Deck Magic the Gathering : Rat Ninju

Fiche du Membre

ElkaLouka

Avatar de ElkaLouka

Hors Ligne

Membre Inactif depuis le 25/06/2017

Grade : [Nomade]

Inscrit le 13/01/2014
2 Messages/ 0 Contributions/ 0 Pts

Liste du Deck

Total de Cartes du Deck : 60

Réserve
Artefact (2) :Créature (5) :Éphémère (8) :

Total de Cartes de la Réserve : 15

Rat Ninju

Format : Casual

Posté le 23/01/2015 par ElkaLouka

Mise à jour le 23/12/2014

Visibilité : Validé

Explications de l'auteur
Bonjour à tous je vous présente mon premier Deck construit et créé pour être un minimum performant sans avoir la prétention non plus de pouvoir gagner des tournois tout en étant accessible à chacun niveau budget. (100 euros en moyenne pour le tout)

Commençons par présenter en quelques mot ce deck : Du rat, du rat et encore du rat dont quelques-uns très amis avec Splinter....
Au début on s'en méfie, on les évite, on monte sur les tables en les voyant pour certain(e)s.
Mais plus on les côtoie, plus on les aime ces petites bêtes poilues.
-Si on devait ranger ce deck dans une catégorie et un format alors ce serait : Midrange et Modern (par rapport aux années des cartes et des banlist)

Les Rats clés:

 

On ne présente plus les Rat de Meute qui peuvent faire gagner une partie à eux tout seul.
Ainsi que leurs cousins les Rats de la Pestilence.

Avec ces rats, le principe est simple, plus il y a de rats, plus ça fait mal et plus ça devient ingérable pour l'adversaire.
Mais parlons un peu plus de ce Rat de meute, qui est la carte à avoir en priorité en main de départ, avec si possible de quoi la protéger contre certains types de decks, mais ça on en parlera un peu plus tard.

- Du "card advantage" : avec un Rat de Meute sur le champ de bataille, c'est comme si toutes les cartes de votre main vous donnaient le choix de poser un Rat de Meute pour 2(N) OU leur effet habituel puisque comme indiqué sur le Rat de Meute, pour 2(N), défaussez-vous d'une carte puis faites une copie du Rat de meute. Vous l'aurez compris, c'est la chose à faire en priorité pour vite dominer la partie...
- N'oubliez pas que vous pouvez activer la capacité de copie à tout moment même en réponse d'un blast quelconque sur lui par exemple, ou à la fin du tour d'un adversaire.

- Bien sûr, à choisir entre les deux ... on hésitera pas à défausser du Pestilence pour copier les meutes !

Les Rats tempo / contrôle:

Mine de rien, ce deck a beau avoir 27 créatures (quoi c'est tout?), avec de la pratique on se rendra vite compte que la panoplie de contrôle proposée est plutôt importante. Mais quelques exemples et démonstrations s'imposent :

 

Les Rats des cryptes est à la fois une carte de contrôle et une carte de "kill". Je pense qu'il n'y a pas besoin d’épiloguer sur le fonctionnement de la carte, le concept est plutôt simple, des dégâts de zone, aux créatures comme aux joueurs.

- A noter tout de même, qu'avec assez de Rat de Meute sur le champ de bataille vous pouvez vous débarrasser des petites créatures ennemies  tout en gardant vos Rat de Meute. "Un chain block un peu gênant ? Vire moi tout ça!"
- A noter également un combo possible et assez pénible pour l'adversaire en utilisant sa capacité et en le régénérant avec la capacité de la Grouilletière.

Les Rats typhoïdiens qui peuvent sembler faibles à première vue mais qui ont largement leur rôle a jouer dans ce deck, déjà leur fonction première: temporiser grâce à leur contact mortel en attendant que la meute s'agrandisse...
ensuite, et bien c'est un rat pour (N), ça rajoute +1+1 aux Rat de meute et +1+0 aux Rats de la Pestilence.
et c'est pas fini, ça peut permettre également de placer un combo Ninjutsu en attaquant puisque franchement, qui a envie de bloquer une 1/1 contact mortel ? Et justement, ce combo Ninjutsu parlons en ...

Bon à partir de ce moment là je dois vous avouer quelque chose, ce deck est clairement orienté contre du non noir, mais si je joue contre du noir, ce n'est pas un souci, je side juste 14 cartes . Mais continuons dans cette optique non noir avant de parler du side...

 

On arrive aux potes de Splinter, des rats qui pratiquent les arts martiaux c'est pas commun, quel honneur de les compter parmi nos rangs !
Le Surineur Nezumi, un petit rat avec la peur, donc contre du non noir, "imblocable".
"que ça tombe bien, j'ai justement besoin de créature non bloquée pour placer mon tranche-gorge, et hop pour 3, tu m’enlèveras cette grosse hydre qui me gâche la vue s'il te plait"

Donc le Tranche-Gorge qui, quand il touche un adversaire, détruit une créature non noir que cet adversaire contrôle, est le parfait prototype de la carte qui vous permet de jouer un deck basé sur les créatures tout en faisant pas mal de contrôle.
Bien évidement, le Tranche-gorge est à compter dans une courbe de mana comme une créature à 2(N) puisqu'elle sera toujours jouée pour son coût de Ninjutsu.

Dans une meute, il y a toujours un alpha !

Tout à fait Jean René ! et pas deux, ni trois, mais bien un ! Et je dirais même une ! A l'image des guêpes, des fourmis et des anglais, c'est une dame qui porte la culotte !  Pourquoi une seule? Parce que cette carte n'est pas indispensable pour la victoire, loin de là, mais tellement fun et tellement efficace quand utilisée au bon moment.

La grande matriarche raton sera tout de même accompagnée de 2 lieutenants, tout aussi efficaces.
Mais me voilà impoli, je fais les présentations :

 

Yeux d'encre, Servante des oni. Bon, en plus d'avoir un certain swag, il faut remettre les choses dans leur contexte, pour un rat c'est une bonne merguez !
Elle vous coutera 3(N)(N) à poser en Ninjutsu, un peu chère certes, mais un "card advantage" assez intéressant, puisque si elle touche, ce qui sera le cas au moins une fois, vous permet d'aller chercher une créature de votre choix dans le cimetière de l'adversaire. "A moi tes grosses merguez!"
Sans doute le pouvoir de son irrésistible swag !
Et un détail assez notable: Yeux d'encre peut être régénérée pour 1(N).

"Mais attends, tranche-gorge qui détruit une créature, Yeux d'encre qui va la récupérer ... y'a quelque chose là"
Tout à fait mon JeanJean, même si cette carte n'est pas indispensable à la victoire, il y a quelques enchainements intéressants avec.

Ronge-Moelle, dit lieutenant Jésus -- l'un multipliait les pains, l'autre les rats -- est un peu le Papa de la meute, puisque quand il est là, la meute se multiplie à une vitesse impressionnante "c'est des rats ou des lapins tes trucs là?" -Et non Jean René, je vais t'apprendre quelque chose, mais le rat est le mammifère le plus fécond de la planète, un couple de rat peut à lui tout seul atteindre une portée de 15.000 rats en seulement un an.-
Bref pour commencer, tous les rats ont la peur, ce qui contre du non noir peut parfois être traduit par -vous allez "one-shot" votre adversaire- , à noter que contre du noir, Ronge-Moelle ne sera pas retiré en side, tout simplement pour sa capacité : (tap) sacrifiez un rat : Mettez sur le champ de bataille X jetons de créature noire 1/1 Rat, X étant le nombre de rats que vous contrôlez.
je vous laisse imaginer l'effet bénéfique sur les Rat de Meute et de la Pestilence.

C'est bon pour la meute, c'est bon pour du chainblock, pour résumer, l'arrivée d'une de ces créatures, si elle n'est pas gérée, précède généralement une main tendue suivi d'un "gg".

Du contrôle en éphémère:

Bien évidemment ce n'est pas 4 Tranche-gorge qui vont vous permettre de totalement contrôler les créatures de vos adversaires.

 

Il était donc indispensable d'y rajouter quelques éphémères, 6 me semblent bien cela me permet d'avoir en général une sortie assez équilibrée sachant que c'est un deck où les créatures font le "kill".

Donc 4 Lame du destin, on ne présente plus cette carte, simple, claire, efficace et pas chère.
Ainsi que 2 Fin atroce qui ont le même effet mais qui pour un (N) à payer en plus colle un petit moins 2pv supplémentaire. Assez anecdotique dans certains cas, indispensable dans d'autres.

Coté utilitaire...




La Grouilletière fera le bonheur de vos rats, ils auront l’œil vif et le poil doux et soyeux ! Et rien que ça, c'est un argument de taille !
Non plus sérieusement, la grouilletière est un terrain indispensable en début de partie contre certains decks comme un mono rouge, enfin bref tous ces méchants qui voudront nuire à vos rats, afin de protéger un Rat de meute un peu trop isolé. Bien évidemment, c'est un terrain à utiliser pour du mana en dernier recours, puisque ce qui nous intéresse, c'est sa capacité à régénérer nos rats.
Comme noté plus haut, un petit tricks est possible avec les Rats des cryptes, ce qui vous permettra d'utiliser sa capacité plusieurs tours de suite, vu qu'il ne meurt pas.

La Signature de sang à un but simple : vous renflouer de cartes, dans un deck où la courbe de mana est assez basse (donc possibilité de jouer plusieurs cartes par tour assez tôt)  et où on vous demandera de vous défausser pour copier le Rat de meute, la possibilité de pouvoir piocher plus d'une carte par tour semble indispensable.

L’élixir d'immortalité peut paraître superflu dans ce deck, mais en réalité, il a son rôle à jouer, voire même plusieurs :
- en premier lieu et ce qui parait le plus évident : regagner quelques point de vie,
    soit afin de repasser au-dessus de son adversaire si vous projetez de le finir avec un Rat des cryptes.
    soit d’atténuer le malus des signatures de sang.
    soit juste pour survivre.
- ensuite pour ce qu'on appelle "épuration du deck", par exemple avec 5 ou 6 mana, vous êtes plutôt à l'aise vu la courbe de mana du deck, utiliser l'élixir à ce moment pour mélanger votre cimetière à votre bibliothèque permet de baisser la probabilité de piocher du terrain. et dans certains cas, cette épuration vous permettra de remettre dans la bibliothèque un ou deux Rat de meute qui ont été gérés par l'adversaire, augmentant logiquement la probabilité d'en piocher.

Les Bottes de piedagile reste dans le side, mais on peut les rentré à la place des élixirs contre un deck qui a un peu d'exile, afin de préserver certain rats.

Le Side:

Pour le side je vais faire vite, comme dit plus haut, le side est clairement là pour jouer contre un deck noir ou à majorité noir, puisque dans ce cas, on sera forcé d'enlever 4 Tranche-gorge, 4 Surineur nezumi, 4 Lame du destin et 2 fin atroce. Soit 14 cartes. Je procède comme ceci pour les remplacements :
Pour 4 Tranche-gorge : 4 Fléau bilaire.
Pour 4 Surineur Nezumi : 4 Rats bruyants (ou 2 bruyants / 2 voraces).
Pour 4 Lame du destin : 4 obscure trahison.
Pour 2 Fin atroce : 2 Bottes de piedagile.

Certaine autre cartes peuvent être intéressante notament les Marchand gris d'Asphodèle sachant que les copie des Rat de Meute et les Rats bruyants sont très bon pour la dévotion.

On peut également rentrer un ou deux Calice du vide sur la liste parce que c'est une carte qui peut être intéressante, mais étant donné que je ne la possède pas et qu'elle ne rentre pas tout à fait dans les plans d'un deck "lowcost" je n'en parlerai pas en détail.

---

Rappel: Mon but premier est de créer des decks lowcost un minimum performant, m'expliquer que je ne tiendrai pas face à un burn ou un patriot qui contient des cartes à prix unitaire de 20 à 100 euros ne sera pas un argument, mais plutôt un hors sujet.

Lutter contre une idée reçue : "Sans ton pack rat ou ton ronge-moelle tu ne fais pas grand chose"
Pas nécessairement, même si ces cartes sont clairement avantageuses, ce n'est pas impossible de gagner au "slow poke" avec n'importe quel rat dont les Surineur Nezumi et un peu de contrôle (Lame du destin/tranche-gorge).
Et le deck est assez équilibré pour que si vous n'avez assez de bonne créature, vous aurez du contrôle à la place, vous permettant de temporiser, mais sinon, il y a une chose qui s'appelle le muligan.

Tout commentaire constructif est le bienvenu, Merci et n'oubliez pas, restez en meute !

Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire