Article Magic : Nos amis les slivoïdes

Fiche du Membre

Artar

Avatar de Artar

Hors Ligne

Membre Actif

Grade : [Nomade]

Inscrit le 15/04/2010
Dernière connexion : le 31/10 à 17:29
1226 Messages/ 0 Contributions/ 0 Pts

Nos amis les slivoïdes

Type : L'Univers Magic

Catégorie : Les créatures de magic

Posté le 09/06/2012 par Artar

Les slivoïdes... Ce nom fait tellement rêver lorsqu'on l'entend, vous ne trouvez pas ? Alors je vais vous montrer les secrets d'une race légendaire de Magic !

NOS AMIS LES SLIVOÏDES


Menu :

Mise en bouche :

Description générale

Entrée :


La storyline, la vraie !
  
- Bloc Tempête
- Bloc Carnage
- Bloc Spirale temporelle

Plat :


Les slivoïdes qui ont marqué l'histoire

- Les boss slivoïdes
- Top 10

Fromage :

Jouabilité en format fun et en tournoi

- En fun
- En tournoi

Dessert :


Les illustrations, et ce qui les a rendus si populaires

- Les illustrations
- Les attraits des slivoïdes

Digestif :

Conclusion

Description générale

Les slivoïdes, une race qui a marqué toute une génération, et pas qu'une. Vous voulez savoir comment je les ai connus ? Non ? Tant pis, je vous le dit quand même. Mon frère avait un deck slivoïdes, basé sur le bloc Carnage. Puis je me suis remis à magic avec l'extension Spirale temporelle, où j'ai amélioré son jeu avec les nouveaux slivoïdes. Ce deck a maintenant 10 ans, et je l'améliore toujours. Ceux qui ont commencé après Spirale temporelle ne comprendront peut-être pas cet engouement pour une race pas si puissante que ça, mais bon... Bref, un slivoïde c'est quoi, me demanderiez vous ? Et bien, c'est donc une créature (donc avec force / endurance et tout le blabla) mais qui a de particulier un boost générique. En quoi ce boost est particulier ? Tous les slivoïdes en possèdent un (sauf rares exceptions), et surtout, contrairement aux archidruides elfes et autres vampires captivants, le slivoïde à l'origine du boost en profite lui même (ceci est notamment expliqué par la version anglaise "sliver" signifiant "fragment", montrant qu'un slivoïde est une partie de l'essaim) ! De plus, on notera que ce sont TOUS les slivoïdes qui profiteront du boost, donc même ceux de vos adversaires hélas, et cela a son importance. Prenons comme exemple le texte du célébrissime slivoïde musclé :

"Tous les slivoïdes gagnent +1+1"

On remarque donc bien ce qui a été dit précédemment. La plupart des textes de slivoïdes commencent par "Tous les slivoïdes gagnent" suivi d'un boost ou d'une capacité. Bon, je vous apprend pas grand chose normalement, mais il est bon de commencer cet article avec quelques petites précisions notables. On notera de plus qu'aucun, je dis bien AUCUN slivoïde n'a pas "slivoïde" dans son nom (bon, j'avoue, les changeformes sont une exception, mais bon...) :

       

Voici 3 petits slivoïdes tirés chacun d'un bloc différent ! On voit que même avec l'évolution de magic, nos créatures préférées garderons leur nom de "slivoïde". Et ce, pour encore longtemps je l'espère. Que pouvons-nous remarquer de plus sur les slivoïdes ? Et bien, à part le slivoïde de Venser et le slivoïde métallique, ils sont tous colorés, et mettent en jeu les  couleurs de magic, certains vont jusqu'à en combiner plusieurs couleurs, voire toutes pour le cas des slivoïdes légendaires, dont je parlerai un peu plus tard... Mais en attendant, savez-vous d'où viennent réellement les slivoïdes ? Savez-vous leur histoire, et pourquoi ils sont apparus dans des blocs tels que Tempête, Carnage et Spirale temporelle ?

La Storyline, la vraie !

Le bloc Tempête


On entre maintenant dans un sujet très important : la naissance des slivoïdes ! Le bloc Tempête... Nous sommes en octobre 1997, magic est tout récent, un peu moins de 3 ans et demi après la sortie d'alpha, la 13ème extension de magic sort en magasin. Tempête est le 2ème "bloc" à proprement parler de magic, le premier étant Mirage. Entre autre, ce sera le premier bloc qui sortira des decks préconstruits, qui ont véritablement agrandit la communauté magic (beaucoup de joueurs commencent magic grâce aux préconstruits). Vous ne savez alors pas à quoi vous attendre lorsque vous ouvrez votre premier booster tempête. Vous passez rapidement les communes, prêtez un peu plus d'attention aux uncos, où vous découvrez une carte qui attire votre attention : un slivoïde cornu, n'attendant que la rare, vous vous promettez tout de même de demander à votre entourage quels sont les autres slivoïdes existant.

                                               

La rare est un Eladamri, seigneur des frondaisons, la clé de voûte de tous bon jeu elfe actuel, mais bon, c'est trop classique pour vous, et vous demandez au vendeurs des informations sur les slivoïdes. Il vous dit qu'il en existe une quinzaine à l'heure actuelle, ce qui vous donne envie d'en récupérez d'autre. Au terme du bloc, grâce aux slivoïdes de Forteresse, votre jeu tribal est complet. 
Quelques années plus tard, vous vous décidez finalement à faire de plus amples recherches sur les slivoïdes, et vous apprennez alors leur histoire.

Les slivoïdes apparaissent donc au cours de l'histoire de Dominaria, commencée à Mirage (je vous invite à en savoir plus sur cette storyline) où l'équipage de l'aquilon (vaisseau pouvant voyager à travers les plans) partent à la recherche de leur capitaine : Sissay. Ils s'aventurent donc sur le plan de Rajh, et plus précisément, dans la forteresse de Wölrajh. On notera que cette forteresse est bâtie sur un volcan. L'Aquilon pénetre donc dans les fondations du château. Le vaisseau va devoir traverser les souterrains, puis le fourneau de Rajh, la où nichent les slivoïdes dans des nids accrochés aux piliers.

       

Mais pourquoi les slivoïdes vivent-ils ici ? Wölrajh, l'incarmal de Rajh (celui qui domine ce plan) a donc bâti sa forteresse sur ce qu'on pourrait considérer comme la maison des slivoïdes, il a réussi à s'insinuer dans l'essaim à l'aide de slivoïdes mecaniques, des répliques efficaces des slivoïdes, car ceux-ci les acceptent chaleureusement dans le fourneau. Grâce à ces contrefaçons, Wölrajh arrive a capturer la reine des slivoïdes, leur mère, et le chef de l'essaim. Il le fait dans l'espoir qu'elle puisse lui être utile d'une façon ou d'une autre. Peu après que l'Aquilon soit entré dans la forteresse, son vaisseau, le Prédateur, pille l'Aquilon, et prend notamment l'Héritage, des artefacts dont a hérité Gerrard Capashen, et qui une fois reformés, créeront une magie inimaginable, qui vaincra le Seigneur des landes (Yaugzebul).  Wölrajh, conscient de la puissance de ce qu'il a récupéré, confie ces artefacts à la reine des slivoïdes, là, il sait que l'Héritage sera en sécurité. Il emprisonne également Karn, un golem d'argent étant une partie de l'héritage, dans l'espoir de collaborer avec lui.

         

Lorsque l'équipage de l'Aquilon est confronté pour la première fois aux slivoïdes (je vous invite à lire les TA des slivoïdes de tempête), ils pensent d'abord que ce sont les slivoïdes mécaniques (car ce sont ceux qui se détachent du lot) qui sont les dirigeants de ces créatures. Mais une fois ces slivoïdes tous détruits, ils se rendent compte de leur erreur quand les slivoïdes restants redoublent de vigueur et continuent à les attaquer... Finalement, car un slivoïde seul ne peut rien, ils arrivent à se débarasser de cette menace en les dispersant. Dans l'extension Forteresse, l'Aquilon arrive finalement à libérer Karn de ses chaînes, mais ce dernier sent que d'autres artefacts de l'héritage se trouvent à proximité. Le golem pénètre alors dans une salle, où sont effectivement entreposés les artefacts, puis se retournent, pour découvrir la reine des slivoïdes qui le regarde. Finalement, après la première frayeur passée, le golem arrive à convaincre la reine de le laisser partir avec les artefacts, car ceux-ci, tout comme les slivoïdes pour la reine, font un peu parti de lui même. La reine accepte la requête de Karn, et c'est la dernière fois que l'ont voit les slivoïdes, pour un bon bout de temps !

   

Le bloc Carnage

Lorsque quelques années ont passé, vous remarquez que votre deck slivoïdes est en train de pourrir, aucune extension n'en offre de nouveau, et ceux de tempête ne suffisent plus. Alors, quand vous ouvrez votre booster Légions et que vous tombez sur un slivoïde géniteur, vous êtes emplit par la joie. Vous vous demandez tout de même pourquoi les slivoïdes avaient disparus, et surtout, pourquoi sont-ils réapparus.

Il faut savoir que Wölrajh a été provoqué en duel par Crovax, un ancien membre de l'Aquilon, le duel étant arbitré par Yaugzebul. Croax prit finalement l'avantage, et Wölrajh fut déclaré vaincu. On ne sait pas ce qu'il est advenu de lui ensuite. Crovax est originaire d'Urborg, une contrée dominée par les vampires et autres créatures nocturnes. Un peu plus tard, dans le bloc Invasion, Yaugzebul décide de transplaner Rajh sur Dominaria, certains éléments du plan originels des slivoïdes se retrouvent donc sur Dominaria. Logiquement, Crovax décide de placer la forteresse dans Urborg, au sommet d'un volcan. Malheureusement pour nos slivoïdes, le transplanage s'est mal placé, le fourneau s'est matérialisé au coeur du volcan, au milieu de la lave. Malgré leurs extraordinaires capacités d'adaptation, la plupart sont morts sur le coup, à cause de la chaleur. Certains ont survécu, mais leur avenir est très incertain, car sans reine, l'espèce ne se reproduit plus, et est condamné à l'extinction.

         


                                                 

Mais le malheur des slivoïdes ne s'arrête pas là. Le bloc invasion signifie la fin d'une ère, et c'est effectivement ce qui se passe à l'extension apocalypse. Urza arrive finalement à finir la construction de l'Héritage, pour ensuite l'activer... il en suit un rasage de dominaria, et surtout, la destruction de Gerrard, d'Urza, et de l'Aquilon. Seul Karn survivra au cataclysme. Cette activation a donc détruit tout slivoïdes eventuellement survivants. Karn, suite à ceci, devient un planeswalker (quelqu'un qui peut voyager à travers les plan) et il a pris pour habitude de surveiller les plans qu'il visitait, à l'aide d'un petit artefact. Dominaria n'échappa pas à la règle, et Karn y laissa un artefact bien connu : Le Mirari.

    

Et maintenant, on pourrait penser que c'est la fin des slivoïdes. Figurez-vous que c'est faux. Le Mirari, laissé par Karn, se corrompt lui même petit à petit, et corrompt ceux qui le possèdent. Le Mirari a pour pouvoir de réaliser les veux, mais pas comme on le voudrait. Il a déclenché de nombreuses guerres et morts inutiles. Parmi elles, on note la mort d'Aboshân, l'empereur des céphalides. Faisant le veux que l'eau submerge les continents terrestres, une vague se déverse dans son domaine, détruit les céphalides, Aboshân avec, laissant sa femme, Llawan, reconstruire les ruine de l'empire. Ca, c'est pour Odyssée, le bloc précédent Carnage (je vous invite à lire la storyline complète de ces blocs, qui vaut le coup d'oeil !).

   

Llawan, de son côté n'a pas perdu son temps. Avec des humains, et donc des céphalides, elle monte le projet Jusant, destiné à faire avancer la technologie grâce à des recherches menées sur une îles, où se trouvent les laboratoires du projet Jusant. Quel rapport avec les slivoïdes ? Il se trouve qu'un jours, des chercheurs s'aventurent dans un contrée autre fois appelée Urborg. Là, il décident de faire des fouilles, et tombent finalement sur des fossiles de slivoïdes parfaitement conservés. Ils en emportent naturellement aux laboratoires, où ils entreprennent de redonner vie à ces créatures. Les premiers essais ne sont pas concluant, mais on note que c'est tout de même ressemblant (TA du Graxiplon). Mais ils n'abandonnent pas, et continuent leurs recherches sur cette espèce disparue, ce qui nous amène à l'extension Légions.

       

Dans Légions, les sorciers arrivent finalement à redonner vie aux slivoïdes. Ceux-ci ressemblent cette fois très bien aux fossiles receuillit, et possèdent tout leur ancienne puissance. Le projet les a même boostés, les slivoïdes ont développés de nouvelles capacités, beaucoup de nouvelles capacités, trop même. Trop au point que les slivoïdes, grâce à un système de reproduction boosté par les slivoïdes géniteurs, viennent à envahir l'île, et à tuer tous les sorciers et céphalides qui travaillaient au laboratoire. De plus, les émanations du Mirari, planté au coeur de la forêt de la Krosia par Kamalh, accélère encore plus la reproduction des slivoïdes. L'île est maintenant dominé par ces créatures, et cela est dû à une erreur des chercheurs. Ils auraient du d'abord commencer par recréer une reine, pour qu'elle puisse réguler la reproduction des slivoïdes, et qui surtout, une fois contrôlée, aurait rendu les slivoïdes plus pacifiques, mais ce n'est pas le cas, et au fond de nous, on est heureux que ce soient les slivoïdes qui aient gagné.

       

Pour ce qui est de la suite des slivoïdes, on en apprend un peu avec la dernière extension du bloc Carnage : Fléau. Les slivoïdes ont complètement envahi l'île (cf infestation incontrôlée), mais ne s'arrête pas là. Prenant les pulsation du Mirari pour l'appel de leur reine, ils se dirigent au coeur de la forêt Krosiane, la où se trouve le Mirari. Au même moment, le combat final entre Phage et Akroma a lieu, il en résulte finalement une fusion entre les deux personnages, donnant naissance à Karona. La puissance émise par la fusion occasione la destruction de tous les slivoïdes rassemblés autour du Mirari. Bizarrement, certains d'entre-eux survivent, et même fusionnent en une seule entité : le Suzerain slivoïde. C'est la dernière trace laissée par Magic des slivoïdes pour encore un bon bout de temps. Mais on peut se poser beaucoup de question sur l'avenir des slivoïdes. Le Suzerain a dû relancer l'expansion des slivoïdes, bien que la plupart de ces derniers aient été détruits. Qui sait, si ça se trouve, ils dominent Otaria...

    


                                                     

Le bloc Spirale Temporelle

L'histoire du bloc Carnage se déroulait 100 ans après les évènements du bloc Tempête. Le bloc Spirale Temporelle, lui, reprend l'histoire du plan Otarien 200 ans après Carnage, et donc 300 ans après la première apparition des slivoïdes. Commence ceux-ci ont-ils évolués ? C'est la question que vous vous êtes posé quand on vous a dit que le bloc Spirale Temporelle allait contenir beaucoup de slivoïdes. Immédiatement après avoir entendu la nouvelle, vous foncez sur internet pour voir les nouveaux slivoïdes, et surtout ce qui s'est passé pendant les 200 ans qui ont été passé sous silence.

Dans spirale temporelle, on peut voir que les slivoïdes se sont répandus dans tout le plan, et qu'ils sont les "maître du monde". Ce n'est pas exagéré. Dans le bloc, un nombre surpassant celui de Tempête et de Carnage réunis de slivoïdes sera présent. Leurs capacités sont devenus destructrices (double initiative, piétinement, +2+2). Ils sont devenus plus varié (des slivoïdes malades, d'autres suicidaires, qui se sacrifient). Un boss a tout de même été édité, il s'agit de la légion de slivoïdes qui donne un boost plus que violent a tous les slivoïdes (Qui n'aime pas blason ?). Enfin, on a aussi l'apparition d'un nouveau slivoïde artefact (le slivoïde de Venser, créé par le même mage au début de ses études), de deux cartes de réserve anti-slivoïdes (le slivoïde pestiféré, et le Galessaim, sûrement l'artefact utilisé par Wölrajh pour contrôler les slivoïdes) et d'un artefact en rapport avec les slivoïdes, le Slivorfèvre, utilisé pour créer les slivoïdes métalliques.

Note : Je parlais des capacité d'adaptation des slivoïdes, on remarque que certains slivoïdes de spirale temporel sont les descendant des slivoïdes de distorsion, qui ont réussi à survivre entre Rajh et Dominaria, dans l'Aether, pendant un sacré bout de temps !


         

        

         

Depuis beaucoup de temps maintenant, les slivoïdes n'ont plus de maître. Ils ne sont plus gouvernés. Ils se sont développés suite à la disparition de Karona et du Mirari, toujours en évoluant, et vivant en petits groupes d'essaim, comme des meutes de loups. Le suzerain est mort (de vieillesse) et les slivoïdes n'ont pas ressenti le besoin d'avoir un chef. On notera aussi que les slivoïdes mène la terreur qui s'abat sur de nombreux héros dominariens (Les TA nous montrent ceci), de nombreuses personnes expriment donc leur inquiétude vis à vis des slivoïdes, qui ont bien pris le contrôle du plan. Une personne néanmoins se démarque des autres, et semble plutôt apprécie les slivoïdes : Freyalise.

       


On remarque dans les TA de ces trois slivoïdes que Freyalise (un Arpenteur mis en scène dans la Storyline de Spirale Temporelle, bon courage pour la lire ^^) cherche une source de mana. Elle se tourne alors vers les slivoïdes, et elle dit les comprendre : Tant qu'on ne se met pas en travers de leur chemin, et qu'on les aide, il ne feront rien de mal (Encore une ressemblance avec les abeilles). On voit finalement que Freyalise s'improvise maître des slivoïdes, en effet, les slivoïdes n'ayant ni reine, ni guide, quiconque voudrait les contrôler le pourrait, bien sûr, s'il ne présente aucun danger, et qu'il les aide. On reparle donc des slivoïdes plus en détail dans Chaos planaire.

Toujours avec des TA de certains héros Dominariens, les slivoïdes sont encore présent. Effectivement, l'histoire de Chaos planaire nous explique Freyalise a fait des slivoïdes une armée. On les retrouve en train de se battre contre une armée phyrexiane (et oui, encore eux !), mais ils ont malheureusement le dessous sur le combat. Plus tard, le maître tisseur (un nomade qui s'est réfugié dans la Cité des Traîtres de la Forteresse. Wohlrajh s'en est servi comme sujet d'expérience, en tordant son esprit jusqu'à la mort, le transformant en créature de l'ombre. Son bras droit, Dinne, était un Paladin en Vec, qui fut donné comme jouet au Maître tisseur. Lorsque Wohlrajh tomba, le Maître tisseur fut arraché à la réalité avant d'être aspiré dans la faille. Et à présent, il a une armée de phyrexians, celle qui combat les slivoïdes) arrive finalement à reprendre le contrôle des slivoïdes, aux dépends de Freyalise. Freyalise est maintenant seule contre l'armée de Slivoïdes et de Phyrexians.

Elle ne peut bien sûr pas leur tenir tête. En guise de dernier souffle, elle reconstitue la totalité de Linciel en un gigantesque arbre unique, puis, après avoir grimpé au sommet, elle prépare un sort, destiné à la tirer d'affaire.
Les slivoïdes et phyrxians grimpent à sa rencontre. Freyalise finalement prend conscience qu'il faille fermer la faille de Linciel (La storyline du bloc explique l'ouverture de failles temporelles d'où les phyrexians entrent pour conquérir Dominaria). De ce fait, elle se jette dedans, la refermant à jamais, et mettant fin à sa vie de la même manière. Finalement, le maître tisseur finit par être incinéré par Venser (lisez la Storyline ^^, mais bon, rapidement, c'est un gentil qui veut combler les failles), on en conclut, peut être hâtivement, que les slivoïdes sont de nouveau sans maître.

On n'en apprendra pas plus que ça dans l'extension Vision de l'avenir. Mais la carte Légion de slivoïdes nous montre que les slivoïdes sont toujours sans maître, mais sont de plus en plus nombreux. Le texte d'ambiance de la carte Suzerain slivoïde nous montre que l'essaim finira par se regrouper, uni par une sorte de lien spirituel (un peu comme la tramepensée pour les sangamis). La future réapparition des slivoïdes (on l'espère) est montrée par les 5 slivoïdes venus du futur de Vision de l'avenir ! Alors, ils domineront, ou ils domineront pas ?

       


On remarquera de plus qu'un jeu slivoïde a pu réellement percer dans le format bloc Spirale Temporelle, et cette fois, à titre de deck compétitif !

Sources :

http://www.smfcorp.net/articles/122-storyline-les-slivoides.html
http://www.magiccorporation.com/gathering-forum-viewtopic-59-67423-planar-chaos-novel-spoilers.html
http://www.smfcorp.net/articles/fr-211-l-univers-de-magic-spirale-temporelle.html
Et mes connaissances personnelles sur ces créatures

Les slivoïdes qui ont marqué l'histoire

Les boss slivoïdes

Si vous avez lu la partie d'avant, vous connaissez les trois boss slivoïdes : La Reine des slivoïdes, le Suzerain slivoïde et la Légion de slivoïdes. Tous les 3 ont leur particularités, leur intérêt, et leur bloc qui leur est propre.

Commençons par les point communs. Déjà, ce sont des 7/7 pour un mana de chaque couleur, c'est difficile à poser, mais on y arrive (slivoïde cuirgemme). Pour 5 CCM une 7/7, ça fait mal, si en plus ça bénéficie des capacités de ses congénères, ça tape encore plus fort. Voilà pour les points communs, mais maintenant, regardons les plus en détail :

La Reine des slivoïdes :


Pour deux manas incolores, vous mettez un jeton 1/1 slivoïde. Bon, déjà, c'est très fort de pouvoir mettre des jetons sans nécessiter d'engagement, mais si en plus c'est un slivoïde... Pour 2, on posera un gros thon bourré de capacités comme on les aime. C'est pour moi le meilleur boss des slivoïdes, et le plus emblématique, posez la mère de toutes nos bestioles, ça a de la gueule. Et puis après, quand on a 20 slivoïdes sur la table, on est content.

Le Suzerain slivoïde :

Celui-là, il n'est pas mauvais non plus, et accumule deux capacités, la deuxième étant plus anecdotique. La première est très puissante dans la mesure où on peut aller chercher le slivoïde le plus propice à la situation actuelle pour seulement 3 manas incolore. C'est ce qui le rend assez puissant, mais bon, pour moi, la reine est meilleure. La deuxième capacité permet de prendre le contrôle d'un slivoïde. Alors bon, ça marche contre les deck slivoïdes et changeforme, mais ce ne sont pas les decks les plus répandus comme vous pouvez vous en douter !

La légion de slivoïde :

Le dernier à être sorti, et le moins bon aussi. Sa capacité est plus commune déjà, un boost, c'est pas vraiment original, et bien que ça fasse bien mal (on arrive facilement à un +4+4 pour tout le monde), ça fait l'effet d'un blason. Fin bon, c'est quand même à caser dans un deck slivoïde, bien qu'il soit moins "classe" que ses deux congénères.

Voilà pour les boss, qui bien sûr,si on faisait un top des meilleurs slivoïdes, arriveraient en 1er (quoique...) ! En parlant de top...

Top 10 des slivoïdes


Notez que ce top est plutôt personnel, bien que j'ai essayé de voir les avis de chacun, les boss sont bien sûr exclus du top,

N°10 : Slivoïde d'essence, édité en Légions et en Spirale Temporelle.



Un très bon rapport CCM / FE pour un slivoïde, et surtout, une capacité assez intéressante : Au début, on ne voudra pas bloquer avec nos faibles slivoïdes pour parer les premiers dommages, avec le slivoïde d'essence, on peut éviter de mourir bêtement à cause d'un jeu trop aggressif.

N°9 : Slivoïde à plaques, édité en Légions




Encore un slivoïde bien utile face à aggro. Déjà, un slivoïde à 1, ce n'est pas commun, si en plus son effet est bon, que demande le peuple ?

N°8 : Slivoïde Musclé/ligamenteux, édité en tempête/Spirale temporelle

    

Bon, ce sont des 2/2 pour 2CCM quand ils arrivent en jeu, très bon rapport FE/CCM donc. En plus, leur effet est très appréciable en début de partie !

N°7 : Slivoïde de garde, édité en Légions



En voilà un que j'apprécie tout particulièrement ! Il fait gagner des parties à lui tout seul, bon, par contre, son coût est assez élevé, mais contre un monocolore, c'est tellement bon !

N°6 : Slivoïde chasseur, édité en Légions



Alors celui-ci, c'est mon préféré. Il offre ce qui manque le plus aux slivoïdes : de la gestion ! Et ça, ça n'a pas de prix. Pour moi, la provocation mériterait d'être revisitée.

N°5 : Slivoïde changeant, édité en Légions




Lui, il fait très mal. Son texte veut dire "tous les slivoïdes sont imblocables", combinez ceci avec un slivoïde de puissance, et c'est fini... De plus, je le trouve joli au niveau de l'illustration !

N°4 : Slivoïde ailé, édité en Tempête


                                                 

Celui-là, il envoie du lourd. En plus de vous épargner une mort par les airs avec vos slivoïdes regardant les cieux, ça vous donne vous même la possibilité de gagner par les airs, et en plus, pour 2 CCM, que demande le peuple ?

N°3 : Slivoïde coagulé, édité en Tempête



Personnellement, je joue le slivoïde des cryptes, qui bien qu'étant moins bon, dépanne bien. Celui là, il est juste surpuissant, votre adversaire aura beaucoup plus de mal à gérer les slivoïde gênants, et ça, c'est la victoire !

N°2 : Slivoïde cuirgemme, édité en Spirale Temporelle




Il n'est pas du tout offensif, mais offre une accélération de mana tellement utile ! En fois 4 dans n'importe quel jeu slivoïde, il forme la clé de voûte de cette archétype.

N°1 : Slivoïde cristallin, édité en Forteresse

                                               

Le must des slivoïdes. Toutes mes créatures sont inciblables, tu fait quoi ? Comment ça tu concèdes ? En attendant qu'ils en sortent un qui fait la défense talismanique, car le linceul a ses défauts (exit le slivoïde magmatique !).


Voilà pour ce petit top 10, certains slivoïdes auraient peut-être mérités d'être cités, mais s'ils ne sont pas là, c'est à cause de mauvaise synergies avec d'autres, ou simplement de goût (Exemple : slivoïde magmatique surpuissant, mais on ne peut pas sortir le slivoïde cristallin, de même, les slivoïdes qui nécessitent un sacrifice sont forts, mais je n'aime pas le concept de sacrifier une bonne capacité juste pour un effet temporaire). On remarque aussi que les meilleurs slivoïdes sont de Tempête, bien que Légions en compte de nombreux qui valent leur pesant d'or. Spirale temporelle est un peu en reste, mais c'est pardonné avec le slivoïde cuirgemme.

Jouabilité en format fun et en tournoi

En fun

Je pense que l'archétype "slivoïdes" a été très joué en fun, pour beaucoup de raison, que j'énoncerais plus tard. Je vais vous proposer un deck, plutôt fun, mais pas mauvais, où le but sera de très rapidement noyer votre adversaire sous le flot de votre essaim, bien sûr, j'utiliserais les slivoïdes les plus ancien.

La menace slivoïde, Fun

Créatures : 34

4 Slivoïde cuirgemme
4 Slivoïde à plaque
2 Slivoïde d'essence
4 Slivoïde musclé
4 Slivoïde ligamenteux
4 Slivoïde provocateur
2 Slivoïde chercheur
2 Slivoïde changeant
2 Slivoïde cristallin
4 Slivoïde ailé
1 Suzerain slivoïde
1 Reine des slivoïdes

Artefacts : 4

4 Porte du dolmen

Enchantements : 2

2 Appel aux frères

Terrains : 20

4 Mesa aride
4 Forêt pluviale embrumée
2 Fonderie sacrée
2 Jardin du temple
4 Caverne des âmes
2 Ziggourat ancienne
1 Plaine
1 Forêt

Voilà pour un petit jeu fun qui se défend bien. Hors terrains (j'ai ici mis l'idéal, hors Biland alpha), le deck est assez budget, seuls les deux boss seront difficile à se procurer. On notera quelques absents, notamment le slivoïde de garde (coûtent 5, et un effet pas aussi dévastateur que les 2 boss), et les slivoïdes noirs, car ces derniers à part la régénération n'offrent rien de très utile. Les slivoïde chercheur sont présent pour aller chercher le suzerain slivoïde en premier lieu, pour qu'à son tour, il aille chercher les slivoïde propices à la situation. Pourquoi 4 portes du dolmen me demanderez vous.  C'est juste que moi, je joue avec du noir, et que les slivoïdes provocateurs vont parfaitement bien avec les slivoïdes des cryptes. Ici, il n'y a pas de noir, mais grâce à la porte du dolmen, nous n'aurons pas besoin d'avoir les slivoïdes régénérateurs avec le provocateur. L'appel aux frères est très bon, dans la mesure où vous trouverez toujours un slivoïde dans les 5 cartes du dessus de votre deck, et en plus, ça ne vaut rien en argent, alors pourquoi s'en priver ? Sinon, comme je l'ai dit, les terrains, c'est si vous êtes riches. Moi je me débrouille avec le cycle des terrains éclatant. En plus, une fois un slivoïde cuirgemment en jeu, plus de problème de mana, privilégiez donc une base verte à votre deck ! 2 slivoïdes cristallins. Pourquoi ? Parce qu'ils sont facilement tutorisables, et que leur effet n'est pas transcendant en début de partie.

Je dois vous avouer qu'un slivoïde peut avoir de nombreuses associations de couleurs, mais j'insiste sur un minimum de vert, pour les slivoïdes cuirgemmes qui sont tout simplement magiques. Le rouge et le noir sont pour moi les deux couleurs les plus optionnelles. Le rouge est peut-être même un peu moins bien, mais les slivoïde provocateur sont vraiment puissants (tout comme les slivoïdes coagulés sont excellents pour le noir).

En tournoi (Actuel), deck tirés de mon esprit tordu


Là, on entre dans un sujet bien délicat, qui va nous faire basculer sur les défauts de nos slivoïdes bien aimés. Effectivement, j'ai pu trouvé des listes de deck slivoïde dans les blocs Tempête, Carnage et Spirale temporelle. Mais en T2, T1.5, T1, T1.X et Modern, ils sont un peu délaissés. Pourquoi ? Simplement parce que pour qu'un slivoïde soit performant, il doit contenir beaucoup, BEACOUP de slivoïdes, car sinon, ce seront des pauvres 1/1 certe avec un super effet, mais sans la protection donnée par l'essaim. Et les jeux créatures ne sont pas légions (^^) si on veut utiliser les slivoïde Légions et Tempête. En T1, ils vont se faire laminer, en T1.5, il y a peut être des chances, mais va falloir serrer les dents à chaque match. Non, on ne peut tous simplement pas les utiliser en formats où l'ont peut voir des cartes trop dégénérées pour nos pauvres créatures. Alors, que pouvons nous faire ? J'ai un peu exploré la question du modern, où ça peut être jouable avec seulement les slivoïde de Spirale temporelle, et quelques sorts bleus ou rouges. Mais, et ça c'est peut être plus intéressant, il y a un format en ce moment pas très joué en tournoi mais qui a connu un succès phénoménal : j'ai nommé le Commander, et là pour le coup, on a de quoi bien s'amuser ^^ !

Domination slivoïde, Modern


Créatures : 32

4 Slivoïde cuirgemme
2 Slivoïde d'essence
4 Slivoïde Houachefeu
4 Slivoïde ligamenteux
2 Slivoïde chercheur
4 Slivoïde Nécrotique
2 Slivoïde de puissance
2 Légion de slivoïde
4 Slivoïde à piquants
4 Slivoïde de distorsion

Ephémères : 8

4 Incinération
4 Foudre

Terrains : 20

4 Mesa aride
4 Forêt pluviale embrumée
2 Tombe aquatique
2 Jardin du temple
4 Caverne des âmes
1 Forêt
1 Plaine
2 Montagne

Side : 15

3 Slivoïde harmonique
3 Slivoïde à filière
3 Slivoïde opalin
4 Hélice d'éclairs
2 Piège brisesprit

Version plutôt aggressive, la partie se déroulera en 3 actes :

1er acte : Base de mana avec les slivoïdes cuirgemme, défense avec les slivoïdes ligamenteux et slivoïdes à piquants, gestion avec les foudres et les incinérations. Mettre la pression avec les slivoïdes Houachefeux.

2ème acte : Recherche avec les slivoïde chercheurs (qu'on va directement recycler la plupart du temps), gagner des points de vie avec les slivoïdes d'essence, plus de slivoïdes avec l'appel aux frères. Gestion niveau 2 avec les slivoïdes nécrotiques.

3ème acte  : Finnisseurs avec les Légions de slivoïdes, les slivoïdes de distorsion, et les slivoïdes de puissance.

Voilà, sachant que cette fois, avoir les terrains de la liste est quasi vital si on veut avoir de la compétitivité. Au niveau du side, on a les slivoïdes harmonique au cas où on ait du mal contre certains enchantements, les slivoïdes à filière contre des jeu utilisant le vol, les slivoïdes opalins contre les jeux voulant gérer nos slivoïdes, et les hélices d'éclairs, à utiliser contre un jeu TRES aggro car ça fragilise notre base de mana ! Les pièges brisesprits servent bien évidemment à avoir une réponse aux jeux déluge.

La réserve me paraît améliorable, mais au final, on arrive à un petit jeu qui fait bien mal, et qui est très aggressif. Et oui, je pense qu'il a des chances de gagner quelques parties, bien qu'il me paraît faible contre combo et contre contrôle.

L'essaim, Commander

Créatures : 36

1 Slivoïde des cryptes
1 Slivoïde à plaques
1 Slivoïde provocateur
1 Slivoïde des laîches
1 Slivoïde harmonique
1 Slivoïde cristallin
1 Slivoïde coagulé
1 Slivoïde cuirgemme
1 Slivoïde changeant
1 Slivoïde de distorsion
1 Slivoïde ailé
1 Slivoïde hibernateur
1 Slivoïde ravitailleur
1 Slivoïde acide
1 Slivoïde de puissance
1 Slivoïde de garde
1 Slivoïde musclé
1 Slivoïde ligamenteux
1 Slivoïde d'essence
1 Slivoïde métallique
1 Slivoïde à filière
1 Slivoïde opalin
1 Slivoïde sanguin
1 Slivoïde cornu
1 Slivoïde griffu
1 Slivoïde chercheur
1 Slivoïde nécrotique
1 Slivoïde houachefeu
1 Slivoïde synaptique
1 Slivoïde magmatique
1 Slivoïde géniteur
1 Slivoïde enraciné
1 Slivoïde aiguisé
1 Slivoïde à aiguilles
1 Slivoïde vampirique
1 Slivoïde virulent

Créatures légendaires : 2

1 Légion de slivoïdes
1 Reine des slivoïdes

Sorts : 12

1 Fuite de mana
1 Foudre
1 Incinération
1 Droit à la gorge
1 Fracasser
1 Lame du destin
1 Percesort
1 Prédestination
1 Contemplation
1 Négation
1 Terreur
1 Visions nées du sérum

Artefacts : 9

1 Porte du dolmen
1 Porte des destinées
1 Blason
1 Epée de festin et de famine
1 Epée de corps et d'esprit
1 Epée de guerre et de paix
1 Bottes de piedagiles
1 Epée des ténèbres et de la lumière
1 Epée d'eau et de feu

Enchantements : 2

1 Chemin des descendants
1 Appel aux frères

Terrains : 38

1 Grève inondée
1 Fondrière sanguinolente
1 Estuaire pollué
1 Lande venteuse
1 Contreforts boisés
1 Forêt pluviale embrumée
1 Catacombes verdoyantes
1 Lac de montagne bouillant
1 Mesa aride
1 Plaines marécageuses
1 Tombeau luxuriant
1 Fonderie sacrée
1 Jardin du temple
1 tombe aquatique
1 Badlands
1 Bayou
1 Plateau
1 Savanne
1 Taïga
1 Île tropicale
1 Toundra
1 Mer souterraine
1 Scrubland
1 Caverde des âmes
1 Ziggourat ancienne
1 Cité d'airain
1 Tour du commandant
3 Marais
3 Île
3 Montagne
1 Forêt
1 Plaine

Commandant : 1

Suzerain slivoïde

Voilà voilà pour ce deck ^^ Bon, je n'ai pas beaucoup de connaissances sur le commander, mais on arrive avec notre deck de 100 cartes tous simple, des créatures pour tuer, des sorts pour gérer, des artefacts pour booster et des enchantements pour chercher ! Bien sûr, le deck est hors de prix, mais si vous remplacez les terrains par des trucs moins cher, il devient budget (hors épées). On préfère le suzerain en commandant à la reine, car sa capacité à aller chercher des slivoïdes est très très utile.

En tournoi (Non-Actuel), deck ayant vraiment été joués

Juste pour parler d'un deck qui a été beaucoup joué en T1.5 d'il y a 4 et + ans : Counter Slivos, disparu à cause du fait que les créatures sont devenus de plus en plus puissantes avec le temps. 

Counter Slivos

Créatures : 23

3 Slivoïde ailé
4 Slivoïde cristallin
4 Slivoïde ligamenteux
4 Slivoïde musclé
4 Slivoïde virulent
4 Slivoïde à plaque

Artefacts : 4

4 Fiole d'Aether

Sorts : 15

1 Vérité résonnate
4 Force de volonté
4 Hébétude
4 Remue-méninges
2 Fuite de mana

Terrains : 18

1 Forêt
1 Savanne
1 Île tropicale
2 Toundra
3 Lande venteuse
3 Plaine
3 Île
4 Grève inondée


On a ici une version bien plus contrôle d'un deck slivoïde. Effectivement, on a mis les slivoïde ici pour faire le kill, car ce sont quand même de grosses créatures ! Les slivoïdes ailés et Virulent serviront à tuer l'adversaire par la voie des airs, avec des marqueurs poison. Le cristallin est évidemment là pour défendre tout le monde, et les musclés, ligamenteux et à plaques donnent des boosts assez utiles en l'absence du slivoïde ailé, et pour lutter contre aggro. Des contres très classiques dans l'environnement Legacy ici pour faire ce que les slivoïdes ne font pas : De la gestion. C'est une version Vert-Blanc-Bleu. Personnellement, j'aime bien, et c'est un peu triste pour nos slivoïdes que les créatures aient réussi à détrôner nos slivoïdes en terme de puissance, car ce deck a été un des seuls où les slivoïdes ont vraiment réussi à percer dans un format pas forcément acceuillant !

Note : Les slivoïdes ont surtout été beaucoup joué dans le bloc Carnage et le bloc Spirale Temporelle en tournoi. Je n'ai pas posté de liste de ce genre ici, car si vous regardez un peu sur le site, vous les trouverez facilement

Les illustrations, et ce qui les a rendu si populaire


Les illustrations (Moeurs et Physique)

Un slivoïde, c'est beaucoup de choses. Alors oui, ça vit en meute, et tout seul, ça n'a pas une grande espérance de vie. Tout ça c'est bien beau ! Mais au final, un slivoïde, à quoi ça ressemble ? Il faut savoir que ce sont des reptiles à moeurs insectoïdes. Effectivement, leur tête allongée et leur corps assez fin font penser à des reptiles, mais les slivoïdes, au final, se conduisent comme des fourmis. Il faut imaginer qu'à tempête, c'était une fourmilière géante, puis ils se sont regroupés en plus petites slivoïdières, où les slivoïdes géniteurs assuraient la reproduction des slivoïdes. Alors, reptiles ou insectes ? Je dirais reptiles, pour des raison personnelles, et surtout, parce que les slivoïde sont trop beaux pour être considérés comme de vulgaires insectes.
On note donc que la reproduction doit se dérouler de la même façon que chez les fourmis, un mâle fertilise la femelle, qui pourra alors assurer la pérennité de l'essaim. Mais on ne peut pas l'affirmer, car aucun détail n'a été donné par Wizard sur ce sujet.
Sinon, la particularité physique des slivoïdes est qu'il va pouvoir modifier sa morphologie, bien sûr, pas comme les changeformes (ceux-ci n'ont pas de squelettes réellement préétablis), mais qui se modifiera dès qu'un de ses congénères sera à proximité. Regardez par exemple le TA du slivoïde de puissance.



On voit que dès que le slivoïde de puissance apparaît, les muscles des autres slivoïdes se développent. L'illustration le montre bien, on voit que ce slivoïde est bien plus musclé que ses congénères. Comment pourrait-on expliquer ce phénomène ? Et bien, nul ne le sait. Le fait que les slivoïdes acquièrent une nouvelle capacité dès qu'un de leur confrère pointe le bout de son nez relève de la science fiction... En parlant de science fiction, j'aimerais noter la grande ressemblance entre les slivoïdes et les zerg de starcraft 2 ^^

      

Il faudrait vraiment être borné pour ne pas remarquer la resemblance entre ces deux créatures... Qui sait, peut être que les slivoïdes de Rajh ont été implanté par Wolräjh depuis le plan de Char : Cf Storyline de starcraft pour les non-connaisseurs qui voudraient en savoir plus !

Mais bon, on s'éloigne du sujet là ! Alors parlons de chose un peu plus concrète. Je ne vais pas m'amuser à décrire chaque slivoïde, mais je vais m'attarder sur l'illustration des trois patrons slivoïdes

       

La reine a été faite par Ron Spencer, un illustrateur Archi-connu de Magic (il a entre-autres illustré la première version de terreur, Volonté de Yaugzebul, A mon seul désir, Creuset des mondes... Il s'est arrêté vers M10, après le bloc Sombrelande, mais bon, il a commencé à Alpha aussi !. J'apprécie particulièrement cet auteur, car on peut remarquer que ses dessins sont très travaillés, il y a beaucoup de détails (et pas seulement pour les slivoïdes, regardez donc A mon seul désir et Volonté de Yaugzebul). Et personnellement, le rendu est magnifique, et on reconnaît bien la reine des slivoïdes dans l'illustration.

       

Pour ce qui est du Suzerain slivoïde, c'est Tony Szczudlo qui l'a réalisé. J'aurais un reproche à faire à son illustration : Contrairement à la reine, on ne devine pas que ce slivoïde est de toute les couleurs. Personnellement, j'aurais pensé qu'il était vert-bleu (Si on ne prête pas attention au fait que c'est un slivoïde légendaire). Lui pour le coup, il a illustré moins de carte (quand même un bon paquet). Je n'en ait pas relevé de connue, mais si vous voulez en savoir plus, regardez ce qu'il a fait (de Masques de Mercadia jusqu'à Spirale temporelle).

Enfin, pour la Légion de slivoïdes, illustrée par Ron Spears, on a bien l'illustration qui est en concordance avec la carte, son nom, ses couleurs, et même ses effets (on voir un gros paquets de slivoïdes). Il est lui aussi très connu dans son domaine. On lui doit notamment le Voleur de Souchemer, et surtout, les éternelles rivales Akroma et Phage ! Rien que pour ces deux dernières cartes, j'aime bien ce qui fait (Akroma est franchement magnifique).

       

Les attraits des slivoïdes

Mais dites moi, pourquoi aime t-on les slivoïdes à ce point là. Au finakl, c'est une race tribale comme n'importe quelle autre ! Pourquoi ne préférons nous pas les elfes, ou les humains, tout bêtement ? Voilà plusieurs raisons (que je pense qu'elles sont vraies, mais elles peuvent être à l'origine d'un débat sans fin ^^) :

- Tout d'abord, les slivoïdes sont une race qui n'EXISTE PAS hors magic, et ça, ça met déjà out les elfes, nains, humains, ondins, etc... Franchement, qui aurait eu l'idée de créer des slivoïdes... Vraiment...

- Ensuite, contrairement à d'autres races qu'on voit une fois puis Bye bye, les slivoïdes, sans apparaître trop souvent (comme les vampires ces temps-ci, ou plus simplement les elfes), sont apparus trois fois, et à des intervalles de temps assez Régulier : Tempête est édité en Octobre 1997, Carnage en Octobre 2002 et Spirale temporelle en Septembre 2006. A peu près 5 ans d'écart entre chaque éditions (4 entre Carnage et spirale temporelle). Cela pourrait-il signifier que les slivoïdes seront de retour cette année ?

- De plus, les slivoïdes ont cette particularité qui les diffèrent des autres races : Une capacité commune à tout le monde, hors slivoïdes artefacts et légendaires. Le fait que chaque slivoïde ait la même capacité (le même début de capa-box) rend cette race jouable uniquement en tribal, et bien sûr, nous les joueurs, on aime avoir des jeux tribaux !

- Enfin, les slivoïdes, comme je le disait précedemment, ont une part de mystère au niveau de comment ils fonctionnent. On ne sait pas exactement d'où ils viennent, Wizard ne l'a jamais révélé. Peut être aura t-on un jour un bloc sur le plan originel des slivoïdes (avec d'autres races bien sûr, car sinon, on s'ennuirait un peu en T2...).

Voilà voilà pour cette partie ^^ J'espère vraiment que Wizard va remettre un jour les slivoïdes sur le devant de la scène (et pour le coup, je ne pense pas qu'ils aient pu oublier ce concept si facilement !).

Conclusion


On en arrive hélas à la fin de cet article sur ces créatures mystérieuses, qui en ont donc encore beaucoup à nous révéler. J'espère que comme moi, vous aimez ces gentilles petite bête (ou pas, envahir un continent, je sais pas si c'est vraiment sympathique) et que vous espérez qu'ils vont revenir un de ces jours ^^. J'espère aussi que vous en avez appris un peu plus sur eux, parce que moi en tout cas, surtout au niveau de la storyline de Tempête et de Spirale Temporelle, j'en ait appris des choses intéressantes ! Si vous avez tout lu, bravo, parce que c'est quand même assez long (quoique, j'ai mis beaucoup d'images pour aérer le texte). Une bonne dose de recherches a été nécessaire à la création de cet article ! J'espère aussi que d'autres se mettront à rédiger sur des races qu'ils ont apprécier (il y a plus d'une centaine de races à Magic, et vraiment peu d'articles sur elles comparé à ce nombre). Voili voilou ! A la prochaine !


Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire