Analyse de la carte : Aumônier bien-aimé

Informations

Date : 09/03/2004 à 00:00

Auteur : Emperor

Lecture : 2700

Nombre de commentaire : 32

Fiche du Membre

Emperor

Avatar de Emperor

Hors Ligne

Membre Actif

Grade : [Druide]

Inscrit le 03/10/2003
Dernière connexion : aujourd'hui, il y a 5h
164 Messages/ 0 Contributions/ 50 Pts

Beloved Chaplain
Texte Anglais
Beloved Chaplain
CreatureHuman Cleric

Protection from creatures.
1/1
Texte Français
Aumônier bien-aimé
Créaturehumain et clerc

Protection contre les créatures.
1/1
Infos sur cette Carte Magic

Edition : - 11/350
Illustrateur : Darrell Riche
Boutique
Odyssey NM/MT 1.50 €

Odyssey PremiumVO 3.00 €
Odyssey Premium VF 3.00 €

Explication de l'analyse de la carte par l'auteur
Introduction : 2eme analyse après celle du Béhémoth Asticroc, dans laquelle je n’ai pas su réellement vous convaincre de son utilité…dommage. J’ai donc décidé de vous épargner ma vision bizarre que je porte sur certaines cartes particulières dont l’utilité est très controversée, pour traiter au mieux la meilleure carte (à mon sens) d’une extension que j’ai adoré (je joue surtout en Bleu et en Blanc) : Odyssée. Présentation de la carte : Nom français : Aumônier bien-aimé Nom anglais : Beloved Chapelain Type : Créature : clerc Coût : Rareté : Unco Capacité : Protection contre les créatures Force/Endurance : 1/1 Edition : Odyssée Dessinateur : Darrell Riche Prix : 2€ sur Magic Corporation Autorisations en tournois Type 1 [Classique] : Autorisée Type 1.5 [Restreint] : Autorisée Type 1.X [Etendu] : Autorisée Type 2 [Standard] : Interdite Ses capacités : « Protection contre les créatures » Alors ; allons-y pour décrypter cette fameuse capacité…bah… ; tout est dit dans ces quatre mots. C’est tout simplement la capacité (statique, ici) la plus fabuleuse que l’on puisse trouver pour la défense ! Tout d’abord ; une petite récapitulation (on va faire bref pour ceux qui connaissent déjà) sur ce qu’est la protection…une créature douée d’une « protection contre ____» génère trois effets : - Toutes les blessures en provenance d’une source ____ sont prévenues. - Cette créature est imblocable par des créatures ____. - Cette créature ne peut être la cible de sort ou de capacités en provenance d’une source ____. Je vous recommande particulièrement l’article présent sur MagicCorporation pour saisir d’avantage les nuances liées à la « protection contre____ »… Cela étant dit ; revenons à nos moutons (vous l’aurez remarqué, c’est un fin jeu de mot qui n’a aucun rapport avec le sujet traité…). Bon ; après ce divertissement des plus cocasses, intéressons-nous de façon globale à ce petit bonhomme…..une créature (ça commence bien) 1/1 pour …bon ; c’est à peu près le double du prix pour une créature de cette force….c’est un clerc…plutôt bonne nouvelle pour les nombreux jeux qui les utilisent (franchement moi, j’aime pas du tout les clercs, à part celui-ci, et le disciple du caveau (Mirrodin)) d’autant plus qu’il reste dans la même lignée, c’est à dire une bonne défense dès le début du jeu.…ensuite…c’est une Unco ; donc nous sommes en attente d’une capacité particulière….et bien la, nous sommes gâtés ! Puisque notre mister en question se trouve posséder la « protection contre les créatures »….Ce qui fait d’elle la carte de défense (et d’attaque…en lisant la suite, bande de petits impatients…) ultime contre toute attaque de créatures ! En voici une créature qu’elle est bien blanche ! Le blanc étant spécialisé dans la protection de nos petits petons… Voyons comment elle agit lorsqu’on la pose en défense….on est attaqué (ca arrive souvent et c’est pas cool) ; on bloque avec notre aumônier (on peut aussi bloquer avec les favoris de la foule, mais ici, ca casse tout….) et….et…et…et bien, la créature est bloquée net et il se passe rien pour elle ; hormis qu’elle se prend 1 blessure…(moi, c’est la que je fais des galanteries…Hop, une 5/5 qui se prend aucun dégât, c’est cool) En clair ; c’est la fin pour un jeu vert ! que mon adversaire m’attaque avec ces gros colosses si verts, si feuillus, si puissants, boostés par des croissance musculaire, croissance gigantesque ou croissance démesurée ; avec par exemple l’initiative, et bien…..il s’arrête devant un petit clerc 1/1 qui ne bouge pas, qui ne s’offre pas de visite au cimetière, malgré le fait que cette capacité ne nous protège pas du piétinement, qui passe par dessus notre vaillant petit clerc (Il suffit en effet que la créature attaquante avec le piétinement inflige 1 blessure au petit clerc (qui sera prévenue) pour pouvoir infliger les autres au joueur...) Ca marche aussi pour les autres jeux, mais la où ca devient moins évident, c’est en bleu, noir, et rouge…en effet ; l’exemple donné ci dessus est toujours valable, mais dans un de ces jeux, le petit clerc est ultra vulnérable aux blasts les plus simples, aux destructions de créatures ou -1/-1, ou bien face aux créatures volantes (le blanc n’aidant pas particulièrement ces créatures à faire Cui-cui)…mais il reste toujours très efficace devant les gros thons de ces couleurs, genre Béhémoths, élémental de guerre, orggs, démons, et autres phage l'intouchable… Il possède par contre la protection contre les cartes du type sorciers sybarites, ou mitrailleurs gobelins, ou tout autre effet destructeurs en provenance d’une créature…..c’est pas négligeable ; et ca lui permet de tenir plus longtemps (plus longtemps qu’une joueuse de flûte, qui fait souvent face aux même problèmes…) Passons maintenant à l’attaque……géniale ! c’est une 1/1 ; il ne faut que 20 tours pour tuer l’adversaire, et en perdant sa fameuse défense !….(Holala, il a vraiment rien compris celui la…)…Tenez, regardez attentivement ceci……je pose mon aumônier, je l’enchante avec une étreinte de Serra (ou écaille du dragon, mais moins efficace en ce qui nous concerne) ; on obtient une 3/3 Vol, protection contre les créatures, attaquer ne la fait pas s’engager……on vient de résoudre d’un coup les problèmes face aux blasts légers (choc, giclée d'étincelle), aux -1/-1 ou -2/-2, et aux problème pour bloquer les créatures volantes…..De plus ; on peut maintenant attaquer à chaque tour sans l’engager, pour qu’il inflige ses 3 blessures (elle est imblocable par les créatures, je le rappelle) et reste disponible pour bloquer…..autant dire que l’adversaire va essayer de se débarrasser de lui en premier…..Sinon, toujours utile, on peut utiliser des cartes du genre Marteau de guerre loxodon ; on obtient une 4/1…en la faisant attaquer à chaque tour, l’adversaire subit donc 4 blessures, et nous gagnons 4 points de vie…cela veut dire que pour rester à égalité avec votre total de point de vie, l’adversaire se doit de vous infliger au moins 8 blessures par tour……c’est pas facile ; surtout si vous possédez d’autres aumônier pour défendre. Cela reste assez vague, mais il ne faut pas une analyse pour expliquer comment bloquer ou attaquer avec ses créatures….. ; Jouabilité : L’Aumônier bien-aimé serait déjà une carte fantastique si elle ne pouvait être jouable qu’en blanc ; mais elle est d’autant plus efficace qu’elle est jouable en multi par son coût unique, son faible coût qui permet de la lancer dès le début, et sa capacité à intégrer n’importe quelle deck qui a besoin d’un petit chouia de défense efficace…. (elle est d’ailleurs très efficace dans n’importe quelle jeu bleu, qui manquent souvent de défense)… Jouer Avec / Jouer Contre : Jouer avec : Rien de plus simple, relire la partie Jouabilité, ajouter quelques combos pour la rendre moins vulnérable, c’est une carte aussi efficace à l’attaque qu’à la défense ; elle ne demande pas de système compliqué pour être utile ; elle contient déjà par elle-même, des avantages que l’on peut tirer, et ce, dès le début de la partie. Elle est accueillie dans tous les decks, ne présente aucun inconvénient, et permet très fréquemment la victoire (on défend au début, et dès que l’on peut la booster, on attaque…). Jouer Contre : Assez facile malheureusement de jouer contre ; elle possède la faiblesse des cartes à faibles endurances, et donc, sensibles aux blasts et sorts de dégâts ou d’affaiblissement. Elle est aussi peu utile face à une armada volante. Elle ne possède sinon cela, aucune autre faiblesse, puisqu’elle est épargnée par les capacités activés des créatures qui la ciblent. Combos : Quelque combos, utiles ; mais à vous de voir avec quel carte la combiner ; ce qui est bien, c’est qu’elle s’adapte vraiment à tout…. : - Aumônier bien-aimé + Enchevêtreuse - Aumônier bien-aimé + Paria + Immunité diplomatique - Aumônier bien-aimé + Terrain de duel + Etreinte de Serra - Aumônier bien-aimé + Marteau de Guerre Loxodon ……Etc.………….Etc.………… Les Cartes ressemblantes : Il n’y a à ma connaissance que 2 autres cartes dans Magic qui possèdent cette capacité de « protection contre les créatures » ; Commandante Isheu ; La merveille du bloc Jugement ; mais en plus cher ; elle est 2/4 et possède le vol ; l’illustration de cette dernière, est selon moi, la plus belle de toutes les autres (Rébécca Guay, ma préférée) ; et l’Autorité incontestable ; un enchantement de créature qui donne la protection contre les créatures, et qui fait piocher une carte lorsqu’il arrive en jeu….Ce sont les trois des cartes blanches ; mais qui peuvent aussi bien se jouer en multi ; d’où le grand intérêt de ces cartes. Qualités / Défauts : Qualités : - Coût faible de mana, donc jouable rapidement et sans contraintes - S’adapte à tous les types de decks - Offre la meilleure protection dans la partie - Ne comporte aucun inconvénient lors de sa venue en jeu (ce que l’on voit peu souvent dans les bonne cartes) - S’adapte selon l’avancée de la partie, et par conséquent, ne devient pas « inutile » - C’est un Clerc, donc une utilité de plus pour les decks Tribaux Défauts : - Reste très vulnérable aux blasts et autres formes de destruction - Ne peut pas bloquer le vol (c’est un défaut pour une carte de défense de cette ampleur) - Reste au double du prix pour une carte de cette force (c’est de la mauvaise foi bête et méchante de citer ca en défaut, mais c’est comme ca) - Interdite en T.2 Les Decks qui l’utilisent : Comme nous l’avons remarqué, c’est une carte qui s’adapte aux decks les plus variés, et ne souffre d’aucune contrainte ; c’est ainsi que près d’un trentaine de decks dans Magic Corporation l’utilisent sans se baser spécialement sur sa capacité ; mais plutôt sur son utilité, (qui vous a d’ailleurs, je l’espère, été démontré dans cette analyse) . je vais donc vous former (sous vos yeux ébahis, mesdames et messieurs), un deck basé sur l’évolution de la Protection contre les créatures….. - 20 Plaines - 4 Aumônier bien-aimé - 2 Commandante Isheu - 4 Ange de Serra - 3 Abunas Léonin - 2 Garde Royale du Kjeldor - 4 Marteau de guerre Loxodon - 4 Etreinte de Serra - 3 Hurlefeu - 2 Enchevêtreuse - 2 Bouclier flottant - 2 Cape de frémisoie - 2 Lame de la Banshee - 3 Autorité incontestable - 3 Désenchantement Un deck d’un très grande simplicité ; pour un faible coût, on pose aisément les équipements et les créatures ; ces dernières nous protègent jusqu’à l’arrivé des gardes royales, ou des enchevêtreuses ; qui vous permettront alors de passer à l’attaque. Les équipements augmentent votre force de défense et booste également votre attaque lors des « raids » d’Aumôniers, ou d’Ange de Serra. La défense de vos créatures est assurés par les boucliers, les étreintes, et les équipements, et le Hurlefeu, allié à la lame de la Banshee ou aux marteaux de guerre fait fureur lorsque vous n’êtes pas bloqué. Aucun terrain particulier n’est nécessaire, et les créatures ont toutes, une très bonne défense. Conclusion : Pour conclure, on ne peut que saluer cette défense, riche en qualités, et pauvres de défauts ; autant attaquante que défensive, qui offre à tous les decks le désirant, ce que le Blanc offre de meilleure comme protection. La puissance de cette carte, ainsi que les 2 cartes lui ressemblant, sont certainement les meilleurs atouts d’un jeu basé sur les mêmes carte ; tant pour se défendre des assauts, que pour remporter le duel en amenant l’adversaire au niveau zéro. Ce sont d’ailleurs, dans tous Magic, les seules carte possédant cette capacité. Sur ce…………j’espère que cette analyse vous a plu et que vous aurez pu y découvrir certaines facettes pouvant vous aider d’une quelconque manière.L’Illustrateur : Darrell Riche a illustré de nombreuse carte dans Magic, et ce depuis l’édition Némésis. En voici quelques unes des plus connus. Abunas léonin Cinq paires d'yeux Écailles du dragon Évacuation Errances lointaines Piqueur entravarc Infiltrateur phyrexian L’Illustration : En ce qui concerne l’illustration de l’Aumônier bien-aimé, je la trouve tout à fait réussi et parfaitement réalisé ; les couleurs claires et non violentes (à l’inverse des dessins de Ron Spencer) expriment une sensation de calme et de pacifisme dans l’attitude du clerc et dans la réaction des créatures (à l’inverse de l’illustration de « Autorité incontestable », qui montre une autorité par la crainte ; pour la même capacité ; mais l’idée véhiculé est la même ; un monsieur entouré d’animaux).Tout consiste à créer une sensation apaisante ici ; l’ombrage, les nuages, et la stabilité. De plus, l’illustration colle très bien au texte d’ambiance par ailleurs…..dont voici une approche… Le Texte d’Ambiance (Avec un A majuscule comme dans Amour, Amitié, Amygdales…) : « Que ce soit les nomades ou les nantukos, l’aigle ou l’éléphant, tout ce qui vole ou qui rampe est charmé par sa calme dignité » Le texte lui aussi instaure un calme dans la carte (je vais pas me lancer dans une étude approfondie sur la sonorité des mots, mais ca le mériterait…) ; le texte correspond très bien à la capacité du bonhomme en question, puisque c’est exactement l’utilité de sa capacité…. Un petit bémol toutefois dans le texte… « tout ce qui vole » ; or, je viens de prouver mathématiquement qu’il a le défaut de ne pas bloquer le vol……c’est une erreur de traduction ; car en langue de Shakespeare, il est dit : « All the birds and beasts » ; c’est à dire « tous les oiseaux et les bêtes » ; il est vrai que les deux sens sont proches car les oiseaux battent des ailes ; mais je précise qu’il existe des oiseaux (comme l’autruche) qui ne volent pas ; et qui peuvent donc aisément être bloqués par l’Aumônier bien-aimé.
Espace Membre

Identifiant

Mot de passe

Se souvenir de moi


Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire