normalement, il revient tout le temps. Mais là, ça fait plusieurs jours qu'il est parti. Pourtant, il m'avait promis de revenir… ah, Norin… tu me manques.

Je n'en apprendrai pas plus de lui. Je ne suis pas beaucoup plus avancé : ma seule piste est un "lavamancien". Je suppose que l'homme d'église parlait d'un Sinistre lavamancien. Je sais que ce genre de sorcier vit en général à proximité d'un volcan et il y en a justement un pas loin à l'est de Thraben. Je quitte le village et fais route vers l'est. Quelques heures plus tard, je tombe sur un petit homme en cape bleue.



- Moi : Bonsoir ! Connaîtriez-vous un lavamancien dans le coin ?
- L'homme en cape bleue : J'en suis un, mon garçon. Que veux-tu ? Ne me fais pas perdre mon temps : J'ai le magma facile !
- Moi : Je sais, on me l'a dit. En réalité, je cherche Norin, dit "le circonspect".
- Sinistre lavamancien : Ah, celui-là ! Il a bien de la chance qu'une vieille bique traînait dans le coin pour l'immuniser contre ma lave !
- Moi : Une vieille bique ? De qui parlez-vous ?
- SL : Eh bien, de cette mémé, là... mère des prunes ou je ne sais plus quoi... toujours à me mettre des bâtons dans les roues !
- Moi : Savez-vous où elle se trouve ?
- SL : Euh… oui, quelque part par là, au nord… cherchez la maison de retraite "Le sanctuaire de Serra".
- Moi : Je vous remercie !

Je prends prestement congé de lui pour éviter de me prendre du magma dans le cul. L'établissement dont il m'a parlé n'est pas bien loin du volcan. En quelques minutes, j'arrive déjà à destination. Le problème, c'est que le Sanctuaire de Serra n'est pas vraiment accessible à pied. Heureusement, des Ornithoptères font la navette entre le sanctuaire et la terre ferme, mais le trajet n'est pas donné. Je commence à me demander si tout cela en vaut la peine rien que pour interviewer Norin… Quoiqu'il en soit, je frappe à la porte de la maison de retraite. Quelqu'un ouvre. C'est une dame assez âgée.



- La vieille dame : Bonsoir. C'est pour quoi ?
- Moi : Bonsoir, Madame. Je cherche une certaine mère des prunes.
- La vieille dame : Vous voulez dire "Mère des runes" ?
- Moi : Bien… bien entendu (j'aurais dû y penser). Est-elle une de vos pensionnaires ?
- La vieille dame : Mais non, idiot ! C'est moi !
- Moi : Veuillez m'excuser pour cette confusion, Madame. Je cherche Norin, dit "le circonspect". Sauriez-vous où je pourrais le trouver, s'il vous plaît ?
- Mère des runes : Normalement, il devrait se trouver pas très loin d'ici, dans une grotte à l'ouest.
- Moi : Merci beaucoup, Madame.
- MR : Si vous le voyez, donnez-lui ce pantalon ! Mes pensionnaires en ont assez de voir ce pervers aux pattes velues !



Je prends le pantalon et me dirige vers la grotte, non sans payer un trajet retour à bord d'un Ornithoptère. En plus, ces transports sont bondés. À bord, un gobelin me propose un petit sachet de poudre blanche, que je refuse. Il prend la mouche et commence à m'insulter dans une langue inconnue. Heureusement, j'arrive à destination et prends la poudre d'escampette. Ces transports en commun sont vraiment infestés de racaille… Peu de temps après, j'aperçois l'entrée de la grotte où Norin est censé se trouver. Je distingue un homme de petite taille, c'est probablement lui. Je vais à sa rencontre, mais il me voit et se réfugie à l'intérieur de la grotte.



- Moi : Monsieur Norin ?
- Norin : …
- Moi : N'ayez pas peur, Monsieur, je ne vous veux aucun mal. Je suis seulement venu vous interviewer.
- Norin : … (Je l'entends s'approcher de l'entrée, méfiant.)
- Moi : Je suis venu de loin pour vous parler. Vous n'avez rien à craindre.
- Norin : C'est... c'est la première fois que quelqu'un veut m'interviewer. Qu'est-ce que vous voulez savoir de moi ?
- Moi : Attendez. (Je sors mon carnet de notes et mon stylobille.)
- Norin : AAAH ! (Il retourne à nouveau dans sa grotte.)
- Moi : Mais qu'est-ce qui vous prend ?
- Norin : (Il crie depuis l'intérieur de la grotte.) C'est plutôt à moi de vous poser la question, vous ne croyez pas ? C'est quoi ces trucs que vous avez sortis ? Vous voulez me tuer, c'est ça ?
- Moi : Mais non enfin, c'est pour prendre note de notre conversation !
- Norin : Ah… (Il sort d'un pas prudent.) Bon, dites-moi. Que voulez-vous savoir ?
- Moi : Déjà, pourquoi vous ne portez pas ceci. (Je sors le pantalon et lui montre.)
- Norin : AAAH ! (bis)
- Moi : Ce n'est qu'un simple pantalon, Monsieur Norin !
- Norin : … Bon, venez à l'intérieur.

Moi qui m'attendais à ce qu'il vive dans un trou à rats, je suis impressionné. C'est bien une grotte, mais elle est confortable et meublée avec goût. Des objets divers occupent l'endroit : un tableau de Thraben, un portrait du Champion de la paroisse, des figurines de myrs, une corbeille de fruits splendides (le meilleur de la cueillette, assurément)… Norin m'invite à prendre une chaise et s'assied sur son lit. Il me toise avec méfiance, mais je sens qu'il est prêt à s'entretenir avec moi.

- Moi : Merci de me recevoir chez vous. Je répète donc ma question : pourquoi ne portez-vous jamais de pantalon ?
- Norin : C'est pour des raisons aérodynamiques. Je cours plus vite sans.
- Moi : Ah, d'accord… et comment expliquez-vous que vous ayez peur de tout ?
- Norin : Je ne vois pas de quoi vous parlez.
- Moi (U~_~) : Eh bien, vous vous enfuyez pour un oui ou pour un non ! Vous devez bien reconnaître que vous êtes quelqu'un de particulièrement craintif, non ?
- Norin : J'aimerais vous y voir ! Ce n'est pas vous qui vous êtes retrouvé nez à nez avec un Tigre à dents de sabre, pour vous prendre un mur cinq minutes plus tard ! Ce n'est pas vous non plus qui avez été catapulté par une faille temporelle depuis l'époque d'Alpha et The Dark jusqu'au présent, tout ça pour y rencontrer des lémures pas si inoffensifs que ça ! Ce n'est pas vous, enfin, qui avez rencontré un Élémental d'éclair* ! Brrr... j'en tremble encore. Pas étonnant que je me méfie de tout désormais !
- Moi : Certes, mais c'est le lot de tous les habitants de Dominaria, non ? Prenez le Cadet impatient, par exemple. Il n'est pas plus costaud que vous et pourtant il n'hésite pas à foncer sur l'ennemi.
- Norin : Ce n'est pas mon problème s'il est impatient de finir au cimetière ! Et puis, vous m'ennuyez ! Qui donc êtes-vous pour me juger ? Allons, sortez de chez moi !



*Notez que ces cartes n'ont pas été choisies au hasard. Lisez donc les textes d'ambiance de chacune d'elles…

C'est ainsi que se termine notre échange. Après cette interview quelque peu écourtée, j'arrive à la conclusion que Norin n'est pas fait pour être une carte Magic. Il n'est pas fait pour ce monde impitoyable où les créatures sont piétinées, foudroyées, terrorisées… pourtant, les sorts ne risquent pas de l'atteindre, mais il y a aussi les capacités et on peut également le faire défausser ou encore meuler. Bref, quoiqu'il fasse, Norin risque de finir un jour au cimetière et le pauvre n'est pas capable de gérer cette fatalité. Bref, dans son propre intérêt, il vaut mieux qu'il reste à l'abri au fond du classeur, finalement (u_u). Et encore, même là, à chaque fois que vous ouvrirez votre classeur, vous l'entendrez chuchoter : "J'ai un mauvais pressentiment."

Conclusion finale

Comme je n'ai plus rien du tout à dire concernant Norin (quoique je pourrais parler de la storyline, mais de toute façon je n'y connais rien), je vais conclure en vous présentant mon projet "Sauver les analyses 2012". En effet, pas la moindre analyse n'a été publiée sur MC de toute l'année 2011. Ceci est donc la première analyse de 2012 et c'est l'occasion pour rappeler à quel point cette rubrique est unique en son genre et nécessite d'être maintenue en vie. Alors, si une carte vous plaît et vous inspire, pas d'hésitation, lancez-vous ! Surtout, ne vous basez pas trop sur les règles en matière de rédaction d'analyses (car je considère la standardisation des analyses comme en partie responsable de leur déclin), mais écrivez tout ce que vous avez envie de partager avec les autres membres au sujet d'une carte en particulier. N'hésitez pas non plus à commenter les analyses : c'est toujours agréable et gratifiant d'avoir un feedback sur son travail. Merci de m'avoir lu et à bientôt.

Blackstones
Espace Membre

Identifiant

Mot de passe

Se souvenir de moi


Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire