Analyse de la carte : Yukora, le prisonnier

Informations

Date : 14/01/2009 à 08:59

Auteur : Darkkeeper

Lecture : 11615

Nombre de commentaire : 14

Fiche du Membre

Darkkeeper

Avatar de Darkkeeper

Hors Ligne

Membre Inactif depuis le 12/07/2017

Grade : [Druide]

Inscrit le 02/06/2007
2029 Messages/ 0 Contributions/ 54 Pts

Yukora, the Prisoner
Texte Anglais
Yukora, the Prisoner
Legendary CreatureDemon Spirit

When Yukora, the Prisoner leaves the battlefield, sacrifice all non-Ogre creatures you control.
5/5
Texte Français
Yukora, le prisonnier
Créature légendairedémon et esprit

Quand Yukora, le prisonnier quitte le champ de bataille, sacrifiez toutes les créatures non-ogres que vous contrôlez.
5/5
Infos sur cette Carte Magic

Edition : - 90/165
Illustrateur : Tony Szczudlo
Disponibilités :
Betrayers of KamigawaNM/MT4.00 €
Betrayers of KamigawaNM/MT7.00 €

Explication de l'analyse de la carte par l'auteur

Yukora le prisonnier

NOTE DE L'AUTEUR Yukora le prisonnier. La première carte rare que j'ai vraiment apprecié. Je devais faire l'analyse de cette carte aujourd'hui un peu tombé dans l'oubli, mais qui malgré tout restera pour moi l'une des meilleurs créature qui m'ait été donné de jouer. Bienvenue dans une analyse d'un autre monde, ou les personnes, les objets, les évenements, vous permettront d'en savoir plus sur ce mysterieux démon. Vous voici maintenant sur la place d'un village, Que voulez vous faire? - Chercher dans le "Grimoire d'identification des Démons" - Ecouter le vieux sage - Visiter le bestaire - Discuter avec le Guerrier barbu - Se rendre au cours de l'académie de démonologie - Rendre visite au Malin - Aller au temple de l'oracle mystèrieuse Page 654 du Grimoire d'identification des Démons Vous vous rendez donc dans la bibliotèque du village pour y rechercher le "Grimoire d'identification des Démons". Vous êtes à peine arrivé dans la bibliotèque qu'un livre s'envole, et s'ouvre devant vous à la 654. voci son contenu : Le nom : Yukora le prisonnier. La créature porte un prénom que justifie en partie le sur-type "Légendaire". Je vous passe le paragraphe pour le moins ennuyeux des sorts qui utilisent les dénominations comme le tristement célèbre Extirpate. La classification : Le coût en mana : . C'est le coût en mana avec la F/E qui fait que Yukora le prisonnier soit si puissant. En effet, le CCM (Coût Converti en Mana) de 4 signifie que Yukora sort au mieux au quatrième tour. Et je ne vous parle pas des accélérateurs, dont la Messe noire, pour ne pas la citer.

«Qu'est-ce que tu penses de mon costume?»

La force et l'endurance : Yukora a une force et une endurance chacune égale à 5. C'est donc une 5/5 pour 4, un rapport qualité/prix exceptionnel, qui le place dans cette catégorie de créature qu'on appelle communément les Juzam. Je reviendrais là dessus plus tard. Le type : C'est à ce moment que les choses choisissent de se compliquer. Complexeux : on m'appelle? Darkkeeper : Certainement pas maintenant. Reprenons. Donc les choses se compliquent, car en plus du type, il y a un sur-type. Le sur-type est dans le cas présent "Légendaire". Selon la rêgle 420.5. :
420.5e. Si deux (ou plus) permanents légendaires avec le même nom sont en jeu, ils sont tous mis dans les cimetières de leurs propriétaires. Ceci est appelé la "règle des légendes". Si seul l'un de ces permanents est légendaire, cette règle ne s'applique pas.
Cela signifie que si vous avez un Yukora en jeu, et que l'autre en face en joue un également, les deux vont au cimetière dès l'instant où le Yukora joué arrive en jeu. Le type ou plutôt les types de Yukora sont "démon" et "esprit". Les deux premiers démons furent la Demonic Hordes et le Lord of the Pit édités dans la première édition de magic, Alpha. Le type "démon" n'est pas un type très influent dans magic, bien qu'utilisé dans le bloc Kamigawa, pour symboliser les pactes entre les ogre et les démons dont je reviendrais plus tard dans l'analyse extra.

«Pitoyable. Leur puissance physique et leurs pouvoirs ont beau être incroyables, il leur manque charme, finesse, et intelligence. Comment peuvent-ils s'imaginer connaitre ainsi les plaisirs de la séduction?» —l'Obscur Séducteur

Les premiers esprit sont apparus dans la 5eme édition, et avait la particularité d'avoir le mot esprit dans leurs dénominations. Exemple : Esprit marin, Esprit fugace.

«Moi c'est Ondin Disproportionné, et lui c'est Tête d'Ampoule»

Jusqu'a Kamigawa, le type "esprit" n'avait à ma connaissance peu d'influence sur le jeu. Dans le bloc Kamigawa, le type "esprit" est utilisé pour représenté les Kami, et le type non-créature "arcane", la magie des Kami. En effet, beaucoup d'esprit du bloc Kamigawa ont des capacités qui s'activent lorsque vous jouez un sort d'arcane ou d'esprit. Exemple : Kami du feu rugissant, Kami de la chasse

Ils ne peuvent pas ou ils ne veulent pas la fermer?

Les capacités : Yukora n'a qu'une seule capacité, si on peut appeller cet inconvenient une capacité :
Quand Yukora, le prisonnier quitte le jeu, sacrifiez toutes les créatures non-ogres que vous contrôlez.
C'est à première vue une capacité déclenchée très pénible. Perdre toutes ses autres créatures non-ogre dès que Yukora meurt, c'est très handicapant! En réalité pas tellement. En effet, Yukora est une 5/5, donc difficile à gérer ; et noire, donc adieu Terreur et Obscur bannissement entre autre. Cela signifie qu'il meurt rarement. De plus, certains magiciens ont su changer ce défaut en avantage : effectivement, Yukora était combiné à des cartes comme Kokusho, l'étoile du soir, créature non-ogre que la mort de Yukora envoi au cimetière et active donc sa capacité qui fait très mal. Enfin, Yukora dans un deck approprié sort tôt. Extremment tôt. Au quatrième tour, excepté le Black Suicide, il n'y a pas beaucoup de decks qui peuvent gérer une créature pareil! Enfin, il ne s'agit que des créatures non-ogre. Ce qui ne désavantage pas les deck ogre-démon, assez rare d'ailleurs. Retourner sur la place Le discours du vieux sage qui se souvient de l'environnement de Yukora Vous le voyez assis en tailleur sur un rocher plat, les yeux fermés, plongé dans des pensées dont lui seul à le secret... - Bonjour! - Bonjour, jeune homme (ou femme, ça dépend de vous). Qu'attends tu d'un vieillard comme moi? - J'aimerais connaître l'environnement dans lequel a évolué un démon qui se nomme Yukora. - Yukora a évolué, évolue, et évoluera, tout dépend l'époque dans laquelle tu te place. Hum... Lors de la sortie de l'édition Traitre de Kamigawa, on jouait à l'époque des archétypes que certaines cartes de Champion de Kamigawa avait amplifié. Il faut savoir que le bloc Kamigawa a eu pas mal de difficulté à s'imposer, à cause de l'Affinité du bloc Mirrodin encore présent dans le coeur des joueurs, et la sortie du bloc Ravnica n'arrangera pas les choses, notamment avec les Boros, ou les decks Zoo*. Voici les archétypes :
Weeny White : Les decks Weeny White de l'époque comportaient dans leurs rang le cellebrisime Isamaru, chien de Konda, 2/2 sans défaut pour ! (il est légendaire, mais bon), Huit-queues-et-demie, et d'autre bonne carte comme Samouraï du Rideau pâle, Kami du faux espoir, ou encore la Main d'honneur, par exemple.
Mono Black Control : Le bloc Kamigawa fut l'un des bloc où se développa le MBC, qui exploitait des énormes finisseurs comme Kokusho, l'étoile du soir, le fameux Yukora, et l'Akuba pernicieuse, considérée alors par certains comme la successeuse de l'Ombre nantuko. Au niveau anti-créa, Arracher la chair était un must, et on utilisait également Chuchotements d'Horobi, entre autre.
Défausse : On retrouve la défausse avec LA carte défausse de Kamigawa : Détresse. Les decks défausse contenaient le seul peuple utilisant ce mécanisme : les Nezumi. On retiendra l'excellent Nezumi rasdecroc (encore utilisé à ce jour), et le Déchiffre-os nezumi, entre autre.
UW contrôle : Les decks contrôle ont fleuri dans le bloc grâce à la parution d'une merveille qui restera dans le coeur de nombreux joueur : Meloku le miroir voilé. Cette créature permettait de créer un grand nombre de jeton dont on pouvait se servir pour bloquer WW ou Kokusho, tout en se servant de Prison fantomale, Obstacle, et bien sûr le très célèbre "bouton reset" Colère de Dieu.
Retourner sur la place Le Bestaire des milles ressemblances Le bestiaire n'est pas organisé en fonction des types de créatures, mais des rapports F/E/CCM. Vous vous rendez donc dans l'aile du bestiaire qui rassemble toutes les créatures 5/5 qui ont un CCM de 4, à savoir les Juzam, à commencer par celui qui a donné son nom à cette "catégorie", le célebrissime Juzám Djinn :

La perfection faite démon.

Il y en a beaucoup d'autre Juzám de toutes les couleurs, notamment Blastoderme, Sanglier de guerre vulshok, Horde Balduviane, Lamassu au rabais, Dragon rajhi, et l'Iwamori du poing ouvert, pour rester en bloc Kamigawa.

«J'ignorais qu'il y avait des bodybuilder dans Kamigawa. Comme quoi...» — Un arpenteur de passage

Mention spéciale au Psychopathe Gobelin, Juzam sans défaut pour peu qu'on soit chanceux!

Après le poulet nourri aux hormones, la même experience sur ce gobelin. Résultat mitigé.

On notera egalement l'existence d'un slivoïde-Juzam, le Slivoïde pestiféré, bien plus utilisable dans un deck non-slivo que dans un deck slivoïde.

«-C'est un slivoïde, ça? On dirait qu'il est resté sous une gouttière un jour de pluie...» —Volcaniste gobelin, dernière parole

Les derniers Juzam sortis ont pour défaut l'appui de créature. exemple : Trio tramepensée, ou Frêne imbattable.

«Méfions nous, ils ont tous l'air dégénérés dans ce plan.» — Un arpenteur de passage

Retourner sur la place L'antre du guerrier barbu Vous frappez trois coup sur la porte d'un maison côtière en bois. Un grand homme vous ouvre. Sa barbe recouvre presque entièrement son visage déja coiffé d'un heaume, Derrière lui, vous apercevez des armes sur un ratelier, en dessous d'un énorme bouclier rond fixé au mur. Impossible que ce guerrier n'est pas croisé Yukora au cours de ses voyages ou de ses combats! -Bonjour! Que voulez vous? -Bonjour. J'aimerais savoir si vous avez déja croisé un démon nommé Yukora, s'il vous plait. -Plusieurs fois, l'ayant découvert dans la Noire Dévotion. La première fois c'était face à Justin Morcate, qui jouait un MBC nommé Black Hand. Attendez, je dois encore avoir la liste : Black Hand (Pro Tour–Los Angeles Qualifying Season : 1er du top 8) Créatures : 4 Main de cruauté 2 Yeux d'encre, servante des oni 4 Surineur nezumi 3 Pilleur de tombes nezumi 3 Maraudeur ogre 3 Saigneur de Takenuma 3 Yukora, le prisonnier Sorts : 4 Détresse 4 Jitte d'Umezawa 2 Manriki-Gusari 4 Banc maladif Terrains : 21 Marais 2 Shizo, la réserve de la mort 1 Tombe d'Urami Réserve : 4 Rire atroce 4 Ombre de Kiku 3 Décès du héros 3 Extraction crânienne 1 Manriki-Gusari -Ce MBC a fonctionnement classique mais efficace. Les créatures servent pour l'attaque et le contrôle (au moyen du réanimator, ou de capacités déclenchées comme celle du Maraudeur ogre), et les autres sorts également pour le contrôles (Détresse qui gère la main, Banc pour les grosses créa et Jitte pour les petites, Makiri pour les équipements). -N'a-t-on pas déja vu Yukora dans les deck Weeny Black? -Exact, il terminait admirablement les courbes de mana et arrivait au bon moment pour finir l'adversaire qui jouait contrôle après que celui-ci ai rasé la table. Je me souviens d'un, morchiswe si j'ai bon mémoire, qui jouait un deck de ce genre : Wenny Esprit Créatures : 4 Akuba pernicieuse 4 Oursin de Bile 3 Gros bras 4 Voleur d'espoir 3 Horobi, gémisseur de la mort 3 Yukora, le prisonnier Sorts : 3 Avidité dévorante 4 Chuchotements d' Horobi 4 Détresse 3 Réveil par cauchemar 2 Genju des maremmes 2 Toupie de divination du sensei Terrains : 20 Marais 2 Shizo, la réserve de la mort Réserve : 4 Arracher l'esprit 4 Extraction crânienne 2 Kokusho, l'étoile du soir 3 Nezumi rasdecroc 2 Yeux d'encre, servante des oni -Le principe de ce deck est celui d'un Weeny : poser le plus de petites créatures et attaquer. Il y a aussi un peu de contrôle, principalement de la défausse. -Merci beaucoup. Vous souvenez vous d'autres choses? -Attendez un peu... Ah oui! On trouvait également Yukora dans des decks Vert/Noir contrôle. J'en avais croisé un, que maniait très bien son propriétaire, Daniel Rodriguez. Green-black Control (figure dans le top 8 du Pro Tour–Los Angeles Qualifying Season) Créatures : 1 Yeux d'encre, servante des oni 4 Kagemaro, premier à souffrir 3 Kodama de l'Arbre du Nord 1 Masumaro, premier à vivre 4 Ancêtre de la tribu Sakura 3 Yukora, le prisonnier Sorts : 3 Déni de la mort 4 Portée du Kodama 3 Vignes déchiqueteuses 4 Toupie de divination du sensei 3 Temps du besoin 3 Jitte d'Umezawa Terrains : 13 Forêt 1 Miren, le puits gémissant 1 Okina, Temple des ancêtres 1 Shizo, la réserve de la mort 8 Marais Réserve : 3 Eradication rigoureuse 3 Rire atroce 2 Kokusho, l'étoile du soir 3 Pilleur de tombes nezumi 2 Aiguille à sectionner 1 Jitte d'Umezawa 1 Yukora, le prisonnier -Le principe de ce deck est celui d'un deck Rock : se dévellopper le plus vite possible afin de poser le plus vite possible un des kills afin de finir l'adversaire, tout en ajoutant une légère touche de contrôle avec l'incontournable Jitte d'Umezawa. Et bien voila, je pense t'avoir tout dit. -Merci encore. -Mais de rien. En plus tu m'a donné envie de reprendre les voyages et les combats. Avec un peu de chance, mon drakkar sera près pour la fin de la semaine... il s'en retourne dans son habitat en fermant la porte derrière lui. Retourner sur la place Cours de l'académie de démonologie sur le contrôle de Yukora Vous parvenez à vous glisser parmi des dizaines d'étudiant de toutes origines qui n'ont en commun que l'uniforme. Vous vous asseyez juste à temps sur la dernière place libre de l'amphithéatre. (il faut dire que les cours de démonologie sont rares et recherché). Sur le mur derrière le professeur, apparaît de nul part une image du fameux démon. Vous n'en croyez pas votre chance. Vous apprenez en écoutant les bavardages des étudiants à côté de vous que ce cours va porter essentiellement sur la façon dont on joue Yukora. - Bonjour à toutes et à tous, pour le cours d'aujourd'hui, c'est par personne, l'académie ayant besoin de mana bleu, pour enquêtes sur les démons marins. Le paiement se fait à la fin du cours, si vous n'avez pas assez, vous vous arrangerez avec les magiciens bleu dans la salle, j'en vois quelque uns dont certaines connaissances que je salut. Pour jouer avec Yukora, il faut de préférence le combiner avec des créatures non ogre comprenant des capacités qui s'activent lorsque la créature en question quitte le jeu. Le meilleur exemple reste l'énorme Kokusho, l'étoile du soir :

La classe version dragon.

Lorsque vous avez Yukora et Kokusho en jeux, votre adversaire n'osera pas toucher à Yukora de peur que celui-ci entraîne Kokusho dans sa chute et active ainsi la terrible capacité du dragon noir. Moyen de pression qui fut très apprécié de son temps. On notera aussi une bonne interaction avec les zuberas : plus on a de zubera plus c'est puissants. Karakas quant-a-lui rendra Yukora récursif, ainsi que Kokusho lorsque l'on a un jeu autour. Et bien sûr, combiner Yukora avec un Pacte de la tombe Permettra de le rendre intouchable, pour peu que vous ayez suffisament de créatures non-ogres.

«Dans ce monde y'a deux types d'hommes : ceux qui sont armés et ceux qui creusent. Toi, tu creuses!»

Après vous avez toujours les Kami, qui ont des capacités déclenchées qui se déclenchent lorsque l'on joue un esprit comme Yukora, et vous pouvez utiliser les créatures qui ont la transmigration (4 ou plus) pour récupérer Yukora quand il est au cimetière. Jouer contre Yukora se révèle délicat, par le fait que l'enlever du jeu active sa capacité et c'est précisément cela qu'il faut éviter. A cela, il y a plusieurs alternatives, que voici : L'envoyer en prison sans passer par la case "départ"... Vous l'auriez compris, "prison" correspond ici au cimetière et "départ" à la zone de jeu. Le terme technique est "contrer". La couleur bleu est la plus adapté pour contrer Yukora. Outre les légendaires Counterspell et Force of Will, dans le format de l'époque, la Résistance d'Hisoka était de mise, ainsi que l'Intelligence irrésistible, dans une bien moindre mesure. Vous pouvez également contrecarrer la capacité déclenchée de Yukora avec Trompentrave ou Asphyxie.

«On n'arrivait jamais à le surprendre. De toutes manières, jamais rien n'est parvenu à le surprendre.» —la lunaréene bizarre

L'immobiliser Une autre tactique consiste à immobilisez (ou paralyser, c'est selon) Yukora sans le tuer, afin de ne pas activer sa capacité déclenchée. Le blanc est la meilleure couleur pour cela, car outre le classique Pacifisme, le bloc Kamigawa offrait la sympathique et très pratique Cage de mains : en effet celle-ci peut remonter dans la main -monnayant - si Yukora est sacrifié, par exemple. Pour ceux qui veulent être "exotique", et il en faut, je leur conseille la Surcharge psychique : car parmi les magiciens qui manient Yukora, bien rare sont ceux qui le joue au milieu d'un deck artefact.

«Le fait qu'elle reste de pierre face à mes avances en fait la statue de mes désirs!» — l'Obscur Séducteur

En prendre le contrôle La dernière chose que l'on puisse faire, c'est en prendre le contrôle. Le bleu peut se servir de la Laisse onirique, le rouge de Menace ou de Changement d'allégeance, mais le meilleurs reste le noir, avec la Marque des oni : Yukora étant un démon, il maintiendra de lui-même la marque, montrant ainsi son indépendance à votre adversaire.

«Même s'il n'est pas très beau, le troisième oeil reste le meilleur moyen de séduire - contre sa volonté!- l'être féminin, le plus difficile étant de créer avec le troisième oeil en question un sentiment d'amour profond, dont jamais la séduite ne pourra se débarasser!» — l'Obscur Séducteur

Je pense vous avoir tous dis sur la façon de jouer son démon et étant donné que je suis le dernier démonologue de ce monde, je ne vois pas qui est-ce qui pourrait vous en apprendre plus... à part le diable peut-être...*sourire*. Le cour est terminé, je vous souhaite le bonjour. Retourner sur la place Les milles astuces et combines du Malin Vous voila entrain de vous avanturer au fond d'une grotte sur simple indication d'un natif des lieux... grr, il fait de plus en plus sombre, si seulement vous aviez pensé à prendre une torche... Vous avancez maintenant à taton, et vous sentez des marches qui guident vos pas... Oui! une lumière rouge tout en bas... Vous suivez la lumière et arrivez dans une petite pièce qui n'est éclairé que par les deux brasero installé de part et d'autre du trône qui vous fais face... Et sur le trône il y a quelqu'un d'anormal... des vêtements violets... des cornes sur le front,... une poitrine féminine,... une barbe comme celle des boucs qui souligne un sourire mauvais... il n'y a pas de doute, Le Diable est devant vous! -Bonsoir jeune homme (ou femme c'est selon) -Bonsoir, mais ne dit-on pas bonjour à 2h de l'après midi? -C'est toujours le soir dans ma demeure. Veux-tu que je t'apprenne comment tuer un nouveau né avec une gazinière ou un rat avec un grille pain? Ces deux mauvais coup là sont de mes préférés. -Euh non pas vraiment, j'ai simplement entendu dire au cours de démonologie que vous maniiez à une certaine époque un démon nommé Yukora. Pouvez vous m'en dire plus? -Ah ce démonologue... J'ai toujours pensé qu'il parle trop de moi. Enfin puisque tu es là... J'ai souvent joué Yukora avec Kokusho comme tous les magiciens qui maniaient Yukora à une époque, mais moi j'ai rajouté une carte qui surpris tous mes adversaires : le Chaudron des âmes!

+

-Mais le chaudron n'était pas sorti à cette époque? -Mais je pioche dans le futur, quoi de plus normal! Vous ne faites pas ça vous? -Non -J'ai toujours trouvé les humains bizarre. Bref. Grâce au fameux chaudron, lorsque Yukora et Kokusho était sur le point de partir pour le cimetière, j'activais le chaudron, et ils étaient de retour pour le plus grand désespoir de mon adversaire! Diablement joussif, n'est-ce pas? -euh... -Je vois que vous n'êtes pas convaincu. J'ai également joué à une époque, durant laquelle je combinais Yukora à la famille "symbiotique".

+

- C'est assez puissant l'Elfe symbiotique sortait tour 3 grâce à Llanowar elve, Yukora tour 4, et l'adversaire hésitait déja à le toucher. Alors quand venait la Givre symbiotique... Remarque qu'on peut également le faire avec le Thrinax bourgeonnant, qui lui est plus difficle à tuer par le fait qu'il est noir. Autre combine, autre cartes : En j'ai associé à Yukora une combo qui permet de rendre une créature récursive : Chercheurs de l'académie + Decès de l'imbécile. De cette façon, j'avais toujours un bloqueur au cas où. -Mouais. -Et j'ai également combiné Yukora aux cinq incarnations : la Pureté, la Sagacité, l'Effroi, l'Hostilité, et l'Ardeur.

+

Ainsi si Yukora était envoyé au cimetière, les incarnations présentes en jeu se retrouvaient mélangé dans ma bibliotèque, et j'utilisais mes tuteurs -Précepteur diabolique, un nom fait pour moi- pour les récuperers.
-C'est tout? -Bien sûr que non, impertinent(e)! Seulement on a pas toute la nuit, et j'ai d'autres choses à faire, alors je t'en donne une dernière pour la route : Les blocs Lorwyn et Sombrelande regorge de créature avec le changelin. Une créature avec le changelin a tous les types de créatures, dont le type ogre. Or, la capacité de Yukora n'atteint que les créatures non-ogre. Donc combiner Yukora à ces créatures permet d'éviter de perdre ses bloqueur en même temps que Yukora. D'ailleurs... Puisque tu es la, j'ai toujours voulu essayer de tuer une jeune personne avec une manivelle à cric. Qu'en dis-tu? Vous n'avez jamais couru aussi rapidement. Retourner sur la place Entretien avec l'oracle mystèrieuse Vous voici maintenant dans un temple haut de plafond au colonne de marbre blanc avec des nuance bleuté (comme tout le reste). Devant vous, cinq personnes se tiennent devant une fenêtre qui laisse passer un rayon de soleil presque surnaturel. Les cinq se mettent à parler l'un après l'autre à la lumière, et une voix sortie de nulle part leur répond l'un après l'autre. Vous assistez à cette incroyable discussion sans faire de bruit. -Voie divine, nous avons chacun une question pour vous. Daigne nous répondre. -Je répondrai à la tienne comme à celle des autres, Copiteux. -Si j'utilise un Changeforme vésuvéen pour copier Yukora le prisonnier, que se passe-t-il? -Le retournement face visible du Changeforme changé en Yukora déclenche la rêgle des légendes, Yukora étant légendaires. Yukora et sa copie seront donc envoyés au cimetière, et donc quitteront la zone de jeux, activant de ce fait la capacité de chacun. Eh oui! Ton Changeforme étant une copie conforme de Yukora, tu devras sacrifier toutes tes autres créatures non-ogre, car ton Changeforme ne cesse d'être une copie de Yukora qu'une fois au cimetière, et non lorsqu'il y est envoyé. -Voie divine, c'est Looseux. J'aimerais savoir quelle sont les conséquences si je joue un Parcours fantasmagorique en ciblant Yukora? -Cette action te pénalisera plutôt qu'autre chose. Car si tu joue le Parcours sur Yukora, tu activera sa capacité déclenchée et tu devras sacrifier toutes tes créatures non-ogres, pour un pauvre marqueur +1/+1! -Voie divine, si je joue un Bouclier de Velis Vel au moment où Yukora part au cimetière, que se passe-t-il? -Si tu joue le Bouclier en réponse à la capacité déclenchée de Yukora dans la pile, toutes tes créatures aquièreront tous les types de créatures dont le type "ogre", et lorsque la capacité déclenchée se résoudra, tu ne devra sacrifier aucune créature, étant donné que tu n'auras plus que des ogres sur tables. Si tu joue le bouclier une fois la capacité résolue, il sera trop tard. Il te suffit donc de faire le bon choix, Morpheleux. -Voie divine, si je possède un Yukora enchanté par un Marquemage du nécromancien, et que celui-ci est détruit, que se passe-t-il? -Tu me pose une question assez simple, Complexeux. Lorsque Yukora sera envoyé au cimetière, il quittera la zone de jeu, et sa capacité ira dans la pile. Cette capacité ne s'appliquera pas pour les créatures ogres. Les autres créatures iront dans le cimetière, excepté celles qui était enchanté qui remonteront dans ta main. Retourner sur la place Un rideau tombe sur la scène. Darkkeeper : Ouf. L'analyse technique est enfin terminé. Merci à tous. Copiteux : Ouf. Il n'y a pas de quoi. Morpheleux : Ce n'est rien. J'ai bien cette tenue blanche : ça me change. Looseux : C'est vrai que je n'ai jamais pu porter un aussi bel habit jusqu'a ce jour. Merci à toi aussi, Darkkeeper. Complexeux : Pourquoi je n'arrive jamais à trouver une question assez complexe? Sinon, merci également. - Je trouve cette idée de m'avoir érigé un temple géniale. Ne pourrait-on pas faire la même chose pour chaque analyse? Me faire vénérer est bon pour mon tein. Darkkeeper : Je ne pense pas. Salut à tous, et à plus tard.

Si vous vous rendez sur la page de l'édition Traîtres de Kamigawa, voici ce que vous y lirez :
Sortie le 4 Février 2005, cette édition comporte 165 cartes (55 Rares, 55 Uncos, 55 Communes et 20 terrains de base) Il y a 30 cartes par couleur. Imprimées en Bord noir avec un symbole représentant un shuriken. Traîtres de Kamigawa est vendue en boosters de 15 Cartes (1 Rare, 3 Uncos, 11 Communes). Comme toutes les nouvelles éditions, Traîtres de Kamigawa introduit de nouveaux mécanismes, et quelques changements de règle par la même occasion.
Les nouveaux mécanismes sont le Ninjutsu, et l'Offrande. Et l'un changements de rêgle, l'apparition de la capacité "Défenseur" Ces deux mécanismes et ce changement sont décrits dans ma précédente analyse, l'analyse du Genju des maremmes. Traîtres de Kamigawa comprenait quatre préconstruit : Art Spirituel,Noire Dévotion (qui contient Yukora), Ninjutsu, et Nid de rats :

En outre, Traître de Kamigawa est principalement connu pour son Jitte d'Umezawa, carte légendaire qui restera dans le coeur des joueurs, car elle permet de booster la créature équipé, de détruire une créature avec une endurence de 1, de gagner des points de vie (et de faire le café occasionnellement). Ceci étant dit, regardons l'illustration :

Le démon que vous voyez sur cette image n'est autre que Yukora. Les détails qui resteront dans la mémoire sont bien sûr les chaines qui entourent son corps (expliqué par le texte d'ambiance) et qui sont accrochés dirctement à sa peau, et les petites lumières semblables à des lampes qui ont l'air de lui tourner autour (Kami de lanterne utilisé pour la surveillance?). On peut également noter la présence de son troisième oeil (caractèristique des démons de Kamigawa), et l'absence d'iris dans ses yeux, comme certains vampires (qui a dit Szadek?). En outre, on relèvera aussi la dentition pour le moins... développée, et les mains ornées de griffes (bien que les griffes ne doivent pas servir uniquement d'ornements). En outre, l'illustrateur a choisi un fond noir : choix judicieux, il met Yukora en valeur et renforce son côté unique. Tiens à propos de l'illustrateur : il s'agit de Tony Szczudlo. Tony Szczudlo a commencé à illustrer magic avec Masque de Mercedia (Soldat ignoble et s'est arrêté avec Spiral Temporelle. Il est l'illustrateur du Suzerain slivoïde, du Portail possédé, et du Pacte de la tombe (8eme édition), entre autre. Il fait également des couvertures (Birthright, entre autre).

Sur la piste du démon... Examinons maintenant le texte d'ambiance :
Il fallu quatre-vingt-dix-neuf moines pour lancer le sort qui emprisonna Yukora. Avec la mort des moines, le sort se dissipa, et le démon retourna dans le monde des mortels pour se venger de son emprisonnement.
Comme le disait clairement son nom, Yukora a donc été emprisonné, ce qui justifie les chaines sur l'illustration. On apprend donc qui s'est fait emprisonner par un sort lancé par 99 moines! Il est donc facile d'imaginer tous les moines entourant Yukora est lançant chacun et en même temps un sort qui pour créer une chaine, ce qui expliquerait le nombre de chaines sur Yukora. Le texte d'ambiance nous apprend également que Yukora n'a pas été emprisonné dans le monde des mortels, puisqu'il y retourne pour se venger selon le TA. On y apprend en outre que les moines sont décédés et que le sort s'est dissipé. Il n'existe aucune storyline qui implique directement Yukora (à ma connaissance, n'ayant pas lu Hérétics: Betrayers of Kamigawa, la storyline officiele de l'édition), mais il y a certain document interessant par ce monde (le monde réel) qui valent la peine d'être cité ici. Le premier d'entre eux est un extrait de l'article "Kamigawa" de Kraslick, qu'on peut trouver dans la section "L'univers magic" dans la magicopédia :

Extrait du chapitre 6 : Les ogres et les onis.

Dans le folklore japonais, les Oni sont les équivalents des nos démons, de nos ogres et de nos trolls. Le mot Oni serait un dérivé du terme on’yomi qui signifie se cacher, se dissimuler. A l’origine, les Oni étaient en fait considérés comme des esprits ou des déités invisibles qui provoquaient des catastrophes, des maladies, … Les Oni étaient aussi capables de prendre différentes formes pour tromper les humains et les dévorer. Ce n’est qu’au fil du temps et sous l’influence d’autres religions et cultures que les Oni prirent leur aspect actuel d’ogre ou de démon résidant principalement dans les montagnes, tout comme nos trolls et nos ogres à nous.

Les Oni sont souvent armés d’une massue métallique appelée Tetsubo, comme sur l’illustration ci-dessus. On y voit aussi que l’Oni a la peau rouge. C’est souvent le cas mais on peut trouver des Oni de toutes les couleurs dont les plus courantes sont le rouge, le noir, le vert, le brun, le bleu, …
Yukora correspondant à la définition d'un oni, on peut donc en dédier qu'il en est un (bien qu'on s'en doutait depuis quelque temps).
Voici sans plus attendre le second document interessant :
Il vaut toujours mieux avoir des amis hauts placés. Quand Toshiro Umezawa échappa à de mystérieux assaillants soratami, il se rappela au souvenir de quelqu'un qui lui devait une faveur. Arrivant dans la célèbre forteresse de Shinka, haut perché dans la chaîne du Sokenzan, Umezawa trouva le souverain des lieux — le vieux mage ogre Hidetsugu — frayant avec les oni et perfectionnant sa magie de souffrance. Toshiro et Hidetsugu étaient tous les deux liés par le serment des Calculateurs de Hyozan, une confrérie secrète vengeresse. Et l'ogre ne sacrifia donc pas le samouraï aux oni démoniaques, le maître mage lui accorda même l'aide de son apprenti en magie du sang le plus prometteur.
Ce texte est extrait du feuillet de stratégie du deck à thème Noire Dévotion, deck qui allie justement Yukora avec Hidetsugu. De là à supposer que Yukora est l'un des "oni démoniaque" avec qui Hidetsugu "fraye", il n'y a qu'un pas. De plus, si vous lisez sur le scan ci-contre le texte d'ambiance de la carte Hidetsugu le malfaisant, on peut également se demander si Yukora ne fait pas parti des "dizaines d'oni" dont parle le TA. Yukora est-il contrôlé par Hidetsugu avec un Pacte de sang?
Ne sachant pas ce qui s'est réellement passé et me sentant inspiré par ce sujet, j'ai mis par écrit ma façon de voir les évenements, et vous laisse la découvrir :
La tempête de neige qui s'étendait sur toutes la chaîne du Sokenzan couvrait de neige le toit de la forteresse lointaine de Shinka, qui ne se dissimulait du ciel que par les lueurs rougeâtres que laissaient entrevoire les fenêtres de la forteresse. Sur un tapis de neige, le blanc se mélait au rouge, couleur du sang. Le filet de sang qui ruisselait sur la pente douce provenait d'un homme récemment tué. Cet homme était vetu d'une simple toge blanche taché par son propre sang. À côté de cet homme mort se tient un ogre. À genou, il recueilla un peu de sang sur la dépouille, puis se releva. Son nom est Hidetsugu. «C'était le dernier, pensa-t-il, j'ai enfin terminé.» Rien n'avait été facile. Il lui avait fallu traquer des dizaines d'hommes semblable à celui dont la dépouille se recouvraient petit à petit de neige, qui se cachaient dans toutes sortes d'endroit : depuis la forteresse d'Eigengo (Hidetsugu avait du acheter les services d'une kunoichi pour lui apporter sa victime), jusque dans les sinistres marais de Takenuma (où Hidetsugu avait eu quelque accrochage avec des nezumi trop ambitieux), en passant par la forêt des Orochi et Minamo, l'école de la cascade. D'autant plus qu'il avait laissé un trop bel aperçu de sa puissance aux humains -dont il était sûr que lui viendrait un assassin de leurs parts- en contrôlant simultanément 43 oni afin de détruire entièrement un monastère et en exterminer les occupants. Tout cela tout seul, sans l'aide de ses frêres. Mais bon. La récompense était à la hauteur. Il se réjoui à l'avance de la tête que fera l'assassin face à sa dernière découverte. Tout sera pour le mieux si en plus il s'agira de cette Kiku. "Fleur de la nuit". Avec un rire gras à cette pensée, Hidetsugu se mit en route vers la forteresse, qui s'élevait à l'horizon. L'horizon, ça fait loin pour un ogre. Pas pour Hidetsugu. Il s'arrêta un instant, et posa une main par terre, dans la neige. Un instant après, un craquement se fit entendre. Un fissure apparu devant l'ogre, puis serpenta tout autour de lui. Une fine couche de roche découpée par la fissures, s'éleva très légerement, et se mit à glisser sur la neige, Hidetsugu dessus. Il ne mit pas longtemps à atteindre Shinka. Il laissa son moyen de transport improvisé devant la forteresse sanglante, et fit un signe de tête au gardien de la porte qui s'effaçait pour le laisser passer. Il repensa à l'homme qu'il venait de tuer, et qui avait eu la ridicule idée de se cacher ici-même, à Shinka. L'idiot. Il ignorait que les ogres ont un odorat assez fin pour les odeurs humaines. Quoique l'idiot savait se déplacer rapidement. Mais pas assez rapidement pour Hidetsugu. Le mage ogre descendit dans la plus profonde des caves de Shinka, une pièce circulaire assez grande avec une sorte de promontoir au centre. Hidetsugu laissa son Tetsubo à l'entré, grimpa sur le promontoir devant une large coupole, puis attendit. Quelques instant après, il fut dans le noir complet, bien que les torches ne se soient pas éteintes. Puis le démon apparu. Hidetsugu ne l'avait vu qu'une fois auparavant, le démon semblait alors moins fort. Là, il dégageait une puissance telle qu'Hidetsugu n'en avait jamais sentis de semblable. «Hidetsugu..., commença le démon d'une voix qui se répendit dans toute la pièce. -Ils sont tous morts, répondit Hidetsugu, je les ai tous tué moi-même. -Le sort est dissipé, reprit le démon, et voici ce que je t'ai promis.» Le démon tendit son bras gauche au dessus de la coupole, et s'entailla le poignet avec la griffe de son index droit. Un flot de sang jailli de la plait, puis s'écoula dans la coupole avant de cesser brusquement lorsque la plaie se referma. À son tour, Hidetsugu tendit le bras gauche et ôta le bracelet serré qu'il conservait toujours sur lui. Un filet de sang se mit à couler dans la coupole, se mélengeant avec le sang -plus sombre- du démon. Le bracelet était en réalité un bandage. Le mage ogre le remit, interrompant ainsi le sang qui coulait, et s'empara de la coupole à deux mains. Il en but entièrement le contenu, et prit la parole : «Maintenant que le pacte est scellé, peux-tu me dire ton nom? - Mon nom, répondit le démon, est... Yukora!» Hidetsugu se retrouva seul dans la pièce qui avait retrouvé sa luminosité, laissant la puissance de Yukora ruisseler en lui. un phrase lui vint à l'esprit :

À chaque peine, sa récompense.

Darkkeeper

Cette nouvelle est integralement sous copyright inexistant, et n'a aucun lien avec la storyline officiel. Veuillez excuser les éventuelles fautes d'orthographes, de grammaire, de syntaxe. Tous droits non-réservées. Darkkeeper&Cie, Dimanche 10 Janvier 2009, «bonne année».
Analyse biologique Principe lancé par legob lors de l'analyse de Kuro, seigneur des fosses, l'analyse biologique est une déduction de plusieurs critères physiques et caractériels à partir de la carte elle-même, ou d'autre carte se prêtant à l'occasion. Yukora est l'occasion inespérée (ou pas) de reprendre ce concept un peu tombé dans l'oubli, et qui m'avait pourtant beaucoup plus. Nom : Yukora Race : démon Type : esprit (oni) Catégorie de poid : lourd (oni) Catégorie de taille : taille oni (de six à dix mêtres, voire plus) Oeil : blanc, sans iris (ou iris non apparent?) Peau : Teinte violette, lisse Alimentation : conséquante, carnivore (dentition développée en pointe) Espèrance de vie : en théorie, l'éternité (esprit), bien que non immortel Milieu naturel : n/a, un esprit en soit n'est pas naturel*. Signe particulier : corps recouvert de chaînes (reste d'un sort qui l'emprisonnait) *Bien que les oni vivent dans les montagnes avec les ogres. Voici ma quatrième analyse terminée. Merci à Eveildufou pour son soutien et ses remarques, à Kraslick pour son article qui m'a encore été utile, et à vous pour votre attention. À plus tard.
Espace Membre

Identifiant

Mot de passe

Se souvenir de moi


Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire