Article Magic : Karona, fausse divinité

Fiche du Membre

Superarcanis

Avatar de Superarcanis

Hors Ligne

Modérateur Passif depuis le 15/11/2023

Modération : Arts, Articles

Grade : [Modo Forum]

Inscrit le 03/08/2005
7345 Messages/ 1 Contributions/ 0 Pts

Karona, fausse divinité

Type : L'Univers Magic

Catégorie : Biographie des personnages

Posté le 21/02/2007 par Superarcanis

Lieu de naissance : Dominaria, continent d'Otaria, ville d'Averru
Née entre 4306-4307 AR
Morte entre 4306-4310 AR
Forme de vie : Avatar

Dominia n'a jamais manqué de divinités. Sur chaque plan, il y a au moins une figure divine qui est vénérée et adorée par ses habitants. Sur le sombre plan mécanique de Phyrexia, Yaugzebul, le dieu du métal grinçant est vénéré en tant que créateur et père de la race phyrexianne. Dans les forêts de Llanowar et de Linciel de Dominaria, l'arpenteuse Freyalise est considérée comme la gardienne des forêts. Souvent les histoires de magic tournent autours de la vie de ces divinités, mais aucune de ces histoires n'est aussi étrange que la vie de Karona.

Cette histoire est précédée par les biographies de Phage et Akroma, présentes sur ce site. Je vous conseil de les lire avant.
Cet article est présent dans sa version original sur Phyrexia.com.

BIOGRAPHIE DE KARONA





Karona, flottant dans les airs.



La conclusion des guerres des Numena sur le continent d'Otaria a vu l'avènement de trois puissantes femmes combattant les unes contre les autres, engendrant un conflit qui a déchiré le continent entier en deux. Akroma, l'ange fanatique s'est confrontée à Phage, membre de la Coterie, dans la ville antique d'Averru avec leurs deux armées. Des milliers d'individus ont été massacrés dans la bataille et dans les derniers moments de la lutte, la troisième femme, Zagorka, a rejoind les deux autres dans le dôme où elles combattaient dans une mêlée frénétique. Alors que la victoire semblait gagnée pour Akroma, Kamahl le barbare a détruit chacune des trois femmes avec une puissante hâche, la Soul Reaper. C'est alors que leurs âmes et énergies mystérieuses ont fondu dans une lumière aveuglante qui a englouti les cadavres des trois femmes. La lumière a donné naissance à une nouvelle entité. Karona, la fausse divinité, est née.

Cette nouvelle créature a été immédiatement considérée comme étant un synonyme d'espoir pour les combattants sur le champ de bataille. Ceux-ci se sont dès lors bousculés vers cette forme rougeoyante flottant dans les airs. Des milliers de soldats blessés ont été écrasés par la marée des corps. Horrifié par ce spectacle, Karona s'est sauvée, laissant les soldats en piteux état. Seul le puissant Kamahl pouvait résister à ce charme faisant plier les peuples dans la vénération de la déesse.

Considérablement terrifiée et confuse par l'afflux des personnes l'adorant soudainement, Karona a essayé de partir en volant à travers la grande étendue du désert. Là, parmi le sable et les rochers, elle a trouvé deux hommes nus, qui s'appelaient Sash et Waistcoat. Elle ne savait pas a ce moment-là qu'ils changeraient sa brève vie pour toujours. Au lieu de l'adorer, les deux hommes sont parvenus à se contrôler. Karona les a aidés, les menant à une oasis et soignant leurs blessures dues à la marche à travers les sables. Après un certain temps, Karona a décidé qu'ils pourraient l'aider à découvrir sa vraie identité. Ainsi elle prit la décision de les amener à la ville orientale d'Eroshia, où ils pourraient agir comme ses disciples.

Après avoir vêtu et alimenté ses deux disciples, le trio se diriga à Eroshia, où Karona voulu se renseigner sur son passé. Sur le chemin, ils rencontrèrent un groupe de réfugiés, qui s'étaient sauvés de la guerre dans Averru. En apercevant Karona, ils se prosternèrent sous son charme. À contre-coeur, Karona leur a permis de la suivre à Eroshia. Leur arrivée n'était pas la bienvenue. Apparemment, le gouverneur d'Eroshia, Dereg, a identifié Sash et Waistcoat comme des fauteurs de troubles, et il a refusé de leur permettre d'entrer dans sa ville. Cependant, en voyant Karona, le gouverneur est tombé dans la même stupeur que les autres adorateurs et ils lui ont fait un très bon accueil avec beaucoup d'enthousiasme.

Après avoir passé quelques jours dans la ville, Karona a tenu un conseil avec toutes les figures principales d'Eroshia afin de décider ce qu'elle était. Il y eut de nombreuses suggestions quant à son identité, variant de l'incarnation d'un bateau antique, l'Aquilon, au fantôme de Serra. Cependant, son disciple Sash est arrivé à la conclusion effrayante que Karona était la manifestation incarnée de la magie. Cette découverte fit frémir Karona qui garda cette idée et, après plusieurs jours, elle quitta Eroshia pour les montagnes afin d'examiner la puissance de cette récente découverte.

Légèrement confuse au sujet de ce qu'elle pouvait faire, Karona se tourna vers ses deux disciples afin d'être conseillée. Après beaucoup d'erreurs et d'épreuves, Sash and Waistcoat avaient découvert que la puissance de Karona était basée sur la foi et elle devait recréer la Null Moon, qui avait détruite il y a 100 ans dans l'invasion phyrexiane, avant d'être redétruite encore accidentellement.

Rapidement, des milliers d'adorateurs ardants et passionnés sont apparus de nouveau afin d'adorer la déesse. Frustrée de ces adorateurs, Karona n'a plus voulu qu'ils l'agassent. Ainsi elle a employé ses vastes pouvoirs afin de créer un puits sans fond, dans lequel des centaines d'hommes sont tombées. Beaucoup plus seraient tombés dans ce trou si ses disciples ne l'avaient pas convaincus de cesser.

Cherchant une autre divinité pour l'aider à utiliser sa puissance, Karona a invoqué cinq portails, un pour chaque couleur de mana. Chacun des portails ouvrait un passage vers une des déités les plus célèbres de Dominaria. Le portail vert mena vers un esprit de la nature appelé Multani. À sa grande déception, Multani a informé Karona qu'il n'était pas un dieu, mais à la place, il lui parla de Gaia qui était la déesse de la terre. Multani a également indiqué que Karona s'oppose à Gaia, car la magie provient de la terre. Découragée, Karona laissa Multani.

"Gaia me rejette. . . Ainsi je la rejetterai."


Multani, le gardien des forêts.



Le prochain venu était un nain, qui est apparu du portail rouge. Le nain s'est présenté comme Fiers. Il a admis à Karona qu'il était un arpenteur, qui est adoré en tant que dieu par les nains de Dominaria. Karona l'a écarté de son portail. Désespérée, la déesse a ouvert le portail noir et presque immédiatement, elle a été terrifiée par la voix maléfique qui l'entoura. La voix démoniaque l'a constamment invitée à entrer dans le portail pour la rejoindre. Incertaine, Karona a demandé plusieurs fois son nom et en conclusion la voix s'est indiquée comme étant celle de Yaugzebul, l'ineffable, qui a été bani de Dominaria pour avoir causé une apocalypse. Voyant qu'il était démuni, Karona a fermé à la hâte son portail.

Karona a senti une affinité étrange avec l'homme armé qui a émergé du portail bleu. L'homme s'est présenté comme étant Ixidor, créateur d'Akroma, mais quelque chose a mené Karona à croire qu'il n'indiquait pas tout ce qu'il savait. Presque instantanément, elle a senti qu'il se dirigeait au grand Colisée, au sud d'Aphetto. Néanmoins, elle lui a permis de retourner à son portail et de poursuivre ses affaires.

Le portail final était le portail blanc, et un sombre homme chauve en est sorti. L'homme, qui s'appelait Téfeiri, s'est également présenté comme étant un arpenteur et il a expliqué qu'il avait fait disparaître une grande partie du continent de Jamurra afin de protéger ses habitants contre le mal. Comme il était peu disposé à l'aider, Karona a décidé de suivre le chemin le plus prometteur, qui s'est avéré justement être celui d'Ixidor.


Ixidor et Téfeiri.



Avec une nouvelle idée de son d'identité, Karona se dirigea vers le Grand Colisée, au Sud d'Aphetto dans le but de suivre Ixidor. Le Grand Colisée était une construction massive accueillant des dizaines de milliers de personnes dans ses stands de pierre. Cependant, quand Karona approcha le Colisée, le public s'est précipité afin d'atteindre sa forme rougeoyante et une grande partie de la structure circulaire s'est effondrée sous le poids, écrasant des milliers de spectateurs innocents sous une masse de roches et de cadavres. Il n'y avait aucun signe d'Ixidor et Karona a fortement suspecté qu'il ait transcendé son existence mortelle en incarnant un Numena et qu'il conspirait contre elle avec ses deux frères Kuberr et Averru. (les Numena sont d'anciens mages ayant vaincu les dragons primitifs il y a plus de 20 000 ans)

Karona savait quoi faire. Afin d'éviter d'être tué par les trois Numena, elle devait les stopper avant qu'ils agissent. Où pouvaient-ils se cacher et conspirer si ce n'est dans la ville d'Averru ? Avec Sash et Waistcoat, Karona est partie à l'Est vers Averru, laissant derrière elle de nombreux adeptes déçus.

Des heures plus tard, Karona arriva à Averru et vit au-dessus des cieux de la ville un être flottant dans les airs comme elle. L'être s'appelait Arien et lui demanda de s'approcher pour réveiller en elle des sentiments qu'elle n'avait jamais ressentis auparavant. Attirée vers Arien, comme un insecte vers une flamme, Karona a essayé de s'approcher de cet être étrange, mais s'est soudainement trouvé sous l'attaque des trois Numena. Incapable de s'échapper, Karona a enduré de nombreuses attaques magiques, perdant beaucoup de puissance. Alors qu'elle était sur le point de mourir, elle s'est retrouvée avec ses deux disciples dans un étrange endroit qui n'était pas Dominaria.

Karona était arrivé aux "Blind Eternities", un espace infini entre les plans qui ont servi de passages pour de nombreuses personnes à travers l'histoire. Désespérant d'échapper de cet endroit étrange, Karona a suivi un chemin au hasard vers un autre plan. Immédiatement, la saleté jaune des cieux a remplacé la noirceur des "Blind Eternities". Déroutée par cet endroit, Karona décida de demander de l'aide aux gens du pays tout en posant des questions sur Gerrard Capashen, un nom étrange qu'elle avait entendu dans les Blind Eternities. Les réactions des gens du pays étaient loin d'être amicales. Ces gens étaient persuadés que Karona était associée aux rebelles Cho-Arrim et aux "hérétiques". Terrifiée, Karona se sauva en se déplaçant vers un autre plan.

Le prochain plan était un endroit rempli de prairies flottantes dans un coucher de soleil éternel. L'air à lui seul permit aux deux disciples de se ressourcer. La seule personne qu'ils rencontrèrent était une créature angélique leur faisant bon accueil. Après avoir expliqué leur situation difficile, la figure angélique leur a seulement parlé du fait que Karona lui rappelait un arpenteur nommé Urza, et que ce dernier avait involontairement endommagé le multivers dans ses efforts pour protéger Dominaria contre les Phyrexians. L'être angélique rappela aussi à Karona qu'elle était la magie de Dominaria et que là était son foyer.


Le royaume de Serra



Rejetée de ces deux plans, Karona voyagea vers le plan de Phyrexia, qui était toujours dans la pagaille grâce aux bombes d'âme qui avaient éclaté ici pendant l'apocalypse. En regardant le paysage devasté, Karona pensa à Yaugzebul et alla lui parler. Cependant, la voix maléfique de Yaugzebul brisa de nouveau ses pensées et l'invita à rester sur son plan. Elle fut averti par Sash et Waistcoat que ces mots étaient identiques à ceux qu'Arien avait utilisé pour l'attiré dans son piège. Karona partit donc du plan.

De nouveau, elle senti une attirance forte dans les Blind Eternities pendant qu'elle cherchait un autre plan. C'est ainsi qu'elle rencontra un homme. Karona a approché l'homme et il a humblement admis être le modeste domestique du seigneur Macht, le créateur du plan. Cependant, comme il était la seule personne du plan, Karona facilement décela la ruse de l'homme et l'embrassa, croyant qu'il se révèlerait. Ayant libéré sa conscience, le seigneur Macht reconnaissant transporta Karona vers Dominaria.

Devenue hystérique à cause de sa propre puissance, (ou de son contact avec Yaugzebul), Karona est apparue dans les cieux d'Eroshia et a exigé que les citoyens se prosternent devant elle sous peine d'être tués par sa magie. Avec Sash et Waistcoat leur ordonnant de l'adorer, peu ont résistés et ceux qui se sont attardés ont été immédiatement annihilés par Karona.

Souhaitant recueillir plus de disciples, Karona a décidé qu'Aphetto serait sa prochaine destination. Mais Aphetto était une forteresse des membres de la Coterie qui adore déjà leur propre dieu. Karona trouva seulement cinq cents citoyens prêts à embrasser ses idéaux. Un jeune garçon d'à peine 10 ans menant les non-croyants a prétendu être les âmes réincarnées de tous les morts de la Coterie. Exaspérée, Karona quitta la ville avec ses fidèles, avant de l'effacer avec un puissant sortilège. Après avoir assemblé un culte massif, Karona décida que sa prochaine étape serait Averru, où elle comptait régler quelques points avec les Numena et Kamahl.

"S'élever toujours plus pour pouvoir vaincre ses ennemis."

Karona et ses disciples arrivèrent à Averru et elle envoya Sash et Waistcoat défier le barbare Pardique. Les deux sont revenus et lui ont indiqué que les habitants étaient peu disposés à lui permettre d'entrer dans la ville et sont prêts à tenir le siège. Ils lui ont également indiqué les plans de Kamahl pour la tuer avec l'épée-Mirari. Mais Karona a vu que la majorité des habitants de la ville était composée de glyphes animés et elle utilisa un sort qui les détruire tous. Bientôt, il ne resta de la partie gauche de la ville qu'un bloc de bâtiments abandonnés, Kamahl, le Général centaure Fronderosh et les trois Numena.


Kamahl devenu druide et Fronderosh.



Karona entra dans la ville abandonnée et découvrit que le pitoyable groupe avait cherché abri à l'intérieur d'une citadelle plutôt que de faire face à sa colère. La déesse toute-puissante décida de les ensevelir en enterrant la citadelle entière sous une couche épaisse de pierre. Une fois pris au piège à l'intérieur, les cinq guerriers devraient se battre ou mourir du manque de nourriture et d'air. C'est là que Kuberr fut tué sous des tonnes de roches.

Bientôt, Kamahl, Fronderosh et Lowallyn firent leur sortie de la citadelle et le numen employa sa magie mythique pour animer un morceau de roche créant un énorme golem qui menaca d'écraser la vie de la déesse. Cependant, Karona ne pouvait pas être battu tellement facilement. En utilisant un sort de commandement, Karona s'est emparée du golem et l'a retourné contre son maître. Le golem a été arrêté, mais a eu le temps d'écraser Lowallyn. Avec deux des trois Numena morts, Averru atteind un niveau de magie extrème lui permettant de se manifester à l'interieur de la citadelle. Cependant, Karona s'en débarrassa facilement avec une montée subite d'énergie au centre d'Averru.

Kamahl et Fronderosh étaient seuls après la perte de leurs trois plus grands atouts. Ils ne pouvaient que se battre contre Karona jusqu'à la fin. Heureusement, Karona n'a pas cru que Fronderosh était une menace et elle l'a immobilisé avec un sort. C'est ainsi qu'a commencé une bataille épique entre un être omnipotent et un homme armé de son épée. Dans les premiers moments du combat, Karona a frappé l'épée-Mirari à la poigne de Kamahl et elle s'est avancée pour le coup meurtrier.

Dans ces derniers instants Kamahl continua a défié Karona, prétendant que des milliers d'êtres préfèreraient mourir plutôt que de se soumettre à une fausse déesse comme elle. Dans sa fureur, Karona leva son bras pour le coup final, mais s'arrêta soudainement alors que la douleur inondait son corps. Elle vit le bout de l'épée-Mirari traversant son torse. Regardant au-dessus de son épaule, Karona appercu Sash et Waistcoat pris de tremblements priant pour sa rémission, tout en lui disant que c'était le plan du seigneur Macht (qui se trouvait être Karn , le golem d'argent en réalité) pour que les choses reviennent à la normale. Karona mourrante n'a pas été convaincue et dans son dernier souffle, elle accusa le seigneur Macht d'une conspiration visant à voler sa puissance...


Karn, ou le seigneur Macht.



Après sa mort, le seigneur Macht prit son corps et l'épée-Mirari pour les amener au plan d'Argentum. Là, il a enlevé l'épée de son torse et les puissances antiques sont intervenues de nouveau. Le corps magique de Karona a été absorbé et est redevenu les âmes d'Akroma, de Zagorka et de Phage. Les essences d'Akroma et de Zagorka ont dérivé au loin aux quatre vents, signifiant la fin de la tyrannie de Karona.

Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire