Article Magic : Akroma

Fiche du Membre

Superarcanis

Avatar de Superarcanis

Hors Ligne

Modérateur Actif

Modération : Arts, Articles

Grade : [Modo Forum]

Inscrit le 03/08/2005
Dernière connexion : le 20/10 à 10:07
7012 Messages/ 1 Contributions/ 0 Pts

Akroma

Type : L'Univers Magic

Catégorie : Biographie des personnages

Posté le 28/03/2007 par Superarcanis

Lieu de naissance : Dominaria, continent d'Otaria
Née en 4306 AR
Morte en 4306 AR
Forme de vie : Ange

Quand on pense aux anges, on y voit la manifestation sainte de la lumière et de la pureté, créée dans le Royaume de Serra. D'autres pensent qu'il s'agit de gardiens bienveillants qui ont été faits pour servir et protéger. Cependant, de tous les anges dans la longue histoire du multivers, aucun n'a jamais été autant craint que la tyrannique Akroma.

Cet article est présent dans sa version originale sur Phyrexia.com.

Biographie d'Akroma




Akroma doit son existence à un rêve d'Ixidor, le maître illusionniste, qui a été banni d'Aphetto après la mort de son amour Nivea. Rendu fou par sa mort et son exil dans le désert, Ixidor a découvert ses pouvoirs cachés, la possibilité de rendre réelles ses illusions.

Akroma a été faite à partir du bras d'Ixidor, devenant une part loyale de son créateur. Elle était son protecteur et effectuait ses ordres. Une de ses premières tâches devait être de venger son créateur en supprimant la source de ses tristesses, une femme qui avait supprimé son amour et à qui il devait en partie son exil. Cette femme était Phage.


"Tant que le monde ne se sera pas uni dans ma fureur vengeresse et que Phage ne sera pas détruite, je ne resterai pas immobile."



Presque immédiatement, Akroma est allée au sud d'Aphetto, où des célébrations avaient lieu en raison de l'achèvement récent du Grand Colisée. Dans l'arène, un match spectaculaire entre Phage et son frère, le barbare Kamahl, avait lieu. De la manière dont se passait le combat, Akroma savait que ses espoirs que Phage meurt durant celui-ci étaient voués à l'échec. Apparemment Kamahl ni ne la blesserait, ni ne la tuerait, dans l'espoir que celle-ci voit ses erreurs et abandonne la Coterie. Cela signifiait pour Akroma qu'elle devait tuer Phage de ses propres mains.

Akroma atterri dans l'arène, et les bruits se turent. Phage et Kamahl arrêtèrent de se battre et se tournèrent face à la nouvelle venue. Aux yeux d'Akroma, le combat dura des heures. Elle s'est battue vaillamment et avec toute son habileté mais les forces combinées de Kamahl et de Phage s'avérèrent trop fortes pour elle. Elle se débrouilla pour s'échapper, mais après que ses jambes ne soient arrachées de son corps.

Dans sa grande douleur, Akroma vola vers Ixidor, la seule personne qui pourrait l'aidée. Ixidor lui a révélé qu'il utiliserait un processus de greffe inspiré par les phyrexians antiques pour remplacer ses jambes. Ses nouvelles jambes augmenteraient sa force énormément. Cependant, pour commencer le processus, Akroma avait besoin d'un donneur. Ixidor avait la solution parfaite. En utilisant ses grands pouvoirs, Ixidor a rêvé de l'existence d'un jaguar et l'a ensuite tué. En prenant ses jambes, Ixidor a imaginé Akroma soignée, saine et sauve. Quand il a ouvert ses yeux, les jambes d'Akroma ont été remplacées par celles du jaguar, faisant d'elle une sorte d'amalgame. Akroma était comme neuve et remplie d'une nouvelle énergie.

Après qu'Akroma ai parlé à son créateur des événements de sa dernière rencontre avec Phage, il l'a informée qu'une attaque sur Topos était inévitable. La Krosia et la Coterie avaient commencé à former une alliance et ils attaqueraient en quelques semaines. Immédiatement, Ixidor a commencé la construction d'une armée pour défendre sa terre. Il a créé des centaines de milliers de créatures étranges. Pour en apprendre plus sur les stratégies de ses adversaires, il a créé des milliers de petits êtres qui pourraient lui permettre d'avoir accès aux pensées de ses ennemies. Pour renforcer ses frontières, il a créé des créatures de lumière inspirant la crainte. Au cas où ses plans devaient être ruinés, Ixidor a créé plusieurs ombres de lui, qu'il a appelé des unmen et qui lui permettraient de s'évader instantanément. Avec ces préparatifs, Ixidor a estimé que Topos était bien préparé pour l'assaut.

L'attaque est venue plus tôt que prévue et Akroma a été étonnée de voir que, tandis que les armées de la Krosia et de la Coterie marchaient au pas vers Topos, elles étaient accompagnées par de riches spectateurs du Grand Colisée. Clairement, la Coterie avait décidé que la bataille allait être un spectacle plutôt qu'un combat. On ne permettrait pas cette décadence dans Topos. Les armées combinées de la Krosia et de la Coterie convergèrent à la frontière de la terre d'Ixidor et presque instantanément, une image d'Ixidor est apparue, leur ordonnant de s'en aller. Cependant, c'était trop tard. La ruse avait déjà marché. Les petites créatures avaient déjà infesté les armées, émettant les pensées des hommes et des bêtes à Ixidor. Discernant les pensées de ses ennemis, Ixidor a envoyé la deuxième vague pour lutter contre l'ennemie. Chargeant dans la bataille, les créatures bizarres ont immédiatement pris les formes des ennemis qu'elles touchaient, causant la confusion dans les rangs adverses. Tandis que les soldats combattaient leurs étranges copies, ils réussirent à avancer sur les restes des clones détruits.

Ce qu'il restait des forces de la Krosia et de la Coterie avançait, mais leur route a été barrée par des murs faits de trous dans le temps et d'énergie temporelle. C'est à ce moment là qu'Ixidor lâcha sa dernière vague, la plus dévastatrice, composée de créatures de lumière. Pendant ce temps Akroma volait vers Phage pour engager le combat, mais elle a vu une des créatures de lumière entrer en elle. Le résultat a été instantané. En un instant, la terre autour de Phage a éclaté et chaque personne qu'elle a tuée a été réincarnée en une énorme guivre zombie étendant la mort et la destruction autour du champ de bataille. Akroma observait dans les airs, impuissante, comment l'une de ces guivres a avalé son créateur Ixidor et s'est échappée avant qu'elle ne puisse l'assassiner. Les forces combinées de la Krosia et de la Coterie s'enfuirent. Peu après, les guivres disparurent derrière Phage, laissant Akroma seule dans Topos ruiné. Phage et Kamahl s'étaient enfuis du champ de bataille et Ixidor était sûrement mort. Akroma fut dévastée. Son "Dieu" avait été défait et ses armées étaient ruinées. Cependant, elle décida de venger Ixidor et d'accomplir ses rêves.


Ixidor et son armée furent défaits.



Un mois après, Akroma avait l'Ordre du Sud à ses pieds. En utilisant son apparence angélique, elle tourna les habitants des pays environnants à sa cause. Des milliers rejoignirent son côté, écoutant ses promesses d'espoir et d'honneur. L'une d'entre eux était Nattes, une séide du Patriarche de la Coterie. Akroma avait trouvé Nattes seule et désemparée dans les sous-bois de la Krosia après la bataille de Topos. En voyant Nattes comme une arme potentielle à utiliser contre le Patriarche, Akroma l'a guérie et l'a transformée en une heureuse partisane.

Quoiqu'elle fût heureuse de développer son culte, Akroma voulait toujours se venger des unmen qu'Ixidor avait créé. Ils avaient abandonné leur maître alors qu'il avait besoin d'eux et deux des unmen s'étaient enfuis pour échapper à sa vengeance et trouver des corps rien qu'à eux. Elle a amélioré le troisième unmen, Umbra, et lui a donné la tâche de trouver les deux traîtres. Pour le moment, elle était contente d'attendre tandis que son armée toujours croissante continuait à s'étendre.

Dans les plaines de Topos, Akroma a constaté que ses soldats avaient comblé certains des tunnels qui s'étaient formés pendant l'évasion des guivres zombies. Elle pensa alors que peut-être la guivre qui avait avalé Ixidor se cachait à l'intérieur d'un de ces trous. Elle entra donc dans l'un de ces tunnels et sentit l'essence de la guivre mais ne trouva rien d'autre. Déçue, elle quitta les plaines et commanda à ses soldats de combler les trous restant.

Des semaines après, elle reçu un message très intéressant. Apparemment, certains des survivants de la Guerre avaient trouvé une ville et avaient commencé à la peupler, la nommant "le Sanctuaire". Mené par Zagorka, une femme noble seconde de Phage, le Sanctuaire avait reçu de nombreux visiteurs au cours des mois passés. L'un d'eux était Phage, qui avait apparemment quitté la Coterie. Akroma n'avait pas été mal informée. Comme elle l'avait appris de Nattes auparavant, le Patriarche avait eu l'intention d'utiliser Phage comme une mère porteuse pour concevoir son Dieu, Kuberr, en lui donnant forme humaine. Armée de cette connaissance, elle vola vers le Sanctuaire pour affronter Phage. A son arrivée, les choses n'étaient pas comme elle s'y était attendue. Phage a prétendu que ce ne serait pas une guerre d'épées, mais une guerre de mots. Avant qu'elle ne parte, Akroma prononça deux mots : Virot Maglan, le vrai nom du Patriarche de la Coterie.

Retournée chez elle, Akroma découvrit qu'une tentative de meurtre avait été préparée. Fronderosh, un des généraux centaure de Zagorka, devait la tuer. Cependant, avant qu'il ne puisse frapper Akroma, une des créatures d'Ixidor l'avait converti à sa cause. Pas dupe des tentatives de Fronderosh, elle invita la noblesse à dîner avec elle pour obtenir de l'aide dans sa guerre sainte contre Phage.

Fronderosh accepta et les invités semblèrent bien amuser. Tout se passait selon son plan jusqu'à que son conseiller en chef, Aioue, se précipita vers elle, lui disant que les chaussures de son invité avaient disparu. Akroma partit à leur recherche, et remarqua qu'un portail apparaissait lorsque les chaussures étaient utilisées. Il lui sembla que le portail menait aux guivres zombies. Ni une ni deux, elle sauta dans le portail pour retrouver son maître.

"Si la guivre est là-bas, notre seigneur Ixidor l'est aussi ."

Un mélange de couleurs traversa la vision d'Akroma à l'intérieur du portail et elle se trouva face à face avec la guivre zombie qui avait mangé son maître. Le sang bouillant dans ses veines, Akroma attaqua la guivre dans le but de la blesser ou de la tuer. Mais tous ses efforts étaient vains. La guivre absorbait tous les dégâts. Finalement, la guivre avala Akroma. L'intérieur de l'animal était un endroit épouvantable à contempler. Les murs de chair violacée pulsaient et l'air chaud que dégageaient constamment les poumons de la bête rendait la traversée difficile. De plus, les liquides gastriques de la guivre attaquaient ses pieds et lui causèrent une grande douleur.

Après une recherche longue et fatigante, Akroma finalement trouva Ixidor accroupie avec une femme au corps miroitant. Elle essaya de s'entretenir avec Ixidor mais s'était inutile. Il s'était vautré dans le chagrin et voulu rester avec l'esprit de Nivea. Akroma suivi ses voeux et partie.

"Je reviendrai pour vous."

Akroma réapparu finalement après un mois. Les acides gastriques de la guivre avaient réussi à dissoudre ses pieds, la laissant impuissante et énormément affaiblie. C'est alors qu'elle entendit la voix de son ennemi. Phage était venue jusqu'à elle. Cependant, alors que Phage s'était approchée pour la tuer, Akroma remarqua que son ventre était énormément gonflé. Mais avant que Phage ne touche Akroma, Fronderosh la frappa. Au lieu de tuer Phage, le coup fut dévié par un objet dur qui semblait provenir de son ventre. Peu après, Fronderosh et Phage s'enfuirent, laissant Akroma commencer son processus de guérison.

Les mois passèrent et les espions d'Akroma lui avaient annoncé que des événements étranges arrivaient dans le Sanctuaire. Etant guérie et avec des lames remplaçant ses pieds, Akroma commença à aller au sanctuaire avec son armée, composée de l'Ordre du Sud et diverses autres nations qui ont rejoint sa cause. Si le sanctuaire était ainsi attaqué, il ne tiendrait pas une semaine.

Sur le chemin du Sanctuaire, Akroma rencontra les trois unmen, qui était encore sous forme d'ombre. Pendant leurs voyages, les unmen avaient cherché des façons d'obtenir des corps. Ils avaient essayé presque tout et lui demandèrent maintenant d'avoir pitié d'eux. Akroma utilisa sa puissante magie pour accorder des corps aux deux traîtres qui avaient abandonné Ixidor à la fin de la Guerre. Mais Akroma avait un plan. Une fois que les unmen auraient une forme physique, ils pourraient être tués. Avant qu'elle ne puisse mettre son plan à exécution, Umbra, le troisième unmen s'est rendu compte que quelque chose clochait et s'est sacrifié pour que ses deux compagnons puissent s'échapper. La lance d'Akroma cingla l'air vide, ses plans contrecarrés par le sacrifice de l'unmen. Néanmoins, elle n'avait pas le temps de partir à leur recherche et continua sa route vers le Sanctuaire.


Et c'est Kamahl qui va tout arranger !!! (oopah)



Plusieurs jours après, elle arriva au Sanctuaire et fut étonnée que les glyphes et les statues accueillirent son arrivée. Les glyphes l'ont dirigée vers un dôme au milieu de la ville. Finalement, elle y rencontra sa rivale, Phage. Les deux ennemis conversèrent peu de temps avant que le combat n'éclata.

"Je peux faire ce que je veux de vous. Je suis bonne et vous êtes mauvaise. Est-ce mal de torturer le Tourment ? Est-ce mal de tuer la Mort ?

Alors que le combat s'intensifiait, Akroma aperçu Kamahl avec dans ses mains la Moissonneuse d'Âme (Soul Reaper), la même hache que Fronderosh avait utilisé contre Phage. C'est au moment où Kamahl leur balança sa hache, qu'Akroma remarqua Zagorka sautant d'une des tours environnantes vers le dôme.

La Moissonneuse d'Âme coupa par les trois femmes, les tuant presque instantanément. Une explosion se déclencha, créée par l'impact, et englouti son corps dans une lumière aveuglante. Akroma est finalement morte dans la paix, sachant qu'Ixidor avait été enfin vengé.



La suite dans la biographie de Karona.

Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire