Deck Magic the Gathering : [Worlds 2007]Dragonstorm

Fiche du Membre

Wizzards

Avatar de Wizzards

Hors Ligne

Membre Actif

Grade : [Nomade]

Inscrit le 03/10/2009
Dernière connexion : hier, à 17:28
2807 Messages/ 0 Contributions/ 0 Pts

Liste du Deck

Total de Cartes du Deck : 60

Réserve
Artefact (1) :Créature-artefact (4) :Créature (4) :Éphémère (1) :Créature légendaire (1) :Rituel (4) :

Total de Cartes de la Réserve : 15

[Worlds 2007]Dragonstorm

Format : T2 — Standard

Posté le 18/01/2017 par Wizzards

Mise à jour le 06/01/2017

Visibilité : Validé

Explications de l'auteur

Mono Red Dragonstorm



Bonjour mesdames et messieurs ! 
Aujourd'hui je ne vais pas vous présenter un deck qui n'est pas de ma création, un deck qui n'est même pas jouable dans le Standard actuel, et pour cause, je vais vous présenter un deck, un peu un deck coup de coeur, qui a été joué lors du Standard 06-07, plus précisément lors des Worlds 2007, le championnat du monde de Magic. Je ne vais pas que vous parler du deck, mais je vais plus généralement vous parler de cet évènement, du métagame qui y était. Je vous présente, Dragonstorm, piloté par Gabriel Nassif, qu'on pourrait également nommer Spinestorm ou Knollstorm encore.

Pourquoi un tel choix ? Tout simplement car je pense être un vieux joueur de Magic, et qu'un retour en arrière ne ferait pas plus mal et vous ferait peut être découvrir le Magic qui se jouait lorsque je débutais encore, le jeu ayant radicalement changé. Allez, sans plus tarder, voici le sommaire : 

Sommaire : 

     I. Le Standard du Worlds 2007
     II. Le deck : origines et explications

          1) Origines du deck
          2) Choix des cartes
          3) Fonctionnement du deck
          4) Le side
     III. Les Worlds 2007, que s'est-il passé ?
     IV. L'après Worlds et conclusion



I. Le Standard du Worlds 2007



Qu'on ne s'y méprenne pas, pas de statistiques ni autre chose du genre, je vais tout simplement vous parler des decks qui étaient présents lors de cet évènement pour vous faire une idée de ce à quoi ressemblait le Standard de l'époque.
2006-2007, Le bloc Ravnica, premier du nom, venait de sortir, laissant le bloc Spirale Temporelle un peu seul. Si je dis " un peu seul ", c'est qu'en plus de Spirale Temporelle, il y avait cette extension, Souffle Glaciaire, du bloc Ice Age, sortie en 2006, soit plus de 10 ans après le début de Ice Age. On se retrouve donc avec, en plus de l'extension de base 10ème édition, 6 extensions post-rotations, ce qui est tout à fait rarissime à cet époque-là ( je ne tiens pas à affirmer que c'était la première fois, ne connaissant pas les Standards d'autrefois ).
Bref, la 6ème extension et donc nouveau bloc, c'est Lorwyn qui va apporter un changement à Magic avec l'apparition des Planeswalker ! ( notez qu'on disait Arpenteur à l'époque ! ). Bon, c'était pas encore les Planeswalkers que l'on connait actuellement mais vous allez voir que... Garruk Languebestion a déjà les faveurs de tous !

Rock Midrange
Christopher Huber - Top 5/8


Hmmm, de la bonne bête, comme on les aime...


Concrètement, on pose des créatures telles que Tarmogoyf pour saucer bien fort, le tout soutenu par des cartes telles que Saisie des pensées et Liliana Vess pour embêter la main de votre adversaire ou encore Vpière d'Ohran ou Admirateurs masqués pour générer du Card Advantage. Commandement profane peut très bien servir pour faire passer vos créatures à travers la ligne de défense ennemie avec la peur ou finir les points de vie restants. La touche finale : Marteau de guerre Loxodon pour être intouchable des decks aggros adverses avec le lien de vie. Un deck solide, très populaire en son époque.

Elfes !
Katsuhiro Mori - Top 5/8


Elfes poooooooower ! 


La différence avec la version Midrange n'est pas énorme, on se contente de jouer plus d'Elfes, avec Conquérante de la Garenne du Roitelet et Parfaite impérieuse. La version Elfes, popularisée par le japonais Katsuhiro Mori, qui sort de 2 tops 8 consécutifs aux Worlds, est plus proactive que sa version Midrange mais les 2 decks se ressemblent par le fonctionnement.

Big Mana
Chris Lachmann - 5-0 Standard


Plus c'est gros, mieux c'est....


Le deck ramp de la liste ! Le but est de produire le plus de mana, grâce à Vers le NordMur de racines et encore Garruk Languebestion. Certaines version jouent Skred, d'autres Terrain fertile pour plus de mana ! Au final, le but est de jouer vos gros sorts, à commencer par Escouflenfer du BogardânBatteuse de nuage, mais aussi Désastre en fusion. Le deck joue encore Tarmogoyf pour la touche agressive.

Faeries
Hong Fei Yeung - 5-0 Standard


C'est nous les Winx !


Lorwyn étant une extension axée tribal, il fallait bien qu'une tribu sorte du lot. Vous connaissez sans doute cette tribu : à plusieurs, on est plus fort. On n'hésite donc pas à jouer Scion d'OonaHarceleuse ou encore Clique brumelien. Le côté vert est donné par Serpent Mystique ou encore Ranger de la Scrutaie. Le deck se veut être aggro, mais aussi contrôle avec Accord de rune ou Farfadette cafouillesort.

Mannequin Contrôle
Kotaro Otsuka - Top 3/4


Est-ce que la Réincarnation des montres de Yugioh peut faire mieux que ça ?


Le but : abuser de Vagabond des pensées et Hurlegueule grâce à Mannequin improvisé et Sinistre récolte ( qui manque dans cette version ). Le deck veut faire du Card Advantage avec Infiltrateur Ombremage et se permet de gérer les créatures adverses avec Damnation, qui ne vous dérange pas puisque vous jouez de quoi récupérer vos créatures et Epokrasite, qui est en réalité une 4/4 qui revient à l'infini. Notez que des versions jouent également Commandement profane

J'aurai encore pu parler de Greater-Goyf qui consiste à faire grossir votre Tarmogoyf pour alimenter votre Grand Gargadon et tuer à la Frénésie Fatale ou encore de Sonic Boom ( ou Mono Bleu Controle ), mais je vous ai présenté les decks principaux selon moi. Notez que je n'ai même pas parlé du deck du Champion du Monde puisqu'il s'agit d'un Vert-Noir Midrange splashé blanc pour Doran, la Tour de Siège et Cercle de l'oubli en side. A présent, et comme vous l'attendez tous, je vais vous présenter ce deck qui me tient à coeur, j'ai nommé : Dragonstorm


II. Le deck : origines et explications



1) Origines du deck : UR Dragonstorm

La naissance du deck remonte au Standard de l'année précédente. En effet, tout était réuni pour favoriser la naissance d'un tel archétype.
Spirale Temporelle avait la particularité de rééditer certaines vieilles cartes, et parmi elles : Orage des dragons. Pour ceux qui auraient la paresse de lire la carte, pour , vous allez pouvoir chercher un Dragon dans votre deck et le mettre sur le champ de bataille. Mais grâce au Déluge, pour chaque sort lancé avant lui-même, vous allez pouvoir copier le sort une nouvelle fois ! Par exemple, si vous jouez d'abord Foudre puis Orage des dragons, vous allez pouvoir chercher 2 dragons.
Cette même extension nous offre aussi l'Escouflenfer du Bogardân, un Dragon qui inflige 5 blessures à la cible de votre choix. Si vous en faites venir 4, vous faites 20 blessures à votre adversaire. Rappelez-vous du Déluge... vous voyez où je veux en venir ?
Spirale Temporelle proposait également Floraison de Lotus, une sorte de Black Lotus, sauf que vous deviez attendre 3 tours pour le lancer avec sa Suspension. La 9ème édition proposait Chant bouillonnant et Souffle glaciaire nous proposait Rites de flammes. Est-ce une coïncidence inouïe ?
Le but est alors clair : Produire du mana avec soit Floraison de LotusChant Bouillonnant ou Rites de flammes pour pouvoir lancer Orage des dragons le plus tôt possible, et donc chercher 4 Escouflenfler du Bogardân. Game, Set, and Match.
C'est donc avec UR Dragonstorm que Makihito Mihara se hisse sur la 1ère place du podium lors des Worlds 2006.
Le deck est solide : en effet, l'ajout du bleu à cette base de combo permet de jouer des cartes comme Passe-Passe et Heure révélatrice pour chercher vos cartes clés, Déférence temporise à merveille. Mais la véritable touche de tempo est Gigatorpeur, qui, jouée sur les créatures adverses, vous laisse du temps pour placer votre combo, et qui, jouée sur les terrains adverses, vous permet de placer votre combo entre toute tranquillité.
Vous notez la présence de 2 Dragon au rabais. En effet, une des failles de cette combo, c'est bien sûr de piocher vos dragons avant de pouvoir la placer. Ces dragons forment de bons compléments aux Esouflenfer du Bôgardan car les jetons mis sur le champ de bataille peuvent être supprimés par les Escouflenfer !


Avec beaucoup de cartes, forcément que ça fait beaucoup de choses !



Avec la rotation, on perd malheureusement Chant bouillonnant, carte clé du deck, mais également toutes les cartes bleus qui assuraient une bonne stabilité au deck. Mais est-il toujours possible de jouer Dragonstorm ? Bien sûr, impossible n'est pas Gabriel Nassif...

La rumeur, fondée ou infondée, aurait été que ce deck a été copiée par Patrick Chapin, génial deckbuilder qu'on ne présente plus lors d'un side event au Grand Prix Daytona Beach, qui s'est déroulé en novembre 2007. Le concept ? Allier Orage des dragons et Tertre de Rochépine. Toujours est-il que le trio constitué Patrick Chapin, Gabriel Nassif, ainsi que Mark Herberholz ont développé cette idée.

2) Choix des cartes

En ce qui concerne le choix des cartes, il existe plusieurs catégories :
• Le coeur de la combo : Avec, cités précédemment, Escouflenfer du BogardânFloraison de LotusOrage des dragons et Rite des flammes.


Bon, vous les avez déjà vu, les autres cartes hein....



• Remplacer Seething SongEtendues fongoïdes et Crassier en fusion seront de bons choix : en effet, pendant que Floraison de Lotus est suspendu, vous allez pouvoir stocker des compteurs sur eux, des compteurs qui se transforment en mana rouge, d'où l'appellation " stocklands ". Notez aussi que la liste UR Dragonstorm en jouait déjà 2. Vous allez donc pouvoir accumuler, chaque tour, 1, voire 2 manas rouges.


Au Carrefour, les plus grands stocks de produits sont chez nous !



• Le nouvel ajout : Tertre de Rochépine : si vous lisez la carte, vous allez pouvoir, avec sa capacité Cachette, cacher une carte et la jouer sans payer son coût de mana, et ce, si vous infligez 7 blessures. On va donc jouer des blasts en complément 


Trouvé ! Bon j'avoue je savais pas quoi dire pour cette carte... ( Chachette... trouvé... vous avez compris )



• Les blasts : Eclair de faille,IncinérationChoc, et Feu de goudron sont les meilleurs blasts de l'époque. A noter que Gabriel Nassif n'en joue pas ( c'est cette liste que je vous présente ) et que Patrick Chapin, lui, en joue 2, comme vous le verrez plus bas.


Le feu, ça brûle, et quand ça brûle, ça fait mal.



• Le complément du Déluge : Mitraille, toujours dans l'optique du DélugeMitraille peut être un choix judicieux, d'autant plus qu'il va faciliter votre mission d'atteindre les 7 blessures pour Tertre de Rochépine.


Bon, c'est pas le gun de Rambo mais ça a l'air tout aussi efficace !



• Compléter les blasts : Percée du pyromancien va booster vos blasts pour atteindre encore plus facilement les 7 blessures requises. Mais cette carte va permettre également à Mitraille de devenir notre plan tertiaire pour tuer notre adversaire, comme vous allez le voir ci-dessous. Attention, Percée du pyromancien vous fait défausser votre main à chaque fin de tour, il va donc falloir l'utiliser avec précaution et seulement si vous êtes capable de finir de votre adversaire dans le tour !


Qu'est-ce qui brûle encore plus que le feu ? Un feu encore plus grand !



3) Fonctionnement du deck

Comment le deck fonctionne-t-il désormais ? Le principe reste inchangé, certes, mais le placement de la combo est légèrement différente, et surtout, une des forces du deck est d'avoir plusieurs plans pour tuer !

• Le plan initial, c'est de pouvoir poser Floraison de Lotus dès votre premier tour. Avec ses 3 marqueurs, cela signifie que vous allez pouvoir le jouer à votre 4ème tour. Donc, durant ces tours d' " attente ", si on peut dire ça comme ça, le but va être de continuer à poser vos terrains, et encore mieux si vous pouvez poser un des 8 stocklands présents dans votre deck pour pouvoir commencer à stocker dès votre 2ème tour ! Ainsi, au tour 4, si tout se passe correctement, vous allez vous retrouver avec 4 terrains, dont un stockland avec 2 marqueurs, et votre Floraison de Lotus. Eh oui, au tour 4, vous avez déjà de quoi produire 8 manas ( 3 du Lotus, 3 de vos Terrains, 2 de votre stockland ). Si vous rajoutez un Rite de flammes, vous êtes à 9 manas. Ça fait donc un Orage des dragons copié 3 fois ( le Lotus, le Rite, et l'Orage lui-même ).
Vous allez me dire que ce n'est pas suffisant, mais il y a une technique derrière tout ça ! En effet, au tour 3, si vous réussissez à suspendre un Eclair de Faille, au tour 4, vous allez, déjà infliger 3 blessures, ce qui est pas mal, mais augmenter le déluge d'un, et donc copier votre Orage des dragons une fois de plus. C'est la victoire.
Bien sûr, ici, je vous présente le plan initial qui se déroule sans encombre. Sachez que cela marche aussi si vous suspendez 2 Floraison de Lotus dès votre premier tour.
Mais la plupart du temps, vous ne connaitrez pas ce déroulement parfait. Vous allez souvent attendre plus de tours pour pouvoir lancer sans encombre votre combinaison, et encore, ne jamais passer un Orage des dragons copié 4 fois, mais plutôt brûler votre adversaire à petit feu avant de jouer votre Orage pour chercher 2 Dragons par exemple.
Voilà pourquoi on a ajouté des blasts dans ce deck. Notez que vous êtes dans un métagame qui est plutôt orienté Aggro. Votre combo est lent à placer comme vous avez pu le voir. Il est nécessaire, durant ces tours d'attentes, de pouvoir tuer les agresseurs adversaires. Voilà pourquoi le deck joue un nombre élevé de blasts ( 12, sans compter Mitraille ) pour, déjà, aider Orage des dragons, mais aussi vous aider à survivre.

Vous allez me dire alors, pourquoi jouer ce deck ? Il est lent, la combo est instable... quelle est la justification d'un tel deck ? Sachez que vous parlez d'un deck conçu PAR DES GENIES ( Chapin/Nassif/Herberholz ), et que bien sûr, ils ont pensé à tout !
• L'ajout déterminant : le plan Rochépine. Eh oui, je vous avais parlé de ce nouvel ajout qui est Tertre de Rochépine. Alors, si on regarde bien la carte, pour 7 blessures, et une pauvre mana rouge, vous allez pouvoir jouer la carte que vous avez caché derrière. Et là, vous devez vous dire automatiquement : " Mais oui, les blasts ! ". Bien sûr les blasts ! Vous allez donc, au lieu de vouloir atteindre 9 manas, ce qui est assez compliqué dans ce deck, essayer d'atteindre 7 blessures, ce qui est largement plus facile, et surtout, facilité par Mitraille ! 7 blessures, c'est réalisable en 4 manas au minimum ( par exemple : 2 Choc + Incinération ou Mitraille Si on rajoute le mana rouge nécéssaire pour activer Tertre de Rochépine, on se retrouve avec seulement 5 manas à produire.

Bon c'est bien beau tout ça, mais pourquoi jouer Mitraille alors au lieu de 4 Feu de goudron pour avoir plus de chances de faire 7 blessures ? Sachez que vous jouez un deck qui se repose sur le Déluge, et que le deck est capable de faire bien plus mal avec Mitraille
• Le plan tertiaire avec Mitraille consiste à allier cette carte avec Percée du pyromancien. Si on lit bien la carte, cela transforme un Choc en 4 blessures, Incinération et Eclair de faille font 5 blessures, et chaque copie de Mitraile fait 3 blessures. Vous avez bien compris, si vous enchaînez 2 Choc et Mitraille, ça fait 17 blessures. Et si on rajoute un sort du type Floraison de Lotus, vous atteignez les 20 blessures, avec seulement 4 manas ! Attention tout de même avec Percée du pyromancien, car vous devez vous défausser de votre main à chaque fin de tour. Il vous faut donc être sûr de pouvoir achever votre adversaire si vous le jouez.

Voilà pourquoi, je disais que ce deck est un deck ingénieux : les 3 plans sont en fait synergique entre eux et peuvent se mélanger entre eux : vous pouvez très bien cacher une Mitraille par exemple. Ou alors cacher un Escouflener du Bogardân et ainsi essayer de faire 15 blessures avec votre Mitraille avant de le faire sortir de sa cachette. Des exemples comme ça, il en existe beaucoup !
Mais attention, si le deck à l'air aussi fabuleux, je vous le répète encore une fois, il est lent, et surtout, vous pouvez vous retrouver avec une main sans avoir un des plans déjà défini dans votre main. Vous allez parfois lancer des Orage des dragons sans achever votre adversaire, ou vous allez vous retrouver à lancer juste un Escouflenfer du Bogardân et espérer achever votre adversaire en attaquant.
Ce qu'il faut retenir, c'est que vous allez parfois ne pas partir en Big Turn, et achever doucement votre adversaire. N'ayez pas peur d'aller dans des parties sur le long terme, car vous possédez de quoi finir votre adversaire sans pour autant partir en combo ( eh oui, le blast, c'est la vie ).

4) Le side

Je vais être franc avec vous, je connais que très vaguement les Match-Ups du deck contre les autres du format et je serai incapable de vous dire quoi rentrer contre quel deck ( ce qui serait un peu inutile vu qu'on parle d'un format du passé ). Néanmoins, je peux vous dire que parmi les decks que je vous ai cités en première partie, seul Faerie est un mauvais MU pour le deck ( à cause des contres notamment et surtout Commandement Cryptic ), le reste étant plutôt bon. 

• Ce deck a un gros défaut : il est extrêmement sensible à la défausse. Or, Saisie des pensées existe déjà, ainsi que Liliana Vess. Or, Rock Midrange est un des decks les plus populaires. Il faut donc pouvoir lutter contre. Voilà pourquoi on trouve Roue du destin, qui d'ailleurs, s'allie à merveille avec Percée du pyromancien. On va également retrouver Dodécapode qui va se transformer en 5/5, ce qui stoppe la plupart des créatures des decks midranges jouant Saisie des pensées.

 



• Deuxièmement, un autre défaut du deck étant sa lenteur, et je vous le rapelle, de ces tours d'attentes où vous accumulez tranquillement votre mana. Des decks trop rapides pourraient vous submerger, à l'instar des decks Elfes. Vous allez donc retrouver des cartes en side comme Martyre aux cendres ou alors Salve Sulfureuse, voire même Pyroclasme ( mais cette dernière est un peu moins forte que les 2 premières citées ) pour calmer leur ardeur.



Aiguille à sectionner, réédité pour la 10ème édition après son succès lors du block Kamigawa, va vous poser problème pour votre Floraison de Lotus, mais aussi pour vos " stocklands ". Il est impératif donc de jouer de l'anti-artefact, tel que Mâcheur de lingot ou Ancienne rancoeur



Vous vous souvenez des decks Big Mana Ramp ? Embrasement des souvenirs est une carte parfaite contre, mais également lors des matchs miroirs, où vous votre adversaire risque d'avoir des cartes ayant un coût converti de mana très élevé. Notez que vous pouvez retrouver Evacuation des Terriers dans certaines versions, qui est aussi une carte ayant le Déluge et qui peut servir par exemple contre les decks Greater-Goyf ou Rock Midrange où vous allez essayer de déborder votre adversaire avec un surnombre de créature. La carte se révèle également bon contre les decks jouant Masque impérial.



• Bon, je réunis ici des cartes que vous allez trouver dans certaines versions, et pas dans d'autres. La présence de Ricochet incontrôlé semble être une bizarrerie dans ce side par exemple, mais elle est une réponse formidable à Commandement cryptique qui est une plaie pour votre deck ( en bounçant vos stocklands ou vos Floraison de Lotus lors de l'étape d'entretien ). Et même si l'adversaire venait à contrer, vous pouvez retourner la cible du contre sur Ricochet incontrôlé ! On peut également noter la présence de Akroma, ange de la Fureur qui est une plaie pour les decks Faeries qui est un mauvais MU pour ce deck. Enfin, vous pouvez aussi trouver des Aiguille à sectionner, qui vous seront toujours utiles.



Je mets ici la liste de Patrick Chapin ( qui est en réalité la liste de Jon Finkel car celle de Chapin est buggé, mais les listes jouées par Finkel et Chapin sont parfaitement identiques ) pour vous voyez les quelques différences entre les 2 versions. Le deck ne change pas beaucoup excepté les 2 Feu de goudron chez Chapin. En revanche, les sides sont presque carrément différents, même si on retrouve les thématiques abordés au-dessus dans l'élaboration du side de Dragonstorm.


III. Les Worlds, comment cela s'est-il passé ? 







Les Worlds 2007 se sont déroulés du 6 au 9 décembre 2007, à New York, au Javits Center. Au total, ce ne sont pas moins de 386 joueurs qui participent à ce tournoi. On peut notamment signaler la présence de joueurs tels que : Gabriel Nassif, le français qui a fait 2 top 8 aux Worlds, en 2004 et 2006, Patrick Chapin, mais encore Katsuhiro Mori, Ryo Ogura qui sort d'un top 2 aux précédents Worlds, Makihito Mihara, le champion du monde, Jon Finkel, Kai Budde, Julian Nuijten, champion du monde de 2005 ( à seulement 15 ans ! ), etc... la liste des " grands " joueurs est longue.
Parmi les français, on retrouve Raphael Lévy, Hall of Famer, Amiel Tenenbaum, Pierre Canali, Guillaume Wafo-Tapa mais également Olivier Ruel

Le premier jour, le jeudi 6 décembre, commence avec 5 rondes de Standard. A l'issue de ces rondes, seul 13 joueurs restent invaincus, et 55 autres n'ont qu'une seule défaite à leur compte. Parmi ces 68 joueurs, on retrouve bien sûr Gabriel Nassif et Patrick Chapin qui sont à 12 points, mais également Jon Finkel, Katsuhiro Mori ( qui est invaincu ), Ryo Ogura, ainsi que les français Guillaume Matignon, le futur champion du monde 2010, Amiel Tenenbaum, et Guillaume Wafo-Tapa, resté fidèle à son Teachings Control

Le deuxième jour, le vendredi donc, est réservé à la Draft. 6 rondes de drafts divisés en 2 : On drafte une fois pour jouer 3 rondes, puis on drafte une seconde fois pour jouer 3 rondes supplémentaires. Rien n'est encore joué, et le classement à l'issu de la journée de Standard peut encore changer ! 
Je ne vais pas vous raconter les détails de ces rondes, à vrai dire, il serait impossible pour moi, mais après 6 rondes de drafts, on retrouve notre frenchie Gabriel Nassif qui est placé 4ème avec 27 points, avec un solide 5-0-1 pour ce deuxième jour, mais aussi son comparse Patrick Chapin, 8ème avec 27 points également. Derrière, nos français Guillaume Wafo-Tapa, Amiel Tenenbaum et Rapahel Lévy peuvent espérer être dans le top 8 : ils sont tous les 3 à 24 points.

Le 3ème jour est crucial : le top 8 des Worlds, et donc ceux qui vont s'affronter pour remporter le titre va être déterminé. Il reste encore 5 rondes, 5 rondes de Legacy. Parmi les français bien placé, Amiel Tenenbaum réalise une piteuse performance puisqu'il finit à 27 points. Guillaume Wafo-Tapa et Raphael Lévy réalisent des performances honorables puisqu'ils terminent respectivement à 33 et 34 points. Mais c'est insuffisant pour se placer dans le top 8 qui est composé de : 

- Christoph Huber, 38 points
- Gabriel Nassif, 38 points
- Yoshitaka Nakano, 38 points
- Katsuhiro Mori, 37 points
- Uri Peleg, 37 points
- Patrick Chapin, 37 points
- Roel van Heeswijk, 37 points
- Kotaro Otsuka, 36 points

Nous avons un français en top 8, et pas n'importe lequel, il s'agit de Gabriel Nassif qui est dans le top 8 des Worlds pour la 3ème fois en seulement 4 ans !
A ce stade de la compétition, on peut noter la performance historique de Uri Peleg, puisqu'il est le premier Israelien a se placer dans un Top 8 d'un Pro Tour. Et quel Pro Tour, puisqu'il s'agit des Worlds !

Le dernier jour est donc la bataille ultime, la bataille pour le sacre, qui se fait dans le format Standard. Qui va sortir haut la main de ces finales ?

• Quart de finales :
- Christoph Huber 1-3 Kotaro Otsuka
- Katsuhiro Mori 0-3 Uri Peleg
- Gabriel Nassif 3-1 Roel van Heeswijk
- Yoshitaka Nakano 2-3 Patrick Chapin

On note ici que nos deux pilotes de Dragonstorm se sont brillamment qualifiés pour les demi-finales. On soulignera que Patrick Chapin menait 2-1 contre son adversaire, avec 2 Escouflenfer du Bogardân sur son terrain. Mais il réplique avec 2 Obscur banissement et Chapin perdra alors qu'il ne reste qu'un seul point de vie à son adversaire. La manche 5 sera une formalité pour Chapin, son adversaire ayant mulligané à 5.

• Demi-finales : 
- Kotaro Otsuka 1-3 Uri Peleg
- Gabriel Nassif 2-3 Patrick Chapin

Une demi-finale fratricide puisque les 2 développeurs de ce deck s'affrontent. Une des demi-finales les plus excitantes à voir, puisque les 2 adversaires se rendent coup pour coup. Chapin 1, puis Nassif 1, puis Chapin 2. Et vient ce moment magnifique de ces demis-finales. Chapin joue, et met Nassif, qui a mulliagné à 4, à 9 avec ses blasts et Mitraille, puis il joue Embrasement des souvenirs pour 5 copies ! Nassif a alors Embrasement des souvenirsRite des flammes et Mitraille en main. Mais après 5 copies, Nassif survit et est à 1 points de vie. Il va rendre la pareille à Chapin en copiant 5 fois Embrasement des souvenirs. Chapin a alors Orage des dragons et 2 Escouflenfer du Bogardân : Nassif réalise l'impossible ( ou presque impossible ) et revient 2-2. Vous pouvez d'ailleurs voir cette manche totalement épique en cliquant ici
Mais la manche 5 est une copie de la manche 4, excepté que Nassif n'aura pas la chance qu'il a eu, et perd après 3 copies d'Embrasement des souvenirs. Chapin va donc en finale et affronte Uri Peleg qui continue à écrire l'histoire pour sa nation.

• Finale : 
Patrick Chapin 1-3 Uri Peleg

La finale commence bien pour Chapin puisqu'il gagne la première manche. La seconde manche sera une formalité pour Peleg qui gagne en débordant son adversaire, et la troisième manche sera un copié-collé de la deuxième. La dernière manche sera en revanche plus serrée. Chapin réussit à réduire les points de vie de Peleg à 2 qui se contente se bloquer l'Escouflenfer du Bogardân de Chapin. Mais Chapin est également bas en points de vie et une attaque serait mortelle pour lui. Alors qu'il est sur la pioche, un blast suffit pour égaliser... mais la chance n'est pas là et il pioche une montagne.

Uri Peleg devient donc le champion du monde de Magic 2007 et offre à l'Israel son premier titre en Pro Tour. 

IV. L'après Worlds et conclusion



C'est un avis personnel, mais c'est un deck qui m'a beaucoup marqué, car ingénieux dans sa conception et qui surprend également les premières fois qu'on joue le deck. Malheureusement, si le deck a connu son succès, c'est pour son effet de surprise lors des Worlds, ce qui plaça Nassif et Chapin vers les sommets du tournoi. Après ces Worlds, le deck est rapidement une sorte de " Deck to Beat " : Poigne krosianeTrompentrave ou encore Théâtre en cercle mais également Masque impérial sont devenus des menaces trop importantes pour le deck qui a peiné à performer après.

Le deck est actuellement impossible à recréer compétitivement : le Vintage, le Legacy et le Modern sont malheureusement des formats, soit trop rapides, soit ayant des versions de decks Storms meilleurs. Cependant, rien ne vous empêche de jouer ce deck entre amis : en plus d'être fort, il risque bien de surprendre vu la diversité des plays qu'on peut faire avec. N'hésitez pas à améliorer le deck avec de meilleures cartes, comme par exemple avec Foudre au lieu de Choc et des Fureur des Dieux dans votre Side.

Le concept du deck reste toujours aussi intéressant à étudier, même après tant d'années, et j'espère que cela vous a donné envie de jouer ce deck, et pourquoi pas, de l'adapter à vos goûts ! J'espère que la présentation de ce deck vous a plu, c'est la première fois que je réalise un tel exercice ! Je vous dis à la prochaine, et pourquoi pas, vous présenter encore un ancien deck de Standard, pour toujours plus de nostalgie

Wizzards

Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire