Analyse de la carte : Troupeau de léporilopes

Informations

Date : 23/03/2006 à 00:00

Auteur : Superarcanis

Lecture : 3805

Nombre de commentaire : 10

Fiche du Membre

Superarcanis

Avatar de Superarcanis

Hors Ligne

Modérateur Actif

Modération : Arts, Articles

Grade : [Modo Forum]

Inscrit le 03/08/2005
Dernière connexion : hier, à 10:05
7023 Messages/ 1 Contributions/ 0 Pts

Jackalope Herd
Texte Anglais
Jackalope Herd
CreatureRabbit Beast

When you cast a spell, return Jackalope Herd to its owner's hand.
4/5
Texte Français
Troupeau de léporilopes
Créaturelapin et bête

Quand vous lancez un sort, renvoyez le Troupeau de léporilopes dans la main de son propriétaire.
4/5
Infos sur cette Carte Magic

Edition : - 111/143
Illustrateur : Ron Spencer
Boutique
Exodus NM/MT 0.30 €

Explication de l'analyse de la carte par l'auteur
Bonjour et bienvenu dans ma première analyse de carte entrant dans une série que j'appellerais LES CARTES QUI N'ONT PAS MARQUE LEUR TEMPS. Mais bon, vous l’aurez compris, je suis un novice en matière d’analyse. Donc pour me faire aider durant cette expérience de la vie, je me ferai accompagné d’un expert. C’est pour cela que j’ai le grand plaisir de vous présenter mon partenaire du moment. M. Ban !!!!
- Oui, oui. Bonjour tout le monde. M. Ban , vous nous certifiez être un expert dans la carte que nous allons analyser ensemble. - Oui, oui. J’aurais d’ailleurs le grand plaisir de m’occuper intégralement de l’analyse extra. Voilà qui nous promet un beau programme. Vous avez bien préparez vos fiches ? - Oui, oui. Elles sont en sécurité. Ne vous inquiétez pas. J’ai une entière confiance en vous. Sur ce, passons au plan de l’analyse. - Oui, oui.
I) Présentation II) Analyse technique III) Jouer avec IV) Jouer contre V) Combo VI) Deck VII) Impact sur les différents types VIII) Cartes ressemblantes IX) FAC X) Pour finir Vous pourrez à tout moment cliquer sur l'un des titres pour revenir au sommaire. I) Présentation Voilà, la carte dont il est question est un rongeur n’ayant pas vraiment marqué de son emprunte le monde fantastique de magic. C’est un peu pour lui rendre hommage que nous en parlons aujourd’hui. Voyons un peu les caractéristiques basiques du troupeau de léporilopes. Nom français : Troupeau De Léporilopes Nom anglais: Jackalope Herd Coût en mana : Couleur : vert Type : créature Sous-type : bête Rareté : Edition : (exode) Capacité : Quand vous jouez un sort, renvoyez le Troupeau de léporilopes dans la main de son propriétaire. Force/Endurance : 4/5 Illustrateur : Ron Spencer Place dans l'édition : 111/143 Cote sur Mc : 0,30 € Autorisation en Type 1 [Classique] : Autorisée Type 1.5 [Restreint] : Autorisée Type 1.X [Etendu] : Autorisée Type 2 [Standard] : Interdite Rien de fameux jusque là. C’est une carte courante et pas très bonne si on en croit la cote. L’analyse technique nous explique le pourquoi du comment. II) Analyse technique Le troupeau de léporilope est avant tout une créature. - Ah oui ?! C’est noté nul part sur la carte pourtant. Et sachez que j’ai de bons yeux et que j’ai appris à lire à 3 ans. Excellente intervention M. Ban. Je vois que je ne vous ai pas embauché pour rien. - Certes. Alors si vous avez la carte sous les yeux, vous verrez écrit à la place de créature le mot « Invoquer ». Ne vous en faites pas. Il s’agit d’un errata. Avant il y avait marqué sur les cartes de créature la mention « Invoquer » et depuis l'éditon:"La Destinée d'Urza" il faut lire à la place « Créature ». Sinon, cela n’a pas changé grand chose au niveau de règles. Donc c’est une créature. Je vous passe les points de règles fastidieux juste pour vous dire que ce sont les soldats de ce jeu. Vous les jouez pour attaquer votre adversaire, vous défendre et utiliser leurs différents pouvoirs (capacités). Peu de jeux peuvent se passer de créatures. Par contre, vous vous n’aurez pas de mal à vous passer du troupeau de léporilopes ...
Il s’agit d’une créature verte. La couleur verte est réputée pour héberger une multitude de créatures à la force et à l’endurance plutôt élevées et parfois avec un coût en mana assez bas par rapport justement à cette force et cette endurance. Le coût de mana de cette carte est ce qui n’est pas trop cher. Dans un jeu vert, cette carte sort facilement au tour 3. - Mais, elle coûte 4 manas et on ne peut jouer qu’un terrain par tour. Comment un tel prodige est-il imaginable ? Et bien grâce aux célèbres accélérateurs de mana typique du vert. Les accélérateurs de mana sont des cartes qui ne sont pas des terrains la plupart du temps et qui produisent du mana ou augmente le nombre de vos producteurs de mana. Dans le vert, les accélérateurs de mana sont des créatures comme le légendaire oiseau de paradis ou des rituel ou éphémères comme la croissance luxuriante. Avec ses accélérateurs, atteindre 4 manas au tour 3 est largement possible. La force du troupeau est 4 et son endurance est 5. C’est pas trop mal pour . Normalement pour ce coût, on a dans le vert en moyenne une 4/4 sans capacité. Donc pour l’instant on se demande pourquoi n’est-elle pas plus connu ? - Parce qu’elle a une capacité ... Vous me l’ôtez de la bouche. Elle a une capacité, et pas forcément une bonne capacité. Allez, lisons la.
Quand vous jouez un sort, renvoyez le Troupeau de léporilopes dans la main de son propriétaire.
Il y a encore eu un errata par rapport au texte original. Celui-ci était :" Si vous jouez un sort quelconque, renvoyez le Troupeau de léporilopes dans la main de son propriétaire". Mais cela n'influe pas trop sur les règles. Il s'agit d'une capacité déclenchée. On les reconnaît car elles commencent par des mots tels que "quand", "à chaque fois que", "à la" ou "au". Cela inclue aussi le fait qu‘on ne puisse pas contrôler cette capacité. Elle se déclenche seule à un moment donné. Ici, la capacité se déclenche dès que vous jouez un sort. Ça veut dire qu’elle se déclenchera rapidement une fois la créature jouez, sauf si vous vous restreignez dans le lancement de vos sorts. Franchement, ce n’est pas quelque chose que l’on conseil d’habitude. - Mais que ce passe t’il lorsqu’on joue un sort ? Et bien, on est dans l’obligation de renvoyer le troupeau de léporilopes dans la main de son propriétaire. Ce n’est pas une capacité géniale en soit. Elle est même plutôt pénalisante. Une fois le troupeau renvoyez en main, il faudra le rejouer (donc redébourser ) et il ressouffrira du mal d’invocation (donc ne pourra pas tout de suite réattaquer). - Vite, vite !!! Un calcul de puissance et de jouabilité (fan de tes futurs articles du bazar) Oui, avec ma petite méthode pour apprécier les cartes, ça donnerait puissance 3,5 voir 3 pour une jouabilité de 4 (je fais ma petite pub au passage, lisez mes articles...). Mais il faut savoir que bien utilisée, cette capacité peut être un avantage. Mais on en reparlera pas plus tard que tout de suite. III) Jouer avec Bon, pour jouer avec, on peut utiliser bien évidement toute sorte de cartes améliorant les créatures, les protégeant ou même les faisant arriver en jeu plus facilement. Mais n’oubliez pas que dès que vous jouez un sort, le troupeau revient en main. Donc, il faut que la carte ai été joué avant le troupeau. Du coup, oubliez tout ce qui est éphémère, rituel, aura. Néanmoins, pour protéger votre troupeau, l’utilisation d’éphémères est bien pratique, pas pour l’effet qu’apporte le sort en lui même mais parce que vous pouvez jouer l’éphémère par surprise . - ??? Vos petits yeux écarquillés me font penser que vous ne voyez pas de quoi je parle M. Ban. Il s’agit tout simplement du déclenchement par surprise de la capacité du troupeau. Par exemple, imaginons que l’adversaire joue une main de mort sur votre troupeau pour le détruire : Dans un premier temps, il vous est permis de rire (ah ah, tu joues avec une main de mort) mais n’en faites pas trop (je vous rappelle que vous jouez avec un troupeau de léporilopes). Dans un second temps, vous pouvez sauver votre troupeau en jouant un éphémère quelconque (et zou, je te lance un choc). Ainsi, la capacité du troupeau se déclenche et nous avons sur la pile : 3) Capacité du troupeau 2) Choc 1) Main de mort D’abord la capacité du troupeau se résoud (nos amis rongeurs reviennent en sécurité en main), puis le choc sur l’adversaire et enfin la main de mort est contrée car sa cible n’est plus valide. - 2 secondes ! J’interviens sur un point important. Nous vous écoutons. Vos interventions ne peuvent être qu’emprunt de bon sens. - On écrit on résout. ...pardon ? - On écrit on résout. Pas on résoud Merci M. Ban. Sinon, dans une autre perspective, vous pouvez attaquer avec le troupeau et s'il devient bloqué par une créature capable de le tuer, vous jouez un éphémère une fois les blessures assignées mais pas résolues. Votre troupeau aura infligé des blessures sans rien se prendre.
IV) Jouer contre Cette partie est tellement inintéressante que je vous la laisse. - Merci. Prenons les cartes par désordre alphabétique. Et pourquoi pas par couleur ? - Vous tenez tant que ça à vous compliquer la vie... Je m’occupe de cette partie finalement. Le blanc peut lutter contre le troupeau à l’aide de cartes de destruction comme Représailles ou de cartes retirant de la partie comme Retour Au Pays . Il peut aussi le neutraliser avec des enchantements genre Pacifisme (mais dans ce cas, un simple renvoie en main le débarrassera de l’aura) ou prévenir les blessures qu’il pourrait infliger avec par exemple un Cercle De Protection: Vert .
Le vert à très peu de moyen de s’en débarrasser. Il y a quelques rares cartes de destruction comme la Tornade Du Désert ou le Basilic Des Basses Terres .
Le bleu a une panoplie de possibilités. Il peut le contrecarrer (Contresort), l’engager (Potion Soporifique ), en prendre le controle (Vol éhonté ) ou même le renvoyer en main si vous pensez que c’est réellement nécessaire (Désinvocation).
Le rouge blaste, blaste et blaste (Brasier). Mais la bonne défense du troupeau le rend dur à atteindre de cette manière.
Le noir est spécialiste des anti-créatures. Il peut faire défausser le troupeau lors de l’un de ses nombreux séjours en main (Coercition), le détruire (Main De Mort uh uh), le blaster à sa manière (Drain De Vie ) ou réduire son endurance à 0 (Sous La Vase). Idem que pour le blast, mettre son endurance à 0 n'est pas simple car le troupeau a 5 d'endurance.
Enfin les artefacts offent aussi diverses possibilités qui se rapprochent de ce qu'on vient de voir. Je ne citerai que le Disque De Nevinyrral mais là, c'est quand même une solution extrême.
V) Combo Franchement, on ne peut pas considérer le troupeau de léporilopes comme une carte à combo. Mais en voici 2 quand même : J'ai pioché cette combo sur ce site. Elle est de DrNno .

Le troupeau remontant souvent en main et étant rejoué permet d'activer régulièrement la charge d'aether. Cette deuxième combo est de MOA !!!!

Quand vous jouez la colère, le troupeau remonte en main et survie au cataclysme. Puis, il a le champ libre pour attaquer une fois rejoué. - Franchement, si vous postez cette combo, je vous la valide. Franchement je ne tiens pas à ce que le niveau des combos de Mc tombe aussi bas que celle-ci. Donc non. - Franchement, vous avez raison. VI) Deck Comme il s'agit d'une carte de la série "Les cartes qui n'ont pas marqué leur temps", il est normal de ne pas trouver beaucoup de deck exploitant le troupeau. Je vous propose donc un petit deck casual que j'ai fait . Créatures : 4 Guivre shivâne 4 karstoderme 3 Kavru languefeu 2 Témoin éternel 2 Bêtefeu tranchecorne 3 Bûcheron orque 3 Crêtedos de Linciel 3 Elfe des bois 4 Kavru cornu 4 Troupeau de léporilopes Sorts : 3 Attaque furtive 4 Charge d'aether Terrains : 4 Terrain de prédilection 10 Forêt 7 Montagne --------------------------------- Réserve : 3 Élémental de tornade 4 Pyroclasme 3 Shamane viridiane 2 Témoin éternel 3 Naturalisation C'est un petit deck marrant qui consiste à tirer profit de la capacité de la Guivre shivâne et du Kavru cornu. On renvoit en main ainsi des bêtes qui soit se soignent de cette manière, soit ont une capacité d'arrivé en jeu. La Charge d'aether s'activera à chaque arrivé en jeu d'une de ces bêtes. Et à coté de ça, on utilise la combo vue juste au dessus. - Par contre, un deck comme ça, je vous l'aurais pas validé. D'ailleurs on ne me l'a pas validé... - Oh ! Je suis désolé. Ca a du être terrible pour vous. Comment me faire pardonner ? Occupez vous de la prochaine partie pendant que je vais pleurer. - D'accord, comptez sur moi !!! VII) Impact sur les différents types - Alors nous pouvons remarquer que l'impact du troupeau sur le T2 ... Bah ... y a pas vraiment eu d'impact en fait. Et sur le T1 ? - Euh ... Et les autres types de jeu. - ... Bon, je dois vous avouer qu'il n'y avait rien à dire sur cette partie. C'est d'ailleurs pour ça que je vous l'ai refilée. - Quoi, c'était un piège depuis le début !!! Voilà ! - Je me vengerai... VIII) Cartes ressemblantes Voyons quelles cartes ressemblent à ce truc. Il y a L'Haru-Onna et le Pangosaure pour la capacité et la couleur. Il y a la Plante carnivore pour la couleur, le coût et la force/endurance. Et puis tout ce beau monde pour le côté "rongeur" ou "antilope" IX) FAC Il s'agit de la Foire Aux Question. M. Ban, auriez vous des questions ? - Bah oui, justement !!! Alors : " Si le troupeau est en jeu et que je joue un sort, si le sort est contrecarré, le troupeau revient-il quand-même en main ?" Hélas oui. Pour que la capacité du troupeau se déclenche, il n'est pas demandé de jouer avec succès un sort. Il faut simplement jouer un sort. D'ailleurs, la capacité du troupeau se résoudra toujours avant le sort qui l'a fait remonté en main, qu'il soit contrecarré ou non. - "Suis-je obligé, lorsque la capacité du troupeau se déclenche, de renvoyer le troupeau en main ?" Hélas oui encore. Il n'y a pas marqué "vous pouvez renvoyer" mais il y a un ordre. Donc, on a pas le choix. - "Comment empêcher le troupeau de revenir en main ?!?!?!" La première méthode consiste à ne pas jouer avec cette carte (uh uh). - C'était pas drôle... La deuxième méthode consiste à ne pas jouer de sorts une fois le troupeau en jeu (je fais comme si j'avais pas entendu votre remarque mais je l'ai entendu). La troisième méthode consiste à contrecarrer la capacité du troupeau sans pour autant rejouer un sort (avec une capacité de permanent par exemple, reste à trouver la carte). La quatrième méthode consiste à ôter la capacité au troupeau (petite Humilité). C'est tout ? - Vouiii !
X) Pour finir Que vous dire de plus si ce n'est qu'il est pas conseillé de jouer avec cette carte (sauf si vous trouvez une bonne combo à faire). Sa force et son endurance son données par rapport à son coût mais sa capacité est très contraignante, surtout pour une créature sans la célérité. Oh mais je vois que vous vous trémoussez M. Ban. - Oui c'est vrai. L'heure de l'analyse extra approche et ... ... et avez vous remarquez que dès que vous dites mon nom, il suffit de passer le curseur dessus pour faire apparaître une image de moi ? Non, mais c'est vrai que vous m'y faites penser maintenant. Essayez vous . - M. Ban !!!! Ah bah non. Ca ne marche pas avec moi. Etrange... Etrange. M. Ban. Bah tient !!! Avec moi ça marche !! Ca ne s'explique pas ... Sinon, merci à Lyon4 pour sa rapidité !!!!
C'est l'analyse extra !!! - Ah oui ? Déjà ? Ca passe trop vite dis-donc... Vous avez préparé vos fiches ? - Bah voilà... En fait, je les avais laissé en sécurité sur une topic à flood... V4. Et, comment dire... par inadvertance... Euh...J'ai... N'en dites pas plus. Le topic a été honteusement supprimé et vos fiches avec. - On va dire ça comme ça. Allez, je vous pardonne. L'erreur est humaine (et le pardon est divin). - Oh ! On ne m'avait donc pas menti à votre sujet. Vous êtes un homme bon et généreux. Oui, c'est ce qui se dit. - J'avais tout de même trouvé une recette de léporilope à la moutarde !!! Je vais chercher mon grimoire de cuisine !!! Bon et bien je commence sans vous avec la première partie. DU FOLKLORE A DEUX BALLES. C'est ici qu'on va se cultiver car depuis le début on parle de léporilope. Mais savez vous ce que c'est un léporilope ? Avant de commencer mon analyse, j'ai recherché ce que c'était et j'ai rien trouvé. Normal, il fallait chercher avec la version anglaise de la carte, c'est à dire Jackalope. Le Jackalope (Lepus temperamentalus) (c'est pas moi qui l'invente, ça vient de wikipedia) est un animal originaire du folklore américain. C'est pour ça qu'il n'est pas super connu dans nos régions. Il s'agit d'un mélange de deux créatures. On en a souvent vu à magic (le minotaure, le centaure et le célèbre vizzerdrix). Ici, c'est un mélange de lièvre et d'antilope (en anglais ça donne jackrabbit and antelope). C'est donc un rongeur avec des bois d'antilope. On l'appelle aussi parfois "lapin cornu" (horny bunny). La légende raconte qu'il s'agit d'un animal rare et difficile à observer (ça parait évident pour un animal qui n'existe pas). Ce qui fait tout son charme est qu'il est capable d'imiter la voix humaine. En effet (et c'est véridique) les cowboys avaient parfois la surprise, le soir autour du feu, d'entendre leurs chants répétés fidèlement par une voix aux alentours (et il est presque évident qu'il s'agissait de lapins cornus). Bien évidemment personne n'a pu en capturer un spécimen vivant mais beaucoup en on chassé. Les trophées de tête de jackalope abondent aux Etats-Unis (il sont forts ces étatsuniens) et Ronald Reagan lui-même en possède un dans son ranch, aimant dire qu'il l'a chassé lui même... Bref, l'histoire perd tout son charme lorsque l'on sait que ces légendes viendraient de la vision de lapins atteinds d'un papillomavirus, qui provoque des tumeurs noirâtres allongés sur le corps de l'animal, parfois en forme de cornes sur leur tête. Mais on a quand même des photos de léporilopes !!!!

Sinon, dans le même genre que le jackalope, mais plus européen, il existe le méchant Wolpertinger.

Il vivrait dans les forêts et Alpes bavaroises et il se nourrirait de voyageurs égarés... - Il est terrifiant. Ah ! Vous êtes revenu vous. Alors cette recette ? - J'ai pas retrouvé mon grimoire de cuisine mais j'ai retrouvé un petit poème que j'avais préparé pour l'occasion !!! Allez y. Nous sommes tout ouïe. - Le léporilope mâle A souvent la dalle. Les femelles léporilopes Sont toutes des ... Merci, c'était très joli !!! Cette fois je peux l'affirmer. Votre poésie verbale n'a d'égale que la toison qui recouvre intégralement votre corps d'athlète. - Oh ! M'auriez-vous apperçu sous les douches de mon club de golf, à la suite d'une partie endiablée ? Non, mais j'ai eu vent d'une photo qui circule de vous à la plage. - Vous savez que depuis la photo, j'ai eu de nouveaux muscles ! Je vais chercher mon maillot pour vous les montrer. Dans ce cas, je continu avec la deuxième partie. UN ARTISTE AU DELA DE SON TALENT.

Lui, c'est Ron Spencer, l'illustrateur du troupeau de léporilopes.

Pour vous présenter l'illustrateur, je vous propose ce texte tiré de l'analyse du creuset des mondes de Gil-Galad.
Ron Spencer a eu beaucoup de "jobs" au cours des années. Il a tiré les lames d'épaule hors des côtés de boeuf toute la journée, de fait des constructions,imprimé des t-shirts, et même travaillé dans une usine de blanchiment. Spencer réalise un look distinctif par une utilisation éclectique des techniques artistiques mélangés. Il emploie tout des crayons colorés aux stylos bille, et des watercolors à la peinture acrylique. Il a une tendance de à accentuer les caractères qui semblent être absents, par manque d'un meilleur mot, la peau. "c'est juste ma connaissance inexpérimentée de l'anatomie. Je sais qu'il n'est pas nécessairement comment un artiste formellement qualifié le ferait." Spencer a reçu un peu de formation dans une université où il a passé deux ans deux ans en Idaho, bien qu'il dise que ce qu'il a vraiment appris à l'école était qu'afin de réussir, un artiste a besoin "de couper la TV et de rester éveillé jusqu'à 3 heures du matin." Ses inspirations incluent le modèle photographique de Richard Corben (un illustrateur populaire de science-fiction et d'imagination qui travaille souvent avec les bandes dessinées de dark horse) et d'illustrateur Bernie Wrightson de "chose de marais". Il également a illustré pour d'autres jeux, y compris la légende des cinq anneaux, vampire: La lutte éternelle, et la fureur de jeu de werewolf. Il habite toujours dans Aurora, Nébraska, où il est né, avec son épouse et cinq enfants.
On peut aussi rajouter qu'il s'agit du frère de Thérèse Nielsen et que ces illustrations me font peur car les gens qu'il dessine ont des yeux de psychopathe. Je vous laisse juger par vous même. - C'est vrai. Ils ont des yeux de psychopathe. AH, génial. Vous n'êtes pas en maillot de bain. - Hélas non. Je n'ai pas retrouvé mon maillot. Mais j'ai retrouvé mon grimoire de recette !!! Alors, pour le léporilope à la moutarde, il nous faut un léporilope, de la moutarde, ... Merci, on s'en passera. Sinon, vous avez quelque chose à dire sur la storyline du troupeau de léporilopes ? - Non. Et sur le texte d'ambiance ? - Le texte d'ambiance dit :" Qu'y a-t-il de plus humiliant que de se faire botter le cul par une bande de lapin ?" Et bien je suis tout à fait d'accord. Ayant moi-même subit cette expérience... Je viens de comprendre quelque chose !!! Quoi... - Si le troupeau revient en main dès qu'on joue un sort, c'est parce qu'il s'agit d'animaux farouches et timides. Dès qu'on joue un sort ils ont peur, et ils reviennent en main !!!!!!!! ... Vous venez de vous en rendre compte ? - Oui je l'avoue. Vous n'êtes pas un expert en léporilope comme vous l'avez dit en début d'analyse ? - Oui, je l'avoue aussi. Bien, bien. Ce n'est pas grâve. - Vous ne m'en voulez pas ?! Si ! D'ailleurs vous êtes viré (ça tombe bien, votre contrat d'embauche était un CPE). - Je ne peux pas vous en vouloir. De toute façon, j'ai fait ce qu'il fallait pour me venger. C'est à dire ? - Souvenez-vous...
Bon, je dois vous avouer qu'il n'y avait rien à dire sur cette partie. C'est d'ailleurs pour ça que je vous l'ai refilée. - Quoi, c'était un piège depuis le début !!! Voilà ! - Je me vengerai...
Et bien voilà. Je me suis vengé. Je ne comprend pas . - C'est pourtant clair !!! Je n'ai en fait jamais perdu mes fiches. Mon seul but a été de faire couler la partie extra !!! Enfin, ça n'a pas vraiment marché. Non, pas vraiment en effet. - Vous avez trop de talent. Je ne peut décrédibiliser votre analyse. Il est temps pour moi de retournez dans l'ombre... C'est ça. Au revoir M. Ban. J'espère que cette analyse aura plu aux lecteurs quand même. Voilà, c'est fini. Et dire qu'il me reste encore tout un tas d'équations du 32ème degré à résoudre avant demain. - Equation ?! Mais je peux vous aider! Je suis un expert en maths! Vous ne m'aurez pas deux fois M. Ban, vous ne m'aurez pas deux fois...
Espace Membre

Identifiant

Mot de passe

Se souvenir de moi


Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas connecté ! connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire